Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2015

Sur vos écrans en 1983

EDITORIAL :

Par Jean-Luc L.

1983,rohmer,bergman,pialat,argento,allen,oshima,jones,gilliam,truffaut,marker,eastwood1983 Fin d'une époque

Mai 1981 n'avait pas marqué de rupture avec le cinéma des années 70. L'élection de Mitterrand ne faisait qu'entériner la victoire de l'idéologie dominante depuis 1968. En revanche, l'entrée dans la rigueur en 1983 avec le gouvernement Fabius et le refus de sortir du SME marquent une fracture profonde avec le passé. Cette faillite de l'idéologie devant l'efficacité du libéralisme sera accentuée ensuite avec la chute du mur de Berlin et l'éclatement de l'URSS.

1983, c'est également la date de sortie de Vivement dimanche, le dernier film de François Truffaut emporté par le cancer en 1984. 1983 clôt ainsi une longue période, définie comme celle d'une coexistence pacifique et enrichissante entre un centre du cinéma, populaire, et sa périphérie, plus ouverte sur la nouveauté. Avec A nos amour, Pialat réalise un dernier film psychologique et social avant de s'essayer au film de genre avec Police. Rohmer réalise Pauline à la plage, comédie gracieuse, cruelle et sensuelle avant Les nuits de la pleine lune, quatrième film de la série "Comédies et proverbes" au ton très pessimiste.

1983, on ne le sait pas encore amorce la chute vertigineuse de la fréquentation en France. Après un pic supérieur à 200 millions d'entrées en 1982, on passe dès 1985, pour la première fois depuis l'après-guerre au-dessous des 175 millions de spectateurs. On en sera à moins de 125 millions en 1988. Soit, après la relative stabilité des années soixante-dix, une chute de 40 % en six ans (et le plus faible nombre d'entrées depuis 1928).

Cette chute des entrées se double d'un second phénomène, au moins aussi inquiétant : ces 40 % de public perdu sont des spectateurs de films français (et de films étrangers non anglo-saxons, déjà marginalisés). Le public du cinéma américain reste relativement stable, ce sont les productions françaises qui cessent, assez brutalement, d'attirer le public. Cette perte est encore aggravée par le fait que ce public déficient est, encore plus majoritairement que le public global, composé d'adolescents : de 1983 à 1988, la chute globale est de 37 % mais la baisse de fréquentation des 15-24 ans est de 42 %. Massivement, les jeunes, qui sont aussi l'avenir du public, ne se déplacent plus dans les cinémas que pour voir des films américains.

1983 : L'Amérique de Reagan s'est trouvée un héros avec Rambo qui sort sur nos écrans entouré des deux James Bond, le non approuvé Jamais plus jamais et Octopussy estampillé EON et United Artists. Mais, ici aussi, le cinéma du centre souffre. Francis Ford Coppola, qui avait réussi à concilier sa vocation d’auteur et le désir de recréer le Hollywood d’antan avec son studio American Zoetrope, fondé en 1968 à Los Angeles le revend cette année là. Les expérimentations (One from the Heart, 1982, Rumble Fish, 1983) cesseront donc pour un temps. Heureusement Scorsese sort des sentiers battus pour la farce grinçante qu'est La valse des pantins et Clint Eastwwod se fait le témoin fantomatique d'une époque appelée à disparaitre dans Honkytonk man.

1983. Sortie en France de Fanny et Alexandre que Bergman présente comme son dernier film : "Je ne ferai plus de long métrage. Je ne me suis jamais autant amusé, et je n’ai jamais autant travaillé. Fanny et Alexandre représente la somme totale de ma vie en tant que réalisateur... Je préfère laisser la réalisation de films à des gens plus jeunes. Je n’ai plus assez d’énergie." Mais le pire n'est jamais certain : Bergman tournera pourtant encore un film (Après la répétition) et onze téléfilms dans les vingt années suivantes !!!

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 189 longs métrages (sur les 634 sortis en salles) et 2 courts, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent
Pauline à la plage (Rohmer) **** **** *** **** ****   ****   **** ****
Fanny et Alexandre (Bergman) **** * **** **** ****   ****     ****
A nos amours (Pialat) **** **** **** **** ****   **   **** ***
Ténèbres (Argento)     ***   **** **** **     ****
Zelig (Allen) **   *** ** **** ****   **   ****
Furyo (Oshima) *** ** **** **** **** **** **   *** ***
Monty Python, le sens de la vie (Jones & Gilliam) **   *** *** **** **** *** ** ** ***
Vivement dimanche ! (Truffaut) ** ** *** *** **** *** *   **** ****
Sans soleil (Marker) ****   *** *** ***          
Honkytonk Man (Eastwood) *** *** *** *** *** ***        
L'Argent (Bresson) **** ° ** ****     ****   ***  
La Valse des pantins (Scorsese) *** **** *** *** *** *** ** **   **
Travail au noir (Skolimowski)         ****   ****      
Un fauteuil pour deux (Landis) **   ** **   ****   ** *** ***
Mortelle Randonnée (C. Miller) **   *** *** ***   **     ***
Frère de sang (Henenlotter)         *** ***       ***
Zombie (Romero)   ° *** ** *** **** **   ** ****
Faits divers (Depardon) ***   *** ***            
Miss Oyu (Mizoguchi)   ****   **            
Rambo (Kotcheff) ** ***   ** *** ****   ** ** ***
Papy fait de la résistance (Poiré) * ** ** ** *** ***   ** ** ***
La Ballade de Narayama (Imamura) **** ° ** *** ****   *      
Outsiders (Coppola) ** ***   ** ***     *    
L'Emprise (Furie)     **   *** ***     ** **
Frances (Clifford)   ***     ***   *     ***
Sans retour (W. Hill)   **     *** **       ***
Boat People (Hui)   **** ** **            
Cujo (Teague)     **     ***     ***  
Halloween III, le Sang du sorcier (Wallace)         *** ***       **
L'Année de tous les dangers (Weir)         ***   **     ***
A la poursuite de l'étoile (Olmi)       ***     ***      
Les Trois Couronnes du matelot (Ruiz)         ****   **      
La ultima cena (Gutierrez-Alea)         ****          
Racket (MacKenzie)         ****          
Tout l'or du ciel (Ross)         ****          
Les Prédateurs (Scott) **   * ** *** *** ** * * ****
Evil Dead (Raimi)     ** ° **** ****   * ° ****
Creepshow (Romero)     °   *** *** *   *** ***
Dark Crystal (Henson & Oz)           ** *     ****
Le Vent (Cissé) ***   ** **            
Rue Cases-Nègres (Palcy) ***     **           **
Danton (Wajda)     ** ** **   *   ** ***
Chaleur et poussière (Ivory)     ** *** **          
La Grande Ville (Ray) ****                  
Le Jour des idiots (Schroeter)     **   ***         **
L'Africain (De Broca) ** *** **     * *     ***
Le Dernier Combat (Besson)     ° ** *** *** *     ***
Les Compères (Veber) * ** *** *   **   ** *  
L'Homme blessé (Chéreau) **   ** * ****   *      
Monty Python à Hollywood (Hughes)       ** ** **   **   **
En haut des marches (Vecchiali)   *** **              
L'Homme aux deux cerveaux (Reiner)     *     ****        
Le Territoire (Ruiz)     **   ***          
War Games (Badham) * ** **     ***   *   ***
Tonnerre de feu (Badham)         ** **   *   ***
Tootsie (Pollack) **   ** ** ** *** * * * *
La Vie est un roman (Resnais) ***   ** *         **  
Le Bal (Scola) **   ** **   * **      
Koyaanisqatsi (Reggio)         **       * ***
L'Histoire de Piera (Ferreri)     **   **   **      
Megavixens (Meyer)     **     *** *      
Chronopolis (Kamler)         ***          
Dément (Sholder)         ***          
Get Crazy (Arkush)                   ***
Le Voyage d'Orphée (Costa, cm)                   ***
T'es fou Jerry ! (Lewis)                   ***
Tempête (Mazursky)         ***          
Un jeu brutal (Brisseau)   ***                
Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ? (Finkleman) *   ** * * ***   * ** **
Le Retour du Jedi (Marquand) ** ** ° * * ** * ** ** **
Garçon ! (Sautet) **   * **     ** * **  
Quarante-Huit Heures (W. Hill)       * ** *** * °   ***
Le Prix du danger (Boisset)   ** * * ** *** *     *
Tchao Pantin (Berri) * ** ** * ** *** °   * **
Dans la ville blanche (Tanner)     **   **          
J'aurai ta peau (Heffron)         *         ***
L'Imposteur (Comencini)             **     **
La Mort aux enchères (Benton)         **         **
Le Choix de Sophie (Pakula)         ***   *      
Les Derniers Monstres (Risi)             **     **
Les Joueurs d'échecs (Ray)   *               ***
Te souviens-tu de Dolly Bell ? (Kusturica)     ** **            
Thriller (Landis, cm)       **           **
Tygra, la glace et le feu (Bakshi)           **       **
Jamais plus jamais (Kershner)   * ° ** ** **   * ** **
Cap Canaille (Berto & Roger)     *   ***   *      
L'Eventreur de New York (Fulci)     *   ** **        
La Belle Captive (Robbe-Grillet)     *   **   **      
Le Verdict (Lumet)       **     *     **
Piège mortel (Lumet)         ** *       **
Le Monde selon Garp (G-R Hill)           ** ** * *  
L'Œil du Tigre, Rocky 3 (Stallone) *     * * ***     *  
Octopussy (Glen)       * ** **   °   *
L'Eté meurtrier (Becker) * * ** ° ** ** ° * ° **
Les Dieux sont tombés sur la tête (Uys) *   **     ° ° * ** **
A la recherche de la panthère rose (Edwards)     ** *     *     *
Gandhi (Attenborough)   °     **   *     **
La Lune dans le caniveau (Beineix)     °   **   *     **
Le Ruffian (Giovanni)   *     * ** *      
Signes extérieurs de richesse (Monnet)     **   ° **        
Attention, une femme peut en cacher une autre (Lautner) *   **   *          
Equateur (Gainsbourg)     °   ** **        
Carmen (Saura)             *     **
Dar l'invincible (Coscarelli)           *       **
Horrible (Massaccesi)     *     **        
Les Traqués de l'an 2000 (Trenchard-Smith)           *       **
Psychose II (Franklin)         * **        
Vive la sociale ! (Mordillat)             °     ***
Amityville II, le Possédé (Damiani)           **        
Atomic Cafe (Loader, K. Rafferty & P. Rafferty)       **            
Barbe-d'Or et les pirates (Damski)           **        
Cinq Jours ce printemps-là (Zinnemann)                   **
Cobra (Girolami)                   **
Horreur dans la ville (M. Miller)           **        
Hysterical (Bearde)                   **
L'Art d'aimer (Borowczyk)             **      
La Java des ombres (Goupil)         **          
La Montagne magique (Geissendörfer)         **          
La Mort de Mario Ricci (Goretta)     **              
La Peur règne sur la ville (Rosati)         **          
La Tragédie de Carmen (Brook)                   **
La Traviata (Zeffirelli)                   **
La Vengeance de l'Aigle de Shaolin (Chung)         **          
Le Chat noir (Fulci)         **          
Le Guerrier de l'espace (Johnson)                   **
Le Sadique à la tronçonneuse (Piquer-Simon)           **        
Œil pour œil (Carver)           **        
Surexposé (Toback)         **          
La Femme de mon pote (Blier) * ** ** ° **   ° * °  
J'ai épousé une ombre (Davis) *   *   °   *     **
Le Démon dans l'île (Leroi)     *   * * *      
La Morte-Vivante (Rollin)     °     ** *      
Les Quatre de l'Apocalypse (Fulci)     °   ***         °
My Dinner with Andre (Malle)   °   **            
Superman III (Lester)         ** ** * ° ° °
Circulez y'a rien à voir (Leconte) °   ** °   ** °      
Le Marginal (Deray)   * °   * **   °    
Officier et gentleman (Hackford) **       *   * ° °  
Joy (Bergonzelli)             *   *  
Le Battant (Delon)         *   *      
Le Justicier de minuit (Lee-Thompson)         ° **        
Piranha 2, les Tueurs volants (Cameron)           **     °  
Coup de foudre (Kurys) *   **       °      
Flashdance (Lyne) **     *   ° °      
La Crime (Labro)         * * °     *
Les Dents de la mer 3 (Alves)         ° ** °   *  
L'Indic (Leroy) °   **   °          
Quand faut y aller, faut y aller (Barboni)           *   °   *
Staying Alive (Stallone) *       *     °    
Androïde (Lipstadt)                   *
Antonieta (Saura)         *          
Capitaine Malabar dit La Bombe (Lupo)           *        
Commando (Sharp)               *    
Enigma (Szwarc)         *          
Erendira (Guerra)       *            
Fanny Hill (O'Hara)             *      
La Palombière (Denis)             *      
Les Mots pour le dire (Pinheiro)             *      
Les Yeux de l'étranger (Wiederhorn)         *          
Monsignore (Perry)             *      
Personne n'est parfait (Festa-Campanile)             *      
Un dimanche de flic (Viannet)                   *
Vigilante - Justice sans sommation (Lustig)         *          
Yor le chasseur du futur (Margheriti)           *        
Zigzag Story (Schulmann)     *              
Banzaï (Zidi) °   ** ° * * ° ° ° °
A bout de souffle made in USA (McBride)     *   *   ° °    
Vendredi treize chapitre trois (Miner)     °   ° **       °
Au nom de tous les miens (Enrico)       °     *      
Edith et Marcel (Lelouch) °           *      
La Fiancée qui venait du froid (Nemes)     *       °      
Patricia, un voyage pour l'amour (Frank)     °       *      
Premiers Désirs (Hamilton)     °       *      
Le Grand Carnaval (Arcady)     °       °     °
Le Retour des bidasses en folie (Vocoret)     °       °      
Mon curé chez les Thaïlandaises (Thomas)     °       °      
Un chien dans un jeu de quilles (Guillou)             °      
Benvenuta (Delvaux)       °            
Ça passe ou ça casse (Trikonis)               °    
Debout les crabes, la mer monte (Grand-Jouan)             °      
Flics de choc (Desagnat)         °          
Le Faucon (Boujenah)           °        
Le Jeune Marié (Stora)     °              
Les Branchés à Saint-Tropez (Pécas)     °              
Les Meilleurs Amis (Jewison)             °      
On l'appelle catastrophe (Balducci)     °              
Porky's Two (Clark)           °        
Un bon petit diable (Brialy)               °    
  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent

Et ceux que l'on attendra encore longtemps sur nos écrans :

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent
Schizophrenia (Kargl)     ****              
Athènes (Angelopoulos, cm)       ***            
Zu, les guerriers de la montagne magique (Tsui)       °           ***
Ogroff (Moutier)     °
            *

Jean-Luc :
**** : Fanny et Alexandre
*** : Pauline à la plage / A nos amours / L'Argent / La Grande Ville / La Femme du chef de gare
** : Vivement dimanche ! / Honkytonk Man / La Valse des pantins / Travail au noir / Faits divers / Miss Oyu / Le Vent / Rue Cases-Nègres / L'Enfant secret
* : Furyo / Rambo / La Vie est un roman / Le Retour du Jedi / Jamais plus jamais / Octopussy / My Diner with André

Antoine :
**** : Zelig
*** : Pauline à la plage / Vivement dimanche ! / L'Argent / Miss Oyu
** : Furyo / Mortelle randonnée / Papy fait de la résistance / Dark Crystal / Danton / Le Retour du Jedi
* : Rambo / War Games / Jamais plus jamais / Signes extérieurs de richesse
° : L'Œil du Tigre, Rocky 3 / Banzaï / Un chien dans un jeu de quilles

Timothée :
**** : Pauline à la plage
*** : Monty Python, le sens de la vie / Vivement dimanche ! / Honkytonk Man / La Valse des pantins / Un fauteuil pour deux / Outsiders / Les Compères
** : Rambo / Papy fait de la résistance / Le Retour du Jedi / L'Œil du Tigre, Rocky 3 / Octopussy
* : Tchao Pantin / Jamais plus jamais / Banzaï

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- L'Argent (Bresson) Fanny et Alexandre (Bergman-version TV) 3- A nos amours (Pialat) L'Enfant secret (Garrel) 5- Travail au noir (Skolimowski) Les Trois couronnes du matelot (Ruiz) 7- T'es fou Jerry ! (Lewis) Un jeu brutal (Brisseau) 9- Ana (Cordeiro-Reis) Furyo (Oshima) Pauline à la plage (Rohmer)
Ancien : Miss Oyu ( Mizoguchi )

Foxart :
1/A nos amours 2/Fanny & Alexandre 3/Vivement dimanche ! 4/Les prédateurs 5/Zombie 6/Schizophrenia, le tueur de l'ombre 7/Furyo 8/Et vogue le navire 9/Ténèbres 10/Videodrome

Pierre :
1-Sans soleil (Marker) 2-Les trois couronnes du matelot (Ruiz) 3-Dans la ville blanche (Tanner) 4-Zelig (Allen) 5-Zombie (Romero) 6-Fanny et Alexandre (Bergman) 7-L'histoire de Piera (Ferreri) 8-Le roi des singes (Wan Lai Ming) 9-Evil dead (Raimi) 10-Erendira (Guerra) 11-Furyo (Oshima) 12-Le territoire (Ruiz) 13-Honkytonk man (Eastwood) 14-Sans retour (Hill) 15-Ana (Reis et Cordeiro) 16-Le mur (Guney) 17-Nous étions tous des noms d'arbre (Gatti)
les 26 hors liste supplémentaires : Caligula, la véritable histoire (D'Amato)*** Merry-go-round (Rivette)*** Rolling Stones (Ashby)*** Le colosse de Hong-Kong (Ho meng Hua)*** La mante religieuse (Liu Chia Liang)*** Les incorruptibles karatékas (Lo Mar)*** Maîtresse des singes (Buchanan)*** Espèce en voie de disparition (Rudolph)** Liberty belle (Kané)** Hanna K (Costa-Gavras)** Egon Schiele, entre enfer et passions (Vesely)** les quatre justiciers (Williamson)** Les princes (Gatlif)** L'ami de Vincent (Granier-deferre)** Le camion de la mort (Cokliss)** Les aventuriers du cobra d'or (Margheriti)** Crime au cimetière étrusque (Martino)** La lanterne de jade (Chang pai Cheng)** Phobia (Huston)* Cinq jours ce printemps là (Zinnemann)* les branchés de St Tropez (Pecas)* Stella (Heynemann)* Les hommes préfèrent les grosses (Poiré)* Education anglaise (Roy)* Les aventuriers du bout du monde (Hutton)0 Le braconnier de dieu (Darras)0000
25 longs métrages inédits : 1-Schizophrenia (Kargl)***** 2-The little girl who conquered time (Obayashi)**** 3-Carne de tu carne (Mayolo)*** 4-D'origine inconnue (Cosmatos)*** 5-Zu les guerriers de la montagne magique (Tsui Hark)*** 6-Duel to the death (Ching Siu Tung)*** 7-Les enfants de Nagasaki (Kinoshita)*** 8-Sur les traces du renard pâle: recherches en pays dogon 1931-1983 (De Heusch)*** 9-John Cage (Greenaway)*** 10-Ogroff (Moutier)*** 11-Screwballs (Zielinski)*** 12-Devonsville terror (Lommel)*** 13-Meredith Monk (Greenaway)*** 14-Les huit diagrammes de Wu Tang (Liu Chia Liang)*** 15-Momentos de prazer e agonia (Pitanga)** 16-Eureka (Roeg)** 17-Robert Ashley (Greenaway)** 18-Philip Glass (Greenaway)** 19-Hundra (Cimber)** 20-Echange souhaité (Tabio)** 21-Crime et chatiment (Kaurismaki)** 22-Zeder (Avati)** 23-Vengeance (Bliss)** 24-Ninfetas do sexo selvagem (Nunes da Silva et Mansur)* 25-Masters of the world (Cavallone)*
2 moyens métrages : 1-Témoins : Joris Ivens (Destanque)*** 2-Abel Gance et son Napoléon (Kaplan)**
8 courts métrages : 1-le puits, la pendule et l'espoir (Svankmajer)**** 2-A ballad at Greenwood (Barta)**** 3-Drill (Ito)*** 4-Le voyage d'Orphée (Costa)*** 5-Anthem (Viola)*** 6-Dreams in the night (Williams)** 7-Le voyage à Deauville (Duron)** 8-Thriller (Landis)*

Un simple amateur :
1- Fanny et Alexandre (Bergman) 2- A nos amours (Pialat) 3- Sans soleil (Marker) 4- Miss Oyu (Mizoguchi) 5- Schizophrenia (Kargl) 6- Pauline à la plage (Rohmer) 7- Zelig (Allen) 8- Honkytonk man (Eastwood) 9- La valse des pantins (Scorsese) 10- Un jeu brutal (Brisseau)

Mister Arkadin :
**** : La Valse des pantins (8)
*** : L’Argent (8) ; Fanny et Alexandre (8) ; Honkytonk Man (7) ; À nos amours (7)
** : Vivement dimanche ! (7) ; Le Retour du Jedi (6) ; Pauline à la plage (6) ; Dark Crystal (6) ; Carmen (6) ; Rambo (5) ; les Compères (5) ; Les Dieux sont tombés sur la tête (5) ; Le Battant (5) ; Garçon ! (5)
* : Furyo (4) ; L’Africain (4) ; Megavixens (4) ; Tchao Pantin (4) ; L’Œil du tigre – Rocky III (4) ; L’Été meurtrier (3) ; Les Dents de la mer III (3) ; Premiers Désirs (3)
o : La Femme de mon pote (2) ; Circulez y’a rien à voir (2) ; Joy (2) ; Banzaï (2) ; Les Branchés à Saint-Tropez (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Zelig ; Monty Python, le sens de la vie ; Mortelle Randonnée ; Papy fait de la résistance ; Les Prédateurs ; Evil Dead ; Rue Cases-Nègres ; Danton ; Un jeu brutal ; Coup de foudre ; Flashdance ; Quand faut y aller, faut y aller ; Fanny Hill

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1983 ? (82 votants)

1er avec 10 voix : "Fanny et Alexandre" (Bergman)
2ème avec 7 voix : "A nos amours" (Pialat)
3ème avec 6 voix : "Sans soleil" (Marker)
4ème avec 5 voix : "Furyo" (Oshima)
5ème avec 4 voix : "Pauline à la plage" (Rohmer), "L'argent" (Bresson), "Koyaanisqatsi" (Reggio) et "Le retour du Jedi (Marquand)
9ème avec 3 voix : "Dark Crystal" (Henson), "L'été meurtrier" (Becker), "Le sens de la vie" (Gilliam/Jones)
2 voix : "L'année de tous les dangers" (Weir), "Rambo" (Kotcheff), "Les trois couronnes du matelot" (Ruiz), "Zelig" (Allen), "Dans la ville blanche" (Tanner), "Outsiders" (Coppola)
1 voix : "Rue Cases-nègres" (Palcy), "Honkytonk man" (Eastwood), "Travail au noir" (Skolimowski), "Gandhi" (Attenborough), "Tootsie" (Pollack), "Wargames" (Badham), "Le choix de Sophie" (Pakula), "Zombie" (Romero), "La valse des pantins" (Scorsese), "Un fauteuil pour deux" (Landis), "Mortelle randonnée" (Miller), "Vivement dimanche" (Truffaut), "Les prédateurs" (Scott), "Papy fait de la résistance" (Poiré).

 

LE BOX-OFFICE :

1. Les Dieux sont tombés sur la tête, Jamie Uys, 5 950 061 entrées
2. L'Été meurtrier, Jean Becker, 5 137 040 entrées
3. Le Marginal, Jacques Deray, 4 956 822 entrées
4. Les Compères, Francis Veber, 4 847 229 entrées
5. Le Retour du Jedi, Richard Marquand, 4 243 984 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : A nos amours (Maurice Pialat)
- Prix Méliès : Pauline à la plage (Eric Rohmer))
- Grand prix du cinéma français : La Vie est un roman (Alain Resnais)
- Prix Jean Vigo : Vive la sociale (Gérard Mordillat)
- César du meilleur film : Le Bal (Ettore Scola) & A nos amours (Maurice Pialat)
- Oscar du meilleur film : Gandhi (Richard Attenborough)
- Festival de Venise, Lion d'or : Prénom Carmen (Jean-Luc Godard)
- Festival de Cannes, Palme d'or : La Ballade de Narayama (Shohei Imamura)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Ascendancy (Edward Bennett) & La Ruche (Mario Camus)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Princesse (Pal Erdöss)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Coup de foudre (Diane Kurys)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1983 sur le site Encyclo-Ciné)

10/08/2015

Sur vos écrans en 1980

EDITORIAL :

Par Nolan

bigredone00.jpg"Je suis ton père". La nouvelle décennie commence par une révélation fracassante lors du meilleur épisode de la série Star Wars. Une ligne de dialogue que tout le monde connaît d'un film symbolisant à la fois un renouvellement dans l'industrie hollywoodienne et l'imminente disparition du Nouvel Hollywood avec le retentissant échec de La Porte du Paradis sorti aux Etats-Unis en novembre.

Maintenant que j'ai parfaitement résumé une année cinématographique qui est aussi celle de ma naissance que peut-on écrire sur 1980 au cinéma ? Jetons un petit coup d'œil sur le nombre d'entrées.
Ce n’est pas exceptionnel...
Contrairement au reste du monde, les Français ne se ruent pas pour voir L'Empire contre-attaque mais le film rassemble tout de même près de trois millions d'entrées. Ils lui préfèrent d'autres films multi-rediffusés que nous n'avons pas vus : La Boum et Kramer contre Kramer.
D'ailleurs côté box-office et cinéma français, ce n’est pas bien excitant. Il y a certes le Truffaut (pas vu non plus), machine à César, financée – c'est à l'époque encore inédit – par une chaine de télé (TF1), mais ce sont surtout des comédies au mieux à peine regardables, au pire nullissimes (Inspecteur la bavure, Les Sous-doués, Le Coup du parapluie, La Cage aux folles 2, Le Guignolo…) et des polars oubliés (Trois hommes à abattre, La Femme flic, …) qui peuplent le haut du classement. Seuls Alain Resnais et Paul Grimault relèvent le niveau avec Mon Oncle d'Amérique et Le Roi et L'Oiseau.
Côté anglo-saxon, c'est un peu mieux : on préfère largement les succès populaires des Blues Brothers, Y a-t-il un pilote dans l'avion ?, La Vie de Brian… à ceux des pitreries d'un Pierre Richard ou d'un Jean-Paul Belmondo en roue libre.
Côté auteurs, ça va quand même. Kubrick, Pialat, Fellini, Kurosawa, Godard, Tavernier, Fassbinder, Carpenter sortent des films remarquables et remarqués (respectivement Shining, Loulou, La Cité des Femmes, Kagemusha – financé puis amputé par Georges Lucas et Francis Ford Coppola –, Sauve qui peut (la vie), La Mort en direct, Le Mariage de Maria Braun, Fog).
Notons également 1941 de Spielberg, comédie qui connut un échec public et critique mais pour laquelle nous avons toujours eu beaucoup d’affection.
Remarquons encore le peu d'enthousiasme que déclenchent le Allen (Stardust Memories) et la suite de Rocky (autour des 500 000 entrées) et que personne ou presque n'est allé voir le Eastwood (Bronco Billy). Avec 120 000 entrées, il réunit autant de spectateurs que Labyrinth Man, désormais plus connu sous le nom d'Eraserhead et premier film du jeune David Lynch.
Enfin, on découvre qu'il y a même eu une suite à American Graffiti qui n’a retenu l’attention que de 30 000 courageux… George Lucas, son producteur, se trouve donc un peu partout : à la fois en haut du box-office avec Dark Vador, palmé d'or à Cannes grâce à Kurosawa et complètement oublié avec une suite que personne ne demandait.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 180 longs métrages (sur les 728 sortis en salles) et 1 court, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent
Au-delà de la gloire (Fuller)   ****   ** **** ***     **** ****
Shining (Kubrick) **** ° **** **** **** *** **** **** **** ****
Loulou (Pialat) **** *** *** **** **** ** *** **** ***  
Mon oncle d'Amérique (Resnais) **** *** **** ****   ***   ** **** ***
Gloria (Cassavetes) ****     *** **** **     *** ****
Monty Python, la vie de Brian (Jones) *** ** *** **** **** * *** *** *** ****
Le Dernier Métro (Truffaut) *** *** **** *** **** ** ** ** *** ****
Les Seigneurs (Kaufman)   ****     ***       ****  
Le Roi et l'oiseau (Grimault) **** °   ****   ** *** **** *** ****
Stardust Memories (Allen)     **** *** **** * **** ***   ***
Que le spectacle commence (Fosse)   *** ** ** **** ** **** ***   ****
Kagemusha, l'ombre du guerrier (Kurosawa) *** ** *** *** **** **   *** *** ***
La Cité des femmes (Fellini) ***   ** *** **** *   ***   ***
Le Mariage de Maria Braun (Fassbinder) **** * **** *** **** **   ** *** ***
Un mauvais fils (Sautet) *** *** ** *** ***   *** *** ** ***
La Bande des quatre (Yates)         **       **** ****
Elle (Edwards)   **** ** **   ** ****     ***
Atlantic City (Malle)   *** * *** ***     ***   ***
Les Guerriers de la nuit (Hill)         ****   ***      
Long Week-End (Eggleston)         ****         ***
Eraserhead (D. Lynch) *** ° **** *** **** ** *** **   **
Le Rebelle (Blain)   *** ***         ***    
Le Saut dans le vide (Bellocchio)       *** ***     ***    
Frayeurs (Fulci)     **   ****   ***     **
Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (Zucker, Abrahams & Zucker) *   *** ** ***   **** * ** ****
Bronco Billy (Eastwood) *** *** **   ***     **    
L'Empire contre-attaque (Kershner) ** *** ° ** **** * **** * ** ****
Extérieur nuit (Bral)   *** ** *** *** **   **    
Sauve qui peut [la vie] (Godard)   ° ***   *** ***   ***   ***
Blues Brothers (Landis) **   *   ***   *** * *** ***
Inferno (Argento)     * * ****   *** ** ** ***
La Mort en direct (Tavernier) **   ** ** ****     **    
Caligula (Brass)     **   ***     *   ****
Dark Star (Carpenter)     **   ***   ***   **  
Que viva Mexico ! (Eisenstein & Alexandrov) ** ** ***              
C'était demain (Meyer)         ***   **     ***
Fascination (Rollin)     **   **         ****
Alexandrie pourquoi ? (Chahine)         **** **        
Brigade spéciale (Lenzi)         ***         ***
La Lame infernale (Dallamano)         ***         ***
Scum (Clarke)       ** ****          
The Rose (Rydell)   **     ****          
Black Jack (Loach)               ****    
Petit Pierre (Clot, cm)                   ****
Fog (Carpenter)   ° ** * *** * ***   *** ***
Mille neuf cent quarante et un (Spielberg)   * * **     *** * *** ****
Nick's Movie (Wenders)   ° **   **** *   ** ****  
Bienvenue Mister Chance (Ashby)   *           * **** ***
L'Enfer des zombies (Fulci)     **   *   ****     **
La Terrasse (Scola) *** **     **     **    
Sherlock Holmes attaque l'Orient Express (Ross)         ***     *   ***
De la vie des marionnettes (Bergman)       **   ***        
L'Enfant du diable (Medak)         *       ****  
Le Gang des frères James (Hill)         ***         **
Nuit et brouillard au Japon (Oshima)     **     ***        
Nuits de cauchemar (Connor)         **         ***
Pipicacadodo (Ferreri)     ***         **    
Star Trek (Wise)                 ** ***
Le Christ s'est arrêté à Eboli (Rosi)   *   ***   *       ***
Le Seigneur des anneaux (Bakshi)   *           **   ****
Superman II, l'aventure continue (Lester) *     ** **     * ** ***
Cruising - la chasse (Friedkin)   * *   ***   ** **    
Une semaine de vacances (Tavernier) **   * * **         ***
Le Cimetière de la morale (Fukasaku)   ° **   ****          
L'Ultime Attaque (Hickox)         **       ** **
Cinq Soirées (Mikhalkov)       ***            
Genèse d'un repas (Moullet)     ***              
Héros ou salopards (Beresford)                   ***
Le Règne de Naples (Schroeter)     ***              
Le Sabre infernal (Chor)         ***          
Le Secret mortel des dix-huit jades (Chang)         ***          
Le Temple de Shaolin (Chang)         ***          
Retour à Marseille (Allio)         ***          
Téléphone public (Périer)                   ***
Tueurs de flics (Becker)         ***          
Aniki-Bobo (Oliveira) **   ** *   **        
Nimitz, retour vers l'enfer (Taylor)   ** *   * * ** * ** **
Je vais craquer (Leterrier)   ** **   *   ** *    
Baby Cart l'enfant-massacre (Misumi)       * ***          
Le Cheval d'orgueil (Chabrol)           *       ***
Les Européens (Ivory)     ** **            
Les Vampires de Salem (Hooper)         *       ***  
American Gigolo (Schrader) *       ***     *    
La Chevauchée des morts-vivants (De Ossorio)         **   **     *
Pile ou face (Enrico)         *   **     **
Simone Barbès ou la Vertu (Treilhou)   * ** **            
Terreur sur la ligne (Walton)         **   ** *    
We Can't Go Home Again (Ray)   ° **     ***        
Le Coup du parapluie (Oury)     ** ° **   *** °   **
Rocky 2, la Revanche (Stallone) *     * *   *** * * **
Le Trou noir (Nelson)         *   ** *   **
Amityville (Rosenberg)     **   **   **   * °
Inspecteur la bavure (Zidi) °   **   **   **   * *
Trois Hommes à abattre (Deray)     °   **   * **   *
Je vous aime (Berri)     °   **     *   **
Kramer contre Kramer (Benton) *       **     *    
La Nuit des traquées (Rollin)     °   **     **    
Quadrophenia (Roddam)               *    
Saturn Trois (Donen)         *   ** *    
C'est pas moi c'est lui (Richard)     *       **      
Enquête sur une passion (Roeg)   °     ***          
Extase (Machaty)   °               ***
L'Entourloupe (Pirès)     *       **      
Les Cinq Maîtres de Shaolin (Chang)     °   ***          
Les Muppets, ça c'est du cinéma (Frawley)             ** *    
Le Voyage en douce (Deville)   ** *              
Terreur extraterrestre (Clark)         **   *      
Tusk (Jodorowsky)         **     *    
Yanks (Schlesinger)         **     *    
Filming Othello (Welles)               **    
Hazal (Özgentürk)       **            
Le Bal de l'horreur (P. Lynch)         **          
Le Piège (Schmoeller)         **          
Le Point zéro (Reitz)       **            
Le Prisonnier de Zenda (Quine)               **    
Les Monstres de la mer (Peeters)                   **
Mannaja, l'homme à la hache (Martino)                   **
Nico l'arnaqueur (Corbucci)         **          
Psychose phase trois (Marquand)                   **
S.O.S. Jaguar opération casseurs (Lenzi)         **          
Têtes vides cherchent coffre plein (Friedkin)                   **
Woyzeck (Herzog)       **            
Zorro (Mitra)                   **
La Boum (Pinoteau) * ** *   *   ** ° °  
Fame (Parker) *       **   ° *   **
Les Sous-Doués (Zidi) ° ** * * °   * ° **  
La Femme flic (Boisset)     °   *     *   **
La Légion saute sur Kolwezi (Coutard)         *     *   *
Les Petites Ecolières (Mulot)     °   *       **  
Retour en force (Poiré)     *   °         **
On a volé la cuisse de Jupiter (De Broca)   * °   *   * *   *
Le Bar du téléphone (Barrois)         *     *    
Le Massacre des morts-vivants (Grau)             *     *
Tendres Cousines (Hamilton)               * *  
Un drôle de flic (Corbucci)             *     *
L'Avare (De Funès & Girault) °       *     * * *
Le Guignolo (Lautner) *       °   * *    
La Banquière (Girod)     °   *     *    
Alligators (Martino)         *          
Arrête de ramer, t'es sur le sable (Reitman)                   *
Bastien Bastienne (Andrieu)               *    
Black Samouraï (Adamson)         *          
Bons Baisers d'Athènes (Cosmatos)                   *
Cocktail Molotov (Kurys)               *    
L'Album de Martin Scorsese (Scorsese)           *        
L'Etalon noir (Ballard)               *    
L'Homme au masque de fer (Newell)               *    
La Guerre des abîmes (Jameson)                   *
La Malédiction de la vallée des rois (Newell)         *          
La Petite Sirène (Andrieux)         *          
Le Cavalier électrique (Pollack)               *    
Les Enfilées (Roy)         *          
Les Joyeux Débuts de Butch Cassidy et le Kid (Lester)         *          
Mais qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour avoir une femme qui boit dans les cafés avec les hommes ? (Saint-Hamont)                   *
Météore (Neame)                   *
Parties déchaînées (Canevari)               *    
Petites Filles au bordel (Leroi)         *          
Urban Cowboy (Bridges)         *          
Woody Allen Number One / Lily la Tigresse (Taniguchi & Allen)     *              
Xanadu (Greenwald)               *    
La Maladie de Hambourg (Fleischmann)     ° *            
La Cage aux folles II (Molinaro) °   * ° °   * ° °  
Les Charlots contre Dracula (Desagnat) °           * °    
Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu (Pecas)     °   °     °    
Cabo Blanco (Lee-Thompson)                   °
Chaleurs exotiques (Girolami)     °              
Charlie bravo (Bernard-Aubert)         °          
Contes pervers (Deforges)               °    
Hulk revient (Johnson)                   °
L'Aguicheuse (Scattini)     °              
L'Eté de la peur (Craven)     °              
L'Ile sanglante (Ritchie)               °    
L'Immorale (Mulot)     °              
L'Infirmière de l'hosto du régiment (Laurenti)     °              
La Baigneuse fait des vagues (Tarantini)     °              
La Flic à la police des mœurs (Tarantini)     °              
Les Nymphomanes (Bernard-Aubert)     °              
Maîtresses pour couples (Roy)         °          
Radio On (Petit)     °              
Rodriguez au pays des merguez (Clair)               °    
Tintorera (Cardona Jr)                   °
  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent

Et ceux que l'on attendra encore longtemps sur nos écrans :

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Vincent Rémi
Fleur empoisonnée (Fujii)       ** ***          
Aditya (Courant)     **              
Cœur bleu (Courant)     **              
Il faut le sauver (Courant)     **              

Nolan :
*** : Shining / Monty Python, la vie de Brian / Le Roi et l'oiseau / L'Empire contre-attaque / Blues Brothers
** : Que le spectacle commence / Le Mariage de Maria Braun / Quadrophenia
* : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? / Le Seigneur des anneaux / Superman II, l'aventure continue
° : Le Coup du parapluie / Inspecteur la bavure / Fame / Les Sous-Doués / Le Guignolo

Antoine :
**** : La Cité des femmes
*** : Le Roi et l'oiseau / Kagemusha, l'ombre du guerrier / Atlantic City / Que Viva Mexico !
** : Shining / Monty Python, la vie de Brian / Stardust Memories / L'Empire contre-attaque / Blues Brothers
* : Inspecteur la bavure / Quadrophenia
° : Les Sous-Doués / L'Avare / Les Charlots contre Dracula

Timothée :
**** : Au-delà de la gloire / Monty Python, la vie de Brian
*** : Le Dernier Métro / Stardust Memories / Que le spectacle commence / Y a-t-il un pilote dans l'avion ? / Fog
** : Le Coup du parapluie / Les Sous-Doués
* : Rocky 2, la Revanche / Le Guignolo

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Sauve qui peut (la vie), 2- Shining, 3- Au-delà de la gloire, 4- Loulou, 5- Simone Barbès ou la Vertu, 6- Certaines nouvelles, 7- Elle, 8- Le Mariage de Maria Braun, 9- Le Règne de Naples, 10- Bronco Billy, Le Dernier Métro
Inédits : L'Age de la terre (Rocha), Les Photos d'Alix (Eustache), Berlin Alexanderplatz (Fassbinder - série TV)

Julien :
1. Shining ****, 2. Stardust Memories ****, 3. Loulou ****, 4. Mon oncle d'Amérique ****, 5. Le mariage de Maria Braun ****, 6. Kagemusha ***, 7. All that jazz ***, 8. Le dernier métro ***, 9. Le roi et l'oiseau ***, 10. Inferno ***
Puis : Life of Brian ***, Eraserhead **, Blues brothers **, Dark star **, Fascination **

Pierre :
Top ten : 1-Inferno (Argento) 2-Que viva Mexico (Eisenstein et Alexandrov) 3-La terrasse (Scola) 4-Le cimetière de la morale (Fukasaku) 5-Au delà de la gloire (Fuller) 6-Que le spectacle commence (Fosse) 7-La cité des femmes (Fellini) 8-Baby cart l'enfant massacre (Misumi) 9-Shining (Kubrick) 10-Une soutane n'a pas de braguette / le couvent de la bête sacrée (Suzuki) (hors liste)
Les hors liste suivants : Le pré (Taviani)*** Guyana, la secte de l'enfer (Cardona Jr) Jubilée (Jarman) les monstres du kung-fu (Lo Chi et Ho Wang-muri) L'exécuteur vous salue bien (Massi) Norma rae** Haine (Goult) Deux lions au soleil (Faraldo) L'incroyable homme puma (De Martino) le souffle de la mort/Albino (Goslar) Terreur cannibale (Deruelle) Secrets érotiques d'Emanuelle (Mylonakos) Lulu (Borowczyk) Le putsch des mercenaires (Fargo) International prostitution (Blorovich) Milice privée (Armitage)* Journal d'une maison de correction (Cachoux) Les temps sont durs pour Dracula/La folle histoire de Vampiror (Donner) Cuba (Lester) Deux affreux sur le sable (Gessner) Voulez-vous un bébé nobel? (Pouret) Les loups de haute mer (Mc Laglen)0 Revanche à Baltimore (Ellis-Miller)
Longs-métrages inédits : 1-The sword (Tam)**** 2-Histoires de cannibales (Tsui Hark) 3-X (Soukaz) 4-La guerre des gangs (Fulci)*** 5-La muchacha con las bragas de oro (Aranda) 6-La maison au fond du parc (Deodato) 7-Blow job (soffio erotico) (Cavallone) 8-Draculax (Morris)** 9-Le château de Cagliostro (Miyazaki) 10-Erotic twins (Cozzi et Cavallone) 11-Au-delà de la terreur (Aznar) 12-Le maître et le géant (van der keuken) 13-Desideria, la vita interiore (Barcelloni) 14-Cheech et chong et la suite (Marin) 15-Midnight (Rousso) 16-La maison du cauchemar (Beattie)*
Courts métrages : 1-Cinémafia (Rouch)**** 2-Le jeu de l'oie (Ruiz)*** 3-10 minutes de silence pour John Lennon (Depardon)*** 4-Trois thèmes (Alexeieff et parker)*** 5-Une histoire sans importance (Duron)** 6-Nocturne (Von Trier)** 7-J'en bave (Duty)** 8-Rue tartarin (Touita)**

Foxart :
1/Shining 2/Mon oncle d'Amérique 3/Fog 4/Le dernier métro 5/Terreur sur la ligne 6/Un mauvais fils 7/C'était demain 8/Eraserhead 9/La cité des femmes 10/Inferno
La suite ici

Mister Arkadin :
**** : Cinq Soirées (8)
*** : Que viva Mexico ! (8) ; 1981 (7) ; Shining (7) ; Loulou (7) ; Stardust Memories (7) ; L’Empire contre-attaque (7)
** : Dark Star (6) ; Atlantic City (6) ; Un mauvais fils (6) ; Nick’s Movie (5) ; Une semaine de vacances (5) ; Le Dernier Métro (5) ; On a volé la cuisse de Jupiter (5) ; Mon oncle d’Amérique (5) ; Gloria (5) ; Sauve qui peut (la vie) (5) ; Le Voyage en douce (5)
* : Rocky 2, la Revanche (4) ; Inspecteur la bavure (4) ; Superman II, l’aventure continue (4) ; Caligula (4) ; Fascination (4) ; La Banquière (4) ; La Nuit des traquées (3) ; La Boum (3) ; Les Sous-doués (3) ; Tendres cousines (3) ; L’Avare (3) ; Le Guignolo (3)
o : Je vais craquer (2) ; Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Monty Python, la vie de Brian ; Eraserhead ; Extérieur nuit ; La Mort en direct ; Bienvenue Mister Chance ; Star Trek ; Trois Hommes à abattre ; Je vous aime ; La Femme flic
 
Un simple amateur :
1-Le Roi et l'oiseau (Grimault) 2-Au-delà de la gloire (Fuller ) 3-Kagemusha, l'ombre du guerrier (Kurosawa) 4-Que le spectacle commence (Fosse) 5-Loulou (Pialat) 6-Mon oncle d'Amérique (Resnais) 7-La Bande des quatre (Yates) 8-Bienvenue Mister Chance (Ashby) 9-Les Seigneurs (Kaufman) 10-Eraserhead (Lynch)

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1980 ? (75 votants)

1er "Shining" (Kubrick) avec 17 voix
2ème "Le roi et l'oiseau (Grimault) avec 7 voix
3ème "Le dernier métro" (Truffaut) et "La vie de Brian" (Jones) avec 6 voix
5ème "Sauve qui peut (la vie)" (Godard) et "Gloria" (Cassavetes) avec 4 voix
Arrivent ensuite 3 voix : Eraserhead (Lynch), L'empire contre-attaque (Kershner)
2 voix : Kagemusha (Kurosawa), The big red one (Fuller), Bronco Billy (Eastwood),Stardust memories (Allen), Mon oncle d'Amérique (Resnais), Bienvenue Mr Chance (Ashby), Blues brothers (Landis)
Et cités une seule fois : Loulou (Pialat), Nick's movie (Wenders), Une semaine de vacances (Tavernier), Le Christ s'est arrêté à Eboli (Rosi), Le mariage de Maria Braun (Fassbinder), Inferno (Argento), Que le spectacle commence (Fosse), American gigolo (Schrader), Enquête sur une passion (Roeg), Rocky 2 (Stallone), La boum (Pinoteau)

 

LE BOX-OFFICE :

1. La Boum, Claude Pinoteau, 4 378 430 entrées
2. Kramer contre Kramer, Robert Benton, 4 039 372 entrées
3. Les Sous-Doués, Claude Zidi, 3 985 214 entrées
4. Inspecteur la Bavure, Claude Zidi, 3 697 576 entrées
5. Le Dernier Métro, François Truffaut, 3 384 045 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : Un étrange voyage (Alain Cavalier)
- Prix Méliès : Mon Oncle d'Amérique (Alain Resnais)
- Grand prix du cinéma français : Mon Oncle d'Amérique (Alain Resnais)
- Prix Jean Vigo : Ma blonde entends-tu dans la ville ? (René Gilson)
- César du meilleur film : Le Dernier Métro (François Truffaut)
- Oscar du meilleur film : Kramer contre Kramer (Robert Benton)
- Festival de Venise, Lion d'or : Gloria (John Cassavetes) & Atlantic City (Louis Malle)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Que le spectacle commence (Bob Fosse) & Kagemusha, l'ombre du guerrier (Akira Kurosawa)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Heartland (Richard Pearce) & Palermo (Werner Schroeter)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Maudits je vous aimerai ! (Marco Tullio Giordana)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Le Chef d'orchestre (Andrzej Wajda)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1980 sur le site Encyclo-Ciné)

12/03/2015

Sur vos écrans en 1975

EDITORIAL :

Par le Dr. Orlof

parrain00.jpgIncontestablement, l'année 1975 marquera le point de non-retour d'un phénomène que nous avions vu se développer depuis quelques temps : la représentation du sexe à l'écran. Si la pornographie existe depuis les débuts du cinéma, elle demeurait jusqu'à présent clandestine, destinée aux riches amateurs ou aux clients des maisons closes. C'est dans les pays nordiques, notamment au Danemark, qu'elle acquiert une existence légale dès 1969. Les Pays-Bas la légalise en 1970 et en 1972, Gorge profonde de Damiano triomphe aux États-Unis et fait de Linda Lovelace la première star incontestée du genre.
En France, les spectateurs ont pu constater une lente évolution de la comédie "sexy" des années 60 vers des films de plus en plus osés. L'an passé, c'est Emmanuelle de Just Jaeckin qui créait la surprise en connaissant l'incroyable succès que l'on sait. Par ailleurs, le cinéma d'auteur s'est lui-même affranchi et du Dernier tango à Paris jusqu'aux Valseuses en passant par La grande bouffe, la représentation du sexe à l'écran est devenue moins timorée et beaucoup plus frontale.

En succédant à Pompidou mort l'an passé, Giscard d'Estaing avait promis la suppression de toute censure.  Si les premières audaces pornographiques se dévoilèrent dès la fin de l'année 74 en province, notamment grâce à l'immense succès des Jouisseuses de Lucien Hustaix (25000 entrées à Marmande pour une ville qui ne compte que... 15000 habitants!) ; c'est en 1975 que le cinéma pornographique inonde les écrans, notamment grâce au libéralisme affiché du secrétaire d'état à la culture Michel Guy.
Outre la palanquée de films se terminant en "euses", les esprits ont été marqués cette année par la sortie du documentaire de Jean-François Davy Exhibition qui suit les pas d'une actrice porno (Claudine Beccarie) et qui n'hésite pas à montrer des scènes de sexe non-simulées. Même de grands cinéastes respectables comme Paul Vecchiali s'essaie au genre avec Change pas de main et affirment sans provocation que "le porno le plus immonde est dix fois plus important que n'importe quel film de Sautet adapté par Jean-Loup Dabadie." Tandis que les précurseurs du genre franchissent le pas du hardcore (Benazeraf dans le très intéressant Anthologie des scènes interdites et l'inédit JB1, Max Pécas), d'autres profitent de cette vague de permissivité pour railler la bourgeoisie (l'amusant Les bijoux de famille de l'ingénieur du son Jean-Claude Laureux), pour tenir un propos satirique (Le sexe qui parle de Frédéric Lansac alias Claude Mulot qui obtint le grand prix du premier et unique festival du film pornographique-érotique de Paris en août 75) ou pour aller plus loin dans leurs obsessions fantasmatiques (les multiples versions des films de Jess Franco).

Ce raz-de-marée pornographique provoque, bien entendu, de vives réactions. Le premier ministre Chirac affirme la nécessité de taxer les profits du porno tandis que dans l'opposition, Mitterrand condamne les "méfaits" de la pornographie et propose de la contingenter dans des circuits spécialisés. Il est probable que la loi de finances du 30 décembre 1975 qui créée un classement spécifique pour les films pornographiques (classés X) mettra un terme définitif à ce bel essor et à toute créativité. En effet, la promulgation de cette loi taxe lourdement le genre, l'enferme dans un ghetto de salles spécialisées et le condamne de ce fait à des budgets de misère et à une certaine nullité artistique. Des cinéastes comme Benazeraf ont beau se révolter en renvoyant leur carte professionnelle au CNC, rien n'y fera : cette année aura vu l'avènement rapide d'un genre et, dans la foulée, son avis de décès immédiat.
Pourtant, on ne peut nier la beauté d'un film comme Couche-moi dans le sable et fais jaillir ton pétrole de Norbert Terry, comme La bête où Borowczyk qui contourne très habilement les codes de la censure en se limitant à un érotisme léché et très esthétisant tout en ayant recours à un argument fantastique pour justifier des scènes très lestes comme on en aura rarement vues sur un grand écran. De la même manière, Godard n'aura jamais été aussi cru pour parler du couple que dans son nouvel opus Numéro deux, essai sombre et passionnant tourné en vidéo.

La pornographie est-elle soluble dans le cinéma ? Peut-on représenter le sexe à l'écran ? Ces questions, nous nous les poserons sans doute dans les années qui viennent mais force est de constater que le sujet demeure toujours épineux et que la censure reste à l'ordre du jour alors qu'on peut estimer qu'un adulte devrait toujours avoir la liberté de choisir ce qu'il veut voir ou lire sans les prescriptions d'une police de la pensée...

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 221 longs métrages (sur les 747 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Buster Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Rémi Vincent
Le Parrain 2 (Coppola) *** *** *** *** *** **** ** *** *** ****
Aguirre, la colère de Dieu (Herzog) *** *** * ** **** **** **** **** **** **
Les Sentiers de la gloire (Kubrick) *** ***   *** **** **** *** ** *** ****
Profession reporter (Antonioni) *** **** * *** **** ***   ****    
Wanda (Loden) ***     *** *** ****     ****  
Le Fantôme du paradis (DePalma) *** ** *** **** ** **** **** ****   ****
Scènes de la vie conjugale (Bergman) **** **** **   *** ***   *** ****  
Monty Python, sacré Graal (Jones & Gilliam) ** *** * **** *** **** **** *** ** ****
La Balade sauvage (Malick) ***   *** *** **** ****   *** ** *
Lenny (Fosse) **     ** *** **** **** ***   ***
Frankenstein junior (M. Brooks) * **   *** ** **** ****   *** ****
A cause d'un assassinat (Pakula) ** ** **   *** **** ***   ***  
Que la fête commence (Tavernier) *** ***   ** *** *** *** ***   ***
Violence et passion (L. Visconti) *** ** **** ** *** ****   **   ***
La Flûte enchantée (Bergman) ***   ** *** ** ****       ***
Gros Plan (Byrum) ***     ** ** ****       ****
Nashville (Altman) **** *** *** **     ***      
Le Flambeur (Reisz)     ***     ****     ***  
L'Enigme de Kaspar Hauser (Herzog) ****     ** *** ***   ***    
Parfum de femme (Risi) *** *** *** ** *** ***   ***   ***
La Mariée sanglante (Aranda)       **   *** ***     ****
Les Pirates du métro (Sargent) **         *** ****     ***
Yakuza (Pollack) **         *** ****     ***
Les Aventures de Pinocchio (Comencini) *** *** **   *** **   ***   ***
L'Histoire d'Adèle H (Truffaut) *** *** *** *** ** ***   ** * **
Far West Story (Corbucci)           ***       ****
Le Voyage des comédiens (Angelopoulos) ***       ****          
L'Important c'est d'aimer (Zulawski) *** ** ** ** *** *** ** ***   ***
Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas ? (Comencini) ***   ***     ***        
Sept Morts sur ordonnance (Rouffio) *** **   ** *** ** *** ***   **
Alice n'est plus ici (Scorsese) ***   *** **   ***   **    
Effi Briest (Fassbinder) ***     *** ** ***        
La Bête (Borowczyk) **     ***   ***   *** **  
Le Droit du plus fort (Fassbinder) ***     *** ** ***        
Guerre et amour (Allen) **     **** **   *** *   ***
Rollerball (Jewison) *     **   *** ****   *** ***
Les Galettes de Pont-Aven (Séria) * * ** ***   *** **** *** *** ***
Les Trois Jours du Condor (Pollack) ** **     ** *** **** *   ***
La Marche sur Rome (Risi) ** ** **   ** ***   **   ***
Le Jour du fléau (Schlesinger) *     *   **** ** ***   ***
Vérités et mensonges (Welles) *** ** ***   ** ***        
Le Monstre est vivant (Cohen) **         *** *** *   ***
Silent Running (Trumbull) ***         ***       ***
Spéciale Première (Wilder) ***   **     ***     **  
Docteur Jekyll et Sister Hyde (Baker)           ***       ***
Le Mort vivant (Clark)           **** **      
La Clepsydre (Has)           ****        
Couche-moi dans le sable et fais jaillir ton pétrole (Terry) ****     **** ****          
Breezy (Eastwood) ***   *** ** **     **    
Faux Mouvement (Wenders) **       ** ***   **   **
L'Ibis rouge (Mocky) ***     **   ***   **   *
Allonsanfan (Taviani) **   *   **     ****    
La Chevauchée sauvage (R. Brooks) *       ** ***       ***
Plein la gueule (Aldrich) ***           ** ***    
Chronique des années de braise (Lakhdar-Hamina) * *** ***              
Daisy Clover (Mulligan) ***   **         **    
Il était une fois un merle chanteur (Iosseliani) ***     ** **          
Le Journal intime de David Holzman (McBride) ***     ** **          
Moïse et Aaron (Huillet & Straub) **       **          
Le Petit Théâtre de Jean Renoir (Renoir) ** ** ***         *   **
Un linceul n'a pas de poches (Mocky) ***     **     ** **   **
Le Sauvage (Rappeneau) * ***   ** ** ** ** *   ***
La Tour infernale (Guillermin) ** *     * ** **** * * ***
Les Croqueuses (Franco)       **   ** *** *   **
Change pas de main (Vecchiali)     **         ***    
Le Bagarreur (Hill)           ** ***      
Milestones (Kramer)       ** ***          
Monsieur Balboss (Marbœuf) **             ***    
Le Retour de la panthère rose (Edwards)       **   **   *   ***
Du sang pour Dracula (Margheriti & Morrissey) *     **   *** **      
L'Enfer pour Miss Jones (Damiano)       **   *** ** *    
Phase IV (Bass) **         *** ** *    
L'Incorrigible (De Broca)     ** **   * ** **   **
Peur sur la ville (Verneuil) *   ** **   * ****     *
Le Joueur de flûte (Demy) **   * ** ** **        
Un sac de billes (Doillon) * **   ** ** **        
Il était une fois à Hollywood (Haley Jr)         ** **       **
La Toile d'araignée (Rosenberg) **   **     **        
Le Jardin qui bascule (Gilles) **   *     ***        
Lèvres de sang (Rollin)       **   **   **    
Pas de problème ! (Lautner)       **   **       **
Section spéciale (Costa-Gavras) *         **       ***
Sexualité spéciale (Franco)       **     ***   *  
Belladonna (Yamamoto)           ***        
Betty Boop, scandale des années trente (M. Fleischer)                   ***
Echec à l'organisation (Flynn)           ***        
La Comtesse noire (Franco)       ***            
Le Harem (Ferreri) ***                  
Le Témoin à abattre (Girolami)                   ***
Les Intrigues de Sylvia Couski (Arrieta) ***                  
Un noël tragique (Clark)           ***        
Une partie de plaisir (Chabrol) ***                  
Tommy (Russell) * * * **   ** ****      
Flic Story (Deray) * * **   ** **   **    
India Song (Duras) ****   ° °   ***   °    
Derrière la porte verte (Mitchell)         ** ***   * *  
La Fugue (Penn) **   °     ***     **  
Pas si méchant que ça (Goretta) **     ***   *       *
Tarzoon, la honte de la jungle (Picha & Szulzinger)       *   ** **     **
Une Anglaise romantique (Losey) **   ** **   *        
Adieu poulet (Granier-Deferre)