Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2015

Sur vos écrans en 1980

EDITORIAL :

Par Nolan

bigredone00.jpg"Je suis ton père". La nouvelle décennie commence par une révélation fracassante lors du meilleur épisode de la série Star Wars. Une ligne de dialogue que tout le monde connaît d'un film symbolisant à la fois un renouvellement dans l'industrie hollywoodienne et l'imminente disparition du Nouvel Hollywood avec le retentissant échec de La Porte du Paradis sorti aux Etats-Unis en novembre.

Maintenant que j'ai parfaitement résumé une année cinématographique qui est aussi celle de ma naissance que peut-on écrire sur 1980 au cinéma ? Jetons un petit coup d'œil sur le nombre d'entrées.
Ce n’est pas exceptionnel...
Contrairement au reste du monde, les Français ne se ruent pas pour voir L'Empire contre-attaque mais le film rassemble tout de même près de trois millions d'entrées. Ils lui préfèrent d'autres films multi-rediffusés que nous n'avons pas vus : La Boum et Kramer contre Kramer.
D'ailleurs côté box-office et cinéma français, ce n’est pas bien excitant. Il y a certes le Truffaut (pas vu non plus), machine à César, financée – c'est à l'époque encore inédit – par une chaine de télé (TF1), mais ce sont surtout des comédies au mieux à peine regardables, au pire nullissimes (Inspecteur la bavure, Les Sous-doués, Le Coup du parapluie, La Cage aux folles 2, Le Guignolo…) et des polars oubliés (Trois hommes à abattre, La Femme flic, …) qui peuplent le haut du classement. Seuls Alain Resnais et Paul Grimault relèvent le niveau avec Mon Oncle d'Amérique et Le Roi et L'Oiseau.
Côté anglo-saxon, c'est un peu mieux : on préfère largement les succès populaires des Blues Brothers, Y a-t-il un pilote dans l'avion ?, La Vie de Brian… à ceux des pitreries d'un Pierre Richard ou d'un Jean-Paul Belmondo en roue libre.
Côté auteurs, ça va quand même. Kubrick, Pialat, Fellini, Kurosawa, Godard, Tavernier, Fassbinder, Carpenter sortent des films remarquables et remarqués (respectivement Shining, Loulou, La Cité des Femmes, Kagemusha – financé puis amputé par Georges Lucas et Francis Ford Coppola –, Sauve qui peut (la vie), La Mort en direct, Le Mariage de Maria Braun, Fog).
Notons également 1941 de Spielberg, comédie qui connut un échec public et critique mais pour laquelle nous avons toujours eu beaucoup d’affection.
Remarquons encore le peu d'enthousiasme que déclenchent le Allen (Stardust Memories) et la suite de Rocky (autour des 500 000 entrées) et que personne ou presque n'est allé voir le Eastwood (Bronco Billy). Avec 120 000 entrées, il réunit autant de spectateurs que Labyrinth Man, désormais plus connu sous le nom d'Eraserhead et premier film du jeune David Lynch.
Enfin, on découvre qu'il y a même eu une suite à American Graffiti qui n’a retenu l’attention que de 30 000 courageux… George Lucas, son producteur, se trouve donc un peu partout : à la fois en haut du box-office avec Dark Vador, palmé d'or à Cannes grâce à Kurosawa et complètement oublié avec une suite que personne ne demandait.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 180 longs métrages (sur les 728 sortis en salles) et 1 court, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent
Au-delà de la gloire (Fuller)   ****   ** **** ***     **** ****
Shining (Kubrick) **** ° **** **** **** *** **** **** **** ****
Loulou (Pialat) **** *** *** **** **** ** *** **** ***  
Mon oncle d'Amérique (Resnais) **** *** **** ****   ***   ** **** ***
Gloria (Cassavetes) ****     *** **** **     *** ****
Monty Python, la vie de Brian (Jones) *** ** *** **** **** * *** *** *** ****
Le Dernier Métro (Truffaut) *** *** **** *** **** ** ** ** *** ****
Les Seigneurs (Kaufman)   ****     ***       ****  
Le Roi et l'oiseau (Grimault) **** °   ****   ** *** **** *** ****
Stardust Memories (Allen)     **** *** **** * **** ***   ***
Que le spectacle commence (Fosse)   *** ** ** **** ** **** ***   ****
Kagemusha, l'ombre du guerrier (Kurosawa) *** ** *** *** **** **   *** *** ***
La Cité des femmes (Fellini) ***   ** *** **** *   ***   ***
Le Mariage de Maria Braun (Fassbinder) **** * **** *** **** **   ** *** ***
Un mauvais fils (Sautet) *** *** ** *** ***   *** *** ** ***
La Bande des quatre (Yates)         **       **** ****
Elle (Edwards)   **** ** **   ** ****     ***
Atlantic City (Malle)   *** * *** ***     ***   ***
Les Guerriers de la nuit (Hill)         ****   ***      
Long Week-End (Eggleston)         ****         ***
Eraserhead (D. Lynch) *** ° **** *** **** ** *** **   **
Le Rebelle (Blain)   *** ***         ***    
Le Saut dans le vide (Bellocchio)       *** ***     ***    
Frayeurs (Fulci)     **   ****   ***     **
Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (Zucker, Abrahams & Zucker) *   *** ** ***   **** * ** ****
Bronco Billy (Eastwood) *** *** **   ***     **    
L'Empire contre-attaque (Kershner) ** *** ° ** **** * **** * ** ****
Extérieur nuit (Bral)   *** ** *** *** **   **    
Sauve qui peut [la vie] (Godard)   ° ***   *** ***   ***   ***
Blues Brothers (Landis) **   *   ***   *** * *** ***
Inferno (Argento)     * * ****   *** ** ** ***
La Mort en direct (Tavernier) **   ** ** ****     **    
Caligula (Brass)     **   ***     *   ****
Dark Star (Carpenter)     **   ***   ***   **  
Que viva Mexico ! (Eisenstein & Alexandrov) ** ** ***              
C'était demain (Meyer)         ***   **     ***
Fascination (Rollin)     **   **         ****
Alexandrie pourquoi ? (Chahine)         **** **        
Brigade spéciale (Lenzi)         ***         ***
La Lame infernale (Dallamano)         ***         ***
Scum (Clarke)       ** ****          
The Rose (Rydell)   **     ****          
Black Jack (Loach)               ****    
Petit Pierre (Clot, cm)                   ****
Fog (Carpenter)   ° ** * *** * ***   *** ***
Mille neuf cent quarante et un (Spielberg)   * * **     *** * *** ****
Nick's Movie (Wenders)   ° **   **** *   ** ****  
Bienvenue Mister Chance (Ashby)   *           * **** ***
L'Enfer des zombies (Fulci)     **   *   ****     **
La Terrasse (Scola) *** **     **     **    
Sherlock Holmes attaque l'Orient Express (Ross)         ***     *   ***
De la vie des marionnettes (Bergman)       **   ***        
L'Enfant du diable (Medak)         *       ****  
Le Gang des frères James (Hill)         ***         **
Nuit et brouillard au Japon (Oshima)     **     ***        
Nuits de cauchemar (Connor)         **         ***
Pipicacadodo (Ferreri)     ***         **    
Star Trek (Wise)                 ** ***
Le Christ s'est arrêté à Eboli (Rosi)   *   ***   *       ***
Le Seigneur des anneaux (Bakshi)   *           **   ****
Superman II, l'aventure continue (Lester) *     ** **     * ** ***
Cruising - la chasse (Friedkin)   * *   ***   ** **    
Une semaine de vacances (Tavernier) **   * * **         ***
Le Cimetière de la morale (Fukasaku)   ° **   ****          
L'Ultime Attaque (Hickox)         **       ** **
Cinq Soirées (Mikhalkov)       ***            
Genèse d'un repas (Moullet)     ***              
Héros ou salopards (Beresford)                   ***
Le Règne de Naples (Schroeter)     ***              
Le Sabre infernal (Chor)         ***          
Le Secret mortel des dix-huit jades (Chang)         ***          
Le Temple de Shaolin (Chang)         ***          
Retour à Marseille (Allio)         ***          
Téléphone public (Périer)                   ***
Tueurs de flics (Becker)         ***          
Aniki-Bobo (Oliveira) **   ** *   **        
Nimitz, retour vers l'enfer (Taylor)   ** *   * * ** * ** **
Je vais craquer (Leterrier)   ** **   *   ** *    
Baby Cart l'enfant-massacre (Misumi)       * ***          
Le Cheval d'orgueil (Chabrol)           *       ***
Les Européens (Ivory)     ** **            
Les Vampires de Salem (Hooper)         *       ***  
American Gigolo (Schrader) *       ***     *    
La Chevauchée des morts-vivants (De Ossorio)         **   **     *
Pile ou face (Enrico)         *   **     **
Simone Barbès ou la Vertu (Treilhou)   * ** **            
Terreur sur la ligne (Walton)         **   ** *    
We Can't Go Home Again (Ray)   ° **     ***        
Le Coup du parapluie (Oury)     ** ° **   *** °   **
Rocky 2, la Revanche (Stallone) *     * *   *** * * **
Le Trou noir (Nelson)         *   ** *   **
Amityville (Rosenberg)     **   **   **   * °
Inspecteur la bavure (Zidi) °   **   **   **   * *
Trois Hommes à abattre (Deray)     °   **   * **   *
Je vous aime (Berri)     °   **     *   **
Kramer contre Kramer (Benton) *       **     *    
La Nuit des traquées (Rollin)     °   **     **    
Quadrophenia (Roddam)               *    
Saturn Trois (Donen)         *   ** *    
C'est pas moi c'est lui (Richard)     *       **      
Enquête sur une passion (Roeg)   °     ***          
Extase (Machaty)   °               ***
L'Entourloupe (Pirès)     *       **      
Les Cinq Maîtres de Shaolin (Chang)     °   ***          
Les Muppets, ça c'est du cinéma (Frawley)             ** *    
Le Voyage en douce (Deville)   ** *              
Terreur extraterrestre (Clark)         **   *      
Tusk (Jodorowsky)         **     *    
Yanks (Schlesinger)         **     *    
Filming Othello (Welles)               **    
Hazal (Özgentürk)       **            
Le Bal de l'horreur (P. Lynch)         **          
Le Piège (Schmoeller)         **          
Le Point zéro (Reitz)       **            
Le Prisonnier de Zenda (Quine)               **    
Les Monstres de la mer (Peeters)                   **
Mannaja, l'homme à la hache (Martino)                   **
Nico l'arnaqueur (Corbucci)         **          
Psychose phase trois (Marquand)                   **
S.O.S. Jaguar opération casseurs (Lenzi)         **          
Têtes vides cherchent coffre plein (Friedkin)                   **
Woyzeck (Herzog)       **            
Zorro (Mitra)                   **
La Boum (Pinoteau) * ** *   *   ** ° °  
Fame (Parker) *       **   ° *   **
Les Sous-Doués (Zidi) ° ** * * °   * ° **  
La Femme flic (Boisset)     °   *     *   **
La Légion saute sur Kolwezi (Coutard)         *     *   *
Les Petites Ecolières (Mulot)     °   *       **  
Retour en force (Poiré)     *   °         **
On a volé la cuisse de Jupiter (De Broca)   * °   *   * *   *
Le Bar du téléphone (Barrois)         *     *    
Le Massacre des morts-vivants (Grau)             *     *
Tendres Cousines (Hamilton)               * *  
Un drôle de flic (Corbucci)             *     *
L'Avare (De Funès & Girault) °       *     * * *
Le Guignolo (Lautner) *       °   * *    
La Banquière (Girod)     °   *     *    
Alligators (Martino)         *          
Arrête de ramer, t'es sur le sable (Reitman)                   *
Bastien Bastienne (Andrieu)               *    
Black Samouraï (Adamson)         *          
Bons Baisers d'Athènes (Cosmatos)                   *
Cocktail Molotov (Kurys)               *    
L'Album de Martin Scorsese (Scorsese)           *        
L'Etalon noir (Ballard)               *    
L'Homme au masque de fer (Newell)               *    
La Guerre des abîmes (Jameson)                   *
La Malédiction de la vallée des rois (Newell)         *          
La Petite Sirène (Andrieux)         *          
Le Cavalier électrique (Pollack)               *    
Les Enfilées (Roy)         *          
Les Joyeux Débuts de Butch Cassidy et le Kid (Lester)         *          
Mais qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour avoir une femme qui boit dans les cafés avec les hommes ? (Saint-Hamont)                   *
Météore (Neame)                   *
Parties déchaînées (Canevari)               *    
Petites Filles au bordel (Leroi)         *          
Urban Cowboy (Bridges)         *          
Woody Allen Number One / Lily la Tigresse (Taniguchi & Allen)     *              
Xanadu (Greenwald)               *    
La Maladie de Hambourg (Fleischmann)     ° *            
La Cage aux folles II (Molinaro) °   * ° °   * ° °  
Les Charlots contre Dracula (Desagnat) °           * °    
Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu (Pecas)     °   °     °    
Cabo Blanco (Lee-Thompson)                   °
Chaleurs exotiques (Girolami)     °              
Charlie bravo (Bernard-Aubert)         °          
Contes pervers (Deforges)               °    
Hulk revient (Johnson)                   °
L'Aguicheuse (Scattini)     °              
L'Eté de la peur (Craven)     °              
L'Ile sanglante (Ritchie)               °    
L'Immorale (Mulot)     °              
L'Infirmière de l'hosto du régiment (Laurenti)     °              
La Baigneuse fait des vagues (Tarantini)     °              
La Flic à la police des mœurs (Tarantini)     °              
Les Nymphomanes (Bernard-Aubert)     °              
Maîtresses pour couples (Roy)         °          
Radio On (Petit)     °              
Rodriguez au pays des merguez (Clair)               °    
Tintorera (Cardona Jr)                   °
  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent

Et ceux que l'on attendra encore longtemps sur nos écrans :

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Vincent Rémi
Fleur empoisonnée (Fujii)       ** ***          
Aditya (Courant)     **              
Cœur bleu (Courant)     **              
Il faut le sauver (Courant)     **              

Nolan :
*** : Shining / Monty Python, la vie de Brian / Le Roi et l'oiseau / L'Empire contre-attaque / Blues Brothers
** : Que le spectacle commence / Le Mariage de Maria Braun / Quadrophenia
* : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? / Le Seigneur des anneaux / Superman II, l'aventure continue
° : Le Coup du parapluie / Inspecteur la bavure / Fame / Les Sous-Doués / Le Guignolo

Antoine :
**** : La Cité des femmes
*** : Le Roi et l'oiseau / Kagemusha, l'ombre du guerrier / Atlantic City / Que Viva Mexico !
** : Shining / Monty Python, la vie de Brian / Stardust Memories / L'Empire contre-attaque / Blues Brothers
* : Inspecteur la bavure / Quadrophenia
° : Les Sous-Doués / L'Avare / Les Charlots contre Dracula

Timothée :
**** : Au-delà de la gloire / Monty Python, la vie de Brian
*** : Le Dernier Métro / Stardust Memories / Que le spectacle commence / Y a-t-il un pilote dans l'avion ? / Fog
** : Le Coup du parapluie / Les Sous-Doués
* : Rocky 2, la Revanche / Le Guignolo

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Sauve qui peut (la vie), 2- Shining, 3- Au-delà de la gloire, 4- Loulou, 5- Simone Barbès ou la Vertu, 6- Certaines nouvelles, 7- Elle, 8- Le Mariage de Maria Braun, 9- Le Règne de Naples, 10- Bronco Billy, Le Dernier Métro
Inédits : L'Age de la terre (Rocha), Les Photos d'Alix (Eustache), Berlin Alexanderplatz (Fassbinder - série TV)

Julien :
1. Shining ****, 2. Stardust Memories ****, 3. Loulou ****, 4. Mon oncle d'Amérique ****, 5. Le mariage de Maria Braun ****, 6. Kagemusha ***, 7. All that jazz ***, 8. Le dernier métro ***, 9. Le roi et l'oiseau ***, 10. Inferno ***
Puis : Life of Brian ***, Eraserhead **, Blues brothers **, Dark star **, Fascination **

Pierre :
Top ten : 1-Inferno (Argento) 2-Que viva Mexico (Eisenstein et Alexandrov) 3-La terrasse (Scola) 4-Le cimetière de la morale (Fukasaku) 5-Au delà de la gloire (Fuller) 6-Que le spectacle commence (Fosse) 7-La cité des femmes (Fellini) 8-Baby cart l'enfant massacre (Misumi) 9-Shining (Kubrick) 10-Une soutane n'a pas de braguette / le couvent de la bête sacrée (Suzuki) (hors liste)
Les hors liste suivants : Le pré (Taviani)*** Guyana, la secte de l'enfer (Cardona Jr) Jubilée (Jarman) les monstres du kung-fu (Lo Chi et Ho Wang-muri) L'exécuteur vous salue bien (Massi) Norma rae** Haine (Goult) Deux lions au soleil (Faraldo) L'incroyable homme puma (De Martino) le souffle de la mort/Albino (Goslar) Terreur cannibale (Deruelle) Secrets érotiques d'Emanuelle (Mylonakos) Lulu (Borowczyk) Le putsch des mercenaires (Fargo) International prostitution (Blorovich) Milice privée (Armitage)* Journal d'une maison de correction (Cachoux) Les temps sont durs pour Dracula/La folle histoire de Vampiror (Donner) Cuba (Lester) Deux affreux sur le sable (Gessner) Voulez-vous un bébé nobel? (Pouret) Les loups de haute mer (Mc Laglen)0 Revanche à Baltimore (Ellis-Miller)
Longs-métrages inédits : 1-The sword (Tam)**** 2-Histoires de cannibales (Tsui Hark) 3-X (Soukaz) 4-La guerre des gangs (Fulci)*** 5-La muchacha con las bragas de oro (Aranda) 6-La maison au fond du parc (Deodato) 7-Blow job (soffio erotico) (Cavallone) 8-Draculax (Morris)** 9-Le château de Cagliostro (Miyazaki) 10-Erotic twins (Cozzi et Cavallone) 11-Au-delà de la terreur (Aznar) 12-Le maître et le géant (van der keuken) 13-Desideria, la vita interiore (Barcelloni) 14-Cheech et chong et la suite (Marin) 15-Midnight (Rousso) 16-La maison du cauchemar (Beattie)*
Courts métrages : 1-Cinémafia (Rouch)**** 2-Le jeu de l'oie (Ruiz)*** 3-10 minutes de silence pour John Lennon (Depardon)*** 4-Trois thèmes (Alexeieff et parker)*** 5-Une histoire sans importance (Duron)** 6-Nocturne (Von Trier)** 7-J'en bave (Duty)** 8-Rue tartarin (Touita)**

Foxart :
1/Shining 2/Mon oncle d'Amérique 3/Fog 4/Le dernier métro 5/Terreur sur la ligne 6/Un mauvais fils 7/C'était demain 8/Eraserhead 9/La cité des femmes 10/Inferno
La suite ici

Mister Arkadin :
**** : Cinq Soirées (8)
*** : Que viva Mexico ! (8) ; 1981 (7) ; Shining (7) ; Loulou (7) ; Stardust Memories (7) ; L’Empire contre-attaque (7)
** : Dark Star (6) ; Atlantic City (6) ; Un mauvais fils (6) ; Nick’s Movie (5) ; Une semaine de vacances (5) ; Le Dernier Métro (5) ; On a volé la cuisse de Jupiter (5) ; Mon oncle d’Amérique (5) ; Gloria (5) ; Sauve qui peut (la vie) (5) ; Le Voyage en douce (5)
* : Rocky 2, la Revanche (4) ; Inspecteur la bavure (4) ; Superman II, l’aventure continue (4) ; Caligula (4) ; Fascination (4) ; La Banquière (4) ; La Nuit des traquées (3) ; La Boum (3) ; Les Sous-doués (3) ; Tendres cousines (3) ; L’Avare (3) ; Le Guignolo (3)
o : Je vais craquer (2) ; Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Monty Python, la vie de Brian ; Eraserhead ; Extérieur nuit ; La Mort en direct ; Bienvenue Mister Chance ; Star Trek ; Trois Hommes à abattre ; Je vous aime ; La Femme flic
 
Un simple amateur :
1-Le Roi et l'oiseau (Grimault) 2-Au-delà de la gloire (Fuller ) 3-Kagemusha, l'ombre du guerrier (Kurosawa) 4-Que le spectacle commence (Fosse) 5-Loulou (Pialat) 6-Mon oncle d'Amérique (Resnais) 7-La Bande des quatre (Yates) 8-Bienvenue Mister Chance (Ashby) 9-Les Seigneurs (Kaufman) 10-Eraserhead (Lynch)

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1980 ? (75 votants)

1er "Shining" (Kubrick) avec 17 voix
2ème "Le roi et l'oiseau (Grimault) avec 7 voix
3ème "Le dernier métro" (Truffaut) et "La vie de Brian" (Jones) avec 6 voix
5ème "Sauve qui peut (la vie)" (Godard) et "Gloria" (Cassavetes) avec 4 voix
Arrivent ensuite 3 voix : Eraserhead (Lynch), L'empire contre-attaque (Kershner)
2 voix : Kagemusha (Kurosawa), The big red one (Fuller), Bronco Billy (Eastwood),Stardust memories (Allen), Mon oncle d'Amérique (Resnais), Bienvenue Mr Chance (Ashby), Blues brothers (Landis)
Et cités une seule fois : Loulou (Pialat), Nick's movie (Wenders), Une semaine de vacances (Tavernier), Le Christ s'est arrêté à Eboli (Rosi), Le mariage de Maria Braun (Fassbinder), Inferno (Argento), Que le spectacle commence (Fosse), American gigolo (Schrader), Enquête sur une passion (Roeg), Rocky 2 (Stallone), La boum (Pinoteau)

 

LE BOX-OFFICE :

1. La Boum, Claude Pinoteau, 4 378 430 entrées
2. Kramer contre Kramer, Robert Benton, 4 039 372 entrées
3. Les Sous-Doués, Claude Zidi, 3 985 214 entrées
4. Inspecteur la Bavure, Claude Zidi, 3 697 576 entrées
5. Le Dernier Métro, François Truffaut, 3 384 045 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : Un étrange voyage (Alain Cavalier)
- Prix Méliès : Mon Oncle d'Amérique (Alain Resnais)
- Grand prix du cinéma français : Mon Oncle d'Amérique (Alain Resnais)
- Prix Jean Vigo : Ma blonde entends-tu dans la ville ? (René Gilson)
- César du meilleur film : Le Dernier Métro (François Truffaut)
- Oscar du meilleur film : Kramer contre Kramer (Robert Benton)
- Festival de Venise, Lion d'or : Gloria (John Cassavetes) & Atlantic City (Louis Malle)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Que le spectacle commence (Bob Fosse) & Kagemusha, l'ombre du guerrier (Akira Kurosawa)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Heartland (Richard Pearce) & Palermo (Werner Schroeter)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Maudits je vous aimerai ! (Marco Tullio Giordana)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Le Chef d'orchestre (Andrzej Wajda)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1980 sur le site Encyclo-Ciné)

Commentaires

Top 1980

1- Sauve qui peut ( la vie ) ( Godard )
2- Shining ( Kubrick )
3- Au-delà de la gloire ( Fuller )
4- Loulou ( Pialat )
5- Simone Barbès ou la Vertu ( Treilhou )
6- Certaines nouvelles ( Davila )
7- Elle ( Edwards )
8- Le Mariage de Maria Braun ( Fassbinder )
9- Le Règne de Naples ( Schroeter )
10- Bronco Billy ( Eastwood )
Le Dernier Métro ( Truffaut )

Inédits : L'Age de la terre ( Rocha )
Les Photos d'Alix ( Eustache )
Berlin Alexanderplatz ( Fassbinder )- série TV

Écrit par : Frédéric | 10/08/2015

Répondre à ce commentaire

Merci Frédéric.

Écrit par : Edouard | 11/08/2015

Eh bien, j'ai l'impression que Kubrick est en train de devenir le Poulidor de Zoom Arrière ! Et Buster manque cruellement : peut-être qu'il m'aurait aider à faire monter Schroeter (suivez le conseil de Frédéric et voyez-le !), Godard et Fassbinder

Écrit par : Dr Orlof | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Un top 10, plus facile à faire que pour 79 mais qui me fait dire que le cru reste de haute qualité :
1. Shining
2. Mon Oncle d'Amérique
3. Le Roi et l'oiseau
4. La Vie de Brian
5. Loulou
6. La Cité des femmes
7. Kagemusha
8. Eraserhead
9. Le saut dans le vide
10. Le Christ s'est arrêté à Eboli

Écrit par : Edouard | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Pas simple le classement cette année, beaucoup de très bons films et un chef-d'oeuvre incontestable qui peut donc se positionner tranquillement à la 1ère place (je précise que je n'ai pas vu le Fuller) :

1. Shining ****
2. Stardust Memories ****
3. Loulou ****
4. Mon oncle d'Amérique ****
5. Le mariage de Maria Braun ****
6. Kagemusha ***
7. All that jazz ***
8. Le dernier métro ***
9. Le roi et l'oiseau ***
10. Inferno ***

Pour le doc, désolé mais c'est un des seuls Lynch qui ne me transcende pas le Eraserhead (avec Dune, Sailor & Lula, Inland Empire - par contre, je suis fan absolu de Twin Peaks, Lost Highway et Mulholland Drive et j'aime beaucoup le reste).

Pour finir, quelques films qui auraient pu se classer dans ce top ten :
Life of Brian ***
Eraserhead **
Blues brothers **
Dark star **
Fascination **

Écrit par : Julien | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

"On met une note ou pas ?"
Pour moi, on rentre dans une drôle de période avec cette première moitié des années 80. Début d'adolescence, je commence à aller en salles et à voir les films à la TV. Ce qui fait que j'ai vu aussi The Rose, Nimitz, Pile ou face, Le Trou Noir, Inspecteur la Bavure, Je vous aime, La Boum, Fame, Un Drôle de flic, L'Avare et Le Guignolo, mais que je ne saurais absolument plus dire ce que cela vaut, ni même, la plupart du temps, ce que j'en avais pensé à l'époque...

Écrit par : Edouard | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

J'ai parfois un peu le même problème (j'ai aussi vu "Le guignolo" mais je ne l'ai pas noté)sauf que depuis 1987, je note tous les films que j'ai vu et je me fie donc parfois à mon "impression d'époque". C'est pour ça qu'il peut m'arriver d'être sévère avec des films que je n'ai pas revu depuis 20 ans et que je pourrais réhabiliter si je les voyais maintenant. Par exemple, si je ne l'avais pas revu il y a quelques temps, "La porte du paradis" n'aurait récolté qu'une étoile. Alors qu'aujourd'hui, surprise...

Écrit par : Dr Orlof | 11/08/2015

Et oui, d'où l'intérêt de prendre très tôt l'habitude de noter les films (et de conserver ses carnets) :)

Écrit par : Edouard | 11/08/2015

Notons tout de même qu'un comique s'est glissé dans vos colonnes pour mettre 2* à la boum et aux sous-doués mais un zéro pointé au Roi et l'oiseau, Eraserhead et Shining... Dans le même ordre d'idée, Marc Lévy c'est bien meilleur et mieux écrit que du Alexandre Dumas, n'est-ce pas ?... On atteint des sommets de n'importe quoi. Je suppose que votre démarche ne repose sur aucun critère précis et spécifique en dehors de la subjectivité de chacun. C'est dommage parce qu'on compare du caviar et des étrons en faisant ainsi. Pourquoi pas, tout est permis. Mais quand certains gourmets préfèrent le goût des seconds à celui du premier ça en devient ridicule et ça montre les limites de ce sympathique exercice auquel je me prête pourtant bien volontiers et avec plaisir. Globalement, ceci dit, on constate que le classement fonctionne à peu près : ce sont souvent les meilleurs films, du point de vue de l'analyse filmique, qui se détachent. L'essentiel est sauf ;-) Et je dis "à peu près" car sinon cette année c'est le Kubrick qui, logiquement, se classait devant tous les autres.

Écrit par : Julien | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Julien, qu'est-ce qu'un tableau d'étoiles sinon l'expression d'une subjectivité ? On peut raler après Christophe, mais aussi quand je mets des bulles à Pasolini, Fassbinder ou DePalma et quand Orlof donne plus d'étoiles à un Jess Franco qu'à toute l'œuvre de Robert Altman.
Zoom Arrière, c'est fait pour se plonger dans les conditions de l'époque et voir ce qu'il en reste aujourd'hui, ce qui a bien ou mal vieilli, ce qui a été vu et ce qui a été oublié. Nous ne sommes pas là pour dresser la liste des "classiques que vous devez avoir vu", même si les grands se retrouvent souvent en haut. Quel serait l'intérêt de retrouver pour chaque année un tableau où les grands auteurs se bousculeraient avec leurs 4 étoiles en haut, suivis par les artisans de la qualité, puis les petits maîtres des genres et enfin les cinéastes populaires à négliger, tous bien groupés ?
Les étoiles, c'est lapidaire, mais c'est le jeu. Et le projet s'est monté en compagnie de contributeurs qui, par ailleurs, sur leurs blogs, développaient suffisamment leur rapport personnel au cinéma, "légitimant" ainsi en quelque sorte l'exercice.
Encore une fois, il me semble que l'intérêt ici, ce sont aussi les différences. Jocelyn aime trop les films d'ados des 80's, Christophe déteste la moitié de mes auteurs favoris, Orlof a vraiment de drôles de goûts, Fred et Vincent nous envahissent avec leurs films de genre italiens, etc. Et alors ?

Écrit par : Edouard | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Et alors, ça conduit parfois à ce que je viens de décrire : "Shining", c'est de la merde, par contre "les sous-doués passent le bac", c'est sympa, ça se regarde. Et c'est meilleur, de fait puisqu'il récolte deux étoiles versus un zéro pointé ! Je pensais que mon analogie avec la comparaison du caviar et d'un étron était assez parlante. Un classement, une liste, peut également s'établir en fonction de critères, pour aller très vite, analyse filmique 50%, subjectivité 50% (je dis n'importe quoi). On comprend mieux les choix établis et les hiérarchies qui en découlent.

Là, je suis désolé, mais dire que Lévy écrit mieux que Dumas (encore une analogie), c'est d'une débilité crasse, c'est n'avoir aucun repère, aucun sens critique, ni esthétique. Bref, c'est ridicule et c'est con.

Maintenant, vous pourriez aussi donner quelques indices au lecteur qui arrive ici, comme tu viens de le faire dans ta réponse, ce qui permet d'expliquer certains choix aberrants - et je pèse mes mots. A part toi, le doc et Vincent, je ne connais pas les autres ici et je n'ai pas forcément envie d'aller lire leurs blogs pendant des heures pour comprendre ce qu'ils aiment, comment, pourquoi, etc.

Il n'y aura jamais de classement définitif ni d'échelle de valeurs figée dans le marbre, par contre je ne suis pas d'accord avec ce que tu suggères sur les auteurs et les "classiques". C'est d'ailleurs ce que j'essayais de dire à Christophe : un chef-d'oeuvre peut se trouver n'importe où, n'importe quand.

Tu sais que je déteste In the mood for love, ce long clip sirupeux insupportable, n'est-ce pas (et je suis bien un des seuls au monde) ? Il ne me viendrait pourtant pas à l'idée de lui mettre un zéro pourtant, mais un 2* pour une raison simple : même si je n'aime pas, je sais analyser (avec mes maigres moyens) une mise en scène et pondérer ma subjectivité par un minimum de travail d'observation.

Écrit par : Julien | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Ce qui est génial ici c'est la totale diversité des points de vue !
Je ne sais plus qui disait : " il faut en finir avec les chefs-d'oeuvre" et je trouve ça assez juste.
Sur le papier Kagemusha est un film plus important que Certaines nouvelles ( merveilleux film français bien oublié aujourd'hui ) et pourtant je vois un désir de cinéma bien plus fort dans le film de Davila.
La cinéphilie représente aussi une certaine pratique de la contrebande, où le plaisir réside dans la révélation souvent inattendue de la grandeur dans une œuvre méconnue ou à priori mineure.
Mais de là à mettre La Boum au dessus de Shining, je ne m'y risquerai pas ! :-)

Écrit par : Frédéric | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Je pense que c'est un débat dont on ne peut pas sortir. Si tu détestes "In the mood for love", tu as tort, à mon avis, de vouloir lui mettre deux étoiles. Si je trouve qu'un film est un "long clip sirupeux" (ce que je ne pense bien évidemment pas du WKW), c'est déjà un critère de "mise en scène" qui me suffit à mettre une bulle (c'est ce qu'obtiendront certains films de M.Mann dans les années 2000 mais j'anticipe ;) )
Je pense que Christophe a des critères tout à fait respectables pour détester ces films (même si je ne suis pas d'accord. Pour prendre l'exemple d' "Halloween", le film n'a rien à voir avec le "cinéma bis" -que j'aime beaucoup- mais beaucoup plus avec Hawks et "Rio Bravo"). Le problème de la note, c'est que c'est plus lapidaire qu'un avis argumenté et on la trouve souvent injuste : mais c'est la règle du jeu avec ce site :)
Et la comparaison Dumas/Levy ne fonctionne pas à mon avis car si je te demande ce que tu penses de Pynchon, auteur très respecté par la critique, tu vas me dire que c'est de la merde (ce qui est respectable) alors que tu vas peut-être préférer des auteurs plus "populaires" qui ne sont pas moins talentueux (Stephen King, par exemple). Je n'aime pas du tout Pinoteau mais il m'est arrivé aussi d'aimer des films de Zidi et certains obtiendront même trois étoiles par la suite de mon côté...

Écrit par : Dr Orlof | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Doc, pour reprendre mon analogie, je peux te dire de Pynchon que je n'aime pas du tout ce qu'il écrit, mais je ne peux pas nier :

1. son talent d'écrivain,
2. son imagination débordante.

Après je peux aussi l'expliquer : mon temple à moi, en littérature, c'est le 19è (Flaubert, Dumas, Stendhal, Balzac, etc.) et je ne peux lire les romans post-modernes sans les trouver étonnamment creux et chiants, mais c'est aussi parce que le 19è, sommet de l'art littéraire, est ancré en moi et détermine assez largement mes goûts en la matière.

Pour moi, la littérature et le cinéma sont deux langages, tu peux parfaitement et objectivement trouver que le style est bon et ne pas aimer ce que tu vas lire (Ada ou l'ardeur de Nabokov, par exemple). Quant au WKW, je réagis surtout par rapport à l'enthousiasme délirant qu'il a suscité et qu'il ne mérite pas à ce point. Quand son film, qui est très bien monté et qui bénéficie d'une mise en scène vraiment très belle, décline une robe en 40 motifs différents, que la musique résonne toutes les 3 secondes, et qu'il devient incohérent grâce à la magie du montage, je ne peux nier qu'il ne possède certaines qualités, mais je ne peux rejoindre le concert de louanges qui, ça a toujours été mon avis, me semble être tombé dans un panneau à gogos, ou un piège à bobos si tu préfères. WKW, et je rejoins mon analogie, me fait penser à Nabokov en littérature : un talent certain, mais du cabotinage et des postures agaçantes.

Quant à ce que tu dis d'Halloween, là je suis parfaitement d'accord avec toi. Par contre, désolé, mais je ne trouve pas que l'argument "c'est con et creux" soit un critère respectable, c'est même le niveau zéro de l'argumentation.

Écrit par : Julien | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Christophe c'est un peu le Michel Mourlet ou le Jacques Lourcelles du site : un vrai mac mahonien !

Écrit par : Frédéric | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

La preuve, son édito de 1959 :)
http://zoomarriere.hautetfort.com/archive/2013/10/08/sur-vos-ecrans-en-1959-5191843.html

Écrit par : Edouard | 11/08/2015

oh oui, c'est bien vrai !

Écrit par : frédéric | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

Une petite question : la moyenne des notes pour les 2 premiers films est de 3,5, pourquoi vous mettez en avant celui qui a été le moins vu ? Le Kubrick fait plus l'unanimité puisqu'il repose sur un plus grand nombre de suffrages...

Écrit par : Julien | 12/08/2015

Répondre à ce commentaire

Tout d'abord, il faut aussi prendre en compte les étoiles de Nolan, Antoine et Timothée, qui font partie de l'équipe (je suis obligé de reléguer à chaque fois en-dessous ceux qui ont le moins de films à noter, pour rester à 10 colonnes, ne pas laisser trop de blanc dans le tableau et surtout pour ne pas trop le rallonger afin de garder la lisibilité). Donc il faut ajouter un 4 étoiles au Fuller et "seulement" un 3 étoiles et un 2 étoiles au Kubrick.

Et pour continuer côté cuisine. J'ai cogité là-dessus il y a fort longtemps déjà. Classer à partir d'une simple moyenne, ça ne fonctionne pas. Par exemple ici, "Black Jack" de Ken Loach n'a été vu que par Ludovic et a donc une moyenne de 4. Il deviendrait alors indépassable et même inégalable à partir du moment où Shining ou Au-delà de la gloire ne font pas carton plein et perdent ne serait-ce qu'une seule étoile. La solution la plus pratique et la plus "juste" que j'ai trouvé est de diviser le nombre d'étoiles par le nombre de votants + 1, ce qui équivaut à faire partir chaque film avec un handicap de zéro. Dès lors, plus les bonnes notes s'accumulent et plus ce "handicap" est compensé. Les tableaux obtenus avec cette méthode me semblent tout à fait équilibrés et représentatifs.

Voilà, tu sais tout.

Écrit par : Edouard | 12/08/2015

bon je passe viteuf (tout travail s'arrête pour Zoom arrière, c'est extraordinaire!) et je constate avec plaisir que ça discute sévère chez Zoom arrière!! bon franchement, je trouve Julien bien péremptoire et ses piques ou ses "critères" me semblent être les mêmes que celles et ceussent de Christophe... Par contre je rejoins Frédérique (toujours enthousiaste et intriguant en moins de dix lignes) et les réfléxions d'Edouard et Vinz (rigolo j'ai commencé à tout noter en 85 et en 86, j'ai listé les nombreux films vus depuis l'enfance...) sur les débats à venir. je crains que les années 80 ne soient le schisme entre les classiques et les tenants de la série B (ou du bis pour aller dans le sens de Christophe) mais à mon avis c'est plus large que ça. a priori j'aurai 27 films à revoir et réévaluer (ou non) dont Pialat, resnais et truffaut (pas revus depuis la prime adolescence)

Restent donc 117 films sortis Paris dont 24 hors liste

Top ten
1-Inferno (Argento)
2-Que viva Mexico (Eisenstein et Alexandrov)
3-La terrasse (Scola)
4-Le cimetière de la morale (Fukasaku)
5-Au delà de la gloire (Fuller)
6-Que le spectacle commence (Fosse)
7-La cité des femmes (Fellini)
8-Baby cart l'enfant massacre (Misumi)
9-Shining (Kubrick)
10-Une soutane n'a pas de braguette / le couvent de la bête sacrée (Suzuki) (hors liste)

Les hors liste suivants

Le pré (Taviani)***
Guyana, la secte de l'enfer (Cardona Jr)
Jubilée (Jarman)
les monstres du kung-fu (Lo Chi et Ho Wang-muri)
L'exécuteur vous salue bien (Massi)

Norma rae**
Haine (Goult)
Deux lions au soleil (Faraldo)
L'incroyable homme puma (De Martino)
le souffle de la mort/Albino (Goslar)
Terreur cannibale (Deruelle)
Secrets érotiques d'Emanuelle (Mylonakos)
Lulu (Borowczyk)
Le putsch des mercenaires (Fargo)
International prostitution (Blorovich)

Milice privée (Armitage)*
Journal d'une maison de correction (Cachoux)
Les temps sont durs pour Dracula/La folle histoire de Vampiror (Donner)
Cuba (Lester)
Deux affreux sur le sable (Gessner)
Voulez-vous un bébé nobel? (Pouret)

Les loups de haute mer (Mc Laglen)0
Revanche à Baltimore (Ellis-Miller)

Longs-métrages inédits
1-The sword (Tam)****
2-Histoires de cannibales (Tsui Hark)
3-X (Soukaz)

4-La guerre des gangs (Fulci)***
5-La muchacha con las bragas de oro (Aranda)
6-La maison au fond du parc (Deodato)
7-Blow job (soffio erotico) (Cavallone)

8-Draculax (Morris)**
9-Le château de Cagliostro (Miyazaki)
10-Erotic twins (Cozzi et Cavallone)
11-Au-delà de la terreur (Aznar)
12-Le maître et le géant (van der keuken)
13-Desideria, la vita interiore (Barcelloni)
14-Cheech et chong et la suite (Marin)
15-Midnight (Rousso)

16-La maison du cauchemar (Beattie)*

et pour finir les courts métrages

1-Cinémafia (Rouch)****
2-Le jeu de l'oie (Ruiz)***
3-10 minutes de silence pour John Lennon (Depardon)***
4-Trois thèmes (Alexeieff et parker)***
5-Une histoire sans importance (Duron)**
6-Nocturne (Von Trier)**
7-J'en bave (Duty)**
8-Rue tartarin (Touita)**

bon je retourne sonder 1978...!

Écrit par : pierre | 12/08/2015

Répondre à ce commentaire

ah non je voulais dire frédéric puisque l'indispensable fred ne s'est pas encore exprimée (ce qui ne tardera plus!!)

Écrit par : pierre | 12/08/2015

Répondre à ce commentaire

Les mêmes critères que Christophe ? J'ai beau chercher dans mes carnets, je n'ai jamais écrit une critique des sous-doués qui soit plus laudative que celle de Shining. Après, on regarde tous les deux des films, c'est vrai que ça nous fait un point commun.

Sinon, pour qu'il y ait débat, ceux qui me connaissent ici le savent, il faut que ça saigne, sinon on reste dans le confort des pantoufles et du salon. A quoi sert la passion s'il n'y a pas des étincelles, des engueulades et des tartes dans la gueule ? Je ne vois pas.

D'ailleurs je trouve cet endroit, fort sympathique, et j'adore les listes et classements en tous genres par contre, désolé, mais pour ce qui est du débat, ron, zzzzzzzzz, ron, zzzzzzzz......

Allez, du sang, des larmes un peu, qu'on s'amuse et qu'on en redemande.

(Ceci dit, et au-delà de mes petites provocations amicales - si si, je vous assure-, je trouve que le format blog est mort en ce qui concerne les débats - j'en lis encore, mais ne commente plus, comme tout le monde ou presque. Aujourd'hui, je préfère débattre sur une page facebook, plus dynamique, que sur un blog. Mais comme j'ai de l'amitié pour le Doc et Ed, je me suis un peu forcé, et voilà le résultat : vous êtes contents ?^^)

Écrit par : Julien | 12/08/2015

Répondre à ce commentaire

j'ai raté aussi Le voyage en douce: **

Écrit par : Christophe | 12/08/2015

Répondre à ce commentaire

j'ai aussi raté Le Cimetière de la morale: ° https://filmsnonutc.wordpress.com/2009/05/02/le-cimetiere-de-la-morale-kinji-fukasaku-1975/

Écrit par : Christophe | 14/08/2015

Répondre à ce commentaire

Mon top 10:
1/Shining
2/Mon oncle d'Amérique
3/Fog
4/Le Dernier métro
5/La porte du paradis
6/Un mauvais fils
7/La cité des femmes
8/Inferno
9/Cruising
10/Loulou

Écrit par : Foxart | 17/08/2015

Répondre à ce commentaire

Me suis planté sur La porte du paradis sorti en 81, du coup, je rajoute Elephant man en N°10 ;)

Écrit par : Foxart | 17/08/2015

Répondre à ce commentaire

Bon désolé, je suis une truffe, je me suis trompé...
Top ultime, cette fois:
1/Shining
2/Mon oncle d'Amérique
3/Fog
4/Le dernier métro
5/Terreur sur la ligne
6/Un mauvais fils
7/C'était demain
8/Eraserhead
9/La cité des femmes
10/Inferno

Et la totalité de mon top 1980 ici:
http://www.senscritique.com/liste/le_meilleur_de_1980/968510

Écrit par : Foxart | 17/08/2015

Répondre à ce commentaire

Merci Foxart pour les différents tops, tous (enfin) remontés dans les notes correspondantes.

Écrit par : Edouard | 22/08/2015

Comme d'habitude, les résultats de mon sondage Twitter (75 participants)

1er "Shining" (Kubrick) avec 17 voix (j'en aurais donné ma main à couper !)
2ème "Le roi et l'oiseau (Grimault) avec 7 voix
3ème "Le dernier métro" (Truffaut) et "La vie de Brian" (Jones) avec 6 voix
5ème "Sauve qui peut (la vie)" (Godard) et "Gloria" (Cassavetes) avec 4 voix (Twitter sauve l'honneur de JLG :))

Arrivent ensuite

3 voix : Eraserhead (Lynch), L'empire contre-attaque (Kershner)
2 voix : Kagemusha (Kurosawa), The big red one (Fuller), Bronco Billy (Eastwood),Stardust memories (Allen), Mon oncle d'Amérique (Resnais), Bienvenue Mr Chance (Ashby), Blues brothers (Landis)

Et cités une seule fois : Loulou (Pialat), Nick's movie (Wenders), Une semaine de vacances (Tavernier), Le Christ s'est arrêté à Eboli (Rosi), Le mariage de Maria Braun (Fassbinder), Inferno (Argento), Que le spectacle commence (Fosse), American gigolo (Schrader), Enquête sur une passion (Roeg), Rocky 2 (Stallone), La boum (Pinoteau)

Écrit par : dr orlof | 26/08/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous!

Quel plaisir de parcourir ce site qui regroupe des sensibilités fort différentes!

J'aime beaucoup votre petit jeu, un peu vain mais tellement délicieux... La notation appelle évidemment des réserves et je souhaite intervenir à propos des commentaires de Julien et des réponses qu'ils ont pu susciter.

Humblement, je répondrai à Julien que je partage , si j'ai bien compris, à peu près le fonds de sa critique - sur l'analyse filmique et les critères, autrement dit une certaine objectivité, laquelle est d'ailleurs plus ou moins contredite par ses propres propos puisque "Il n'y aura jamais de classement définitif ni d'échelle de valeurs figée dans le marbre";
du moins, je partage l'étonnement devant certaines notes qui peuvent paraître aberrantes, mais qui ont le mérite de refléter "la totale diversité des points de vue" (selon un des intervenants), aberrantes pour certains en tout cas: je fais moi-même partie de ceux qui sont particulièrement étonnés de voir "2* à la Boum et aux Sous-doués mais un zéro pointé au Roi et l'oiseau, Eraserhead et Shining", admirant au moins un de ces derniers et n'estimant pas beaucoup les deux premiers.
Je partage aussi l'amour des débats, comme il le souligne, ce que résume bien sa phrase:"A quoi sert la passion s'il n'y a pas des étincelles, des engueulades et des tartes dans la gueule ? Je ne vois pas."
Cela dit, je m'étonne de son choix, qu'il s'en prenne justement à celui qu'il qualifie de "comique", car l'auteur de ce blog, accusé de commettre "des sommets de n'importe quoi" a justement le mérite de susciter le débat!!!
Si je suis loin de partager toutes ses notations, et partant ses enthousiasmes ou détestations, en revanche je suis souvent surpris - dans le meilleur sens du terme - par ses goûts cinéphiliques, fort différents d'une certaine doxa (globalement très consensuelle sur le panthéon, avec ses dieux indétrônables et ses mauvais sujets). Ainsi, je crois que la lecture de son blog m'a permis de faire bien des découvertes, de réviser des jugements et, pour être honnête, de savourer cette sincérité et ce ton plutôt irrévérencieux que je ne retrouve guère dans les blogs sur le cinéma.
Aussi, j'invite Julien à dépasser sa première réaction devant certaines notations a priori aberrantes - de même que pour certains goûts ou dégoûts a priori aberrants de Michel Mourlet ou Jacques Lourcelles en leur temps.
Comme je te comprends, Julien, dans le fonds mais je suis particulièrement séduit par le travail de Christophe, bien que ne partageant pas forcément son enthousiasme pour bon nombre de films américains et son peu d'amour pour certains films russes, nordiques... et "Le Roi et L'Oiseau" que je considère comme le joyau du genre dans le cinéma français.

Merci à vous tous, passionnés par le cinéma...

Merci à Christophe donc... à tous les auteurs de blog et autres intervenants... et à Julien qui nous réveille un petit peu...

Écrit par : Cinéphile pas-comme-lles-autres | 13/09/2015

Répondre à ce commentaire

Merci "Cinéphile..." pour ce commentaire encourageant.
Nous sommes d'accord et cela vaut pour tous les contributeurs : que l'on soit choqué ou que l'on se sente proche des jugements de l'un d'entre nous, il faut aller voir au-delà des notes, sur le blog correspondant, si l'on veut dépasser le côté ludique de nos petits exercices mensuels.
Mais aussi, justement, tout cela n'est qu'un jeu, une photo amusée de ce qui peut rester, aujourd'hui, d'une époque.
Ce qui n'empêche pas, évidemment, de débattre autour de certaines positions. Encore une fois, la chose serait de peu d'intérêt si l'équipe rassemblée ici était une véritable rédaction avec des approches et des goûts cinéphiles comparables. J'espère même que cette diversité rend un peu compte de celle qui existe à une plus grande échelle et que ces "photos mensuelles" renvoient à quelques réalités quant à la perception actuelle de ces œuvres du passé.

Écrit par : Edouard | 14/09/2015

merci pour cette touchante déclaration, Cinéphile pas-comme-lles-autres.

Écrit par : Christophe | 15/09/2015

Je suis à la bourre non ?

Voici mon top 10 et en ce qui concerne Christophe je rejoins le cinéphile pas comme les autres. Même si parfois j'ai envie de le frapper, son blog m'a scotché tout un mois à cause d'un post sur Les flics ne dorment pas la nuit de ce brave Fleischer. Je pensais être la seule à l'avoir vu :D
Maintenant je ne reviendrai pss sur ce qui me semble être la base de Zoom arrière, des goûts et des couleurs de chacun on n'en discute réellement pas puisqu'il faut de tout pour faire un ragoût de cinéphiles/cinéphages. Et Chris a bien le droit d'avoir lui aussi ses petits plaisirs coupables.
Always look on the bright side of cinema* et le plaisir qu'on en retire.

Top donc (avec retard OUI !)
Au-delà de la gloire/The Big Red One de Samuel Fuller_1979
Gloria de John Cassavetes_1980
Eraserhead de David Lynch_1976
Monty Python, la vie de Brian/Monty Python’s life of Brian de Terry Jones_1979
Shining/The shining de Stanley Kubrick_1980
Stardust memories de Woody Allen_1980
Que le spectacle commence/All that jazz de Bob Fosse_1979
Le cimetière de la morale/Jingi no hakaba de Kinji Fukasaku_1975
Nick’s movie/Lightning over water de Wim Wenders_1979
Le mariage de Maria Braun/Die Ehe der Maria Braun de Rainer-Werner Fassbinder_1978


* oui ça y est vous avez la ritournelle dans la tête. Non non ne me remerciez pas !

Écrit par : FredMJG | 28/09/2015

Répondre à ce commentaire

Ahem. Je viens de voir la note de Cricri pour le Fukasaku. Qu'on le lynche !

Écrit par : FredMJG | 28/09/2015

Répondre à ce commentaire

Je me suis plantée dans le lien de l'URL. Sorry

Écrit par : FredMJG | 28/09/2015

Répondre à ce commentaire

Court métrage : "Petit Pierre" (Emmanuel Clot) : ****

Écrit par : Vincent | 04/10/2015

Répondre à ce commentaire

Pour cette année 1980, mon top pourrait donner:
Top 10
1-Le Roi et l'oiseau(Grimault)
2-Au-delà de la gloire (Fuller )
3-Kagemusha, l'ombre du guerrier(Kurosawa)
4-Que le spectacle commence(Bob Fosse)
5-Loulou(Pialat)
6-Mon oncle d'Amérique (Resnais)
7-La Bande des quatre(Yates)
8-Bienvenue Mister Chance(Ashby)
9-Les Seigneurs(Kaufman)
10-Eraserhead(Lynch)

Écrit par : Un-simple-amateur | 28/10/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire