Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2016

Sur vos écrans en 1990

EDITORIAL :

Par Nolan

affranchis00.jpg- Tu es vraiment un marrant. Tu me fais marrer.
- Marrant comment ?
Henry Hill (Ray Liotta) et Tommy DeVito (Joe Pesci) dans Les Affranchis

Célèbre échange qui marque le tournant de la non moins célèbre scène du restaurant au mitan du chef d'œuvre de Scorsese, l'un des rares films qui illumine une année 1990 marquée par une série de films grandiloquents et pompeux plus ou moins réussis. Ainsi Le Cercle des Poètes Disparus, La Gloire de Mon Père, Le Château de Ma Mère, Cyrano de Bergerac, Nikita et Ghost squattent les cimes du box-office. Côté comédies, ça ne va pas mieux. Allo Maman ici bébé, vraie bouse familiale, signe le premier come-back de John Travolta qui va de nouveau sombrer avant que Tarantino ne s'en occupe sérieusement quelques années plus tard. Pretty Woman offre une scène de shopping parfaite (et culte) mais n’est qu’une horreur cynique - ou l'Amérique comme on ne l’aime pas.

Heureusement Scorsese est là. Avec son Henry Hill qui se rêve gangster et qui finit plouc. Falling pretty boy. L'Amérique du cinéaste est à la fois fascinante et repoussante. Jamais idéalisée.

Mais, en 1990, j’ai dix ans. La cinéphilie n'existe pas et les choix de films restreints dans un ciné qui compte quatre salles.

Alors je me bidonne devant Maman, j'ai raté l'avion (Joe Pesci est aussi marrant dans ce film) et Gremlins 2 (encore aujourd'hui), trouve Tatie Danielle corrosive, les Tortues Ninjas trop cools, Dick Tracy stylé, et est marqué, pour toujours, par Total Recall.

Deux ans plus tard, je commence à repérer quelques trucs de mise en scène avec A La Poursuite d'Octobre Rouge qui passe sur Canal.

Comme celles de Jimmy Conway et Henry Hill, ce n'est qu'ado que je découvre les tribulations de Sailor et Lula de David Lynch et, même si ce n’est pas son sommet, demeure enchanté par ses amoureux fous.

Bilan final, en bref :

Disney c'est la cata (La Petite Sirène), Spielberg ça va pas bien (Always), Retour vers le Futur plus du tout (c'est le 3) mais je me souviens avoir demandé à mon père "qui est Clint Eastwood ?", donc, grâce à Zemeckis, j’ai posé une bonne question. Et puis j’ai une grande affection pour le Darkman de Sam Raimi, qui fabrique son super héros tout seul. Je suis encore émoustillé par la sexualité d'Attache moi, première rencontre à l'orée de l'âge adulte avec le talent de Pedro Almodovar

Me reste à rattraper Le Décalogue, Le Petit Criminel, Rêves, Crimes et Délits… plébiscités par mes camarades de Zoom Arrière.

Bon, allez, comme dit Jimmy Deux Fois, je vais aller chercher des clopes, je vais aller chercher des clopes.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 196 longs métrages (sur les 386 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent
Les Affranchis (Scorsese) *** **** **** *** **** **** ** **** **** * **** ****
Le Décalogue (Kieslowski)       *** **** **** ** ****     **** ***
Sweetie (Campion)   ****   *** **** ****            
Sailor et Lula (Lynch) *** **** ** **** **** **** ** *** **     **
Crimes et Délits (Allen) *** *** *** **** *** **** ** **     *** ***
La Fille aux allumettes (Kaurismäki)       *** **** **** **         ***
Le Petit Criminel (Doillon)   ***   **** *** *** *** **       **
La Barrière de chair (Suzuki)       **   ****           ****
Bouge pas, meurs, ressuscite (Kanevski)     *   **** ****           ***
Non ou la Vaine Gloire de commander (Oliveira)   ****   ** ** *** **     ****   **
La Cité des douleurs (Hou)       ** **** **** **         **
Rêves (Kurosawa) *** *** * *** ** *** *     ****   ***
Attache-moi ! (Almodovar) * *** *** *** ** *** **   **     ****
Drugstore Cowboy (Van Sant)   ***   ** ** **** **     ***    
Conte de printemps (Rohmer) ** *** * *** **   *** ***   **** ** **
La Maison des perversités (Tanaka)       **   ***           ****
Chasseur blanc, cœur noir (Eastwood)     *** ** ** ***   * **   *** ****
The King of New York (Ferrara)     ** *** ** **** ** ** **     ***
Gremlins 2, la nouvelle génération (Dante)   *** *** ** * ****   * ** ***   ***
Glory (Zwick)           **       *** ** ****
La Véritable Histoire d'Abe Sada (Tanaka)       ***   **** *     **   ***
Outrages (De Palma)   *** ** ** ** *** ** ** *   ** ***
La Discrète (Vincent) ° ***   ** *** **         *** ***
Sea of Love - Mélodie pour un meurtre (Becker)     **   ** ***   * **     ****
Cry Baby (Waters)   **   ***   ****         *  
Simetierre (Lambert)       **   ***       *   ****
Roger et moi (Moore)       *** ***   ***   *      
Contre-Enquête (Lumet)       *   ***           ****
Metropolitan (Stillman)     ** **             ****  
S'en fout la mort (Denis)         ** ****           **
Affaires privées (Figgis)         ** ***           ***
Let's Get Lost (Weber)         ** ***           ***
Gunmen (Wong)           ***           ***
La Plaisanterie (Jires)         *** ***            
Détour (Ulmer)     ****                  
Ghosts of the Civil Dead (Hillcoat)           ****            
Profond Désir des dieux (Imamura)           ****            
Le Mari de la coiffeuse (Leconte) ° **   *** *** ***   *** * *   ***
Milou en mai (Malle) * **   *** ** ***   *   **   ***
Darkman (Raimi)       *   ****   * **     ***
Où est la maison de mon ami ? (Kiarostami)   *** * ** ***   **          
Susie et les Baker Boys (Kloves)   ** ** **   *** * * °   *** ****
Cyrano de Bergerac (Rappeneau) * ** ° *** *** ** ** **     ***  
Né un quatre juillet (Stone)   ** ***   ** *** ** * *   * ***
Le Cercle des poètes disparus (Weir) ° ** *** ** **     **   *** ** **
L'Amour (Faucon)   ** *** ** **              
My Left Foot (Sheridan)   **     *** **   **        
Total Recall (Verhoeven) ** ** ** *   *** * * *** *** *** ***
Kill Me Again (Dahl)           ***     *     ***
Halfaouine l'enfant des terrasses (Boughedir)   **   **   ***            
L'Enfant miroir (Ridley)     *     ****            
Alberto express (A. Joffé)       **               ***
La Guerre des Rose (De Vito)   ***   *   **   * ** *   ***
Nouvelle Vague (Godard)   ** ° *** **   ** **       **
Leningrad Cowboys Go America (Kaurismäki)       *** * *** *          
Music Box (Costa-Gavras)     ***     **   *       **
Mo' Better Blues (Lee)       ** ** **           **
Taxi Blues (Lounguine)   **   ** **           **  
A la poursuite d'Octobre rouge (McTiernan)   ** **** °   **     * * *** *
Retour vers le futur 3 (Zemeckis) ° ** **   **       ° **** ** **
Docteur Petiot (De Chalonge)   **     ** **   *       **
La Désenchantée (Jacquot)   **   ** **   ** *        
La voce della luna (Fellini)       ** **   * **       **
La Ville Louvre (Philibert)       ** ***   *          
Shocker (Craven)       **   **           **
Histoire de garçons et de filles (Avati)         ***              
Mery pour toujours (Risi)                       ***
The Mad Monkey (Trueba)           ***            
Thelonious Monk (Zwerin)           ***            
Tout pour réussir (Boorman)           ***            
Nuit d'été en ville (Deville)   **   ° ** ***   *       **
La Petite Sirène (Musker & Clements)           **     ° *   ****
Pump Up the Volume (Moyle) °   ** **               ***
Oublier Palerme (Rosi)       ** ** *   **        
Joe contre le volcan (Shanley)                   °   ****
Le Repaire du ver blanc (Russell)               **       **
Le Soleil même la nuit (Taviani)         **     **        
Outremer (Roüan)   **     **              
Always - Pour toujours (Spielberg)   **     ° *   * ° **   ****
Uranus (Berri) * *   ** ** *   *       **
Blue Steel (Bigelow)     *     ***     *      
Aux sources du Nil (Rafelson)           **   *       **
Dick Tracy (Beatty) * * *     ***   * * *   **
La Nurse (Friedkin)       °   **   **   **    
Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier (Almodovar)   **   ** ° ** *          
Cinquante-Huit Minutes pour vivre (Harlin) *   ** * ° **   * * ° ** **
La Gloire de mon père (Robert) ° * ** °       * ° *** **  
Chérie j'ai rétréci les gosses (Johnston)   * *     *     * *   **
La Baule-Les Pins (Kurys) ° **   **           *    
Bienvenue au paradis (Parker)         * *   *       **
Docteur M (Chabrol)       ** ° **            
Freddy 5, l'enfant du cauchemar (Hopkins)       °   **           **
Tremors (Underwood)           **     °     **
La Campagne de Cicéron (Davila)     ° ***                
La Vengeance d'une femme (Doillon)       ***       °        
Stan the Flasher (Gainsbourg)           ***   °        
Baby Blood (Robak)           **   *        
Les Maîtres de l'ombre (R. Joffé)           *           **
Alouettes, le fil à la patte (Menzel)         **              
Alexandrie encore et toujours (Chahine)       **                
Après après-demain (Frot-Coutaz)       **                
Bad Influence (Hanson)           **            
Blaze (Shelton)           **            
Caste criminelle (Zauberman)                       **
Cézanne (Straub & Huillet)             **          
Charlie (Bluth)                       **
Corps perdus (De Gregorio)           **            
Coupable ressemblance (Ruben)           **            
Delta Force 2 (Norris)     **                  
Eat a Bowl of Tea (Wang)                       **
Einstein junior (Serious)                       **
Elémentaire, mon cher... lock Holmes (Eberhardt)                       **
Embrasse-moi vampire (Bierman)           **            
Ils vont tous bien (Tornatore)                       **
Je t'aime à te tuer (Kasdan)           **            
L'Amour poursuite (Rudolph)           **            
La Putain du roi (Corti)           **            
La Servante écarlate (Schlöndorff)           **            
Le Bal du gouverneur (Pisier)   **                    
Légers Quiproquos (Tognazzi)                       **
Mister Frost (Setbon)           **            
Pourquoi Bodhi-Dharma est-il parti vers l'Orient ? (Bae)         **              
Quelle heure est-il ? (Scola)                       **
Sidewalk Stories (Lane)       **                
Stanley et Iris (Ritt)   **                    
Tante Julia et le scribouillard (Amiel)                       **
Tu me troubles (Benigni)                       **
Un week-end sur deux (Garcia)   **                    
Voir l'éléphant (Marbœuf)       **                
Passe-Passe (Gessner)                        
Tatie Danielle (Chatiliez) * °   **   **     * ° *  
Un thé au Sahara (Bertolucci)     °   ** **   *   °   *
Il y a des jours et des lunes (Lelouch)   °   ** *     *        
Le Château de ma mère (Robert) ° *   °       * ° ** **  
Maman j'ai raté l'avion (Columbus) ° * *     *     ° *   **
Henry et June (Kaufman)       °   **   *        
Les Tortues Ninja (Barron)     **           ° *    
Premiers Pas dans la Maffia (Bergman)               * °     **
Jours tranquilles à Clichy (Chabrol)       *   *   *        
Pretty Woman (Marshall) ° ** * ° * *     ° ° **  
Nikita (Besson)   °   * ° ***     ° ° ** °
Ghost (Zucker) ° *   *   **   * ° *   °
Maman (Goupil)       °               **
Miss Daisy et son chauffeur (Beresford)   **             °      
Potins de femmes (Ross)     °     **            
Maniac Cop 2 (Lustig)           *           *
Robocop II (Kershner)       °         ° **   *
Ripoux contre Ripoux (Zidi) * °   *   *       ° *  
Les Mille et Une Nuits (De Broca) °     **   °     * °    
Road House (Herrington)   °       **     °      
Lacenaire (Girod)       °   *   *        
Léviathan (Cosmatos)           *     °     *
Présumé innocent (Pakula)           *     °     *
Aventure de Catherine C. (Beuchot)               *        
Daddy Nostalgie (Tavernier)               *        
Délit d'innocence (Yates)           *            
Double Jeu (Locke)           *            
Faux et usage de faux (Heynemann)               *        
La Femme fardée (Pinheiro)               *        
Le Fantôme de l'opéra (Little)           *            
Le Provincial (Gion)       *                
Lectures diaboliques (Takacs)           *            
Les Nuits de Harlem (Murphy)                       *
Mona et moi (Grandperret)     *                  
Point de fuite (Ruiz)       *                
Présumé dangereux (Lautner)           *            
Re-Animator II (Yuzna)       *                
Tilaï (Ouedraogo)       *                
Vengeance aveugle (Noyce)                 *      
Comme un oiseau sur la branche (Badham)           *   * ° °    
Quarante-Huit Heures de plus (Hill)         * °     °     *
Air America (Spottiswoode)           *     °      
La Fête des pères (Fleury)   °   *         °      
Tango et Cash (Kontchalovski) °         °       *    
Jours de tonnerre (Scott)   *       °     ° °    
Alien la créature des abysses (Margheriti)       °                
Echec et mort (Malmuth)           °            
Elvira (Signorelli)                 °      
Etoile cachée (Ghatak)     °                  
Halloween IV (Little)           °            
L'Aventure extraordinaire d'un papa peu ordinaire (Clair)       °                
L'Orchidée sauvage (King)           °            
La Fille des collines (Davis)           °            
La Fille du magicien (Bories)     °                  
Le Champignon des Carpathes (Biette)     °                  
Nous ne sommes pas des anges (Jordan)           °            
She-Devil, la diable (Seidelman)       °                
Tom et Lola (Arthuys)                 °      
Dancing Machine (Béhat)       ° °              
Full Contact (Lettich)   °               °    
Pacific Palisades (Schmitt)   °       °            
Rocky 5 (Avidlsen) °                 °    
Trente-Six quinze code Père Noël (Manzor)   °   °                
Turner et Hooch (Spottiswoode)   °             ° °    
Allô maman ici bébé (Heckerling) ° °       °     ° °    
Promotion canapé (Kaminka) ° °   °         ° °    
  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent

Inédits :

  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Ludovic Nolan Rémi Timothée Vincent
Song of the exile (Hui)     *** ** ** ***            
La Cosa (Moretti)   ***     **              
Songs for Drella (Lachman)         ***              
Innisfree (Guerin)         °             ***

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- L'Etoile cachée (Ghatak) Nouvelle Vague (Godard) 3- Les Affranchis (Scorsese) Profonds désirs des Dieux (Imamura) 5- La Campagne de Cicéron (Davila) The King of New-York (Ferrara) 7- Le Champignon des Carpathes (Biette) Où est la maison de mon ami ? (Kiarostami) 9-Non, ou la vaine gloire de commander (Oliveira) Sailor et Lula (Lynch)

 

LE BOX-OFFICE :

1. Le Cercle des poètes disparus, Peter Weir, 6 599 969 entrées
2. La Gloire de mon père, Yves Robert, 6 291 402 entrées
3. Cyrano de Bergerac, Jean-Paul Rappeneau, 4 734 235 entrées
4. Le Château de ma mère, Yves Robert, 4 269 318 entrées
5. Chérie, j'ai rétréci les gosses, Joe Johnston, 4 263 514 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : Le Petit Criminel (Jacques Doillon) & Le Mari de la coiffeuse (Patrice Leconte)
- Prix Méliès : La Discrète (Christian Vincent)
- Prix Jean Vigo : Mona et moi (Patrick Grandperret)
- César du meilleur film : Cyrano de Bergerac (Jean-Paul Rappeneau)
- Oscar du meilleur film : Miss Daisy et son chauffeur (Bruce Beresford)
- Festival de Venise, Lion d'or : Rosencrantz et Guildenstern sont morts (Tom Stoppard)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Sailor et Lula (David Lynch)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Music box (Costa-Gavras) & Alouettes, le fil à la patte (Jiri Menzel)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Sluchaynyy Vals (Svetlana Proskurina)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Las Cartas de Alou (Montxo Armendariz)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1990 sur le site Encyclo-Ciné)