Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2016

Sur vos écrans en 1987

EDITORIAL :

Par le Dr. Orlof

full-metal-jacket-aff-01-g.jpgOn me pardonnera, je l’espère, le caractère totalement anecdotique et personnel de cet éditorial mais que voulez-vous, plonger dans ce tableau de 1987 me fit le même effet que celui d’une madeleine trempée dans une infusion pour un célèbre écrivain. Du coup…

Janvier 1987. Adolescent perdu dans un petit village du fin fond de la Bourgogne, j’achète mon premier numéro de Mad Movie (le 45, pour être précis). La revue consacre l’essentiel de ses pages au festival d’Avoriaz. Je fantasme sur un bon nombre de titres mais deux films en particulier attirent mon attention : La Mouche de David Cronenberg et Blue Velvet de David Lynch. A ce moment précis, je distingue deux cinéastes qui font partie, toujours aujourd’hui, de mon panthéon personnel. Je ne découvrirai Blue Velvet que quelques années plus tard (en VHS) mais il reste encore à ce jour mon film préféré pour cette année-là.

blue velvet.jpg

Début 1987. Mon père nous emmène au cinéma. Mais cette fois, je ne suis pas obligé d’aller accompagner mes frères pour le film choisi (j’ai oublié lequel) et j’irai voir La Mouche tout seul. Nous faisons donc la queue dans des files parallèles et, chose amusante, mon père redoute que je me trompe et aille voir par erreur Le Miraculé de Mocky qui est aussi programmé dans ce cinéma : le fantastique horrifique, oui, la comédie blasphématoire, hors de question ! J’entre dans la salle et j’entends derrière moi une voix qui s’exclame : « je croyais que le film était interdit aux moins de 13 ans » ! En dépit de ces quolibets (ce fut une caractéristique de famille de grandir assez tard), la découverte du film de Cronenberg reste l’une de mes expériences les plus marquantes de jeune cinéphile.

Juin 1987. Je passe les épreuves du brevet des collèges à Dijon. Avec des copains, nous décidons d’aller voir Freddy 3 : les griffes du cauchemar. J’ai déjà vu les deux premiers volets de la saga sur la chaîne de télévision Suisse romande et j’adore le personnage. Mais nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée et la salle est bondée de collégiens et lycéens. Au bout de quelques minutes, c’est le charivari le plus total : rires gras, blagues lancées à haute voix (pour conjurer la peur ?), commentaires et huées à chaque scène… Encore aujourd’hui, l’un de mes plus mauvais souvenirs vécus en salle !

Début des années 90 (?) Je ne me souviens plus exactement lorsque j’ai découvert exactement L’été en pente douce. A vrai dire, je ne me souviens presque plus du film non plus si ce n’est que Villeret y incarnait un débile léger avec un certain talent. En revanche, je n’oublierai jamais l’effet que produisit sur moi la sensualité de Pauline Lafont. Et tous les sacripants de ma génération doivent également conserver un souvenir ému de sa poitrine généreusement dévoilée. Tout cela m’a donné envie de concocter un petit Top fantasmes de 1987 :
1- Pauline Lafont, donc
2- Florence Guérin. A l’époque, une émission consacrée au cinéma dont j’ai oublié le titre (un vague souvenir d’une présentation sous forme de damier) présentait des extraits de films. C’est ainsi que j’ai entendu parler de La Bonne et que j’ai rêvé de voir ce film découvert beaucoup plus tard. Florence Guérin y semblait (rétrospectivement, mon impression était bonne) souverainement somptueuse.
3- Barbara Crampton. Comment oublier la photo de Mad Movies la présentant harnachée dans des sous-vêtements de cuir ultra-sexy dans Aux portes de l’au-delà (From Beyond) de Stuart Gordon ? Là encore, j’ai dû patienter quelques années pour découvrir le film, moins marquant que Ré-animator du même cinéaste avec la même comédienne.
4- Catherine Wilkening. Une fois de plus, ce sont des extraits sexy de Mon bel amour, ma déchirure qui m’avaient alléché et je me souviens que mon père connaissait le père (de réputation ? relation de travail ?) de cette comédienne dijonnaise. Pour le coup, je n’ai jamais vu ce film (sans doute très dispensable).
5- Sophie Duez. J’ai vu l’infâme navet d’Alberto Lattuada Une épine dans le cœur des années plus tard mais, là encore, des extraits de ce film avait émoustillé l’adolescent que j’étais.

from beyond.png

1990 ( ?) Au lycée, notre professeur d’allemand, madame RP nous montre Les Ailes du désir. Dois-je avouer que les films montrés dans un cadre scolaire m’ont toujours profondément ennuyé ? Quelle idée, aussi, d’emmener des collégiens voir America, America de Kazan (un des films que j’ai le plus détesté au monde et que je redécouvrirais sans doute avec plaisir) ? Alors oui, j’avoue le rouge au front que j’ai ricané bêtement au collège devant Nuit et brouillard, que j’ai trouvé Le Dictateur de Chaplin ringard (alors que c’est l’un des plus beaux films du monde !), qu’Un Tramway nommé désir (toujours Kazan) m’a fait bâiller en cours d’anglais au lycée… Le film de Wenders ne m’a guère plus emballé à l’époque mais il m’a quand même marqué. Notre classe était alors scindée en groupes antagonistes et hostiles les uns envers les autres. Avec mon meilleur ami, Emmanuel, nous avions décidé que nous nous comporterions comme les anges du film de Wenders : en observateurs neutres, sans prendre parti. Il était Cassiel et je serai Damiel. J’ignore si ces rôles célestes ont décidé de nos vocations mais toujours est-il qu’il est devenu moine (véridique !) tandis que je sombrai dans la cinéphile lubrique et déviante ! Chose amusante, de la même manière que j’ai commencé à aimer lire après avoir passé le bac de français ; c’est une fois le bac en poche que  je suis retourné voir au cinéma Alice dans les villes (que cette professeur nous avait aussi montré) et que j’ai revu Les Ailes du désir à la télévision, trouvant les deux films éblouissants. Encore aujourd’hui, ce sont mes deux Wenders préférés ou presque et « Als das Kind Kind war » les derniers mots que je connais en Allemand. On conviendra que c’est un peu léger pour un séjour prolongé en pays teuton !

les ailes du désir.jpg

Années 90. Le souvenir des Incorruptibles reste lié à mes petits frères répétant en boucle ces dialogues :
« - George Stone, c’est comme ça qu’tu t’appelles ? C’est quoi, ton vrai nom ?
- C’est ça, mon vrai nom…
- Non, ton nom avant que tu le changes
- Giuseppe Petri…
- J’en étais sûr, il ne manquait plus que ça dans l’équipe ! Un rital menteur comme un arracheur de dents !
- Qu’est que vous avez dit ?
- J’ai dit que t’étais un menteur et un voleur, comme tous les gens de ta race…
- Ça vaut mieux qu’d’être une raclure irlandaise… de merde !
- Ah il me plait !
- Il me plait aussi
- Félicitations petit, tu viens d’être engagé dans la brigade financière ! »
Je vous épargne ceux de Full metal jacket (toujours dans le tableau 1987) qui ont aussi beaucoup tourné en boucle. (« Tu crois à la Vierge Marie, Guignol ? / Chef ! Non ! Chef ! / T’es qu’un putain de païen ! »)

Années 90. Un autre souvenir érotique. Un soir, je regarde la télévision suisse romande et tombe sur un film en noir et blanc aux images très crues. Je me demande si je ne suis pas même en train de découvrir mon premier porno (eh oui, je vous parle d’une époque d’avant Internet et où, à la campagne, nous ne captions pas Canal +, même en crypté !). J’ai découvert par la suite que la belle femme qui se masturbait à l’écran était Myriam Mézières et qu’il s’agissait du beau film d’Alain Tanner Une flamme dans mon cœur qui a fait battre le mien de façon plus rapide pendant quelques minutes…

Des films de 1987, je me souviens également de quelques dialogues grotesques comme : « Si je fais ça, c’est pour le camion » (Over the top) ou « Il ne m’a pas vu » (Predator) qui m’ont fait détester à tout jamais tous (ou presque) les films dans lesquels ont tourné Stallone et Schwarzenegger.

Je me souviens également du Grand chemin que j’aimais énormément à l’époque et qui m’a donné envie de voir les films de Jean-Louis Hubert au point d’aller dans une salle pour découvrir La Reine blanche (incroyable, non ?)

Je me souviens que le premier Godard que j’ai découvert (vers 91/92 ?) était son film sorti en 1987 : Soigne ta droite. Pas le meilleur en dépit de quelques scènes extraordinaires…

Enfin, pour terminer, revenons à ce festival d’ Avoriaz de 1987 puisque j’ai fini par voir pas mal des films programmés cette année-là par la suite, du meilleur (l’étonnant Street Trash) au pire (Vamp, dont je n’ai plus aucun souvenir) en passant par Dolls de Stuart Gordon, American Way, L’Amie mortelle de Wes Craven et Bloody Bird de Soavi. 

A bien y songer, 1987 fut sans doute l’année charnière de ma cinéphilie…

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 195 longs métrages (sur les 525 sortis en salles) et 1 court, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Céline Christophe Dr. Orlof Edouard Fred MJG Jean-Luc Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent
Full Metal Jacket (Kubrick) *** * *** *** *** **** *** **** ***   ****
Blue Velvet (Lynch) *** * **** **** **** *** *** ***   *** **
Les Ailes du désir (Wenders) **** ° **** **** **** ** ***     *** ***
Au revoir les enfants (Malle) *** ** *** **** **** ** **     **** ***
Requiem pour un massacre (Klimov) **     *** ****       ***   ****
La Mouche (Cronenberg) *** **** **** ** **** ** * *** ** ** ****
Quatre Aventures de Reinette et Mirabelle (Rohmer) *** ** *** ***   * ****   ****   ***
Arizona junior (Coen) ***   *** *** ****   *** ** **   ***
Hope and Glory (Boorman) ** ***   *** ***   ***   **   ****
L'Ami de mon amie (Rohmer) *** **** *** **     ***   ***   **
Stand by Me (Reiner) *** *** *** ** ***     ** *** ** ***
Sous le soleil de Satan (Pialat) *** * *** **   *** ***   ****    
Les Incorruptibles (De Palma) *** *** *** ** *** ** ** *** *   ****
Peggy Sue s'est mariée (Coppola) *** *** ***   *** ** ** * ** *** ****
Dieu ne croit plus en nous (Corti)       *** ****            
Pierre et Djemila (Blain)   ***         ****        
Santa Fe (Corti)       *** ****            
Tampopo (Itami)         ****       ***    
Le Ventre de l'architecte (Greenaway)     *** ** **** * ****       **
The Big Easy (McBride)       ** ****           ***
La Messe est finie (Moretti) ***   **   *** *** **     ** ***
Prick Up Your Ears (Frears)     ** *** **** **          
Good Morning Babilonia (Taviani)     ** ***     ***       ***
Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? (Almodovar) ***   *** ** ***            
L'Aventure intérieure (Dante) *** * ** ** ****   * ** *** ** ****
Comme un chien enragé (Foley)   **   ** ****   **       ***
Raining in the Mountain (Hu)   ° ** *** **** **         ****
Yeelen (Cissé) *** ° ** *** **** ***          
Radio Days (Allen) ***   *** ** ***   *       ***
La Pivoine rouge (Kato)         ****            
Mikey et Nicky (May)     **           ****    
Mon cas (Oliveira) ****         **          
C'est la vie (Edwards)   ***                 ***
Agent trouble (Mocky)     ***   **           ***
Les Innocents (Téchiné)     ***   *** *** *        
Les Yeux noirs (Mikhalkov)     ** ***   * ***     ***  
Nola Darling n'en fait qu'à sa tête (Lee) **   *** ** **       ***   **
Platoon (Stone) ** ** ** ** ***       **   ***
Le Cri du hibou (Chabrol) ***   *** ** * *** *       **
Mosquito Coast (Weir) **     ** ***   ** * **   ***
Angel Heart - aux portes de l'enfer (Parker) ** * ** ** ****   ** **     *
Caravaggio (Jarman)         **** ** *        
Ecce Bombo (Moretti) ***     **   **          
Envoûtés (Schlesinger)     **   ***   **        
Freddy 3, les griffes du cauchemar (Russell)     **   ***           **
La Famille (Scola)   **         **       ***
Maurice (Ivory)     **   ***   **        
Poussière d'ange (Niermans)   **   ** ***            
Masques (Chabrol)     **** ** ** * ** *     **
La Passion Béatrice (Tavernier) *   ** ** *** ** *       ***
Evil Dead 2 (Raimi)     **   ***   * ** *   ***
La Ménagerie de verre (Newman)   ****         *        
La Dame de Musashino (Mizoguchi)   ***       **          
Chronique des événements amoureux (Wajda)     **               ***
L'Histoire du Japon racontée par une hôtesse de bar (Imamura)     ** ***              
La Petite Boutique des horreurs (Oz)                 **   ***
Le Thème (Panfilov)     ** ***              
Predator (McTiernan)     °   ***     ** **   ***
Fievel et le nouveau monde (Bluth) * **           * ***   ***
Barfly (Schroeder)     ** ** ***   **       *
Boire et déboires (Edwards) ** ** **   **           **
Chronique d'une mort annoncée (Rosi)     ** ** **   **       **
Le Dernier Empereur (Bertolucci) ** ° *** ** *** * *   * ** ***
Les Sorcières d'Eastwick (Miller) *   ** * ***   * *     ****
Intervista (Fellini) ** * ** **   * **       ***
Le Grand Chemin (Hubert) ** ** ** * *       ***   **
Soigne ta droite (Godard)     **     ** **       **
Le Déclin de l'empire américain (Arcand) **   ** ** ** * *   * ** ***
Le Sixième Sens (Mann)   ° *   ****   * **     ***
Tandem (Leconte) *   *** ** **   * **      
Le Miraculé (Mocky) *   ** **   ** **   **    
L'Age de Monsieur est avancé (Etaix)     ***                
La Photo (Papatakis)       ***              
La Rue (Schatzberg)         ***            
Le Repentir (Abouladze)       ***              
Les Baleines du mois d'août (Anderson)                     ***
Promesse (Yoshida)     ***                
Street Trash (Muro)     ***                
Tin Men, les Filous (Levinson)   ***                  
L'Apiculteur (Angelopoulos)     ** ***   *          
Dangereuse sous tous rapports (Demme)   ° ° *** ***           ***
La Couleur de l'argent (Scorsese) ** * ** ** ** * * ** *   **
L'Arme fatale (Donner) * **   * ***     ° ** ** **
Les Mois d'avril sont meurtriers (Heynemann)   ** **   **   *        
Histoires fantastiques (Spielberg, Dear & Zemeckis)             *       ***
Police Story (Chan)         ***     *      
Aux portes de l'au-delà (Gordon)     **   **            
La Mort d'Empédocle (Huillet & Straub)     **     **          
Pee-Wee Big Adventure (Burton) *   ** ** **     *      
Gothic (Russell)     *       **       **
Les Vrais durs ne dansent pas (Mailer)         **   *       **
Travelling avant (Tacchella)     ** **     *        
La Folle Histoire de l'espace (Brooks)     ** °       **     **
La Veuve noire (Rafelson)     ** * **   *        
Le Maître de guerre (Eastwood)   *** °   **   * *      
Sens unique (Donaldson)       ** *   ** *     *
Crocodile Dundee (Faiman) ° ** ** * *     * * **  
Le Parrain noir de Harlem (Evans)         **            
American Way (Philips)     **                
Beyond Therapy (Altman)             **        
Bianco Apache (Mattei)           **          
Champ d'honneur (Denis)       **              
Creator (Passer)                     **
Firestarter (Lester)     **                
Grand-Guignol (Marbœuf)             **        
L'Homme qui n'était pas là (Féret)             **        
La Bamba (Valdez)                     **
La Maison de la terreur (Bava)         **            
La Petite Allumeuse (Dubroux)     **                
Les Poupées (Gordon)     **                
Man on Fire (Chouraqui)         **            
Massacre à la tronçonneuse 2 (Hooper)     **                
Personal Services (Jones)                     **
Promis juré (Monnet)     **                
Quelque chose est arrivé (Andersson, cm)       **              
Tant qu'il y aura des femmes (Kaminka)     **                
Too Much ! (Leland)       **              
Une flamme dans mon cœur (Tanner)     **                
Association de malfaiteurs (Zidi)     **       *        
L'Amie mortelle (Craven)     *   **            
La Bonne (Samperi)     **       *        
Le Sicilien (Cimino)     **               *
Nadine (Benton)         **           *
Bloody Bird (Soavi)     °   *           ***
Démons 2 (Bava)         **   *       *
Trois Amigos (Landis)     *       *       **
L'Eté en pente douce (Krawczyk) *   ** * *     * °   **
Tuer n'est pas jouer (Glen)   *     *     °     **
Attention bandits ! (Lelouch) °   **       *        
Les Enfants du silence (Haines)         **   °       *
Le Destin de Madame Yuki (Mizoguchi)   °       **          
Les Deux Crocodiles (Séria)     °       **        
Vent de panique (Stora) °   **                
Comédie ! (Doillon)     *       *        
La Storia (Comencini)   *         *        
Le Solitaire (Deray)             * *      
Fatherland (Loach)       *              
Faux Témoin (Hanson)         *            
Fucking Fernand (Mordillat)     *                
House II, la Deuxième Histoire (Wiley)                     *
Irena et les ombres (Robak)             *        
L'Irlandais (Hodges)       *              
Labyrinthe (Henson)                     *
Le Beauf (Amoureux)     *                
Le Lendemain du crime (Lumet)         *            
Les Exploits d'un jeune don juan (Mingozzi)                 *    
Love Bites (Nye)         *            
Maximum Overdrive (King)     *                
Mon bel amour, ma déchirure (Pinheiro)       *              
Mon cher petit village (Menzel)     *                
Mort ou vif (Sherman)         *            
Spirale (Frank)         *            
La Vie dissolue de Gérard Floque (Lautner) °   **       °        
Les Keufs (Balasko) °   **       °        
Noyade interdite (Granier-Deferre)     °   *   *        
Le Flic de Beverly Hills 2 (Scott)     ° * °     ° * ** °
Dirty Dancing (Ardolino) *     ° *   ° ° *    
De guerre lasse (Enrico) °               *    
Emmanuelle 5 (Borowczyk)             *       °
Extrême Préjudice (Hill)         °           *
Maladie d'amour (Deray)         °   *        
Miss Mona (Charef)     °       *        
Police Academy 4 (Drake)               ° *    
Sans pitié (Pearce)         °           *
Un homme amoureux (Kurys)   * °                
Allan Quatermain et la cité de l'or perdu (Nelson) ° **         ° ° °    
Aenigma (Fulci)     *   °           °
L'Œil au beur(re) noir (Meynard) °   *         °      
On se calme et on boit frais à Saint-Tropez (Pécas) *   °       °        
Bigfoot et les Henderson (Dear) °                    
Club de rencontres (Lang)     °                
Cross (Setbon)             °        
Ennemis intimes (Amar)             °        
Et la femme créa l'homme parfait (Seidelman)             °        
Hôtel de France (Chéreau)     °                
Ishtar (May)             °        
King Kong II (Guillermin)             °        
La Revanche des mortes-vivantes (Reinhard)     °                
La Rumba (Hanin)             °        
Les Barbarians (Deodato)             °        
Les Filles du château (Renzulli)     °                
Les Oreilles entre les dents (Schulmann)     °                
Paiement cash (Frankenheimer)               °      
Pie voleuse (Wilson)         °            
Protection rapprochée (Hunt)               °      
Si tu vas à Rio tu meurs (Clair)     °                
Vamp (Wenk)     °                
Who's That Girl ? (Foley) °                    
Golden Child, l'enfant sacré du Tibet (Ritchie)               °     °
Les Dents de la mer 4, la Revanche (Sargent)         °       °    
Over the Top - le bras de fer (Golan)     °         °      
Superman IV (Furie)             °   °    
Terminus (Glenn) °           °        
Une épine dans le cœur (Lattuada)     °   °            
Dernier Eté à Tanger (Arcady)     °   °   °        
Levy et Goliath (Oury) °           ° °      
  Céline Christophe Dr. Orlof Edouard Fred MJG Jean-Luc Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent

Et ceux que l'on attendra encore longtemps sur nos écrans :

  Céline Christophe Dr. Orlof Edouard Fred MJG Jean-Luc Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent
12 Portraits (Cavalier) ***     ***              
Rimini, Rimini (Corbucci)                     ***
Le Foto di gioia - Délirium (Bava)                     *

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Les Ailes du désir (Wenders) 2- La Messe est finie (Moretti) 3- Un adieu portugais (Botelho) 4- Sous le soleil de Satan (Pialat) 5- Blue Velvet (Lynch) 6- La Mort d'Empédocle (Straub-Huillet) 7- Full Metal Jacket (Kubrick) 8- That's Life (Edwards) 9- Quatre aventures de Reinette et Mirabelle (Rohmer) 10- La Mouche (Cronenberg)
Sur le banc : Yeelen (Cissé)-L'Aventure intérieure (Dante)-Intervista (Fellini)-Agent trouble (Mocky)-Comme un chien enragé (Foley)-Stand by me (Reiner)-L'ami de mon amie (Rohmer)-Soigne ta droite (Godard)-Le Maître de guerre (Eastwood)-Le Cri du hibou (Chabrol).
Ancien : Raining in the mountain (Hu)
Inédit : Opéra (Argento)

Pierre :
Top 16 : 1-les ailes du désir (Wenders)***** 2-Blue velvet (Lynch)**** 3-Peggy Sue s'est mariée (Coppola) 4-La mouche (Cronenberg) 5-Nola Darling n'en fait qu'à sa tête (Lee) 6-Quatre aventures de Reinette et Mirabelle (Rohmer) 7-Lettres d'un homme mort (Lopouchansky) 8-Le repentir (Abouladzé) 9-Predator (Mc Tiernan) 10-Bloody bird (Soavi) 11-La revanche des mortes-vivantes (Reinhard) 12-Sous le soleil de Satan (Pialat) 13-Yeleen (Cissé)*** 14-Soigne ta droite (Godard) 15-Requiem pour un massacre (Klimov) 16-Full metal jacket (Kubrick)
Les 32 hors liste : Le film du roi (Sorin)*** Rita, Susie et Bob aussi (Clarke)*** La beauté du pêché (Nikolic)*** Werther (Miro)*** Fantaisies anales / Initiation d'une jeune marquise (Reinhard)** Commando Mengele (Bianchi)** Colère en Louisiane (Schloendorff)** L'homme voilé (Bagdadi)** Histoire du caporal (Baronnet)** Les noces barbares (Hansel)** Midnight horror (Bava)** Backlash (Bennett)** Roxanne (Schepisi)** Scalps (Mattei)** Aria ( Bryden, Roeg, Sturridge, Godard, Beresford, Altman, Temple, Russell, Roddam, Jarman)** Police des moeurs (Rougeron) ** Soul man (Miner)** Ubac (Grasset)** Armés pour répondre (Olen Ray)** Trésor de guerre (Lenzi)* Creepshow 2 (Gornick)* Poule et frites (Rego)* Les lunettes d'or (Montaldo)* Coup double (Kanew)* Big game, la chasse aux noirs / Force mortelle (Boulois)* Le temple d'or (Thompson)* Ninja american project (Ho)* Manhattan project (Brickman)0 Hanoï Hilton (Chetwynd)0 La colline a des yeux 2(Craven)0 Le prix de l'exploit (Badham)00
26 longs-métrages inédits : 1-Mémoire des apparences (Ruiz)**** 2-City on fire (Lam)*** 3-Tokyo bordello (Gosha)*** 4-El lute 1 : marche ou crève (Aranda)*** 5-Final victory (Tam)*** 6-Le palais de glace (Blom)*** 7-The drifting classroom (Obayashi)*** 8-Outretombe (Bava)*** 9-Creepozoïds (De Cotteau)** 10-Opera (Argento)** 11-Mad 47 (Randrasana)** 12-Ghoulies 2 (Band)** 13-Une affaire de famille (Hough) ** 14-Dangerous games (Hopkins)** 15-Per sempre (Bava)** 16-La vie à l'envers (Deutch)** 17-Sinbad (Castellari et Cozzi)** 18-Mutations (Piquer-Simon)** 19-Traci je t'aime (Floran)** 20-Cassandra (Eggleston)** 21-Edge of the axe (Larraz)** 22-The monster squad (Dekker)** 23-A menina do lado (Salva)* 24-Return to horror high (Froelich)* 25-Blood harvest (Rebanne)* 26-Man killers (Prior)0000
2 moyens-métrages : 1-Le septième swing (Billon)*** 2-The amazing Mr Bickford (Zappa)***
13 courts-métrages : 1-L'art d'aimer (Smolders)***** 2-Adventures of Denshu Kozo (Tsukamoto)**** 3-The last theft (Barta)*** 4-Wall (Ito)*** 5-Submit to me (Kern)*** 6-Sukhumar Ray (Ray)*** 7-Beautiful people (Wojnarowicz)*** 8-Fire in my belly (Wojnarowicz)** 9-Point de fuite (Smolders)** 10-Le mariage (Bardine)** 11-Photodiary 87 (Ito)** 12-Waving (Williams)** 13-Transitions (Williams)*

Un-simple-amateur :
1- Requiem pour un massacre (Klimov) 2- Les Ailes du désir (Wenders) 3- Blue Velvet (Lynch) 4- Le Thème (Panfilov) 5- Promesse (Yoshida) 6- L'ami de mon amie (Rohmer) 7- Full Metal Jacket (Kubrick) 8- Hope and Glory (Boorman) 9- That's Life (Edwards) 10- La Mouche (Cronenberg)

Mister Arkadin :
**** : Les Ailes du désir (9) ; La messe est finie (9) ; Full Metal Jacket (8)
*** : Radio Days (8)
** : Prick Up your Ears (6) ; L’Aventure intérieure (6) ; Masques (6) ; La Passion Béatrice (5) ; Blue Velvet (5) ; Au revoir les enfants (5) ; Sous le soleil de Satan (5) ; Good Morning Babilonia (5) ; Les Yeux noirs (5) ; Crocodile Dundee (5)
* : Travelling avant (4) ; Tandem (4) ; Un homme amoureux (4) ; Intervista (4) ; Soigne ta droite (4) ; L’Amie de mon amie (4) ; Quatre Aventures de Reinette et Mirabelle (3) ; Arizona Junior (3) ; Stand by Me (3) ; L’Été en pente douce (3)
o : Pee-Wee Big Adventure (2) ; On se calme et on boit frais à Saint-Tropez (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Hope and Glory ; Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? ; Nola Darling n’en fait qu’à sa tête ; Le Cri du hibou ; Angel Heart, aux portes de l’enfer ; Le Dernier Empereur ; La Couleur de l’argent ; La Bonne

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1987 ? (81 votants)

1- Blue Velvet (David Lynch)(17 voix)
2- Full metal jacket (Stanley Kubrick) (10 voix)
3- Les Ailes du désir (Wim Wenders) (9 voix)
4- Requiem pour un massacre (Klimov) (6 voix)
5- Sous le soleil de Satan (Pialat) (5 voix)
6- La Mouche (David Cronenberg) (4 voix)
7- L'ami de mon amie (Eric Rohmer) (3 voix)
Viennent ensuite avec 2 voix : Intervista (Fellini), Tampopo (Itami), Les Yeux noirs (Mikhalkov), Arizona Junior (Coen), Comme un chien enragé (Foley)
Puis les films cités une seule fois : Le Miraculé (Mocky), Mon cas (Oliveira), Au revoir les enfants (Malle), Tandem (Leconte), Radio days (Allen), Peggy Sue s'est mariée (Coppola), Caravaggio (Jarman), 12 portraits (Cavalier), Une flamme dans mon cœur (Tanner), L'aventure intérieure (Dante), Manhunter (Mann), Quatre aventures de Reinette et Mirabelle (Rohmer), Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça? (Almodovar), Yeelen (Cissé), Crocodile dundee (Faiman), Raining in the mountain (Hu), Stand by me (Reiner)

 

LE BOX-OFFICE :

1. Crocodile Dundee, Peter Faiman, 5 887 982 entrées
2. Le Dernier Empereur, Bernardo Bertolucci, 4 728 518 entrées
3. Au revoir les enfants, Louis Malle, 3 610 324 entrées
4. Le Grand Chemin, Jean-Loup Hubert, 3 175 537 entrées
5. Platoon, Oliver Stone, 2 977 785 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : Soigne ta droite (Jean-Luc Godard) & Au revoir les enfants (Louis Malle)
- Prix Méliès : Au revoir les enfants (Louis Malle)
- Prix Jean Vigo : Buisson ardent (Laurent Perrin)
- César du meilleur film : Au revoir les enfants (Louis Malle)
- Oscar du meilleur film : Platoon (Oliver Stone)
- Festival de Venise, Lion d'or : Au revoir les enfants (Louis Malle)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Sous le soleil de Satan (Maurice Pialat)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Le Thème (Gleb Panfilov)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : O Bobo (José Alvaro Morais)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Noce en Galilée (Michel Khleifi)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1987 sur le site Encyclo-Ciné)

Commentaires

Top 1987

1- Les Ailes du désir ( Wenders )
2- La Messe est finie ( Moretti )
3- Un adieu portugais ( Botelho )
4- Sous le soleil de Satan ( Pialat )
5- Blue Velvet ( Lynch )
6- La Mort d'Empédocle ( Straub-Huillet )
7- Full Metal Jacket ( Kubrick )
8- That's Life ( Edwards )
9- Quatre aventures de Reinette et Mirabelle ( Rohmer )
10- La Mouche ( Cronenberg )

Sur le banc : Yeelen ( Cissé )-L'Aventure intérieure ( Dante )-Intervista ( Fellini )-Agent trouble ( Mocky )-Comme un chien enragé ( Foley )-Stand by me ( Reiner )-L'ami de mon amie ( Rohmer )-Soigne ta droite ( Godard )-Le Maître de guerre ( Eastwood )-Le Cri du hibou ( Chabrol ).

Ancien : Raining in the mountain ( Hu )

Inédit : Opéra ( Argento )

Écrit par : Frédéric | 10/04/2016

Répondre à ce commentaire

Cinq films en commun avec Frédéric

1- Blue Velvet (Lynch)
2- La Mouche (Cronenberg)
3- Masques (Chabrol)
4- Les Ailes du désir (Wenders)
5- Full Metal jacket (Kubrick)
6- Les Incorruptibles (De Palma)
7- Quatre aventures de Reinette et Mirabelle
8- Promesse (Yoshida)
9- Street Trash (Muro)
10- L'ami de mon amie (Rohmer)

Viennent ensuite : Le ventre de l'architecte (Greenaway), Sous le soleil de satan (Pialat), Arizona Junior (Coen), Radio days (Allen), Stand by me (Reiner)...

Écrit par : dr orlof | 11/04/2016

Répondre à ce commentaire

Cinq films en commun, c'est plutôt pas mal alors :-)
Très envie, aussi, de revoir Masques et Promesse.

Écrit par : Frédéric | 11/04/2016

Répondre à ce commentaire

Salut,

petit retard, finalement une année intéressante (4/10 avec le top de zoom arrière et une remarquable concordance du bas de tableau>>>Il y manque toutefois l'atroce Beyond therapy d'Altman que je viens de me réinfliger à nouveau pour vérifier que je n'avais pas rêvé !)

alors comme promis, une année en baisse quantitativement (mais j'ai aussi été pris en traître par quelques dvd et vhs refusant de marcher et une coupure internet qui m'a empêchée de voir une quinzaine de titres...)

donc 169 films vus dont 33 hors liste

Top 16 :

1-les ailes du désir (Wenders)*****
2-Blue velvet (Lynch)****
3-Peggy Sue s'est mariée (Coppola)
4-La mouche (Cronenberg)
5-Nola Darling n'en fait qu'à sa tête (Lee)
6-Quatre aventures de Reinette et Mirabelle (Rohmer)
7-Lettres d'un homme mort (Lopouchansky)
8-Le repentir (Abouladzé)
9-Predator (Mc Tiernan)
10-Bloody bird (Soavi)
11-La revanche des mortes-vivantes (Reinhard)
12-Sous le soleil de Satan (Pialat)

13-Yeleen (Cissé)***
14-Soigne ta droite (Godard)
15-Requiem pour un massacre (Klimov)
16-Full metal jacket (Kubrick)

Les 32 hors liste
Le film du roi (Sorin)***
Rita, Susie et Bob aussi (Clarke)***
La beauté du pêché (Nikolic)***
Werther (Miro)***

Fantaisies anales / Initiation d'une jeune marquise (Reinhard)**
Commando Mengele (Bianchi)**
Colère en Louisiane (Schloendorff)**
L'homme voilé (Bagdadi)**
Histoire du caporal (Baronnet)**
Les noces barbares (Hansel)**
Midnight horror (Bava)**
Backlash (Bennett)**
Roxanne (Schepisi)**
Scalps (Mattei)**
Aria ( Bryden, Roeg, Sturridge, Godard, Beresford, Altman, Temple, Russell, Roddam, Jarman)**
Police des moeurs (Rougeron) **
Soul man (Miner)**
Ubac (Grasset)**
Armés pour répondre (Olen Ray)**

Trésor de guerre (Lenzi)*
Creepshow 2 (Gornick)*
Poule et frites (Rego)*
Les lunettes d'or (Montaldo)*
Coup double (Kanew)*
Big game, la chasse aux noirs / Force mortelle (Boulois)*
Le temple d'or (Thompson)*
Ninja american project (Ho)*

Manhattan project (Brickman)0
Hanoï Hilton (Chetwynd)0
La colline a des yeux 2(Craven)0
Le prix de l'exploit (Badham)00

26 longs-métrages inédits

1-Mémoire des apparences (Ruiz)****
2-City on fire (Lam)***
3-Tokyo bordello (Gosha)***
4-El lute 1 : marche ou crève (Aranda)***
5-Final victory (Tam)***
6-Le palais de glace (Blom)***
7-The drifting classroom (Obayashi)***
8-Outretombe (Bava)***
9-Creepozoïds (De Cotteau)**
10-Opera (Argento)**
11-Mad 47 (Randrasana)**
12-Ghoulies 2 (Band)**
13-Une affaire de famille (Hough) **
14-Dangerous games (Hopkins)**
15-Per sempre (Bava)**
16-La vie à l'envers (Deutch)**
17-Sinbad (Castellari et Cozzi)**
18-Mutations (Piquer-Simon)**
19-Traci je t'aime (Floran)**
20-Cassandra (Eggleston)**
21-Edge of the axe (Larraz)**
22-The monster squad (Dekker)**
23-A menina do lado (Salva)*
24-Return to horror high (Froelich)*
25-Blood harvest (Rebanne)*
26-Man killers (Prior)0000

2 moyens-métrages
1-Le septième swing (Billon)***
2-The amazing Mr Bickford (Zappa)***

et pour finir 13 courts-métrages

1-L'art d'aimer (Smolders)*****
2-Adventures of Denshu Kozo (Tsukamoto)****
3-The last theft (Barta)***
4-Wall (Ito)***
5-Submit to me (Kern)***
6-Sukhumar Ray (Ray)***
7-Beautiful people (Wojnarowicz)***
8-Fire in my belly (Wojnarowicz)**
9-Point de fuite (Smolders)**
10-Le mariage (Bardine)**
11-Photodiary 87 (Ito)**
12-Waving (Williams)**
13-Transitions (Williams)*

et sinon je proteste contre le classement d'un certain nombre de films (histoire de...), en particulier Fatherland, La maison de la terreur, Aenigma, Massacre à la tronçonneuse 2, Faux témoin, Miss Mona, trois amigos, Les barbarians, Creator, Champ d'honneur. mais bon y en a d'autres !!!

voilà, pas de texte en 1987 et sans doute plus d'ici un moment -excepté celui qui vous est réservé- mais quelques posts survivants sur ma page fb et repris sur le blog. Ben bon films !

Écrit par : Pierre | 12/04/2016

Répondre à ce commentaire

Les résultats de mon sondage sur Twitter (81 participants). J'ai été vengé puisque David Lynch arrive largement en tête :)

1- Blue Velvet (David Lynch)(17 voix)
2- Full metal jacket (Stanley Kubrick) (10 voix)
3- Les Ailes du désir (Wim Wenders) (9 voix)
4- Requiem pour un massacre (Klimov) (6 voix)
5- Sous le soleil de Satan (Pialat) (5 voix)
6- La Mouche (David Cronenberg) (4 voix)
7- L'ami de mon amie (Eric Rohmer) (3 voix)

Viennent ensuite avec 2 voix :

Intervista (Fellini), Tampopo (Itami), Les Yeux noirs (Mikhalkov), Arizona Junior (Coen), Comme un chien enragé (Foley)

Puis les films cités une seule fois

Le Miraculé (Mocky), Mon cas (Oliveira), Au revoir les enfants (Malle), Tandem (Leconte), Radio days (Allen), Peggy Sue s'est mariée (Coppola), Caravaggio (Jarman), 12 portraits (Cavalier), Une flamme dans mon cœur (Tanner, L'aventure intérieure (Dante), Manhunter (Mann), Quatre aventures de Reinette et Mirabelle (Rohmer), Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça? (Almodovar), Yeelen (Cissé), Crocodile dundee (Faiman), Raining in the mountain (Hu), Stand by me (Reiner)

Écrit par : dr orlof | 14/04/2016

Répondre à ce commentaire

Mon top 1987 serait:

1- Requiem pour un massacre (Klimov)
2- Les Ailes du désir (Wenders)
3- Blue Velvet (Lynch)
4- Le Thème (Panfilov)
5- Promesse (Yoshida)
6- L'ami de mon amie (Rohmer)
7- Full Metal Jacket (Kubrick)
8- Hope and Glory (Boorman)
9- That's Life (Edwards)
10- La Mouche (Cronenberg)

Écrit par : Un-simple-amateur | 22/04/2016

Répondre à ce commentaire

Top :
1. Les Ailes du désir
2. Blue Velvet
3. Au revoir les enfants
4. Quatre aventures de Reinette et Mirabelle
5. Full metal jacket
6. Hope and glory
7. Good morning Babilonia
8. Raining in the mountain
9. Les Yeux noirs
10. Le Thème

Écrit par : Edouard | 22/04/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire