Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2014

Sur vos écrans en 1967

EDITORIAL :

Par Edouard S.

vaudou00.jpgVingt-quatre ans. C'est le temps qu'il aura fallu attendre pour découvrir sur nos écrans Vaudou / I walked with a zombie, sans doute le chef d'œuvre de la paire Lewton-Tourneur. Le meilleur film de l'année est donc, selon nous, un film de 1943.
Un "vieux" film américain en tête de notre classement : la chose est assez piquante quand on sait à quel point ces douze mois ont vu s'accentuer encore la tendance observée depuis quatre ou cinq ans. Hollywood ne parvient en effet toujours pas à trouver un nouveau souffle et les réussites qui en proviennent n'ont jamais été aussi peu nombreuses dans le haut de notre tableau (et encore, leur nombre fut augmenté par d'autres arrivées tardives, celle d'un Joseph Losey de 1948, d'un Don Siegel de 1955 et d'un Samuel Fuller de 1957). Le grand cinéma classique américain n'en finit plus d'agoniser, ne semblant plus réserver que quelques beaux fruits tardifs (El Dorado ou l'art de la reprise par Howard Hawks).

Cet affaissement s'effectue alors que Nouvelle Vague et autres Free Cinema ont propagés leurs effets en trainées de poudre un peu partout ailleurs. Aux quatre coins du monde (même si l'Asie reste cruellement aux abonnés absents pour la distribution), de jeunes cinéastes s'expriment avec une audace et une liberté jusque là inconnues, plaçant soudain leur pays sur la carte du cinéma, parfois à eux seuls. Quel plaisir d'accéder enfin à ces nouveaux horizons, d'apprendre ces nouveaux noms aux consonances toutes autres qu'anglo-saxonnes, d'être surpris et parfois soulevés par les films des polonais Skolimowski et Kawalerowicz, du soviétique Kontchalovski, des tchécoslovaques Chytilova et Passer, du suédois Widerberg, du danois Carlsen, de l'allemand Kluge, des brésiliens Rocha et Guerra, du hongrois Jancso (on nous dit que ce dernier a tourné cette année pas moins de deux chefs d'œuvres coup sur coup, Rouges et blancs et Silence et cri, que nous découvrirons bientôt) ! D'autres collaborateurs que moi vous diraient sans doute que cette effervescence n'est pas uniquement géographique mais concerne aussi les genres, comme le montre la santé actuelle de l'horreur britannique et du western italien.

Place aux jeunes donc, mais les Maîtres ont su eux aussi donner de la voix, et comment ! Buñuel et Bergman ont offert deux de leurs meilleurs films, en tout cas, assurément, parmi les plus importants de leur carrière. Antonioni, a fédéré comme jamais il n'avait réussi à le faire en peignant la folie du Swingin' London dans Blow-up. Il est reparti de Cannes avec la Palme d'or en poche et nous pouvons noter, à ce propos, une fois n'est pas coutume, la pertinence des récompenses données cette année au fil des grands festivals.

Du côté de nos cinéastes hexagonaux, Jacques Demy a bien failli être sacré chez nous pour la deuxième fois grâce à ses merveilleuses Demoiselles de Rochefort. Voici réalisé pour de bon ce rêve insensé d'une comédie musicale à la française, résultat d'efforts salués par Gene Kelly lui-même.
La nature d'une vague, fut-elle nouvelle, est d'avoir des hauts et des bas. 1967 fut l'année de Rohmer et de Rivette (sa magnifique "Religieuse de Diderot" a réussi l'exploit d'attirer 2,9 millions de spectateurs, succès réconfortant, venant après des mois de bataille juridique contre la censure cléricale et politique) plutôt que de Chabrol, encore assez décevant, ou de Truffaut, absent des écrans. Godard, lui, ne s'est pas ménagé : pas moins de quatre films sont sortis sous son nom. De plus en plus radical, son geste de cinéaste peut éblouir mais divise encore et encore. Il semblerait qu'il puisse toutefois compter pour l'éternité sur le soutien des Cahiers du Cinéma qui lui ont réservé cette année trois des dix premières places de leur référendum.

Quant à nos "Maîtres" à nous, ils se nomment Bresson, Tati et Melville, trois hommes poussant leur cinéma respectif chacun vers sa pointe extrême avec Mouchette, Playtime et Le Samouraï, au risque d'agacer certains au plus haut point. Nous avouerons être assez fier, cependant, de proposer à Zoom Arrière le même grand écart de notes pour Playtime que pour Oscar d'Edouard Molinaro. Et d'ailleurs, il faut dire aussi que, quoi que l'on dise, quoi que l'on fasse, le roi de 67 aura été sans contestation possible Louis De Funès. Les chiffres du box-office sont à ce sujet des plus éloquents.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 134 longs métrages (sur les 404 sortis en salles) et 1 court, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Buster Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Ludovic Rémi Vincent
Vaudou (Tourneur) **** **** **** **** **** **** ** ***   ****
Les Demoiselles de Rochefort (Demy) **** **** **** **** **** **** **** *** * ****
Persona (Bergman) *** **** * **** **** **** **** **** **** ****
Belle de jour (Buñuel) **** **** ** **** **** **** *** *** **** ****
Playtime (Tati) **** **** ° **** **** *** *** **** ** ****
Mouchette (Bresson) **** **** ° **** ****   ** **** **** ***
Le Samouraï (Melville) *** ** ** *** **** **** ** **** * ****
Blow-Up (Antonioni) *** **** ° ** *** **** **** ** **** ***
El Dorado (Hawks) ***   **** ** *** **** *** ***   ***
La Collectionneuse (Rohmer) *** *** ** *** * **** ** **** ****  
Quarante Tueurs (Fuller) ***   ** *** ** **** ** ** **** ****
Pharaon (Kawalerowicz)         *** ****       ***
L'Invasion des profanateurs de sépultures (Siegel) ***   ** ** *** **** ** ** *** ****
Voyage à deux (Donen) ***   *** ** ** *** *** ** *** ****
La Religieuse (Rivette) ** **** ° *** **** ****   ** ***  
Le Départ (Skolimowski) ***       ***     *** ***  
Le Garçon aux cheveux verts (Losey) *** *** ****   *** ***
* **   ***
Frankenstein créa la femme (Fisher)           ***       ****
Le Premier Maître (Kontchalovski) ***       ****          
Le Temps du massacre (Fulci)           ***       ****
Accident (Losey) **   **** **   **** ** **    
Week-End (Godard) **** *** ° ****     ** *** *** *
Deux ou trois choses que je sais d'elle (Godard) **** *** * **   ** ** *** **** *
La Chinoise (Godard) **** *** *** ** **** ** ** * *** °
Les Douze Salopards (Aldrich) **   *** ** * *** * *** *** ***
Les Petites Marguerites (Chytilova) ***   ° ** *** ****        
Elvira Madigan (Widerberg) ** ***     ***       **  
Mise à sac (Cavalier) **   ***     **       ***
Eclairage intime (Passer) ***   ***   **          
Hombre (Ritt)           ***     *** **
Les Mauvaises Fréquentations (Eustache) ***       ***          
Un ange pour Satan (Mastrocinque)           ***       ***
Marie et le curé (Medveczky, cm) ****                  
Made in USA (Godard) *** *** ° *** ***   **   *** °
La Comtesse de Hong Kong (Chaplin) *** *** ***   ** * ** *    
La Bombe (Watkins)   *** °   ** ***   *** **  
Propriété interdite (Pollack) **   **     **   **   ***
Trains étroitement surveillés (Menzel) **   **   * ****   **    
Jerry la grande gueule (Lewis) ****     * **         **
Luke la main froide (Rosenberg) **         ***   * ***  
L'Enfer de la corruption (Polonski) ***   *     ***        
Le Dieu noir et le diable blond (Rocha) ***   °     ****        
Qui a peur de Virginia Woolf ? (Nichols) * **       *** ** * ***  
La Canonnière du Yang Tsé (Wise) **       ** **   *   ***
Chuka le redoutable (Douglas)     ***             **
Jeu de massacre (Jessua) **       ***          
L'Affaire Al Capone (Corman)           **       ***
La Chasse au lion à l'arc (Rouch) ***           **      
Le Pistolero de la rivière rouge (Thorpe)           **       ***
Le Théâtre de Monsieur et Madame Kabal (Borowczyk) **             ***    
Os Fuzis (Guerra)       ** ***          
Sherlock Holmes contre Jack l'Eventreur (Hill)         ** ***        
Un homme de trop (Costa-Gavras) **                 ***
Le Scandale (Chabrol) **     ** ** **        
Les Compagnons de la marguerite (Mocky) *     **       **   ***
La Grande Combine (Wilder) *   ** *** **   * **    
Le Voleur (Malle) *   ° *** ** ***   **    
Les Aventuriers (Enrico) *   *     **   **   ***
Trans-Europ Express (Robbe-Grillet)       **   ***   *    
Anita G (Kluge)         ***          
Chefs-d'œuvre de Walt Disney                   ***
La Faim (Carlsen)         ***          
Le Jardin des tortures (Francis)                   ***
Le Marin de Gibraltar (Richardson)           ***        
Loin du Vietnam (Godard, Ivens, Klein, Lelouch, Resnais, Varda, Pic & Marker)   ***                
Sept Fois femme (De Sica)                   ***
Trois Jours et un enfant (Zohar)           ***        
Casino Royale (Huston, Hughes, Guest, Parrish & McGrath) °     *   **   **   ****
Le Voyage fantastique (Fleischer)     ** ** * ** * *   **
Invasion planète X (Honda)       *           ***
L'Opération diabolique (Frankenheimer) ***   *              
La Route de l'Ouest (McLaglen)           **       **
Le Retour de Ringo (Tessari)     °             ****
On ne vit que deux fois (Gilbert) *   *     **   *   ***
Le Vieil Homme et l'enfant (Berri) ** ** *   ** *   *    
La Femme reptile (Gilling)       *   **       **
Opération San Gennaro (Risi) *         **       **
Qu'as-tu fait à la guerre papa ? (Edwards) **     **     *      
La Grande Sauterelle (Lautner)       *   **   *   **
La Mégère apprivoisée (Zeffirelli)       °   *       ***
Oscar (Molinaro) ° °   ** ° * ** * ** ****
Astérix le Gaulois (Leblanc)     **           * *
La Nuit des généraux (Litvak) *         *   *   **
Femmes préhistoriques (Carreras)           *       **
La Caravane de feu (Kennedy)           *       **
La Dixième Victime (Petri) °         ***        
La Symphonie des héros (Nelson) *                 **
Le Groupe (Lumet) **         *        
Plus féroces que les mâles (Thomas)           *       **
Adios gringo (Stegani)                   **
Arizona Colt (Lupo)                   **
Batman (Martinson)                   **
Dans les griffes du maniaque (Franco)           **        
L'Extravagant Docteur Dolittle (Fleischer)                   **
L'Horizon (Rouffio)     **              
L'Ombre d'un géant (Shavelson)                   **
La Reine des Vikings (Chaffey)           **        
Le Credo de la violence (Laughlin)           **        
Les Anges sauvages (Corman)           **        
Mes funérailles à Berlin (Hamilton)           **        
Que vienne la nuit (Preminger)     **              
Shakespeare Wallah (Ivory) **                  
Si j'étais un espion (Blier)       **            
Texas addio (Baldi)                   **
Un homme pour l'éternité (Zinnemann)           **        
Les Grandes Vacances (Girault)       ** ° °   *   **
Fantômas contre Scotland Yard (Hunebelle)   *   * * *   *   *
Diaboliquement vôtre (Duvivier) °         *       **
Indomptable Angélique (Borderie)           *   *   *
Le Grand Meaulnes (Albicocco)           *       *
Les Risques du métier (Cayatte)           °       **
L'Etranger (Visconti) **   °       °      
Estouffade à la Caraïbe (Besnard)           *        
J'ai même rencontré des tziganes heureux (Petrovic) *                  
L'Homme qui rit (Corbucci)           *        
L'Homme qui valait des milliards (Boisrond)           *        
La Blonde de Pékin (Gessner)               *    
La Vingt-Cinquième Heure (Verneuil)               *    
Le Désosseur de cadavres (Castle)           *        
Le Grand Bidule (André)                   *
Le Soleil des voyous (Delannoy)           *        
Peau d'espion (Molinaro)           *        
Poupées de cendre (Francis)       *            
Un coin de ciel bleu (Green)           *        
Vivre pour vivre (Lelouch)           *        
F comme Flint (Douglas) °         *        
Le Fou du labo 4 (Besnard)                   *
Le Retour des sept (Kennedy)           °       *
Un idiot à Paris (Korber)       °   °        
Grand Prix (Frankenheimer)           °        
La Route de Corinthe (Chabrol)       °            
Lamiel (Aurel)           °        
Le Canard en fer-blanc (Poitrenaud)                   °
Le Vicomte règle ses comptes (Cloche)       °            
Texas nous voilà (Gordon)           °        
  Buster Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Ludovic Rémi Vincent

Et ceux que l'on attendra encore longtemps sur nos écrans :

  Buster Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Ludovic Rémi Vincent
Rébellion (Kobayashi)     ***   ** ****        
Don't look back (Pennebaker)     *   *** ****        
Nuages épars (Naruse) ****   *              
Titicut follies (Wiseman)       ** ***          
Flamme et femme (Yoshida)       ***            
La Commissaire (Askoldov)         ***          
La Marque du tueur (Suzuki)     °
***            
Passion ardente (Yoshida)       **            

Antoine :
**** : Le Samouraï / Blow-up
*** : Les Demoiselles de Rochefort / Belle de jour / Playtime / La Collectionneuse
** : Quarante Tueurs / Les Douze Salopards
* : Casino Royale / Le Vieil Homme et l'enfant / Oscar / Astérix le Gaulois / Fantômas contre Scotland Yard

Timothée :
**** : Vaudou / Les Demoiselles de Rochefort / Playtime
*** : Persona / Le Samouraï / El Dorado / La Collectionneuse / Quarante Tueurs
** : L'Invasion des profanateurs de sépultures / Voyage à deux / La Chinoise / Made in USA

Nolan :
**** : Le Samouraï / Blow-up
*** : Les Demoiselles de Rochefort / Playtime
** : Belle de jour / La Mégère apprivoisée / Astérix le Gaulois
* : Casino Royale / On ne vit que deux fois
° : Fantômas contre Scotland Yard / Le Fou du labo 4

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Belle de jour, Playtime, Vaudou, Week-end, 5- La Comtesse de Hong-Kong, Les Demoiselles de Rochefort, Persona, 8- La Collectionneuse, Le Premier Maître, Voyage à deux
Inédits : La Marque du tueur (Suzuki), Wavelength (Snow), Scenes from Under Childhood (Brakhage), Début (Pelechian)

Mister Arkadin :
**** : L’Invasion des profanateurs de sépultures (9) ; Quarante Tueurs (8)
*** : La Grande Combine (7) ; El Dorado (7)
** : Le Voleur (6) ; Le Samouraï (6) ; Vaudou (6) ; Le Vieil Homme et l’enfant (5) ; Accident (5) ; Les Douze Salopards (5) ; La Canonnière du Yang Tsé (5) ; Oscar (5)
* : Les Aventuriers (4) ; Belle de jour (4) ; Blow-Up (4) ; Casino Royale (4) ; La Comtesse de Hong Kong (3)
o : Playtime (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Persona ; Deux ou trois choses que je ne sais d’elle ; Les Grandes Vacances ; Mouchette

Oriane :
**** : Les Demoiselles de Rochefort / Playtime / Elvira Madigan
*** : Accident / Blow-up
** : Le Samouraï / Made in USA / La Comtesse de Hong-Kong
* : La Collectionneuse / Le Garçon aux cheveux verts

Pierre :
1- 2 ou 3 choses que je sais d'elle (Godard), 2-40 tueurs (Fuller), 3-Les petites marguerites (Chytilova), 4-Le samouraï (Melville), 5-Belle de jour (Bunuel), 6-La chinoise (Godard), 7-La bombe (Watkins), 8-Accident (Losey), 9-Week-end (Godard), 10-Le retour de Ringo (Tessari), 11-Persona (Bergman), 12-Le dieu noir et le diable blond (Rocha), 13-Mouchette (Bresson), 14-Force of evil (polonsky), 15- Voyage à deux (Donen)
Inédits : 1-Don't look back (Pennebaker), 2-La marque du tueur (Suzuki), 3-Les chemins perdus (Garrel, moyen-métrage TV), 4-Les anges violés (Wakamatsu), 5-Le jardin des délices (Agosti)
Courts- métrages : 1-Bouquets de chansons (Kiesloski), 2-Kusama's self obliteration (Yalkut), 3-Brasilia, contradictions d'une grande ville (De Andrade)
Les "hors tableau" : Un homme à moitié (De Seta)****, La noire de (Ousmane)****, Jeunes aphrodites (Kondouros)****, Les 10000 soleils (Kosa)***, Privilège (Watkins)***, 491 (Sjoman)***, Le spectre maudit (Hartford-Davis)**, M15 demande protection (Lumet)**, Les corrompus (Winterstein)**, A coeur joie (Bourguignon)*, Les Arnaud (Joannon)°

Julien :
1. Vaudou ****, 2. Belle de jour ****, 3. Who's afraid of Virginia Woolf ****, 4. Le samouraï ***, 5. Playtime ***, 6. Les demoiselles de Rochefort ***, 7. Mouchette ***, 8. 40 tueurs **, 9. Luke la main froide **, 10. Blow up **

Un simple amateur :
1-Persona (Bergman) 2-Mouchette (Bresson) 3-Playtime (Tati) 4-Vaudou (Tourneur) 5-Belle de jour (Bunuel) 6-Blow-Up (Antonioni) 7-Le samouraï (Melville) 8-El Dorado (Hawks) 9-Les demoiselles de Rochefort (Demy) 10-Les petites marguerites (Chytilova)

 

LE BOX-OFFICE :

1. Les Grandes Vacances, Jean Girault, 6 986 917 entrées
2. Oscar, Édouard Molinaro, 6 122 041 entrées
3. Les Douze Salopards, Robert Aldrich, 4 670 542 entrées
4. On ne vit que deux fois, Lewis Gilbert, 4 489 249 entrées
5. Fantômas contre Scotland Yard, André Hunebelle, 3 557 971 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : Benjamin ou les mémoires d'un puceau (Michel Deville), sortie prévue en 1968
- Prix Méliès : Belle de jour (Luis Buñuel) et Mouchette (Robert Bresson)
- Grand prix du cinéma français : Vivre pour vivre (Claude Lelouch)
- Oscar du meilleur film : Un homme pour l'éternité (Fred Zinnemann)
- Festival de Venise, Lion d'or : Belle de jour (Luis Buñuel)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Blow-Up (Michelangelo Antonioni)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Le Départ (Jerzy Skolimowski)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Terre en transe (Glauber Rocha)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Voyage à deux (Stanley Donen)

 

REFERENDUMS :

Classement des dix meilleurs films de 1967 pour les Cahiers du Cinéma  :

1. Persona (Ingmar Bergman), 2. Belle de jour (Luis Buñuel), 3. Weekend (Jean-Luc Godard), 4. La Chasse au lion à l'arc (Jean Rouch), 5. Playtime (Jacques Tati), 6. Jerry la grande gueule (Jerry Lewis), 7. Les Petites Marguerites (Vera Chytilova) & La Religieuse (Jacques Rivette), 9. Deux ou trois choses que je sais d'elle (Jean-Luc Godard), 10. La Chinoise (Jean-Luc Godard)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1967 sur le site Encyclo-Ciné)

Commentaires

Chouette édito ! Tiens ben je viens de voir Qui a tué Virginia Woolf ?. Je lui mets ***.

Écrit par : Rémi | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Christophe a encore fait un carnage :)
Mon top pour 1967 :

1- Week-end (Godard)
2- Belle de jour (Bunuel)
3- Playtime (Tati)
4- Les demoiselles de Rochefort (Demy)
5- Mouchette (Bresson)
6- Vaudou (Tourneur)
7- Persona (Bergman)
8- Le samouraï (Melville)
9- La collectionneuse (Rohmer)
10- Made in USA (Godard)

Écrit par : dr orlof | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Deux rectifications : J'ai vu hier soir le "vaudou" de Tourneur et tu peux lui mettre **** de plus. Par contre je me suis trompé de "face à face" pensant évidemment à Sollima. celui-là, je ne l'ai pas vu.

Écrit par : Vincent | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

deux films m'ont échappé

la bombe: 0
Nuages épars: 1 http://films.nonutc.fr/2009/01/21/nuages-epars-mikio-naruse-1967/


chouette édito sinon, je ne savais pas (et j'étais loin de me douter) le nombre d'entrées de La religieuse

Écrit par : Christophe | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Top 1967 ( très grand cru avec plein de grands films.Très très dur de faire un choix ! )


1- Belle de jour ( Bunuel )
Playtime ( Tati )
Vaudou ( Tourneur )
Week-end ( Godard )
5- La Comtesse de Hong-Kong ( Chaplin )
Les Demoiselles de Rochefort ( Demy )
Persona ( Bergman )
8- La Collectionneuse ( Rohmer )
Le Premier Maître ( Kontchalovski )
Voyage à deux ( Donen )

Inédits : La Marque du tueur ( Suzuki )
Wavelength ( Snow )
Scenes from Under Childhood ( Brakhage )
Début ( Pelechian )

Écrit par : Frédéric | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Je ferai les diverses modifications dès que possible, ainsi que la remontée du top de Frédéric, que je remercie.
(Christophe, le Naruse, c'est normal que tu ne l'aies pas vu, c'est un ajout tardif de Buster. Je n'avais pas eu le temps de vous le signaler)

Écrit par : Edouard | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Au niveau asiatique, on peut signaler que c'est à Hong Kong le début d'un âge d'or du Wu-Xia Pian avec "Come Drink with Me" et "Dragon gate inn" de King Hu et "The one armed swordman" de Chang Cheh. Ces films sont sortis dans le plus grand désordre avec le succès de Bruce Lee (le Chang cheh sort en 1974 sous le titre "Un seul bras les tua tous" !). pour le premier connu comme "L'hirondelle d'or", il est vu en France en 2004. J'attends 2004 pour lui donner ses quatre étoiles ?

Écrit par : Vincent | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

C'est tout le problème des notes par années de sorties :D
J'avais beaucoup aimé "Un seul bras les tua tous". Il faudra que je tente "L'hirondelle d'or".

Écrit par : Rémi | 11/06/2014

Le mieux, Vincent, serait que tu me donnes par mail la liste des titres auxquels tu penses pour les années qui arrivent. Je verrai ensuite en cherchant leurs dates de sorties françaises si on les place dans les "inédits" ou pas...

Écrit par : Edouard | 11/06/2014

Un top 67 viteuf (en attendant de voir Vaudou) :

1) La Collectionneuse
2) Mouchette
3) Persona
4) Blow-Up
5) Belle de jour
6) Quarante tueurs
7) Le Départ
8) Deux ou trois choses que je sais d’elle
9) Voyage à deux
10) L’invasion des profanateurs de sépulture

Écrit par : Rémi | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Je serais curieux, histoire de lancer le débat, de savoir ce qui vaut à "La chinoise" cette indulgence de Christophe ? Je n'ose croire à une faute de frappe :)

Écrit par : Vincent | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

j'ai le souvenir d'un film brillant qui fait plus qu'annoncer mai 68: il montre le côté inéluctable d'une révolution tout en montrant au spectateur que c'est à lui de se prendre en main. Ce n'est pas vraiment un film de propagande. C'est un film nourri de dialectique et particulièrement inventif dans sa façon de filmer des personnages qui pérorent dans un appartement (matière a priori ingrate).

Rien à voir avec un foutage de gueule inconséquent comme Made in USA ou un film laid et con comme Week-end.

Écrit par : Christophe | 13/06/2014

quant à Deux ou trois choses..., on dira que j'ai mis une étoile pour le fameux plan sur la tasse de café.

Écrit par : Christophe | 13/06/2014

Ah! j'attendais de voir si quelqu'un allait poser la question... :)

Écrit par : Edouard | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir
Heureusement que Christophe est là pour défendre l'honneur de Losey...
Voici mes 10 premiers :

1. Pharaon/Faraon
2. Accident
3. Blow-up
4. Vaudou
5. L’invasion des profanateurs de sépultures
6. La religieuse
7. Persona
8. La collectionneuse
9. Les demoiselles de Rochefort
10. Les petites marguerites

A la revoyure !

Écrit par : FredMJG | 12/06/2014

Répondre à ce commentaire

Mes notes pour 1967 :

**** : Les Demoiselles de Rochefort / Playtime / Elvira Madigan
*** : Accident / Blow-up
** : Le Samouraï / Made in USA / La Comtesse de Hong-Kong
* : La Collectionneuse / Le Garçon aux cheveux verts

Écrit par : Oriane | 13/08/2014

Répondre à ce commentaire

je continue à remonter le courant!!
75 films vus dont 64 appartenant au tableau

Top 15 (c'est comme ça!)
1- 2 ou 3 choses que je sais d'elle (Godard)
2-40 tueurs (Fuller)
3-Les petites marguerites (Chytilova)
4-Le samouraï (Melville)
5-Belle de jour (Bunuel)
6-La chinoise (Godard)
7-La bombe (Watkins)
8-Accident (Losey)
9-Week-end (Godard)
10-Le retour de Ringo (Tessari)
11-Persona (Bergman)
12-Le dieu noir et le diable blond (Rocha)
13-Mouchette (Bresson)
14-Force of evil (polonsky)
15- Voyage à deux (Donen)

(6/15, c'est assez différent!)

Inédits
1-Don't look back (Pennebaker)
2-La marque du tueur (Suzuki)
3-Les chemins perdus (Garrel, moyen-métrage TV)
4-Les anges violés (Wakamatsu)
5-Le jardin des délices (Agosti)

Courts- métrages
1-Bouquets de chansons (Kiesloski)
2-Kusama's self obliteration (Yalkut)
3-Brasilia, contradictions d'une grande ville (De Andrade)

Les "hors tableau"

un homme à moitié (De Seta)****
la noire de (Ousmane)****
Jeunes aphrodites (Kondouros)****
les 10000 soleils (Kosa)***
Privilège (Watkins)***
491 (Sjoman)***
Le spectre maudit (Hartford-Davis)**
M15 demande protection (Lumet)**
Les corrompus (Winterstein)**
A coeur joie (Bourguignon)*
les Arnaud (Joannon)0

Écrit par : Pierre | 06/01/2015

Répondre à ce commentaire

Alors là, chapeau !

Tourneur en première ligne, première position, oui ! Surtout que Vaudou est son plus beau et grand film selon moi avec Out of past et Cat people.

Un immense oubli dans votre liste, l'incroyable Who's afraid of Virginia Woolf, mais il n'a apparemment pas plus (pourtant grandiose, inoubliable, peut-être ne vaut-il que pour la performance de son couple de stars mais alors quelle performance !).

Mon classement :

1. Vaudou ****
2. Belle de jour ****
3. Who's afraid of Virginia Woolf ****
4. Le samouraï ***
5. Playtime ***
6. Les demoiselles de Rochefort ***
7. Mouchette ***
8. 40 tueurs **
9. Luke la main froide **
10. Blow up **

Pourquoi ne peut-on classer le Suzuki ? Il n'est jamais sorti en salles, c'est ça ? Sinon il serait bien évidemment dans le quinté de tête !

Écrit par : Julien | 10/08/2015

Répondre à ce commentaire

C'est cela pour le Suzuki, pas sorti en salles.

Écrit par : Edouard | 10/08/2015

d'ailleurs je l'ai pas noté (il devait pas figurer dans la liste initialement envoyée) La Marque du tueur (Suzuki) : °

Écrit par : Christophe | 11/08/2015

Mon Top 1967 (très grand cru c'esr certain!)serait:

1-Persona (Bergman)
2-Mouchette (Bresson)
3-Playtime (Tati)
4-Vaudou (Tourneur)
5-Belle de jour (Bunuel)
6-Blow-Up (Antonioni)
7-Le samouraï (Melville)
8-El Dorado (Hawks)
9-Les demoiselles de Rochefort (Demy)
10-Les petites marguerites (Chytilova)

Écrit par : Un-simple-amateur | 03/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire