Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2012

Sur vos écrans en 1945

EDITORIAL :

Par Edouard S.

The shop around the corner00.jpgAlors que 1945 vient à peine de filer derrière nous et que les temps sont encore difficiles, nous comprenons qu'il puisse paraître indécent de s'intéresser aux plaisirs du cinématographe. Mais après ces interminables jours de douleurs, d'angoisses, de souffrances et de privations, la vie continue. Et si des artistes poursuivent leur travail de création, pourquoi ne pas les soutenir et partager leurs émotions ? Cette année a vu arriver sur nos écrans plusieurs films américains jadis bloqués par l'occupant. On en annonce bien d'autres dans les mois à venir. Nous avons donc eu la joie de pouvoir retrouver des noms connus et constater qu'ils perduraient au sommet : Chaplin, Lubitsch, Ford, Hawks... Les deux premiers notamment, nous gratifiant d'extraordinaires comédies (nous avons enfin pu découvrir cet audacieux et malheureusement trop optimiste Dictateur tourné il y a cinq ans). Nous avons constaté qu'Alfred Hitchcock s'était remarquablement acclimaté à l'environnement américain (comme, dans une moindre mesure, notre René Clair) et que Raoul Walsh avait réalisé avec Aventures en Birmanie l'un des meilleurs films de guerre. Nous avons ri avec Laurel et Hardy dans Têtes de pioche. George Cukor, en revanche nous a plutôt déçu avec ses Femmes. Logiquement, le cinéma français a paru submergé par cette vague venue d'Outre-Atlantique et seule une poignée de films mérite d'être retenue. Le talent de Jacques Becker est évident mais notre groupe est partagé entre ceux qui le voient déjà grand et ceux qui attendent de lui encore mieux que Falbalas. De son côté, Marcel Carné a déjà consolidé sa réputation. Même si Les Enfants du paradis n'ont pas ébloui tous les membres de notre équipe, il est certain qu'ils marqueront l'histoire de notre cinéma national et qu'ils seront souvent cités lorsque les générations futures établiront des palmarès. Enfin, n'oublions pas Robert Bresson qui, alors qu'il n'en est qu'à son deuxième long métrage, a déjà provoqué de nombreux débats. Nous devrions reparler de cet homme-là dans l'avenir.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 48 longs métrages (sur les 132 sortis en salles) avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Asketoner Buster Christophe Dr.Orlof Edouard S. Jean-Luc L. Jocelyn M. Ludovic M. Timothée G. Vincent J.
Rendez-Vous (Lubitsch) **** **** **** **** **** ****   *** **** ****
Le Dictateur (Chaplin) **** **** ** **** **** **** **** **** *** ****
L'Ombre d'un doute (Hitchcock) *** ****   *** *** *** *** ** **** ****
Aventures en Birmanie (Walsh) ** **** ****   *** ** *** ***   ****
Les Enfants du paradis (Carné) *** *** ** ** **** **   ****   ****
La Dame du vendredi (Hawks) *** *** ***   *** ** ** ** **** ***
Sergent York (Hawks) *** *** **   **** **   ** ****  
Têtes de pioche (Blystone)   ***   *** ***     ***   ***
Les Hommes de la mer (Ford)   ** ****             ****
Les Dames du bois de Boulogne (Bresson) **** **** ° ** **** ** *** *** *** **
Falbalas (Becker)   *** **** ** ** *   *    
Espoir (Malraux) ** ***   *           ***
C'est arrivé demain (Clair)   **           **   ***
Tarzan trouve un fils (Thorpe)       **   ** ** *   ***
Air Force (Hawks)   ** ***              
La Vie de Thomas Edison (Brown)   **               ***
Femmes (Cukor)   **   *** * **   * ** **
La Vie privée d'Elisabeth d'Angleterre (Curtiz)   *** *       **      
Adieu jeunesse (King)     ***              
Espionne à bord (Powell)               ***    
O toi ma charmante (Seiter)                   ***
Sept Amoureuses (Borzage)     ***              
Boule-de-Suif (Christian-Jacque)   ** *         **   ***
Naïs (Leboursier)   * **         *   ***
Griffes jaunes (Huston)   **               **
Lady Hamilton (A. Korda)   **       **        
Victoire sur la nuit (Goulding)         ** **        
Place au rythme (Berkeley)   *           **    
Sortilèges (Christian-Jacque)   ** *              
La Fiancée des ténèbres (de Poligny)   **                
La Proie du mort (Van Dyke)   **                
Le Gros Lot (Sturges)                 **  
Le Retour du docteur X (Sherman)             **      
Madame veut un bébé (Leisen)       **            
Prisonniers du passé (Le Roy)           **        
Pourquoi nous combattons (Capra, Litvak & Veiller)           **   °    
Destination Tokyo (Daves)               *    
L'Invité de la onzième heure (Cloche)               *    
La Boîte aux rêves (Y. Allégret)               *    
La Vie de bohème (L'Herbier)   *                
Le Livre de la jungle (Z. Korda)     *              
Untel père et fils (Duvivier)   *                
Félicie Nanteuil (M. Allégret)   *           °    
La Cage aux rossignols (Dréville)   *           °    
La Ferme du pendu (Dréville)   °                
La Part de l'ombre (Delannoy)               °    
Le Cavalier noir (Grangier)               °    
Le Roi des resquilleurs (Devaivre)   °                
  Asketoner Buster Christophe Dr.Orlof Edouard S. Jean-Luc L. Jocelyn M. Ludovic M. Timothée G. Vincent J.

 

LES CHOIX DE NOS AMIS, LECTEURS ET AUTRES CONTRIBUTEURS :

Antoine R. :
**** : Rendez-vous
*** : L'Ombre d'un doute / Victoire de Tunisie
** : Le Dictateur / Les Dames du bois de Boulogne

Nolan :
**** : Le Dictateur / L'Ombre d'un doute
*** : Rendez-vous / Les Enfants du paradis
° : La Cage aux rossignols

Rémi (Il a osé !) :
**** : La Dame du vendredi / Le Dictateur / Les Dames du bois de Boulogne
*** : L'Ombre d'un doute
** : Les Enfants du paradis
* : Naïs

FredMJG (Les nuits du chasseur de film) :
Le quinté gagnant : Le Dictateur / L'Ombre d'un doute / Les Enfants du paradis / La Dame du vendredi / Les Dames du bois de Boulogne
Quelques excellentes pelloches : La Vie privée d'Elisabeth d'Angleterre / Têtes de pioches / C'est arrivé demain / A chaque aube je meurs / Sergent York / Falbalas
Hors compétition : Espoir
La curiosité : Le Retour du docteur X
(le détail, ici)

Benjamin (La Kinopithèque) :
**** : L'Ombre d'un doute
*** : Le Dictateur

Mister Arkadin :
**** : La Dame du vendredi
*** : C'est arrivé demain / L'Ombre d'un doute / Rendez-Vous
** : Aventures en Birmanie / Boule-de-Suif / La Cage aux rossignols / Le Dictateur / Les Enfants du paradis / Naïs / Tarzan trouve un fils / Untel père et fils
* : Les Dames du bois de Boulogne / Falbalas / Femmes / La Fiancée des ténèbres / Griffes jaunes / Le Père Goriot / Têtes de pioche
° : Bifur 3 / Espoir / Sergent York

Frédéric :
1- Rendez-vous, 2- Les Dames de bois ce Boulogne, 3- L'Ombre d'un doute, 4- Le Dictateur, 5- Aventures en Birmanie, 6- La Dame du vendredi, 7- Les Hommes de la mer, 8- Falbalas, 9- Les Enfants du paradis, 10- Sergent York

Oriane :
**** : Le Dictateur / Les Enfants du Paradis
*** : L'Ombre d'un doute

Julien :
1/ Le dictateur ****, 2/ Les dames du bois de Boulogne ****, 3/ Rendez-vous ****, 4/ L'ombre d'un doute ***, 5/ Les enfants du paradis ***, 6/ La dame du vendredi ***

Un simple amateur :
1- Rendez-vous (Lubitsch) 2- Le Dictateur (Chaplin) 3- Les Dames du bois ce Boulogne (Bresson) 4- Les Enfants du paradis (Carné) 5- L'Ombre d'un doute (Hitchcock) 6- Aventures en Birmanie (Walsh) 7- Les Hommes de la mer (Ford) 8- Falbalas (Becker) 9- La Dame du vendredi (Hawks) 10- Sergent York (Hawks)

Pierre :
1-Le dictateur (Chaplin)**** 2-Les enfants du paradis (Carné)**** 3-Le livre de la jungle (Korda)*** 4-C'est arrivé demain (Clair)*** 5-Rendez-vous (Lubitsch)*** 6-Le gros lot (Sturges)*** 7-La dame du vendredi (Hawks)*** 8-L'ombre d'un doute (Hitchcock)*** 9-Destination Tokyo (Daves)*** 10-Air force (Hawks)**
4 hors liste : L'homme en gris (Arliss)** Prisonniers de Satan (Milestone)** Service secret (French)* Gung ho (Enright)*
3 inédits : Strange illusions (Ulmer)*** Crise (Bergman)** L'île dans la brume (O'Morse)
2 courts métrages : Aubervilliers (Lothar)*** Le vampire (Painlevé)***

 

LE BOX-OFFICE :

1. Le Dictateur 8 028 720 entrées
2. La Cage aux rossignols 5 085 489 entrées
3. Les Enfants du paradis 4 768 505 entrées
4. Carmen 4 277 813 entrées
5. Le Roi des resquilleurs 3 679 438 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

Prix Louis-Delluc : Espoir (André Malraux)
Oscar du meilleur film : La route semée d'étoiles (Leo McCarey), sortie française prévue en 1946

 

RESULTAT DE SONDAGE :

Sur la page Facebook de Zoom Arrière, est posée la question "Quels sont les meilleurs films sortis en France en 1945 ?" Au soir du 26 septembre, 96 votes ont été enregistrés, dégageant ce classement :
1. L'Ombre d'un doute (17 voix), 2. Le Dictateur (13), 3. Rendez-vous (11), 4. La Dame du vendredi (8), 5. Les Enfants du paradis & Les Dames du bois de Boulogne (7), 7. Aventures en Birmanie (6), 8. Sergent York (4), 9. Têtes de pioches & C'est arrivé demain (3)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus
(vous pouvez consulter la liste de tous les films de long métrage sortis en France en 1945 sur le site Encyclo-Ciné)

Commentaires

Belle initiative que ce nouveau blog !

Mes notes pour l'année :

La Dame du vendredi / Le Dictateur / Les Dames du bois de Boulogne : ****
L'Ombre d'un doute : ***
Naïs : *

Bonne continuation les amis :)

Écrit par : Rémi | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

Merci Rémi, dès que possible, je ferai "remonter" tes étoiles dans la note...

Écrit par : Edouard | 07/09/2012

Et bien étrennons ces commentaires ! Joli travail synthétique et bien complet. Pas de remarques particulières sur les notations, si ce n'est que j'ai abusé des trois étoiles, le Tarzan n'est pas si bon que ça :)
Bravo pour cette nouvelle initiative collective, Édouard, et rendez-vous en 1946.

Écrit par : Vincent | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

Tu as peut-être enjolivé certains souvenirs, mais nous savons que tu as toujours été l'un des plus généreux parmi nous... :)

Écrit par : Edouard | 07/09/2012

OK Edouard, je t'enverrais un top dès que j'ai 5 minutes.
Quoiqu'il en soit, le panoptique semble te manquer bien plus qu'à moi ^^
Par ailleurs, sur Chaplin et le dictateur, pour ceux qui les ont ratées, ce qui m'étonnerait vu le nombre d'érudits qui trainent dans le coin, je renvois aux excellentes notes de Jean Narboni "...Pourquoi les coiffeurs?" aux éditions Capricci chez lesquelles je n'émarge (malheureusement) pas.

Écrit par : FredMJG | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

Non non, le Panoptique, je trouve que Jean-Luc s'en occupe dorénavant très bien du côté de Caen... :) En fait, déjà à l'époque, c'était quelque chose comme ça que j'avais plutôt envie de faire (et puis l'actualité m'emballe moins qu'avant). L'un des déclencheurs, cet été, ça a été ma découverte de cet outil extraordinaire qu'est "Encyclo-ciné".
Merci pour la référence. Je vais réflechir à une façon de la placer dans la note...

Écrit par : Edouard | 07/09/2012

Arf ! toi aussi tu trouves que 2012 est bien moins intéressant que 2011 ? c'est terrible, je ne vais pratiquement plus au cinéma voir de "nouveautés", je me pensais souffrante.

Écrit par : FredMJG | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

Take Shelter, Le Fossé, Les Chants de Mandrin, La Folie Almayer, Faust, Cosmopolis pour ceux qui l'ont aimé, etc.

Et bientôt les nouveaux films de Resnais, De Oliveira, Kiarostami, Desplechin, Herzog, Gomez et j'en oublie plein.

Vous boudez votre plaisir...

Écrit par : Rémi | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

nan mais je ne couine pas parce qu'il n'y a rien de bien mais parce qu'il y a moins de films qui se laissent voir que l'année passée.
Pour info, Take shelter je l'ai vu en 2011, quand à Cosmo, je vais rester polie ^^ Et pour les "grands noms" j'attends de voir leur film avant d'extrapoler.
Et vous battez pas pour cette histoire de coiffeurs, je souhaitais juste proposer un peu de lecture à ceux qui seraient fatigués des tableaux excel :)
Je vous souhaite la bonne nuit messieurs, amusez-vous bien.

Écrit par : FredMJG | 08/09/2012

C'est vrai qu'on a la Lubitsch touch mais pas de touche féminine. Un petit top de votre part serait bienvenu, Madame. Bonne nuit à vous.

Écrit par : Edouard | 08/09/2012

De mon côté, c'est sans doute moins conjoncturel que personnel : une pointe de lassitude conjuguée à un changement d'ordre géographique. 2012 selon moi ? Pour l'instant, c'est Take shelter, Le Fossé, Holy motors, Cosmopolis et Tabou, et pas grand chose d'autre. Mais j'en ai manqué pas mal aussi...

Écrit par : Edouard | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

@Fred : Le livre de Narboni sur "Le dictateur" est excellent, je suis bien d'accord. Mais je crois qu'Edouard ne souhaitait pas porter un regard "rétrospectif" sur l'année 45 et qu'il voulait qu'on se limite à des textes "d'époque". Tu me dis si je me trompe, boss ;)

Écrit par : dr orlof | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

"Boss" non, appelle-moi plutôt "directeur de la publication" ou quelque chose comme ça... ;-)

Pour la mise en avant d'un "texte critique" comme celui de Bazin, il faut effectivement que l'on se borne aux écrits d'époque. Mais si il s'agit juste d'une référence sur le sujet, on peut très bien la rajouter en bas de la note...

Écrit par : Edouard | 07/09/2012

Et sinon, du point de vue général ?

On trouve quand même tout en bas du tableau une liste impressionnante (façon de parler) de titres français... En revanche, malgré l'excellent souvenir que j'en ai gardé, je pensais que le film de Carné résisterait moins que ça, sachant que sa cote semblait avoir suivie ces dernières années une évolution inverse à celle qui l'avait porté, auparavant, au sommet du cinéma français du XXe siècle selon les "professionnels". A la limite, je pensais qu'il diviserait plus que le Bresson...

Du côté des Américains, pas vraiment de surprises pour ma part, sauf peut-être (dans le bon sens pour moi) de voir que "Femmes" n'est pas plus apprécié que cela.

Écrit par : Edouard | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

J'aime énormément le film de Cukor que je trouve très drôle (notamment le célèbre générique). Qu'est-ce qui ne t'a pas plu ?
A part ça, vous avez gagné : en constatant que j'étais le seul à ne l'avoir pas vu, j'ai commandé (à l'instant) "La dame du vendredi". 1 euro 90, ça reste raisonnable ;)

Écrit par : dr orlof | 07/09/2012

Répondre à ce commentaire

Je ne saurai être catégorique à propos de "Femmes", tant le souvenir est lointain, mais cette ambiance de cancans m'avait fatigué et comme je ne suis globalement pas un admirateur de Cukor (y compris de ses "grandes comédies" des années 30)...

Pour ta commande, c'est un excellent rapport qualité-prix !

Écrit par : Edouard | 08/09/2012

Faut pas être si sévère avec 2012 mais, au sortir d'un été pourri, le jugement peut être un poil faussé...
Maintenant que vous en parlez, Femmes, je suis sûr que je l'ai vu. Bon, c'est effectivement un peu fatiguant.

Écrit par : Antoine | 08/09/2012

Répondre à ce commentaire

En même temps les sorties d'été en général c'est jamais très reluisant.. Faut attendre septembre, et là on va avoir droit au nouveau Lvovsky (paraît-il très bien) et à Resnais/De Oliveira, donc...

La Dame du vendredi est un film d'une immense drôlerie, et Cary Grant y est en pleine forme, tu as très bien fait Dr. Orlof !

Écrit par : Rémi | 08/09/2012

Répondre à ce commentaire

Comme tout le monde ici je pense, je serai partial dans mes jugements. Déjà que l’art, d’une façon générale, fait appel à un ressenti personnel, mais ici, en plus, on nous parle du passé ! Les souvenirs remontent forcément au bord des lèvres — euh non, de la plume… enfin, du clavier…
Je suis en classe de 3ème en cette année 1978. On (qui était ce « on », je ne le sais plus) nous projette ces « Enfants du Paradis ». Et moi, sur mon banc de collégien, je suis content, car mes camarades vont enfin voir un film que je connais déjà et qui m’a plu.
Le verdict de ma classe est dur : personne, ou presque, n’a aimé. Ce n’est pas un film pour les ados, me dis-je en moi-même, moi qui suis ado.
Tant pis, c’est égal, les autres savent ce que j’aime. Ils ne m’en veulent pas, ils ne m’admirent pas non plus, ils s’en fichent…
Je suis à la maison, en cette année 197???, petit garçon près de sa mère et de ses sœurs, nous regardons le « poste de télévision », qui n’a qu’une chaîne. Non, ce n’est pas l’ORTF, c’est TMC, la seule que nous puissions capter avec ce vieux téléviseur noir & blanc. Nous regardons « les Enfants du Paradis » que je ne connaissais pas…
Je ne suis pas encore né en cette année 1945. On a la bonne idée de faire un film : « les Enfants du Paradis » que cela s’appelle. Très bonne idée…
Nous sommes en 50 av J.C., le cinéma n’existe pas encore et en plus, ils n’ont qu’un seul dolmen, les pauvres…

Écrit par : L U C | 11/09/2012

Répondre à ce commentaire

Un poulet rôti et deux verres de rosé plus tard, je repense à ces « Enfants du Paradis », et réalise que cette année 1978, au collège, 33 ans nous séparaient de la sortie du film.
1978 + 33 = 2011.
Les films de 1978, comme « la Guerre des Étoiles » me semblaient bien plus éloignés du cinéma d’après guerre qu’ils ne le sont de la série des « Twilight ».
Cette année là, j’étais exactement — presque — au milieu de ces deux bornes extrêmes : 1945 -2012.
Le cinéma est, volontairement ou pas, le reflet de nos sociétés. C'est-à-dire que l’histoire avance par à-coup, et non pas de façon continue, régulière.
En 1978, regarder 33 ans en arrière, c’était regarder au fond d’un gouffre. Aujourd’hui, regarder 33 ans en arrière, c’est se dire que les temps ont changé-ouais-bof…
« Les Enfants du Paradis » nous viennent d’une époque définitivement révolue (en ce qui concerne le cinéma, bien sûr). Notre enfance est passée, mais pas notre époque.

Écrit par : L U C | 11/09/2012

Répondre à ce commentaire

Merci, L U C (Skywalker ?), pour ce "témoignage" qui fait affleurer des sentiments partagés, qui fait repenser à nos propres parcours (même si le mien est décalé de 7/8 ans par rapport au vôtre, il reste d'ailleurs, comme vous le dites, de cette époque).
Nous pouvons faire aussi deux autres calculs rapides pour obtenir des résultats qui peuvent interpeller : 1945-1895 = 50 ans ; 2012-1945 = 67 ans !

Écrit par : Edouard | 12/09/2012

Répondre à ce commentaire

Depuis la dernière fois j'ai vu Les Enfants du Paradis. Il était temps. Si je devais le noter je lui donnerais **. Je me demande quelle part les foudres de Truffaut puis de Daney et d'autres à l'encontre de ce film et de son genre m'influencent dans mon appréciation mais même si j'essaie de me détacher de l'Histoire pour poser un regard plus neutre sur le film je le trouve interminable, vieillot, un peu boursouflé par des acteurs théâtraux (parfois plaisants quand même, d'où le petit plaisir récurrent à les suivre, je pense notamment à Brasseur, d'un autre côté la voix insupportable d'Arletty et son accent titi-parisien traînant sont une souffrance) et surtout regrettablement peu intéressant sur le plan de la mise en scène. Donc **.

Écrit par : Rémi | 28/09/2012

Répondre à ce commentaire

A te lire, ces deux étoiles seraient donc bien payées... Personnellement, j'aurai du mal à croiser le fer avec précision sur ce film-là, mon souvenir étant enthousiaste mais flou. Il faudrait que je le revois.

Écrit par : Edouard | 28/09/2012

Disons c'est peut-être aussi mon réquisitoire qui est cher payé, en réaction peut-être au nombre d'étoiles reçues par le film ici. Il m'est décidément bien difficile d'être mesuré sur ce film et de ne pas me laisser influencer par son "passé critique".

Écrit par : Rémi | 29/09/2012

Répondre à ce commentaire

Remontons donc le temps (un peu):

****L'Ombre d'un doute - http://www.kinopitheque.net/ombre-dun-doute-l-shadow-of-a-doubt/
*** Le Dictateur

et j'ai toujours pas vu Les enfants du Paradis, et pas plus au boulot d'ailleurs...

Écrit par : Benjamin | 05/10/2012

Répondre à ce commentaire

Top 1945 :

1- Rendez-vous ( Lubitsch )
2- Les Dames de bois ce Boulogne ( Bresson )
3- L'Ombre d'un doute ( Hitchcock )
4- LE Dictateur ( Chaplin )
5- Aventures en Birmanie ( Walsh )
6- La Dame du vendredi ( Hawks )
7- Les Hommes de la mer ( Ford )
8- Falbalas ( Becker )
9- Les Enfants du paradis ( Carné )
10- Sergent York ( Hawks )

Écrit par : Frédéric | 16/02/2014

Répondre à ce commentaire

Mes notes pour 1945 (année peu visitée pour ma part) :

**** : Le Dictateur / Les Enfants du Paradis
*** : L'Ombre d'un doute

Écrit par : Oriane | 13/08/2014

Répondre à ce commentaire

Décidément, que fait Christophe avec ses notations à l'emporte-pièce ? Mettre "nul" aux Dames du bois de Boulogne, qu'est-ce que ça veut dire ? Il a fait une analyse cinématographique ou il s'est contenté d'un "oulala, j'ai pas aimé ce film, il est long et lent, qu'est-ce qu'on s'ennuie, allez hop, je lui mets 'nul'"...

Une analyse cinématographique lui permettrait au moins de souligner la photo sublime de cette pépite du cinéma, l'utilisation de la couleur sur les personnages principaux, la beauté de ses gros plans (ah, le visage de Maria Casarès, son regard par en-dessous), le découpage précis et assez "littéraire" de Bresson, les dialogues de Cocteau, etc.

Bref, entre Halloween et les Dames, je me demande vraiment ce qu'il consomme avant de s'immerger dans un film...

Sans être dictatorial, il me semble qu'un film dont les qualités intrinsèques sont aussi grandes, ne peut mériter moins de 2* (pour moi, il en a 4, bien évidemment, c'est un film pur, d'une beauté fantastique) et lui mettre un zéro pointé, encore une fois, c'est d'un ridicule absolu.

Bref :

1/ Le dictateur ****
2/ Les dames du bois de Boulogne ****
3/ Rendez-vous ****
4/ L'ombre d'un doute ***
5/ Les enfants du paradis ***
6/ His girl friday ***

Et il me manque du carburant pour finir...

Écrit par : Julien | 06/08/2015

Répondre à ce commentaire

Mon Top 1945 serait:

1- Rendez-vous (Lubitsch)
2- Le Dictateur (Chaplin)
3- Les Dames du bois ce Boulogne (Bresson)
4- Les Enfants du paradis (Carné)
5- L'Ombre d'un doute (Hitchcock)
6- Aventures en Birmanie (Walsh)
7- Les Hommes de la mer (Ford)
8- Falbalas (Becker)
9- La Dame du vendredi (Hawks)
10- Sergent York (Hawks)

Écrit par : Un-simple-amateur | 04/11/2015

Répondre à ce commentaire

petit passage viteuf en 45 (mais sans revoir aucun des films, d'où le classement...)

21 films vus sortie France (dont 4 hors liste)

1-Le dictateur (Chaplin)****
2-Les enfants du paradis (Carné)****
3-Le livre de la jungle (Korda)***
4-C'est arrivé demain (Clair)***
5-Rendez-vous (Lubitsch)***
6-Le gros lot (Sturges)***
7-La dame du vendredi (Hawks)***
8-L'ombre d'un doute (Hitchcock)***
9-Destination Tokyo (Daves)***
10-Air force (Hawks)**

les 4 hors liste
L'homme en gris (Arliss)**
Prisonniers de Satan (Milestone)**
Service secret (French)*
Gung ho (Enright)*

3 inédits
Strange illusions (Ulmer)***
Crise (Bergman)**
L'île dans la brume (O'Morse)

2 courts métrages
Aubervilliers (Lothar)***
Le vampire (Painlevé)***

Écrit par : Pierre | 08/05/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire