Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2015

Sur vos écrans en 1975

EDITORIAL :

Par le Dr. Orlof

parrain00.jpgIncontestablement, l'année 1975 marquera le point de non-retour d'un phénomène que nous avions vu se développer depuis quelques temps : la représentation du sexe à l'écran. Si la pornographie existe depuis les débuts du cinéma, elle demeurait jusqu'à présent clandestine, destinée aux riches amateurs ou aux clients des maisons closes. C'est dans les pays nordiques, notamment au Danemark, qu'elle acquiert une existence légale dès 1969. Les Pays-Bas la légalise en 1970 et en 1972, Gorge profonde de Damiano triomphe aux États-Unis et fait de Linda Lovelace la première star incontestée du genre.
En France, les spectateurs ont pu constater une lente évolution de la comédie "sexy" des années 60 vers des films de plus en plus osés. L'an passé, c'est Emmanuelle de Just Jaeckin qui créait la surprise en connaissant l'incroyable succès que l'on sait. Par ailleurs, le cinéma d'auteur s'est lui-même affranchi et du Dernier tango à Paris jusqu'aux Valseuses en passant par La grande bouffe, la représentation du sexe à l'écran est devenue moins timorée et beaucoup plus frontale.

En succédant à Pompidou mort l'an passé, Giscard d'Estaing avait promis la suppression de toute censure.  Si les premières audaces pornographiques se dévoilèrent dès la fin de l'année 74 en province, notamment grâce à l'immense succès des Jouisseuses de Lucien Hustaix (25000 entrées à Marmande pour une ville qui ne compte que... 15000 habitants!) ; c'est en 1975 que le cinéma pornographique inonde les écrans, notamment grâce au libéralisme affiché du secrétaire d'état à la culture Michel Guy.
Outre la palanquée de films se terminant en "euses", les esprits ont été marqués cette année par la sortie du documentaire de Jean-François Davy Exhibition qui suit les pas d'une actrice porno (Claudine Beccarie) et qui n'hésite pas à montrer des scènes de sexe non-simulées. Même de grands cinéastes respectables comme Paul Vecchiali s'essaie au genre avec Change pas de main et affirment sans provocation que "le porno le plus immonde est dix fois plus important que n'importe quel film de Sautet adapté par Jean-Loup Dabadie." Tandis que les précurseurs du genre franchissent le pas du hardcore (Benazeraf dans le très intéressant Anthologie des scènes interdites et l'inédit JB1, Max Pécas), d'autres profitent de cette vague de permissivité pour railler la bourgeoisie (l'amusant Les bijoux de famille de l'ingénieur du son Jean-Claude Laureux), pour tenir un propos satirique (Le sexe qui parle de Frédéric Lansac alias Claude Mulot qui obtint le grand prix du premier et unique festival du film pornographique-érotique de Paris en août 75) ou pour aller plus loin dans leurs obsessions fantasmatiques (les multiples versions des films de Jess Franco).

Ce raz-de-marée pornographique provoque, bien entendu, de vives réactions. Le premier ministre Chirac affirme la nécessité de taxer les profits du porno tandis que dans l'opposition, Mitterrand condamne les "méfaits" de la pornographie et propose de la contingenter dans des circuits spécialisés. Il est probable que la loi de finances du 30 décembre 1975 qui créée un classement spécifique pour les films pornographiques (classés X) mettra un terme définitif à ce bel essor et à toute créativité. En effet, la promulgation de cette loi taxe lourdement le genre, l'enferme dans un ghetto de salles spécialisées et le condamne de ce fait à des budgets de misère et à une certaine nullité artistique. Des cinéastes comme Benazeraf ont beau se révolter en renvoyant leur carte professionnelle au CNC, rien n'y fera : cette année aura vu l'avènement rapide d'un genre et, dans la foulée, son avis de décès immédiat.
Pourtant, on ne peut nier la beauté d'un film comme Couche-moi dans le sable et fais jaillir ton pétrole de Norbert Terry, comme La bête où Borowczyk qui contourne très habilement les codes de la censure en se limitant à un érotisme léché et très esthétisant tout en ayant recours à un argument fantastique pour justifier des scènes très lestes comme on en aura rarement vues sur un grand écran. De la même manière, Godard n'aura jamais été aussi cru pour parler du couple que dans son nouvel opus Numéro deux, essai sombre et passionnant tourné en vidéo.

La pornographie est-elle soluble dans le cinéma ? Peut-on représenter le sexe à l'écran ? Ces questions, nous nous les poserons sans doute dans les années qui viennent mais force est de constater que le sujet demeure toujours épineux et que la censure reste à l'ordre du jour alors qu'on peut estimer qu'un adulte devrait toujours avoir la liberté de choisir ce qu'il veut voir ou lire sans les prescriptions d'une police de la pensée...

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 221 longs métrages (sur les 747 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Buster Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Rémi Vincent
Le Parrain 2 (Coppola) *** *** *** *** *** **** ** *** *** ****
Aguirre, la colère de Dieu (Herzog) *** *** * ** **** **** **** **** **** **
Les Sentiers de la gloire (Kubrick) *** ***   *** **** **** *** ** *** ****
Profession reporter (Antonioni) *** **** * *** **** ***   ****    
Wanda (Loden) ***     *** *** ****     ****  
Le Fantôme du paradis (DePalma) *** ** *** **** ** **** **** ****   ****
Scènes de la vie conjugale (Bergman) **** **** **   *** ***   *** ****  
Monty Python, sacré Graal (Jones & Gilliam) ** *** * **** *** **** **** *** ** ****
La Balade sauvage (Malick) ***   *** *** **** ****   *** ** *
Lenny (Fosse) **     ** *** **** **** ***   ***
Frankenstein junior (M. Brooks) * **   *** ** **** ****   *** ****
A cause d'un assassinat (Pakula) ** ** **   *** **** ***   ***  
Que la fête commence (Tavernier) *** ***   ** *** *** *** ***   ***
Violence et passion (L. Visconti) *** ** **** ** *** ****   **   ***
La Flûte enchantée (Bergman) ***   ** *** ** ****       ***
Gros Plan (Byrum) ***     ** ** ****       ****
Nashville (Altman) **** *** *** **     ***      
Le Flambeur (Reisz)     ***     ****     ***  
L'Enigme de Kaspar Hauser (Herzog) ****     ** *** ***   ***    
Parfum de femme (Risi) *** *** *** ** *** ***   ***   ***
La Mariée sanglante (Aranda)       **   *** ***     ****
Les Pirates du métro (Sargent) **         *** ****     ***
Yakuza (Pollack) **         *** ****     ***
Les Aventures de Pinocchio (Comencini) *** *** **   *** **   ***   ***
L'Histoire d'Adèle H (Truffaut) *** *** *** *** ** ***   ** * **
Far West Story (Corbucci)           ***       ****
Le Voyage des comédiens (Angelopoulos) ***       ****          
Rollerball (Jewison) *     **   *** ****   *** ***
L'Important c'est d'aimer (Zulawski) *** ** ** ** *** *** ** ***   ***
Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas ? (Comencini) ***   ***     ***        
Sept Morts sur ordonnance (Rouffio) *** **   ** *** ** *** ***   **
Alice n'est plus ici (Scorsese) ***   *** **   ***   **    
Effi Briest (Fassbinder) ***     *** ** ***        
La Bête (Borowczyk) **     ***   ***   *** **  
Le Droit du plus fort (Fassbinder) ***     *** ** ***        
Guerre et amour (Allen) **     **** **   *** *   ***
Les Galettes de Pont-Aven (Séria) * * ** ***   *** **** *** *** ***
Les Trois Jours du Condor (Pollack) ** **     ** *** **** *   ***
La Marche sur Rome (Risi) ** ** **   ** ***   **   ***
Le Jour du fléau (Schlesinger) *     *   **** ** ***   ***
Vérités et mensonges (Welles) *** ** ***   ** ***        
Le Monstre est vivant (Cohen) **         *** *** *   ***
Silent Running (Trumbull) ***         ***       ***
Spéciale Première (Wilder) ***   **     ***     **  
Docteur Jekyll et Sister Hyde (Baker)           ***       ***
Le Mort vivant (Clark)           **** **      
La Clepsydre (Has)           ****        
Couche-moi dans le sable et fais jaillir ton pétrole (Terry) ****     **** ****          
Breezy (Eastwood) ***   *** ** **     **    
Faux Mouvement (Wenders) **       ** ***   **   **
L'Ibis rouge (Mocky) ***     **   ***   **   *
Allonsanfan (Taviani) **   *   **     ****    
La Chevauchée sauvage (R. Brooks) *       ** ***       ***
Plein la gueule (Aldrich) ***           ** ***    
Chronique des années de braise (Lakhdar-Hamina) * *** ***              
Daisy Clover (Mulligan) ***   **         **    
Il était une fois un merle chanteur (Iosseliani) ***     ** **          
Le Journal intime de David Holzman (McBride) ***     ** **          
Moïse et Aaron (Huillet & Straub) **       **          
Le Petit Théâtre de Jean Renoir (Renoir) ** ** ***         *   **
Un linceul n'a pas de poches (Mocky) ***     **     ** **   **
Le Sauvage (Rappeneau) * ***   ** ** ** ** *   ***
La Tour infernale (Guillermin) ** *     * ** **** * * ***
Les Croqueuses (Franco)       **   ** *** *   **
Change pas de main (Vecchiali)     **         ***    
Le Bagarreur (Hill)           ** ***      
Milestones (Kramer)       ** ***          
Monsieur Balboss (Marbœuf) **             ***    
Le Retour de la panthère rose (Edwards)       **   **   *   ***
Du sang pour Dracula (Margheriti & Morrissey) *     **   *** **      
L'Enfer pour Miss Jones (Damiano)       **   *** ** *    
Phase IV (Bass) **         *** ** *    
L'Incorrigible (De Broca)     ** **   * ** **   **
Peur sur la ville (Verneuil) *   ** **   * ****     *
Le Joueur de flûte (Demy) **   * ** ** **        
Un sac de billes (Doillon) * **   ** ** **        
Il était une fois à Hollywood (Haley Jr)         ** **       **
La Toile d'araignée (Rosenberg) **   **     **        
Le Jardin qui bascule (Gilles) **   *     ***        
Lèvres de sang (Rollin)       **   **   **    
Pas de problème ! (Lautner)       **   **       **
Section spéciale (Costa-Gavras) *         **       ***
Sexualité spéciale (Franco)       **     ***   *  
Belladonna (Yamamoto)           ***        
Betty Boop, scandale des années trente (M. Fleischer)                   ***
Echec à l'organisation (Flynn)           ***        
La Comtesse noire (Franco)       ***            
Le Harem (Ferreri) ***                  
Le Témoin à abattre (Girolami)                   ***
Les Intrigues de Sylvia Couski (Arrieta) ***                  
Un noël tragique (Clark)           ***        
Une partie de plaisir (Chabrol) ***                  
Tommy (Russell) * * * **   ** ****      
Flic Story (Deray) * * **   ** **   **    
India Song (Duras) ****   ° °   ***   °    
Derrière la porte verte (Mitchell)         ** ***   * *  
La Fugue (Penn) **   °     ***     **  
Pas si méchant que ça (Goretta) **     ***   *       *
Tarzoon, la honte de la jungle (Picha & Szulzinger)       *   ** **     **
Une Anglaise romantique (Losey) **   ** **   *        
Adieu poulet (Granier-Deferre) ** *   *   * ** **   **
Au nom du peuple italien (Risi) *   ***              
Il pleut sur Santiago (Soto)           **       **
L'Ile sur le toit du monde (Stevenson)               *   ***
La Traque (Leroy)     **     **        
Le Blanc, le Jaune et le Noir (Corbucci)           *       ***
Le Jardin des délices (Saura)       ** **          
Le Miroir obscène (Franco)       **       **    
Les Sept Vampires d'or (Baker)           **       **
Mandingo (R. Fleischer) **         **        
Mort d'un guide (Ertaud) **                 **
Numéro deux (Godard & Miéville) **     **            
La Sanction (Eastwood) *   ** °   ** **     **
Le Sexe qui parle (Mulot)     * **   ** ** * *  
Le Vieux Fusil (Enrico) ° ** * ° * *** ** *   *
Black Moon (Malle) *     **   **        
Exhibition (Davy)     ** *       **    
Flesh Gordon (Ziehm & Bienveniste)       *   ** **      
La Kermesse des aigles (Hill) *         **       **
Le Bossu de la morgue (Aguirre)       **   **   *    
Le Jeu avec le feu (Robbe-Grillet) °     **   ***        
Le Voyage fantastique de Sinbad (Hessler)           **   *   **
Les Flambeurs (Altman) **   °   ***          
Souvenirs d'en France (Téchiné)       *** ° **        
Terreur sur le Britannic (Lester)           * *     ***
Le Crime de l'Orient-Express (Lumet) * *   **   *   * ** **
Dupont Lajoie (Boisset) * ** * *   ** ** * °  
La Grande Bourgeoise (Bolognini) *   **   * **        
Cousin cousine (Tacchella) * *   **   **   *    
El topo (Jodorowsky) *   ° ** ° ****        
La Course à l'échalote (Zidi) ° ° * *   ** ***     **
French Connection 2 (Frankenheimer) *   *     ** *     *
Gorge profonde (Damiano)     °     ** ** *    
La Chair de l'orchidée (Chéreau) **     °   **   *    
Rosebud (Preminger)     *     *   **    
Ce cher Victor (Davis)           **       *
La Brute, le colt et le karaté (Margheriti)             **     *
Le Lion et le vent (Milius)     **     *        
Les Stimulatrices (Meyer)       **       *    
Orgissimo (Meyer)       **       *    
Séquences interdites (Bénazéraf)       **   *        
Terreur dans le Shanghai Express (Martin)           *       **
Aloïse (De Kermadec)                   **
Butterfly (Sarno)                 **  
Caresses sous un kimono (Suzuki)           **        
Du sang dans la poussière (Fleischer)           **        
Eugénie de Sade (Franco)       **            
Hester Street (Silver) **                  
Histoire de Paul (Féret) **                  
Isabelle devant le désir (Berckmans & Van Raemdonck)               **    
L'Evadé (Gries)           **        
L'Evadé de l'île du Diable (Witney)           **        
La Brigade (Gilson) **                  
La Police au service du citoyen (Girolami)           **        
Le Mâle du siècle (Berri)             **      
Le Prisonnier de la Seconde Avenue (Frank)                   **
Le Vent de la violence (Nelson)           **        
Lepke le caïd (Golan)                   **
Les Autres (Santiago)           **        
Les Démolisseurs (Parks Jr)           **        
Les Deux Missionnaires (Rossi)                   **
Les Manœuvres criminelles d'un procureur de la République (E. Visconti)           **        
Meurtre par intérim (Lenzi)           **        
Mutations (Cardiff)           **        
Nuits d'amour et d'épouvante (Ercoli)           **        
Pirosmani (Chenguelaïa)         **          
Sueur froide dans la nuit (Sangster)           **        
Titi superstar (Freleng)                   **
Travail occasionnel d'une esclave (Kluge)         **          
Trompe-l'œil (D'Anna) **                  
Folle à tuer (Boisset) °     *   * *     **
Brannigan (Hickox) *         * *     *
Les Innocents aux mains sales (Chabrol) * *   *   *        
Le Nouvel Amour de Coccinelle (Stevenson)   °         *     **
Shampoo (Ashby) *   *           *  
Chobizenesse (Yanne)       *       *    
Docteur Justice (Christian-Jaque)           °       **
La Nuit de la grande chaleur (Fisher)       *   *        
Le Dossier Odessa (Neame)           * *      
Les Bijoux de famille (Laureux)       *       *    
Les Voitures qui ont mangé Paris (Weir)       °     **      
Zorro (Tessari)   ° *     ° **     *
On a retrouvé la Septième compagnie (Lamoureux)   °       ° °   ** *
Tremblement de terre (Robson)     °     * *      
Au-delà de la peur (Andreï)           *        
Capone (Carver)           *        
Echanges (Sarno)       *            
Hu-Man (Laperrousaz)           *        
Il était une fois Bruce Lee (Gallardo)   *                
L'Antéchrist (De Martino)           *        
L'Arbre de Guernica (Arrabal) *                  
La Cage (Granier-Deferre)           *        
La Réincarnation de Peter Proud (Lee-Thompson)           *        
Le Malin Plaisir (Toublanc-Michel)               *    
Leçons d'histoire (Huillet & Straub)       *            
Lily aime-moi (Dugowson) *                  
Paulina s'en va (Téchiné)       *            
Seul le vent connaît la réponse (Vohrer)           *        
Un flic hors la loi (Steno)           *        
Un homme voit rouge (Wrede)           *        
Le Chat et la souris (Lelouch) °     °   *   *    
C'est dur pour tout le monde (Gion)           °       *
L'Agression (Pirès) °         *        
Sérieux comme le plaisir (Benayoun) °             *    
Bons Baisers de Hong Kong (Chiffre)             ° °    
Histoire d'O (Jaeckin)       °   *     °  
Opération Lady Marlène (Lamoureux)           ° °     *
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule (Besnard)   °       ° °     *
Le Gitan (Giovanni) ° °       °   *    
Le Téléphone rose (Molinaro) °     °   °   *    
Catherine et compagnie (Boisrond)           °        
Faites-le avec les doigts (Shapiro)       °            
Il faut vivre dangereusement (Makowski)           °        
L'Homme du clan (Young)           °        
L'Intrépide (Girault)           °        
La Baby-Sitter (Clément)           °        
Le Château de l'horreur (Randall)                   °
Les Onze Mille Verges (Lipmann)       °            
Les Week-Ends maléfiques du comte Zaroff (Lemoine)       °            
Ordre de tuer (Maesso)           °        
Soldat Duroc, ça va être ta fête (Gérard)             °      
  Buster Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Rémi Vincent

Jean-Luc :
**** : Profession reporter
*** : Le Parrain 2 / Les Sentiers de la gloire / Wanda / La Flûte enchantée / L'Histoire d'Adèle H. / Moïse et Aaron / India Song
** : Aguirre, la colère de Dieu / Scènes de la vie conjugale / La Balade sauvage / Que la fête commence / Violence et passion / L'Enigme de Kaspar Hauser / L'Important c'est d'aimer / Effie Breist / Le Droit du plus fort / Faux Mouvement / Le Petit Théâtre de Jean Renoir
* : Le Fantôme du Paradis / Parfum de femme / Les Trois jours du condor / Vérités et mensonges / Breezy

Nolan :
**** : Le Parrain 2
*** : Aguirre, la colère de Dieu / Les Sentiers de la gloire / Profession reporter / Le Fantôme du Paradis / Monty Python, sacré Graal / La Balade sauvage / Frankenstein junior / Que la fête commence
** : Les Trois jours du condor / Le Retour de la panthère rose / Le Vieux Fusil
* : Silent Running / Plein la gueule / Le Sauvage / Peur sur la ville / Tommy / Adieu poulet / Le Crime de l'Orient-Express
° : Les Galettes de Pont-Aven / Zorro

Antoine :
**** : Le Parrain 2 / Aguirre, la colère de Dieu
*** : Les Sentiers de la gloire / Le Fantôme du Paradis / La Balade sauvage
** : Monty Python, sacré Graal / Les Trois jours du condor / L'Ibis rouge / Dupont Lajoie
* : Un linceul n'a pas de poches / Le Retour de la panthère rose / Tommy / Bons Baisers de Hong Kong

Timothée :
**** : Aguirre, la colère de Dieu / La Balade sauvage / A cause d'un assassinat
*** : Le Parrain 2 / Les Sentiers de la gloire / Monty Python, sacré Graal / L'Histoire d'Adèle H. / Les Trois jours du condor
** : Le Retour de la panthère rose / Le Vieux Fusil

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Profession : reporter, India Song, Moïse et Aaron, 4- Numéro deux, Scènes de la vie conjugale, Le Voyage des comédiens, 7- Milestones, Nashville, Le Parrain 2, 10- Change pas de main, Exhibition, Les Intrigues de Sylvia Couski
Inédits: Welfare (Wiseman), Manille (Brocka), Noroit (Rivette)

Mister Arkadin :
**** :
*** : Lenny (8) ; Les Galettes de Pont-Aven (7) ; Parfum de femme (7) ; La Balade sauvage (7) ; Guerre et amour (7) ; Rollerball (7)
** : Peur sur la ville (6) ; Vérités et mensonges (6) ; Que la fête commence (6) ; Change pas de main (5) ; Le Sauvage (5) ; India Song (5) ; Les Sentiers de la gloire (5) ; L’Incorrigible (5) ; Spéciale première (5) ; Alice n’est plus ici (5)
* : Gorge profonde (4) ; Cousin cousine (4) ; L’Histoire d’Adèle H (4) ; Le Petit Théâtre de Jean Renoir (4) ; Le Sexe qui parle (3)
o : Dupont Lajoie (3) ; Le Vieux Fusil (3) ; Un sac de billes (3) ; Le Retour de la panthère rose (3)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Aguirre, la colère de Dieu ; Profession reporter ; Monty Python, sacré Graal ; Violence et passion ; L’Important c’est d’aimer ; La Bête ; Breezy ; La Chevauchée sauvage ; La Tour infernale ; Flic Story ; La Sanction ; Histoire d’O

 

LE BOX-OFFICE :

1. La Tour infernale, John Guillermin, 4 466 376 entrées
2. Peur sur la ville, Henri Verneuil, 3 948 746 entrées
3. On a retrouvé la septième compagnie, Robert Lamoureux, 3 740 209 entrées
4. Histoire d'O, Just Jaeckin, 3 512 531 entrées
5. Le Vieux Fusil, Robert Enrico, 3 365 471 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : Cousin, cousine (Jean-Charles Tacchella)
- Prix Méliès : Que la fête commence (Bertrand Tavernier)
- Grand prix du cinéma français : L'Histoire d'Adèle H. (François Truffaut)
- Prix Jean Vigo : Histoire de Paul (René Féret)
- César du meilleur film : Le Vieux Fusil (Robert Enrico)
- Oscar du meilleur film : Le Parrain 2 (Francis Ford Coppola)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Chronique des années de braise (Mohammed Lakhdar-Hamina)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Adoption (Martha Meszaros)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Le Fils d'Amr est mort (Jean-Jacques Adrien)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Furtivos (José-Luis Borau)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1975 sur le site Encyclo-Ciné)

09/02/2015

Sur vos écrans en 1974

EDITORIAL :

Par Jocelyn M.

conversation00.jpgFamiliale à plus d'un titre, voici l'année qui vit toutes les mères (de curés surtout) sucer des queues en enfer (dixit le pas jojo Pazuzu in The Exorcist) mais qui, avant toute chose, devait voir ma propre grand-mère céder aux sirènes de l'osier prétendument accueillant pour la rose fesse puisque celle-ci, ma mamie oui !, devait s'acheter un ticket versaillais pour grossir les rangs qui firent l'inattendu succès au box-office de l'Emmanuelle de Just Jaeckin (la chose collant tout de même 2 500 000 entrées dans les dents du renard disneyen de Robin des Bois !). Bigre. Pas une paille.
J'eus préféré que ma grand mère, à vrai dire, soutint plutôt Les Valseuses (de Blier, troisième au classement des entrées 74), mais sans doute dut-elle le faire quelques années auparavant, dans d'autres circonstances, d'où immanquablement - et par ricochets - nous découlons, moi et mon mauvais goût.

Dès ma plus jeune enfance, je crois bien par ailleurs avoir toujours entendu ma maman dire que le péril jaune était pour demain, ou jeudi tout au plus (Les Chinois à Paris de Yanne, 23ème du classement, la confortant dans ses convictions inquiètes).
La belle santé boxofficieuse de Bruce Lee devait lui donner un temps raison. Mais heureusement pour elle, l'année 74 fut l'ultime, mieux : la posthume, pour le Petit Dragon. La grosse tête qu'il fatalement pris ne lui permit ainsi pas de voir son succès hexagonal : ses Fureur et Opération ne devant sortir qu'après qu'il eut calanché.

Pour ma part personnelle, je ne sais plus quel film de 1974 je devais voir en premier – a posteriori bien sûr. Fut-ce Soleil Vert ou Le Shérif est en Prison ?
Il me faudra avouer que le match fut sans doute donné entre Les Bidasses s'en vont en guerre ou Les Quatre Charlots Mousquetaires... quoique Robin des Bois évidemment, dut l'emporter d'une large tête. A défaut d'une tournant à 360° et vomissant insanités blasphématoires et remugles verdâtres.

Il y a peu, n'ayant que ça à foutre, j'ai déterminé ma "zone de confort cinéphile", celle me faisant réagir immédiatement, pour laquelle mon subconscient jouait à plein. Dans laquelle s'était sans doute activement épanoui mon enclin pelliculesque. Elle mesure 14 ans et naît en 1974. Premier mythe cinématographique (avec Amityville) à résonner jusqu'à mes oreilles crédules, L'Exorciste n'étant bien sûr pas du tout étranger à cet éveil...

Familiale, oui comme je disais plus haut, 1974 est à n'en pas douter mon année-mère.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 248 longs métrages (sur les 727 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Buster Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent
Conversation secrète (Coppola) **** **** *** **** **** **   *** **** ***
Amarcord (Fellini) **** ** *** *** **** **** *** ****   ****
Le Fantôme de la liberté (L. Buñuel) **** ° **** *** *** **** *** **** **** ****
Solaris (Tarkovski) *** *   **** **** ***   **** *** *
Chinatown (Polanski) *** ** ** *** **** ** **** ***   ***
Le Château de la pureté (Ripstein) ****     *** ****          
Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Peckinpah) *** *** *** ** **** * ****   **** ****
L'Exorciste (Friedkin) ** ** *** *** **** ** **** *** *** ****
Les Valseuses (Blier) *** *** **** *** *** ** **** ** ** ***
Serpico (Lumet) ** ***   *** *** ** **   **** ***
Vincent, François, Paul et les autres (Sautet) *** *** ** *** *** ** *** *** ** ***
La Gueule ouverte (Pialat) *** * ***   ****   **** **    
Mes petites amoureuses (Eustache) **** * *** ***   ***   ***    
Le Canardeur (Cimino) ** ** ** ** *** ** **** ** **** ***
Gare centrale (Chahine) ** **   *** ***         ****
Le Fantôme de Cat Dancing (Sarafian) **     ** ***       **** ***
Ana et les loups (Saura) ***       ****          
La Mort de Maria Malibran (Schroeter) ****   ***              
Lacombe Lucien (Malle) *** * *** *** ** **   ***   ***
Deux Contes moraux : la Boulangère de Monceau, la Carrière de Suzanne (Rohmer) *** ** ***         ** **** **
Sugarland Express (Spielberg) ** **     ****   *** * *** ***
Les Hautes Solitudes (Garrel) ***   ****         **    
Tous les autres s'appellent Ali (Fassbinder) *** * *** ** **** ***   * ***  
Femmes femmes (Vecchiali) **** * **   ****          
La Dernière Corvée (Ashby) ** **     ***       ****  
Le Jour du vin et des roses (Edwards) *** ***     ***         **
Les Doigts dans la tête (Doillon) **   *** ***       ***    
Pataquesse (MacNaughton)     *** ** **   ***     ***
Céline et Julie vont en bateau (Rivette) *** ° **** ** ***     ***    
Ne vous retournez pas (Roeg) ** ° *   ****   *** *** *** ***
Soleil vert (Fleischer) **   ** ** *** ** *** **   ***
Le Shérif est en prison (Brooks) *   **   **   ***   *** ****
Le Chaud Lapin (Thomas) ** **** **         **    
Le Pélican (Blain) ***   ** **       ***    
Malicia (Samperi) **       **     ** ****  
A Bigger Splash (Hazan) ***     ***   **        
Un homme qui dort (Queysanne) ****     *         ***  
Asylum (Baker) **   **   **          
L'Alliance invisible (Martino)         ***         ***
L'Ombre d'une chance (Mocky) ***       ***          
La Mort caresse à minuit (Ercoli)         ***         ***
Out One : Spectre (Rivette) ***       ***          
The Nickel Ride (Mulligan) ** ****                
Vers la joie (Bergman) ***                 ***
Deux Grandes Gueules (Corbucci)                   ****
Goyokin, la terreur des Sabai (Gosha)         ****          
La Société du spectacle (Debord)     ****              
American Graffiti (Lucas) *** **     ***   ** * ** ***
L'Horloger de Saint-Paul (Tavernier) **   ** ** *** **   ** **  
Contes immoraux (Borowczyk) ** ** ** ** **     *** **  
Nada (Chabrol) **   ** ** *** *       ***
Les Larmes amères de Petra von Kant (Fassbinder) ***   *** * ***     *    
Le Marchand des quatre saisons (Fassbinder) ***     * *** **        
Opération Dragon (Clouse)         **   ****   * **
Sweet Movie (Makavejev) **   ** ** ***          
Papillon (Schaffner) * **   ** ***   ** **   ***
Magnum Force (Post) * **     **   ***     ***
La Poursuite implacable (Sollima)   **     ***         **
Lancelot du lac (Bresson) **** ° °         ** ***  
Le Mouton enragé (Deville) *   ** ** *** * ***      
Mondwest (Crichton) *       ***   *** * ** **
Robin des Bois (Reitherman)   **     **   ***   ** *
L'Arnaque (G.-R. Hill) *   ** ** ***   ** *   **
Stavisky (Resnais) ** ° *** ** *** **   *    
Kashima Paradise (Le Masson)       ***   **        
La Maison qui tue (Duffell)         **         ***
Milan calibre neuf (Di Leo)         **         ***
Un pigeon mort dans Beethoven Street (Fuller) **       ***          
Un vrai crime d'amour (Comencini) *** **                
Willow Springs (Schroeter)     **             ***
Dodes' caden (Kurosawa) *** * ** **   °   **   ***
Woody et les robots (Allen) *   *** **     **     ***
Coffy, la panthère noire de Harlem (J. Hill)     *   ***   **     **
Glissements progressifs du plaisir (Robbe-Grillet) *   **   ***     **    
La Montagne sacrée (Jodorowsky) **   ** ° ****          
Le Grand Attentat (Mann) ** ** ** **            
Le Trio infernal (Girod) **   ** ** **          
Nous sommes tous des voleurs (Altman) *** °   ** ***          
Les Gaspards (Tchernia)   *** *   *   ** *   ***
Les Nuits rouges (Franju) **   ** * ***     ** *  
La Fureur du Dragon (Lee) *       **   ***   * **
Un justicier dans la ville (Winner) *       ***   *** *   *
La Maison des damnés (Hough)         **   *     ***
Les Guichets du Louvre (Mitrani) * *** **              
Touche pas à la femme blanche (Ferreri) *   **             ***
Coup d'Etat (Yoshida)     ***              
Don Angelo est mort (Fleischer)         ***          
Je n'ai que toi (Barakat)                   ***
La Victime désignée (Lucidi)         ***          
Les Aventures époustouflantes de Tom et Jerry (Hanna, Barbera & Deitch)                   ***
Les Joyeuses Aventures de la Panthère rose (Pratt)                   ***
Les Noces (Wajda) ***                  
Chair pour Frankenstein (Margheriti & Morrissey) *   **   **   **      
Gumshoe (Frears) *     ** ***     *    
Larry le dingue et Mary la garce (Hough)   *     *   **   ***  
Les Chinois à Paris (Yanne)     **       ** *   **
Les Mille et Une Nuits (Pasolini) * ° ** *   ***   *   ***
Portier de nuit (Cavani) **   ° * *** **   *   **
Parade (Tati) **   ** *   *        
Banana Split (Berkeley)     ** **            
Bedlam (Robson) *** *                
Dillinger (Milius) **       **          
Général Idi Amin Dada : autoportrait (Schroeder) *   ***              
L'Escapade (Soutter) **   **              
Le Piège (Huston) **       **          
Mister Majestyk (Fleischer)         **   **      
Nous voulons les colonels (Monicelli) **     **            
Pink Narcissus (Bidgood)     *   ***          
Un nuage entre les dents (Pico)         **     **    
La Moutarde me monte au nez (Zidi) °   **   *   ** *   ***
Célestine, bonne à tout faire (Franco)     *         *   ***
Marseille Contrat (Parrish)   *     **         **
Borsalino and co (Deray)         *   ** *   **
Rapt à l'italienne (Risi) **   *   *         **
Un silencieux au bout du canon (Sturges) *       *   **     **
Zardoz (Boorman) **     ° **   ** * * *
Emmanuelle (Jaeckin)   * °   **   ** * * *
La Race des seigneurs (Granier-Deferre) * ** *   *     *    
France, société anonyme (Corneau) *   *         **    
La Gueule de l'emploi (Rouland) *       °   ***      
Le Château des messes noires (Sarno)     *   *         **
Le Sexe fou (Risi)   *           ** *  
Mais qu'est-ce que je viens foutre au milieu de cette révolution ? (Corbucci)   °           *   ***
Sept Cent quarante-sept en péril (Smight)         °   **     **
Dracula vit toujours à Londres (Gibson)         **         *
Justice sauvage (Karlson)   *     **          
Le Flic ricanant (Rosenberg) *       **          
Le Retour de l'abominable docteur Phibes (Fuest)         **     *    
Le Seuil du vide (Davy)     *         **    
Les Diablesses (Margheriti)     *   **          
Les Emigrants (Troell) *       **          
Les Neuf Vies de Fritz le Chat (Taylor)         **          
Les Vierges de la pleine lune (Batzella)     *   **          
Mariage (Lelouch) ***   °              
Un colt pour une corde (Kotcheff)         **         *
Adolescence pervertie (Bénazéraf)     **              
Antoine et Sébastien (Perier)         **          
Billy le cave (Dragoti)         **          
Black Caesar, le parrain de Harlem (Cohen)         **          
Dites-le avec des fleurs (Grimblat)         **          
Dynamite Jones (Starrett)         **          
Executive Action (Miller)         **          
Flipper City (Bakshi) **                  
Grandeur nature (Berlanga) **                  
Histoires d'outre-tombe (Francis)         **          
L'Exécuteur noir (Douglas)         **          
L'Œil du labyrinthe (Caiano)         **          
La Bambina (Lattuada) **                  
La Cible hurlante (Hickox)         **          
La Cousine Angélique (Saura) **                  
La Grande Trouille (Grunstein)               **    
La Paloma (Schmid) **                  
Le Boss (Di Leo)                   **
Le Château du vice (Brismée)         **          
Le Gardien (Renc)               **    
Le Moineau (Chahine)                   **
Le Nouveau Monde (Troell)         **          
Les Aventures les plus folles de Fifi Brindacier (Hellbom)         **          
Les Casseurs de gangs (Hyams)         **          
Les Démoniaques (Rollin)     **              
Les Dernières Fiançailles (Lefebvre) **                  
Les Dieux et les morts (Guerra) **                  
Les Religieuses du Saint-Archange (Paolella)         **          
Mahler (Russell)         **          
Mémoires du sous-développement (Guttierez-Alea)       **            
Mickey, Donald, Pluto et Dingo en vacances (Disney)                   **
No Room for the Groom (Sirk)     **              
Péché véniel (Samperi)                 **  
Plaisir à trois (Franco)     **              
Police puissance sept (D'Antoni)         **          
Refroidi à 99 pour cent (Frankenheimer)         **          
SPYS (Kershner)         **          
Une raison pour vivre, une raison pour mourir (Valerii)                   **
L'Homme au pistolet d'or (Hamilton) ° *     *   ***     *
La Gifle (Pinoteau) ° *** °   *   **      
Gatsby le magnifique (Clayton) *       * *   *   *
Nos plus belles années (Pollack) * °   * **          
Le Retour du grand blond (Robert) °   **   *   ** *   *
Attention on va s'fâcher ! (Fondato)         °   **     *
La Bonzesse (Jouffa & Leroi)     °   **     *    
La Femme aux bottes rouges (J.-L. Buñuel) *   *   *          
A nous quatre cardinal ! (Hunebelle)             ** °    
Bons Baisers à lundi (Audiard)         °   **      
Chino (Sturges & Coletti)         *         *
La Chasse au diplôme (Bridges) *       *          
Le Jour du dauphin (Nichols) *       *          
Le Voyage (De Sica)   *     *          
Los Amigos (Cavara)         *         *
Terreur dans la nuit (Hutton)         *     *    
Toute une vie (Lelouch) °       **          
Vous intéressez-vous à la chose ? (Baratier)   **     °          
Les Seins de glace (Lautner) °   °   *   ** °    
Les Quatre Charlots mousquetaires (Hunebelle)     °       ** °    
Touchez pas à la chnouf (Gasnier)         *          
Amigo mon colt a deux mots à te dire (Lucidi)         *          
Club privé (Pecas)     *              
Contre une poignée de diamants (Siegel)         *          
Gold (Hunt & Glen)         *          
Juliette et Juliette (Forlani)         *          
L'Esprit de la mort (Newbrook)         *          
L'Ironie du sort (Molinaro) °       *          
La Ceinture noire (Clouse)         *          
La Main à couper (Périer)         *          
La Malédiction du vampire (Elorrieta)               *    
La Virée superbe (Vergez) *                  
Le Bal du vaudou (De la Iglesia)         *          
Le Bordel (Bénazéraf)     *              
Le Flic se rebiffe (Kibbee & Lancaster)         *          
Les Anges mangent aussi des fayots (Barboni)         *          
Les Bidasses s'en vont-en-guerre (Zidi)             *      
Les Bootleggers (Sargent)         *          
Les Brûlantes (Franco)     *              
Les Colts au soleil (Collinson)         *          
Les Horizons perdus (Jarrott)         *          
Les Suspects (Wyn)         *          
Les Violons du bal (Drach) *                  
Métamorphose du chef de la police politique (Soto) *                  
Meurtres au soleil (Isasi-Isasmendi)         *          
On s'est trompé d'histoire d'amour (Bertucelli)         *          
Q (Davy & Geldreich)               *    
Rêves humides (collectif)           *        
Trafiquants d'hommes (Guillermin)         *          
Une bonne planque (Lattuada) *                  
Le Secret (Enrico) °       *     *   °
Vos gueules les mouettes ! (Dhéry)         °   *     *
Comment réussir quand on est con et pleurnichard (Audiard)     °   °   * *    
Impossible pas français (Lamoureux)     °   °   *     *
Les Mille et Une Nuits érotiques (Margheriti)     °             *
OK patron (Vital)         °         *
Le Permis de conduire (Girault)         °   *     °
Verdict (Cayatte) °       °         °
Les Vacanciers (Gérard)     °   °          
Ursule et Grelu (Korber)         °         °
Comme un pot de fraises (Aurel)         °          
Deux Grandes Filles dans un pyjama (Girault)         °          
Dis-moi que tu m'aimes (Boisrond)         °          
L'Amour à la bouche (Kikoïne)     °              
La Grande Nouba (Ardan)         °          
Le Cuisinier de Ludwig (Syberberg)     °              
Le Führer en folie (Clair)         °          
Le Hasard et la violence (Labro) °                  
Les Impures (Wickman)     °              
Les Murs ont des oreilles (Girault)     °              
Libres Echanges (Wiklund)     °              
Par le sang des autres (Simenon)         °          
Sexuellement vôtre (Pecas)     °              
Si si mon colonel (Guerrini)         °          
Y'a un os dans la moulinette (André)