Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2017

Sur vos écrans en 1998

EDITORIAL :

Par Edouard S.

jackieB00.jpgRendus certainement nerveux par le rythme de publication des notes zoomarrièresques passé de mensuel à très aléatoire, vous attendez fébrilement le titre du meilleur film de 1998 ? Et bien vous ne le dénicherez pas dans l'habituelle liste étoilée dressée ci-dessous !

Non, ce n'est pas Jackie Brown de Quentin Tarantino, film de la maturité poussant même les Cahiers du Cinéma à reconnaître enfin le talent du cinéaste excité. Non, ce n'est pas le sublime Fleurs de Shanghai, fascinante plongée dans le passé et plus gros succès du jusque-là confidentiel maître taïwanais Hou Hsiao-hsien. Non, ce n'est ni Minuit dans le jardin du bien et du mal, ni Harry dans tous ses états, bonnes cuvées proposées les sexagénaires Clint et Woody.

Le film de 1998 est en fait un documentaire produit et diffusé par Canal+ dès la fin de la Coupe du Monde de football remportée par l'équipe de France et réalisé par Stéphane Meunier au plus près du staff et des joueurs. Les Yeux dans les Bleus est, comme le stupéfiant Kingdom de Lars Von Trier, un produit télévisuel, et, comme le puissant Festen de Thomas Vinterberg, un film tourné caméra à l'épaule. Il est également, aussitôt, un succès populaire, comme le Titanic de James Cameron (et ses 20 millions et quelques spectateurs), et un film culte, comme le Big Lebowski des frères Coen, à ceci près que Les Yeux dans les Bleus montrent l'équipe du Capitaine Deschamps éviter l'iceberg brésilien et remporter le trophée en jouant non pas au bowling mais bien au football.

On trouve dans le documentaire de Meunier des répliques aussi mémorables que le fameux "Il s'appelle Just Leblanc" du Dîner de cons (30 secondes brillantes perdues dans un océan de nullité), avec, en premier lieu, le mythique "Muscle ton jeu Robert !" envoyé par le grand Aimé Jacquet à Robert Pirès. Notons également qu'il y eut, comme pour Les Visiteurs, deux suites oubliées par tous bien que reposant sur le même principe immersif (réalisées à l'occasion de la Coupe du Monde suivante en 2002).

Comme la première moitié d'Il faut sauver le soldat Ryan, Les Yeux dans les Bleus donnait le sentiment du jamais vu, par la proximité que Meunier était parvenu à entretenir avec les footballeurs français, une proximité qui, en 1998, sentait encore le vrai puisque nous n'étions pas encore entrés totalement dans notre société de la (fausse) transparence et de la véritable manipulation par l'image. Malheureusement, c'est surtout pour le pire que ce film inestimable annonce tout ce qui viendra par la suite dans le domaine du document sportif. A compter de cette date, tous les services des sports n'auront de cesse de proposer à leurs spectateurs des "plongées inédites dans l'intimité des champions", lassantes ribambelles d'images de vestiaires, d'entraînements et de discours motivants. Irrémédiablement privé des droits de retransmission des grands événements sportifs par les chaînes payantes, le service public s'est fait un spécialiste de l'exercice, qui est devenu ainsi une sorte de cache-misère.

Alors effectivement, Les Yeux dans les Bleus n'est pas un film de cinéma. Mais ce n'est pas juste un document. Stéphane Meunier a eu certes la chance d'être au bon endroit au bon moment et de voir la France l'emporter grâce à deux coups de boule (non répréhensibles ceux-là) du Roi Zidane. Encore fallait-il mettre ces instants captés en forme, bâtir une narration prenante, utiliser habilement les musiques en rendant par exemple supportable le I Will survive de Gloria Gaynor et prolonger la joie ressentie en juin et juillet 1998, avant de voir tout cela s'évaporer quelque peu avec le temps. Car aujourd'hui, il est vrai que les enfants courant après le ballon s'en "footent" un peu des Yeux dans les Bleus. Tandis que Kirikou, ça marche toujours...

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 218 longs métrages (sur les 464 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Ludovic Nolan Rémi Vincent
Jackie Brown *** **** *** *** **** ****   **** *** ****
Les Fleurs de Shanghai       **** **** ***       ****
Festen ** ***   *** **** ****   ****   ***
The Big Lebowski **** ** ** *** *** **** *** **** ** ****
Conte d'automne *** *** **** *** ***   ***   **** **
Dieu seul me voit   ****   ***           ****
The Kingdom II       *** **** ****        
Harry dans tous ses états *** ***   **** *** ** ** ****   ***
Minuit dans le jardin du bien et du mal *** *** *** ** *** *** ** ***   ****
Chat noir, chat blanc *** **   *** *** **** ** ***   ***
Kanzo sensei       *** ***         ****
The Truman Show ** *** *** *** ** *** ** *** *** ***
Kirikou et la sorcière   **     *** ****   ** ** ****
Snake Eyes   *** ** *** *** *** *** *** * ***
Violent Cop       ** *** ****       ***
Aprile   ***   *** ***         ***
Le Prédicateur     ****   ***          
Il faut sauver le soldat Ryan   ** *** ° ** *** ** *** **** ****
L'Eternité et un jour   ***     **         ****
Claire Dolan       ** *** ****        
Secret défense       ***   ***       ***
Starship Troopers   ** ** °   *** *** *** *** ****
Titanic   ** ** ** *** ** ** ** *** ****
Le Général     **   *** **** *** ** ** *
The Second Civil War   ***   ** ** ***       ***
La Vie rêvée des anges   ***   *** *** *** * ** * ***
Bienvenue à Gattaca *** ***   ** ** *** * *** * **
Vampires       **   *** ** ** * ****
Ouvre les yeux   ** *** ** ** ****     *  
Sue perdue dans Manhattan ** **   *** ** ***       **
Hors d'atteinte   **   ** ** **   ***   ***
Wild Man Blues       ** ***         ***
Inquiétude   ***   ** ***          
L'Impitoyable Lune de miel           ****   **    
Les Rebelles du dieu néon       *** ***          
Récréations   ***     ***          
Crumb           ****        
Insomnia           ****        
Love Is the Devil           ****        
Mary à tout prix * *** *** ***   ***   ** ° **
My Name Is Joe   ** *   * *** ** ***   ***
Boogie Nights   ** ***   ** **** *   *  
Funny Games   ***   *** ** *** **   °  
Jeanne et le garçon formidable   ** ** *** ** ***   *    
Ice Storm   ***   **   ***   *   **
Comme elle respire   ***   **   *** ** *    
Velvet Goldmine       ** ** ****     *  
La Prisonnière espagnole           *** ** **   **
A vendre   **   ** ** ***        
Amistad     *           ** ****
Gadjo dilo   **       ***   **    
Will Hunting   **   **   ** * * ****  
La Vie est belle   * ** ** ***   ** * * ***
U-Turn     * ** *** *       ***
L'Ennui       ** ** ** **     **
La Pomme   ***               **
Pour le pire et pour le meilleur * * **** *   **   * ***  
Alice et Martin       ** * ***       **
Small Soldiers           *** * * * ***
L'Enjeu   **   **   **   * **  
The End of Violence           ***   *   **
Le Radeau de la Méduse         **   **     **
Mère et fils   **   ** **          
L'Arrière-Pays   **   **           **
Omelette                   ***
Le Monde magique de Ladislas Starevitch             ***      
Mémoires d'immigrés         ***          
Une vraie blonde     ***              
Le Témoin du mal           ***        
Chronique d'une disparition         ***          
Hammam           ***        
Dis-moi que je rêve         ***          
Face           ***        
Terminus Paradis         ***          
Scream 2   ** ** **   ** * ** ° **
Le Masque de Zorro *   ***     *   ** ° ***
Le Poulpe *         ***   *   **
Des hommes d'influence           **   * ** **
Lulu on the Bridge   *       **     ** **
Dark City           *** ° * * ***
Kissed       *   ***        
Le Veilleur de nuit           ***     *  
Le Gone du Chaâba   **               **
Le Festin chinois       **       **    
La Méthode Zéro           **       **
Arnaques, crimes et botanique           **       **
Julie est amoureuse   **   **            
Las Vegas parano       ** ° ****   ** ° *
Sexcrimes     * **   **   ** ° **
Place Vendôme ** *   **   * * **   *
Mad City           *     ** **
L'Idéaliste       **   **   *    
Les Géants   *           **   **
Le Dîner de cons ° ° *** ** ° * ° ** ****  
Kundun     °   **   *     ***
Postman     *     * *   ***  
The Gingerbread Man           ** * *   **
Fourmiz     **   *     *   **
Les Idiots   *   *** ° ** *     *
La Classe de neige       * *   * *   **
Ceux qui m'aiment prendront le train   **     ° *** °      
Déjà mort   *       *** * °    
I Want You       ° * ***        
Ossos       ** *       *  
In and Out       *   *   **    
Primary Colors           **   * *  
Blade           **   * *  
Un cri dans l'océan           °       ***
Négociateur     ***     °        
Trop peu d'amour       ** *          
A la place du cœur       *           **
Welcome to Sarajevo         **          
Forever                   **
Marie Baie des anges           **        
Junk Mail       **            
Les Seigneurs de Harlem           **        
Comme il vous plaira                   **
La Souris     **              
Jazz 34         **          
Requiem   **                
Sick           **        
Le Suspect idéal           **        
L'Or de la vie     **              
Du venin dans les veines           **        
Jackie Chan dans le Bronx                   **
Swingers                   **
Réactions en chaîne           **        
Tokyo Eyes       **            
Train de vie                   **
Vidange       **            
Par cœur       **            
Quelque chose d'organique   **                
Elizabeth   **                
L'Ecole de la chair                   **
Pas vu pas pris                   **
Karakter                   **
Victor pendant qu'il est trop tard         **          
Les Corps ouverts       **            
Zonzon   *       ** °   ° **
Le Event Horizon, le vaisseau de l'au-delà           *   * ° **
Sitcom       **   * ° *    
L'Arme fatale 4     **     *   ° *  
L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux   *       **   * °  
Mulan     °         * * **
Le Plaisir et ses petits tracas   *       ** °      
La Cité des anges   *       *     *  
The X Files, le film           **     °  
Lautrec       *     *      
Couvre-Feu           *     *  
L'Associé du Diable           ** ° ° *  
Lolita   *   °   * * * °  
Souviens-toi l'été dernier     * °   *     ° *
US Marshals     *     *   °    
The Boxer             *      
Code Mercury           *        
Basketball Diaries             *      
L'Effet papillon           *        
Un tueur pour cible           *        
La Piste du tueur           *        
Excess Baggage           *        
La Dernière Preuve                 *  
Black Dog           *        
L'Inconnu de Strasbourg       *            
L'Heure magique           *        
Meurtre parfait           *        
Oscar Wilde                   *
Cantique de la racaille       *            
Bandits               *    
Tango   *                
Les Kidnappeurs           *        
Halloween vingt ans après           *        
Serial Lover       °   *   * °  
Taxi ° ° **     * ° ° °  
Les Couloirs du temps - les Visiteurs II °   * *   °     °  
L'Homme est une femme comme les autres   *   *     ° ° °  
L'Homme au masque de fer °         *   ° ° *
Michael Kael contre la World News Company           * °      
Flubber             *   °  
Pluie d'enfer           *     °  
Blues Brothers 2000               * °  
Fear           *   °    
Le Prince d'Egypte     *         °    
Rencontre avec Joe Black           *     °  
Deep Impact           °   * °  
La Mutante 2           *     ° °
Six Jours, sept nuits           *   ° °  
Ronin           °   * °  
Sphère           ° ° ° *  
Chapeau melon et bottes de cuir *         °   °   °
Restons groupés * °           ° °  
A armes égales                 °  
Le Loup-garou de Paris               °    
Firelight           °        
Red Corner           °        
Breaking Up           °        
Docteur Dolittle                 °  
Pile et face               °    
Cuisine américaine   °                
L'Examen de minuit       °            
Les Misérables             °      
Mookie                 °  
Comme une bête               °    
Le Chacal           °     °  
Grève Party   °   °            
Une chance sur deux     °         °    
Cent quatre-vingt-sept : Code meurtre               ° °  
A couteaux tirés           °     °  
Un Indien à New York             °   °  
The Big Hit       °       °    
Perdus dans l'espace               ° °  
Bimboland       °         °  
Piège à Hong Kong       °       °    
La Femme du cosmonaute       °     °   °  
Le Clone             ° ° °  
Paparazzi           ° ° ° °  
Godzilla     ° °       ° °  
Armageddon     ° ° ° ° ° ° °  
  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Ludovic Nolan Rémi Vincent

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Histoire(s) du cinéma (Godard) 2- Titanic (Cameron) 3- Conte d'automne (Rohmer) 4- Jackie Brown (Tarantino) 5- Secret défense (Rivette) 6- Snake Eyes (De Palma) 7- Les Fleurs de Shanghai (Hsiao-Hsien) Kanzo sensei (Imamura) 9- Inquiétude (de Oliveira) Les Rebelles du Dieu Néon (Ming-Liang) + un court-métrage : Mort à Vignole (Smolders)

Mister Arkadin :
**** :
*** : The Big Lebowski (8) ; Snake Eyes (7) ; Sue perdue dans Manhattan (7) ; La Prisonnière espagnole (7) ; Pas vu, pas pris (7) ; Conte d’automne (7)
** : Mary à tout prix (6) ; L’Enjeu (6) ; Sexcrimes (6) ; Hors d’atteinte (6) ; Wild Man Blues (6) ; La Vie rêvée des anges (6) ; Titanic (6) ; Harry dans tous ses états (6) ; Aprile (6) ; Le Général (6) ; Les Rebelles du dieu néon (6) ; Insomnia (6) ; U-Turn (5) ; Small Soldies (5) ; Jackie Brown (5) ; Minuit dans le jardin du bien et du mal (5) ; Les Fleurs de Shanghai (5) ; L’Ennui (5) ; Chat noir, chat blanc (5) ; Bienvenue à Gattaca (5) ; My name is Jo (5)
* : Souviens-toi l’été dernier (4) ; La vie est belle (4) ; The Truman Show (4) ; Le Dîner de cons (4) ; Vidange (4) ; Will Hunting (3) ; Boogie Nights (3) ; Jeanne et le garçon formidable (3) ; A vendre (3) ; Place Vendôme (3)
o : Les Couloirs du temps (Les Visiteurs II) (2) ; Serial Lover (2) ; Une chance sur deux (2) ; Taxi (2) ; Lolita (2) ; Ceux qui m’aiment prendront le train (2) ; Le Masque de Zorro (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Kirikou et la sorcière ; Ouvre les yeux ; The Second Civil War ; Secret Défense ; Scream 2 ; Déjà mort ; A la place du cœur ; L’Ecole de la chair

Pierre :
Top 10 : 1-La pomme (Makhmalbaf) 2-Les idiots (Von Trier) 3-0ssos (Costa) 4-Titanic (Cameron) 5-Mary à tout prix (Farelly) 6-Le roi des masques (Wu Tian Ming) 7-Snake eyes (De Palma) 8-Violent cop (Kitano) 9-Les fleurs de Shangaï (hou Hsiao Hsien) 10-Kirikou et la sorcière (Ocelot)
les 20 hors liste suivants The bible and gun club (Harris)*** L'arche du désert (Chouikh)*** Massoud l'afghan (De Ponfilly)*** Le garçon boucher (Jordan)*** Animals (Di Giacomo)*** Si bleu si calme (De Latour)** Memory & desire (Brooks)** Heavy (Mangold)** Slam (Levin)** Devarim (Gitaï)** Central do Brasil (Salles)** En plein coeur (Jolivet)** A la recherche du paradis perdu (Salis)** La dette (Buenaventura et Alvarez)** Les taudis de Beverly hills (Jenkins)** C'est la tangente que je préfère (Silvera)* Les puissants (Chelsom)* Au-delà de nos rêves (Ward)* Kurt & Courtney (Broomfield)* Argent comptant (Rattner)00
et puis 19 longs-métrages inédits 1-Dil se (Ratnam)**** 2-Bird people of China (Miike)**** 3-Garçons d'Athènes (Gianadis)*** 4-The book of life (Hartley)*** 5-La dernière danse (Tsai Ming Liang)*** 6-Storm riders (Lau)*** 7-Le vol de l'abeille (Usmonov)*** 8-Lithium (Flmhole)** 9-Monella (Brass)** 10-Attractions fatales (Maxwell)** 11-Palmetto (Schlöndorff)** 12-Dead end (Bullock)** 13-Future sport (Dickerson)* 14-Frankfurt millenium (Karmakar)* 15-Le dentiste 2 (Yuzna)* 16-Le couloir de la mort (Baker et michaels)0 17-Post mortem (Pyun)0 18-Maleficia (Pelissier)0 19- Pur et dur / One tough cop (Barreto)0
Un moyen métrage Ici ou là-bas (Zegaoui)**
et puis pour finir 17 courts-métrages 1-Gilbert & Sullivans the very models (Purves)**** 2-Human remains (Rosenblatt)*** 3-Paradis artificiels (Manas)*** 4-Mort à Vignolle (Smolders)*** 5-Mon lit ton lit (Tamou)*** 6-Brushing (So Nyon-Ghi)*** 7-Crazy glue (Rosenthal)*** 8-Les larmes (Sen)** 9-Electrons statiques (Moutoud)** 10-Exercice of steel (Caro)** 11-Ma couleur et nous (Mc Lean)** 12-Grace (Enoch)** 13-Le cyclope de la mer (Jullien)** 14-De passage (Olive)** 15-L'étranger venu d'Afrique (Kembela)** 16-Alias (De Van)* 17-Flammes (Bokanowski)*

Un simple amateur :
1-Mère et fils (Sokourov) 2-Les fleurs de Shangaï (hou Hsiao Hsien) 3-Les idiots (Von Trier) 4-Kanzo sensei (Imamura) 5-Festen" (Vinterberg) 6-The Big Lebowski (Coen) 7-Conte d'automne" (Rohmer) 8-La pomme (Makhmalbaf) 9-Minuit dans le jardin du bien et du mal (Eastwood) 10-Insomnia (Nolan)

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1998 ? (92 votants)

17 voix pour "The Big Lebowski"
2ème (9 voix) : "Jackie Brown" (Tarantino)
3ème (8 voix) : "Starship Troopers" (Verhoeven)
4ème (7 voix) : "Festen" (Vinterberg)
5ème (4 voix) : "Titanic" (Cameron)
6ème (3 voix) : "Harry dans tous ses états" (Allen), "Dieu seul me voit" (Podalydès), "Conte d'automne" (Rohmer), "Aprile" (Moretti), "Velvet Goldmine" (Haynes), "Will Hunting" (Gus Van Sant)
Viennent ensuite avec 2 voix : "Il faut sauver le soldat Ryan" (Spielberg), Bienvenue à Gattaca (Niccol), Claire Dolan (Kerrigan), Sue perdu à Manhattan (Kollek), The second civil war (Dante), Le Festin chinois (Tsui Hark), Boogie Nights (PTA)
Cités une fois : Snake eyes (De Palma), Le Général (Boorman), Les yeux dans les bleus (Meunier), "Sexcrimes" (McNaughton), Piège à Hong-Kong (Tsui Hark), Fleurs de Shanghai (HHH), The Boxer (Sheridan), Inquiétude (Oliveira), Comme elle respire (Salvadori), Insomnia (Skjoldbjaerg), Sitcom (Ozon), Kirikou (Ocelot), Chat Noir, chat blanc (Kusturica), The Truman show (Weir), Las Végas parano (Gilliam)

 

LE BOX-OFFICE :

1. Titanic, James Cameron, 20 634 793 entrées
2. Le Dîner de cons, Francis Veber, 9 247 001 entrées
3. Les Visiteurs 2 : Les Couloirs du temps, Jean-Marie Poiré, 8 043 129 entrées
4. Taxi, Gérard Pirès, 6 522 121 entrées
5. Mulan, Barry Cook & Tony Bancroft, 5 793 697 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : L'Ennui (Cédric Kahn)
- Prix Méliès : La Vie rêvée des anges (Erick Zonca)
- Prix Jean Vigo : Dis-moi que je rêve (Claude Mouriéras)
- César du meilleur film : La Vie rêvée des anges (Erick Zonca)
- Oscar du meilleur film : Titanic (James Cameron)
- Festival de Venise, Lion d'or : Mon frère (Gianni Amelio)
- Festival de Cannes, Palme d'or : L'Éternité et un jour (Théo Angelopoulos)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Central do Brasil (Walter Salles)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Zhao xiansheng (Lu Yue)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Le Vent en emporte autant (Alejandro Agresti)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1998 sur le site Encyclo-Ciné)

19/02/2017

Sur vos écrans en 1996

EDITORIAL :

Par Fred MJG

contedete00.jpgLe non-édito de 1996

Une année où on nous offre — dans le désordre — des crashs (prière d’insérer ici un son orgasmique), deux Wong Kar Wai, une dame de la maison poulaga enceinte jusqu’aux dents aux prises avec trois affreux (au propre comme au figuré), un indien nommé personne qui fraie avec des poètes moribonds, deux Ferrara et autant de Christopher Walken, la fin du XXe siècle, un serial killer qui nous débarrasse de Gwyneth Paltrow (merci !), des types en cuir qui surfent dans les rues de LA, une seconde tournée de Viggo Mortensen avec Philip Ridley, une Ana Torrent devenu aussi grande que ses yeux, des cloches qui sonnent (et la teub de Stellan Skarsgård en prime), des animaux en liberté dans la ville, le plus beau tombé en amour saphique de tous les temps juste quand la nuit tombe, le duel de Niro-Pacino qui imite le hibou comme personne (au fait qu’est devenue Ashley Judd ?), des créatures célestes, des enfants sous les bombes, les trois vies de Marcello, Maggie en fantômette, Julianne en rousse folle, le meilleur film de Matthew McConaughey, un inédit au sadisme insensé de Rainer Werner Fassbinder, Las Vegas sur des roulettes, la naissance d’un moustique en direct, c’était le moment — ai-je parlé de Viggo Mortensen ? — de craquer. D’énoncer le palmarès, de se flatter d’avoir dénicher des pépites, de se courber devant tous ces joyaux, et surtout de s’évader vers l’infini et au-delà après avoir reçu toutes ces claques.

J’avais donc préparé un superbe édito empli de mots d’esprits à la Joe Pesci où je rêvais encore voluptueusement des plans sublimes, forcément sublimes de ces œuvres sans concession aux interprétations impériales, filmées avec Brio. En Tapinois n’étant plus disponible, ayant pris Le dernier métro en compagnie de notre Gégé.

Je kiffais donc de ouf cette année 1996. Malheureusement, pile-poil au moment où je m’apprêtais à enregistrer les 32 666 signes de ce texte de haut vol, voilà-t-y pas que ce salopard de Snake Plissken a éteint la planète !

Too bad.

snake_plissken

PS. Désolée, mais c’est la seule année qui me permettait de faire cette blague stupide. Merci Big John !

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 220 longs métrages (sur les 416 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent
Conte d'été (Rohmer) **** **** ** **** **** *** ****   **** *** ****
Casino (Scorsese) *** **** *** **** **** **** *** **** * **** ****
Fargo (Coen) **** *** ** *** *** **** *** **** *** *** ****
Nouvelles Aventures de Wallace et Gromit (Park) *** *** ***   *** ****   ***     ****
Crash (Cronenberg) *** **** ° **** **** **** ** ***     ****
Trois Vies et une seule mort (Ruiz)   ****   *** *** **** **       ***
Comment je me suis disputé [Ma vie sexuelle] (Desplechin) ** ***   *** *** *** **   **** *** ****
Nos funérailles (Ferrara)   *** *** *** *** **** **       ***
Le Tombeau des lucioles (Takahata)   *** ** *** *** **** ** *** **   ****
Au loin s'en vont les nuages (Kaurismäki)   ****   *** *** ***   **     ***
Y aura-t-il de la neige à Noël ? (Veysset)   **** *** *** *** *** * ** ***   ***
Toy Story (Lasseter)   *** ***     ****   ** ** *** ***
Mission impossible (De Palma) * **** **** ***   ** ** *** * **** ***
Nos années sauvages (Wong)   *** ° *** *** ****         ****
Dead Man (Jarmusch) *** *** ° **** ** **** ** **** ** *** **
L'Armée des douze singes (Gilliam) *** *** * ** *** **** ** *** * *** ****
Safe (Haynes)   ***   *** ** ****       **  
Portrait de femme (Campion)   ***   ** *** ***         ***
Heat (Mann) * ** ***   ** **** ** ***   **** **
Irma Vep (Assayas)   **   *** ** ****     ****   *
Lone Star (Sayles)   *** *   *** ****   **     ***
Breaking the Waves (Trier)   ** ** *** **** **** *       **
Martha (Fassbinder)       *** ** ****          
Seven (Fincher) ** **     *** **** ** *** * ** ***
Créatures célestes (Jackson)       **   **** **       ***
Les Cendres du temps (Wong)   **   **   ****         ***
A fleur de peau (Soderbergh)       ** *** ***   **     ***
La Promesse (Dardenne)   ***   ** *** *** **        
Los Angeles 2013 (Carpenter)     * ***   ****   * **   ****
Mary Reilly (Frears)       *** *** ** * **     ***
Maudite Aphrodite (Allen)   **   *** ** **   **     ***
Secrets et mensonges (Leigh)   ***     *** **   ** **   **
Ponette (Doillon)   *** *** ** ***   *        
Parfait Amour (Breillat)       *** *** *** * **      
Sunchaser (Cimino)   ** ***   ** *** **        
Don't Look Back (Pennebaker)     *   *** ***     ***    
Coûte que coûte (Simon)   ***   ** ***            
La Comédie de Dieu (Monteiro)       *** ***   **        
La seconda volta (Calopresti)   ***       ***         **
Tesis (Amenabar)       **   ****          
When Night Is Falling (Rozema)           ****          
Darkly Noon (Ridley)           ****          
Un héros très discret (Audiard)   **   ** *** ** *   ** *** **
Un air de famille (Klapisch)   ° ** **   **   *** ***   ***
Disjoncté (Stiller)   ***   *   ***   * ***    
Au revoir à jamais (Harlin)     *** **   *   **     ***
Strange Days (Bigelow)   **       **** * **      
Brooklyn Boogie (Wang & Auster)   *   *   *** * ** ***   ***
Leaving Las Vegas (Figgis)     ****     ***   °      
Le Diable en robe bleue (Franklin)         ** **** *        
Nixon (Stone)         *** **         **
City Hall (Becker)           **       ** ***
Jude (Winterbottom)         ** ***         **
Capitaine Conan (Tavernier)     ** * ***   * **     ***
Showgirls (Verhoeven)   * *** ° * *** ***   * ** ***
Ridicule (Leconte) * * * * *** *** * ** * *** ***
Microcosmos (Nuridsany & Perrenou)     °     ****   ° **   ****
Bound (Wachowski)       *   *** * *     ****
Babe, le cochon devenu berger (Noonan)     **     ** * *     ****
Raison et sentiments (Lee)   **       *** * *     ***
Mes doubles, ma femme et moi (Ramis)   **   **       * **   ***
The Van (Frears)   **   ** ** **   **      
Kansas City (Altman)         ***           **
Des nouvelles du bon Dieu (Le Pêcheur)       **   ***          
Richard III (Loncraine) **         ***          
The Celluloid Closet (Epstein & Friedman)       **   ***          
Mon homme (Blier)   *   ** ** * ** **     ***
The Addiction (Ferrara)     ° **   ****         **
Few of Us (Bartas)       ** * *** **        
Les Voleurs (Téchiné)   **   ** ° ***   **     **
Sleepers (Levinson)     ***     **     *    
Butterfly Kiss (Winterbottom)       **   **         **
Un animal des animaux (Philibert)   **   ** **            
La Servante aimante (Douchet)       ***              
Le Cœur fantôme (Garrel)       ***              
Le Temps de l'amour (Makhmalbaf)         ***            
Good Men Good Women (Hou)         ***            
Fourbi (Tanner)   ***                  
Afriques : comment ça va avec la douleur ? (Depardon)         ***            
Feeling Minnesota (Baigelman)           ***          
Chacun cherche son chat (Klapisch) * *   **   ** ° ** * ** ***
N'oublie pas que tu vas mourir (Beauvois)   **   ** ° ***          
La Dernière Marche (Robbins)     ** °   ***         **
Get Shorty (Sonnenfeld)           ***   *   * **
Enfants de salaud (Marshall)   ***   **     °       **
L'Age des possibles (Ferran)   *** ° ** **            
Encore (Bonitzer)   **   **     *       **
Jumanji (Johnston)           **   ° *** ** *
Nico Icon (Ofteringer)       ** **            
Le Facteur (Radford)           **         **
Bienvenue dans l'âge ingrat (Solondz)       **   **          
Carla's Song (Loach)         **           **
Le Journal du séducteur (Dubroux)   *** ° **              
Par-delà les nuages (Antonioni)       * **     **      
Les Derniers Jours d'Emmanuel Kant (Collin)       ** **   *        
Les Caprices d'un fleuve (Giraudeau)   **         *       **
Un divan à New York (Akerman)   **   **     *        
Party (Oliveira)   **   * **            
Trainspotting (Boyle)   ° ** ° ** *** * ***     °
Une nuit en enfer (Rodriguez) *     °   *** * ** * * **
La Ballade de Narayama (Kinoshita)     °     *** *       **
Planète hurlante (Duguay)           **   * *   **
Le Cri de la soie (Marciano)   **   *   **   *      
Twister (De Bont)   *       *   ° ** ** **
L'Appartement (Mimouni)   **   **   * ° *     **
Bernie (Dupontel)   °       ***     *   *
Sabrina (Pollack)   *       * *       **
Crying Freeman (Gans)           ***   * °    
L'Anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne (Monger)           **   *     *
Dernières Heures à Denver (Fleder)             * ** *    
Flirter avec les embrouilles (Russel)       °   **   **      
L'Effaceur (Russell)           *   *     **
Denise au téléphone (Salwen)       **   *          
Girl Six (Lee)         * **          
Peur primale (Hoblit)           **     *    
Meurtre en suspens (Badham)           **   *      
Les Victimes (Grandperret)       *   **          
A toute vitesse (Morel)   **   *              
For Ever Mozart (Godard)       ** *            
Robe et l'effet qu'elle produit sur les femmes qui la portent et les hommes qui la regardent (Van Warmerdam)       * **            
No Sex Last Night (Calle)       **              
Où sont les hommes ? (Whitaker)           **          
Week-End en famille (Foster)           **          
Personne ne parlera de nous quand nous serons mortes (Diaz-Yanes)           **          
Othello (Parker)           **          
Le Rocher d'Acapulco (Tuel)       **              
Le Fils de Gascogne (Aubier)       **              
Un héros ordinaire (Placido)                     **
Elle (Sarmiento)         **            
Gabbeh (Makhmalbaf)         **            
Ace Ventura en Afrique (Oedekerk)                 **    
Balto, chien-loup, héros des neige (Wells)     **                
Peter Greenaway : trois inédits (Greenaway)             **        
Empire Records (Moyle)                   **  
Lame de fond (Scott)     **                
Peter Greenaway : quatre inédits (Greenaway)             **        
The Falls (Greenaway)             **        
Vengeance froide (Joanou)           **          
Flipper (Shapiro)     **                
La Rencontre (Cavalier)       **              
Caméléone (Cohen)           **          
Ronde de flics à Pékin (Ning)         **            
Poursuite (Davis)           **          
Un été à la Goulette (Boughedir)       **              
Independence Day (Emmerich) °   ***     *   ° *    
L'Ile aux pirates (Harlin)     ** °   *   * *    
Rock (Bay)     *     *   ° * **  
Les Grands Ducs (Leconte) **   * ° ° * * **     °
Broken Arrow (Woo)     * *   *   ° ° * **
Powder (Salva)           *   ° **    
Love etc. (Vernoux)   **   °   *          
Le Huitième Jour (Van Dormael)     * °     * ° *   **
Copycat (Amiel)           * ° ° *   **
Témoin muet (Waller)             * *      
Beaumarchais l'insolent (Molinaro)       *     *        
Dangereuse Alliance (Fleming)           **   °      
L'Ultime Souper (Title)           *         *
Le Bel Eté 1914 (Chalonge)       °             **
Hommes femmes : mode d'emploi (Lelouch)             * *      
Un samedi sur la terre (Bertrand)       * *            
Les Hommes de l'ombre (Tamahori)           °         **
Cœur de dragon (Cohen)     **         °      
Salut cousin ! (Allouache)       **       °      
Go Now (Winterbottom)         ° **          
Le Fantôme du Bengale (Wincer)           **   °      
Beauté volée (Bertolucci)       °   * * *      
Hercule et Sherlock (Swarc)     **       ° ° *    
Le Jaguar (Veber) °   ** °     ° *      
Money Train (Ruben)           *   ° *    
Jack (Coppola)       *     *   °    
Le Plus Beau Métier du monde (Lauzier)     ** °       °      
Programmé pour tuer (Leonard)           *          
Flirt (Hartley)         *            
Les Amants du Nouveau Monde (Joffé)     *                
La Jurée (Gibson)           *          
Café Society (De Felitta)             *        
Moonlight et Valentino (Anspaugh)           *          
Décroche les étoiles (Cassavetes)   *                  
Passage à l'acte (Girod)           *          
Méfie-toi de l'eau qui dort (Deschamps)       *              
Liens d'acier (Hooks)           *          
Surviving Picasso (Ivory)           *          
Esprits rebelles (Smith)           *   ° °   *
Diabolique (Chechik)   *   °   * °        
Delphine un, Yvan zéro (Farrugia)   °   °     °   **    
Pédale douce (Aghion) ° °   *   * ° ° ° *  
Clueless (Heckerling)   °                 *
Personnel et confidentiel (Avnet)   °       *          
Jane Eyre (Zeffirelli)       °   *          
The Substitute (Mandel)           *   °      
Phénomène (Turtletaub)           °     *    
Anna Oz (Rochant)       °     *        
Petits Mensonges entre frères (Burns)           *   °      
Le Bossu de Notre-Dame (Trousdale & Wise)     *         °      
Entre chiens et chats (Lehmann)           *     °    
Strip-tease (Bergman) °         *   °      
La Belle Verte (Serreau)   *   °       °      
Le Droit de tuer ? (Schumacher)       °   °       *  
Daylight (Cohen)           *   ° °    
Dracula mort et heureux de l'être (Brooks) °     °   °         *
Le Professeur Foldingue (Shadyac)       °     ° ° *    
Fair Game (Sipes)           °          
Ma femme me quitte (Kaminka)       °              
Golden Boy (Vergne)       °              
Les Bidochon (Korber)       °              
Ultime Décision (Baird)           °          
Au-delà des lois (Schlesinger)           °          
Excès de confiance (Hall)           °          
Barb Wire (Hogan)           °          
L'Elève (Schatzky)       °              
Dragon Ball Z 2 (Yamauchi & Ueda)                 °    
Pinocchio (Barron)                 °    
La Chambre tranquille (De Heer)         °            
Oui (Jardin)       °              
Les Deux Papas et la maman (Longval)               ° °    
Two Much (Trueba)       °   °          
Bogus (Jewison)             °   °    
Fallait pas ! (Jugnot)       °       °      
La Course au jouet (Levant)               ° °    
Fantôme avec chauffeur (Oury)       °     ° °      
  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- La Comédie de Dieu (Monteiro) 2- Crash (Cronenberg) 3- Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) (Desplechin) 4- Heat (Mann) 5- Nos années sauvages (Kar-wai) 6- Showgirls (Verhoeven) 7- Casino (Scorsese) Mission Impossible (De Palma) 9- Le Coeur fantôme (Garrel) Conte d'été (Rohmer)
Inédit : Le Syndrome de Stendhal (Argento)
Ancien : Martha (Fassbinder)

Shilling :
01. Éric ROHMER : Conte d'été 02. JLG : For ever Mozart 03. Brian de PALMA : Mission impossible 04. Abel FERRARA : Nos funérailles 05. David CRONENBERG : Crash 06. Arnaud DESPLECHIN : Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) 07. Aki KAURISMÄKI : Au loin s'en vont les nuages 08. HOU Hsiao-hsien : Good Men Good Women 09. João Cesar MONTEIRO : La Comédie de Dieu 10. Claire DENIS : Nénette et Boni

Un simple amateur :
1- Breaking the Waves (Trier) 2- Dead Man (Jarmusch) 3- Conte d'été (Rohmer) 4- Heat (Mann) 5- Y aura-t-il de la neige à Noël ? (Veysset) 6- Au loin s'en vont les nuages (Kaurismäki) 7- Casino (Scorsese) 8- Fargo (Coen) 9- Le Tombeau des lucioles (Takahata) 10- Crash (Cronenberg)

Orangina Rose :
1) Le Tombeau des lucioles (Takahata) 2) Seven (Fincher) 3) L'Armée des douze singes (Gilliam) 4) Trainspotting (Boyle) 5) Créatures célestes (Jackson) 6) Los Angeles 2013 (Carpenter) 7) Une nuit en enfer (Rodriguez) 8) Jumanji (Johnston) 9) Nouvelles Aventures de Wallace et Gromit (Park) 10) Ridicule (Leconte)

Pierre :
Top 10 : 1-Les cendres du temps (Wong-Kar Wai) 2-Don't look back (Pennebaker) 3-Few of us (Bartas) 4-La comédie de Dieu (Monteiro) 5-Wittgenstein (Jarman) 6-Afriques: comment ça va avec la douleur? (Depardon) 7-Des nouvelles du bon dieu (Lepêcheur) 8-Dead man (Jarmusch) 9-L'armée des douze singes (Gilliam) 10-Nos funérailles (Ferrara)
20 hors liste : Octobre (Falardeau)*** Visiblement je vous aime (Carré)*** Pasolini, mort d'un poète (Giordana)** Les sables mouvants (Carpita)** Le maître de l'illusion (Barker)** Rainbow pour Rimbaud (Teulé)** Eggs (Hamer)** Les liens du souvenir (Keaton)** Un vampire à Brooklyn (Craven)** Chamane (Bartabas)** Marchand de rêves (Tornatore)** Taxandria (Servais)** L'héritage de la haine (Foley)** Beautiful thing (Mc Donald)** Le roi des aulnes (Schlöndorff)** Loch Ness (Henderson)** Canadian bacon (Moore)* Guantanamera (Alea)0 Uri (Russell)0 Denise au téléphone (Salwen)00 Le cobaye 2 (Mann)00
27 longs-métrages inédits : 1-La conquête du grand écran (Gladu)*** 2-Gigi Monica et Bianca (Dervaux et Abdellaoui)*** 3-Bophana, une tragédie cambodgienne (Panh)*** 4-Ebola syndrome (Yau)*** 5-Libertarias (Aranda)*** 6-Fudoh (Miike)*** 7-Door 3 (Kurosawa)*** 8-Les dockers de Liverpool (Loach)*** 9-Bastard out of Carolina (Huston)*** 10-East palace, west palace (Zhang Yuan)*** 11-Hideous ! (Band)**** 12-Flying dagger (Chu Yin Ping)*** 13-Le dentiste (Yuzna)*** 14-No chils of mine (Kosminsky)** 15-Hamsun (Troell)** 16-Le cerveau de la famille (Band)** 17-Dr Waï (Ching Siu Tung)** 18-Mes 17 ans (Faucon)** 19-Bottle rocket (Anderson)** 20-Black mask (Lee)** 21-Carnosaur 3 (Winfrey)** 22-Zone 39 (Tatoulis)** 23-Les repentis (Woo)** 24-Pleine lune (Red)* 25-Best fan (Croghan)* 26-Lifeline (To)* 27-Défier l'Alaska (Pittman)00
12 courts métrages : 1-Elevated (Natali)**** 2-Tout doit disparaître (Moutoud)*** 3-LS Dead (Caro)*** 4-Les cyclopodes (Caro)*** 5-le grand faucheux (Vanz de Godoy)*** 6-La dette (Thornton)*** 7-lili et le loup (Henrard)** 8-La rafle (Tamou)** 9-Le désarroi esthétique (Carles)** 10-Une sirène de quatre sous (Johnson)** 11-Together in a car (Rosto)** 12-Malraux (Depardon)*
4 moyens métrages : 1-Le monde des aveugles (Janek)*** 2-Xingu, le corps et les esprits (Correia)** 3-Close up long shot (Chokrollahi et Mansouri)** 4-marseille contre Marseille (Comolli et Samson)**

Mister Arkadin :
**** Dead Man (10) ; Good Men Good Women (10)
***   Le Tombeau des lucioles (8) ; Conte d’été (8) ; Nouvelles Aventures de Wallace et Gromit (Les) (8) ; La Promesse (7)
**     Les Grands Ducs (6) ; Chacun cherche son chat (6)  ; Fargo (6) ; Lone Star (6) ; Les Voleurs (6) ; L’Armée des douze singes (6) ; Microcosmos (6) ; Nos années sauvages (6) ; Y aura-t-il de la neige à Noël ? (6) ; Mission impossible (6) ; Casino (6) ; Seven (6) ; Au loin s’en vont les nuages (6) ; The Celluloid Closet (6) ; La Servante aimante (6) ; Un héros très discret (5) ; The Van (5) ; Brooklyn Boogie (5) ; Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle) (5) ; Les Cendres du temps (5) ; Jude (5) ; Les Derniers Jours d’Emmanuel Kant (5) ; Beaumarchais l’insolent (5) ; Mary Reilly (5) ; Maudite Aphrodite (5) ; Un animal, des animaux (5)
*       Ridicule (4) ; Heat (4) ; Crash (4) ; Ponette (4) ; Par-delà les nuages (3) ; La Comédie de Dieu (Monteiro) (3) ; Mon homme (3) ; For Ever Mozart (3) ; Beauté volée (3)
o       Breaking the Waves (2)
pas assez de souvenir pour pouvoir noter : Nos funérailles ; A fleur de peau ; N’oublie pas que tu vas mourir ; L’Age des possibles ; Encore ; Carla’s Song ; Bernie ; Le Plus Beau Métier du monde

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1996 ?

1- Crash (Cronenberg) (13 voix)
2- Fargo (Coen) (10 voix)
3- Comment je me suis disputé (Desplechin)(9 voix)
4- Casino (Scorsese) et Heat (Mann) (7 voix)
6- Conte d'été (Rohmer) et Dead man (Jarmusch) (6 voix)
8- Mission impossible (De Palma) (4 voix)
9- Breaking the waves (Lars Von Trier)(3 voix)
Viennent ensuite avec 2 voix : Y aura-t-il de la neige à Noël ? (Veysset), Le Tombeau des lucioles (Takahata), Portrait de femme (Campion), Nos funérailles (Ferrara), Seven (Fincher)
Enfin, cités une seule fois : Irma Vep (Assayas), Le Coeur fantôme (Garrel), Capitaine Conan (Tavernier), La Comédie de Dieu (Monteiro), Showgirls (Verhoeven), Trainspotting (Boyle), Toy Story (Lasseter), Safe (Haynes), Martha (Fassbinder), Crying freeman (Gans), Microcosmos (on s'en fout), L'âge des possibles (Ferran)

 

LE BOX-OFFICE :

1. Le Bossu de Notre-Dame, Gary Trousdale et Kirk Wise, 6 833 195 entrées
2. Independence Day, Roland Emmerich, 5 656 991 entrées
3. Seven, David Fincher, 4 954 781 entrées
4. Pédale douce, Gabriel Aghion, 4 126 380 entrées
5. Mission impossible, Brian De Palma, 4 120 262 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : Y aura-t-il de la neige à Noël ? (Sandrine Veysset)
- Prix Méliès : Capitaine Conan (Bertrand Tavernier)
- Prix Jean Vigo : Encore (Pascal Bonitzer)
- César du meilleur film : Ridicule (Patrice Leconte)
- Oscar du meilleur film : Braveheart (Mel Gibson)
- Festival de Venise, Lion d'or : Michael Collins (Neil Jordan)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Secrets et mensonges (Mike Leigh)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Raison et sentiments (Ang Lee)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Nénette et Boni (Claire Denis)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Bwana (Imanol Uribe) & Trojan Eddie (Gillies MacKinnon)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1996 sur le site Encyclo-Ciné)

17/10/2016

Sur vos écrans en 1993

EDITORIAL :

Par le Dr. Orlof

Val_Abraham.jpgUne brève histoire du temps au cinéma

Passé

Comme souvent, le cinéma s’est attaché cette année à explorer son passé, soit sous une forme comique avec Les Visiteurs, le plus grand triomphe français de l’année (au grand désespoir de certains membres de l’équipe) qui réussit l’exploit de chatouiller l’indétrônable Grande Vadrouille au box-office ou sous une forme opératique comme dans le très beau Adieu ma concubine de Chen Kaige (palme d’or partagée à Cannes avec un autre film situé dans le passé : La Leçon de piano de Jane Campion).

Adoptant une autre stratégie, certains cinéastes se sont emparés d’œuvres littéraires « classiques » pour les adapter à notre époque. Manoel de Oliveira, avec son superbe Val Abraham, transpose Madame Bovary de Flaubert dans le Portugal contemporain tandis que Doillon signe l’un de ses plus beaux films avec Le Jeune Werther, adaptation malicieuse du chef-d’œuvre de Goethe avec des jeunes comédiens époustouflants de naturel.

Présent

Mais le cinéma est avant tout un art du présent. Il est probable que si les historiens du futur veulent comprendre ce qui s’est passé en cette année 1993 (le fiasco du parti socialiste aux élections législatives, le suicide de Bérégovoy, les fossés creusés entre les élites et les administrés, entre la ville et la campagne, la question de l’écologie, de la décentralisation…), ils se rueront sur L’Arbre, le maire et la médiathèque d’Eric Rohmer, l’un des films les plus drôles de son auteur et sans doute le plus « politique ».

S’il n’évoque pas l’état du monde par le biais du réalisme engagé (Raining stones de Ken Loach sur le monde ouvrier) ou de la fable pataude parfois traversée par des éclairs de génie (Un, deux, trois soleil de Blier sur les banlieues), le cinéma peut aussi être un moyen de transcender le présent et sa banalité pour nous entraîner au cœur de l’aventure et de l’illusion de la fiction. A ce titre, Meurtre mystérieux à Manhattan est sans doute l’un des plus beaux Woody Allen. Il scelle les retrouvailles du cinéaste avec sa muse Diane Keaton et à travers une intrigue mi-policière, mi-burlesque, Woody Allen réinvente une manière de redonner du piment au couple, de lutter contre le vieillissement. Et c’est tout simplement grisant !

Futur

Et si 1993 nous annonçait déjà ce que seront les films du futur ? L’hypothèse est sans doute un peu cavalière mais quelques titres nous invitent à imaginer l’évolution du cinéma. Dans Héros malgré lui, film mineur de Stephen Frears, c’est davantage l’image en général qui est interrogée, notamment à travers cette capacité qu’ont désormais les médias de masse de transformer un individu anonyme en star d’un jour. Il y a du Preston Sturges dans cette fable, à savoir un parcours à la Capra mais sans l’idéalisme de ce dernier et avec beaucoup plus de cynisme. Warhol prédisait que chacun pourrait connaître son quart d’heure de gloire : est-ce que nous y allons tout doucement à l’heure où il est désormais possible de bénéficier de la télévision câblée et de recevoir une vingtaine de chaînes ?

La VHS nous permet d’arrêter les films comme nous le souhaitons, de les accélérer ou d’effectuer des retours en arrière. Mais imaginez qu’après l’un de ces retours en arrière, un nouveau film débute. C’est le postulat de la géniale comédie d’Harold Ramis, Un jour sans fin, dont le héros (splendide Bill Murray) voit la même journée recommencer éternellement. Pourquoi, dès lors, ne pas envisager un cinéma « interactif » où le spectateur serait libre de revenir en arrière et d’offrir une « nouvelle chance » aux personnages, afin qu’ils fassent les bons choix ou se comportent mieux ?

Chez Ramis, ce parcours à la Sisyphe offre au héros cynique l’occasion de s’améliorer et de tomber amoureux. Chez Resnais, dans son génial diptyque Smoking / No smoking, il est aussi permis de revenir en arrière et d’explorer toutes les possibilités qu’entrainent un geste accompli ou pas (prendre une cigarette ou la laisser, par exemple). Construit comme un immense arbre aux ramifications potentiellement infinies (en l’état, l’ensemble ne dure « que » cinq heures), le film se révèle néanmoins plus pessimiste (malgré sa grande drôlerie) que le film de Ramis dans la mesure où les personnages semblent tous enchaînés aux mauvais tours du Destin.

Mais ce que ces deux films annoncent, c’est surtout un cinéma ludique, détaché de la linéarité du récit et qui emprunterait une forme d’interactivité aux jeux des consoles. Si l’un des segments des aventures n’est pas satisfaisant, on peut recommencer à un point donné, revenir en arrière, avancer à sa guise…

Dès lors, on peut se plaire à imaginer le film de demain comme une somme de combinatoires, offrant aux cinéastes des ressources narratives inépuisées.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 199 longs métrages (sur les 390 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent
Val Abraham (Oliveira)   ****   *** ****   *** ****   ****   ***
Meurtre mystérieux à Manhattan (Allen) **** ***   **** *** **** **   ****     ***
Un monde parfait (Eastwood) *** *** **** *** *** *** ***   *** ** **** ****
Smoking / No Smoking (Resnais)   **** ** **** *** **** **** ** ** ****   ***
L'Arbre, le maire et la médiathèque (Rohmer) ** **** **** *** ***   *** **** ** ****   ***
Un jour sans fin (Ramis)   *** *** **** ** **** *** ** *** *** *** ****
Adieu ma concubine (Chen)   ***   *** *** ****           ***
Santa Sangre (Jodorowsky)           ****           ****
Les Copains d'Eddie Coyle (Yates)           ****           ****
La Leçon de piano (Campion)   **** * *** **** **** *     ***   ***
Bad Lieutenant (Ferrara)   *** * *** ** **** ** *** ** *** *** ****
Le Maître de marionnettes (Hou)   ****   ** **** *** **          
A toute épreuve (Woo)       **   ****           ****
Le Grondement de la montagne (Naruse)   *** ****   ***              
Le Temps de l'innocence (Scorsese)   **** * ** *** *** **** *** **   *** **
Hélas pour moi (Godard)   **   *** **   **** ***   ***    
Un faux mouvement (Franklin)         *** ***   **       ****
Dracula (Coppola) **** *** * *** ** **** *** ** *** * ** ***
Last Action Hero (McTiernan) ** ** **** *   ***   ** ** *** *** ****
Le Syndicat du crime (Woo)           ****           ***
Arizona Dream (Kusturica) *** **   ** *** ***   ** ***   ** ***
Panique sur Florida Beach (Dante)     ** **   ****       ** ** ****
Nuages d'été (Naruse)     ****   **   ***          
Jacques Rivette, le veilleur (Denis)       *** ***         ***    
Le Jeune Werther (Doillon)   ***   *** **   **     ***    
Body Snatchers (Ferrara)     *** **   **   **   *** *** **
Raining Stones (Loach)   **   ** *** ***   *** ** *   ***
Snake Eyes (Ferrara)   *** * **   *** ** **     *** ***
Mad Dog and Glory (McNaughton)   ** ** *** ** ***   ** **     ***
Trois Couleurs : bleu (Kieslowski) ** ** ° ** ** **** * ***   ** *** ***
Si loin, si proche ! (Wenders)   **   *** * ****           **
Fiorile (Taviani)   ***   ** **     **       ***
Les Gens normaux n'ont rien d'exceptionnel (Ferreira-Barbosa)   ***   ** ***              
Le Fils du requin (Merlet)       ** *** ***            
Hyènes (Diop-Mambety)           ***           ***
L'Eclair (Naruse)     ***   ***              
Le Pays des sourds (Philibert)       *** ***              
L'Œil de Vichy (Chabrol)   ***     ***              
Le Syndicat du crime 2 (Woo)           ***           ***
La Naissance de l'amour (Garrel)       ***     ***          
Une nouvelle vie (Assayas)       *** ***              
Orlando (Potter)           ****            
Jurassic Park (Spielberg) * ** *** ° ** *** ** * ** **** ** ***
Glengarry (Foley)   **   ** ** *** °         ****
The Snapper (Frears)   **   *** ** **** *   *      
La Part des ténèbres (Romero)       **   ***       *   ***
Ma saison préférée (Téchiné)   ***   *** ° ** *** * **     **
Cible émouvante (Salvadori)   ***   ** ** **   ** * * ***  
Titicut Follies (Wiseman)       ** ***   **          
Naked (Leigh)     ° ** **** **** *         *
Le Fugitif (Davis) *   ***     **     *     ***
Le Repas (Naruse)         ***   **          
Sabine (Faucon)   ***   **                
Red Rock West (Dahl)           **           ***
Oyuki la vierge (Mizoguchi)     ***       **          
Libera me (Cavalier)       ** ***              
The Crying Game (Jordan)       *   ****   *       **
Le Songe de la lumière (Erice)     ° *** ***   **          
Braindead (Jackson)       **       * **     ***
Garçon d'honneur (A. Lee)   **   **   ***     *      
L'Odeur de la papaye verte (Tran)   ***   ° ** *** *         **
Malcolm X (S. Lee)   **   ** ** ***       *   *
True Romance (Scott)   **       ***   * * ° ** ***
Jambon jambon (Luna)   *   ** * ***           **
La Firme (Pollack) ** *       *     **     ***
Dans la ligne de mire (Petersen)     **     **   * **     **
Une balle dans la tête (Woo)     ° **   ****            
Louis enfant roi (Planchon)   ***       **   *        
It's All True (Wilson, Meisel & Krohn)   **     **             **
La Bête lumineuse (Perrault)             ***          
Frère et sœur (Naruse)         ***              
Des jours et des nuits dans la forêt (Ray)     ***                  
Histoires de fantômes chinois 3 (Ching)           ***            
Light Sleeper (Schrader)           ***            
Le Jour du désespoir (Oliveira)   ***                    
Le Mari de Léon (Mocky)                       ***
Amants (Aranda)           ***            
Poisson d'amour (Sayles)                       ***
L'Homme sur les quais (Peck)           ***            
Mediterraneo (Salvatores)                       ***
Galères de femmes (Carré         ***              
L'Amoureuse (Doillon)       ***                
Surviving Desire (Hartley)         ***              
Cuisine et dépendances (Muyl)   * ***     **   * ° ***    
Et au milieu coule une rivière (Redford)   ** **     ***   * ** °    
King of the Hill (Soderbergh)         * ***     *     **
Aladdin (Musker & Clements)     ***           * *   **
Benny's Video (Haneke)       ** * **   **        
Héros malgré lui (Frears)   **   **   *     * * * ***
Un deux trois soleil (Blier)   * * ** * ** * ** **      
Prenez garde à la sainte putain (Fassbinder)         * ***            
Une étrangère parmi nous (Lumet)           **           **
Candyman (Rose)       **   **            
L'Œil qui ment (Ruiz)       ** **              
Innocent Blood (Landis)       **   **            
La Nage indienne (Durringer)   **   **                
Hot Shots 2 ! (Abrahams) °     *         * ** ** ***
Métisse (Kassovitz)   ***   ** * *     * *    
Faut-il aimer Mathilde ? (Bailly)   **   * **              
Nuits blanches à Seattle (Ephron)   **       **     ° **    
Les Visiteurs (Poiré) ° ° *** ** ° * **   * ** ** *
Les Valeurs de la famille Addams (Sonnenfeld)   °   **   **     *     **
Beaucoup de bruit pour rien (Branagh)   °   *   **   ** **     *
Les Amis de Peter (Branagh)   * * ° * **   * **     **
Sacré Robin des Bois (Brooks) °               * **   **
Simetierre 2 (Lambert)           **       *    
Singles (Crowe)   *                 **  
L'Ombre du doute (Issermann)       *   **            
Cement Garden (Birkin)       *   **            
A l'heure où les grands fauves vont boire (Jolivet)       **                
Jeux d'adultes (Pakula)           **            
Mensonge (Margolin)   **                    
Hors saison (Schmid)       **                
Les Pilleurs (Hill)           **            
Samba Traoré (Ouedraogo)         **              
Gas, Food, Lodging (Anders)           **            
Le Souffle du démon (Stanley)           **            
Le Temps d'un week-end (Brest)           **            
Les Amies de cœur (Placido)           **            
Dernière Limite (Duke)           **            
La Loi de la nuit (Winkler)           **            
Roulez jeunesse ! (Fansten)       **                
François Truffaut, portraits volés (Toubiana & Pascal)                       **
Moi Ivan, toi Abraham (Zauberman)       **                
Une pause... quatre soupirs (Steinberg)                       **
Carmen revient au pays (Kinoshita)       **                
Villégiature (Alard)       **                
Swing Kids (Carter)                       **
El Mariachi (Rodriguez)                       **
Tina (Gibson)           **            
La Cigogne en papier (Mizoguchi)     **                  
Le Voyage (Solanas)         **              
Président d'un jour (Reitman)   **                    
Twist (Mann)