Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2015

Sur vos écrans en 1983

EDITORIAL :

Par Jean-Luc L.

1983,rohmer,bergman,pialat,argento,allen,oshima,jones,gilliam,truffaut,marker,eastwood1983 Fin d'une époque

Mai 1981 n'avait pas marqué de rupture avec le cinéma des années 70. L'élection de Mitterrand ne faisait qu'entériner la victoire de l'idéologie dominante depuis 1968. En revanche, l'entrée dans la rigueur en 1983 avec le gouvernement Fabius et le refus de sortir du SME marquent une fracture profonde avec le passé. Cette faillite de l'idéologie devant l'efficacité du libéralisme sera accentuée ensuite avec la chute du mur de Berlin et l'éclatement de l'URSS.

1983, c'est également la date de sortie de Vivement dimanche, le dernier film de François Truffaut emporté par le cancer en 1984. 1983 clôt ainsi une longue période, définie comme celle d'une coexistence pacifique et enrichissante entre un centre du cinéma, populaire, et sa périphérie, plus ouverte sur la nouveauté. Avec A nos amour, Pialat réalise un dernier film psychologique et social avant de s'essayer au film de genre avec Police. Rohmer réalise Pauline à la plage, comédie gracieuse, cruelle et sensuelle avant Les nuits de la pleine lune, quatrième film de la série "Comédies et proverbes" au ton très pessimiste.

1983, on ne le sait pas encore amorce la chute vertigineuse de la fréquentation en France. Après un pic supérieur à 200 millions d'entrées en 1982, on passe dès 1985, pour la première fois depuis l'après-guerre au-dessous des 175 millions de spectateurs. On en sera à moins de 125 millions en 1988. Soit, après la relative stabilité des années soixante-dix, une chute de 40 % en six ans (et le plus faible nombre d'entrées depuis 1928).

Cette chute des entrées se double d'un second phénomène, au moins aussi inquiétant : ces 40 % de public perdu sont des spectateurs de films français (et de films étrangers non anglo-saxons, déjà marginalisés). Le public du cinéma américain reste relativement stable, ce sont les productions françaises qui cessent, assez brutalement, d'attirer le public. Cette perte est encore aggravée par le fait que ce public déficient est, encore plus majoritairement que le public global, composé d'adolescents : de 1983 à 1988, la chute globale est de 37 % mais la baisse de fréquentation des 15-24 ans est de 42 %. Massivement, les jeunes, qui sont aussi l'avenir du public, ne se déplacent plus dans les cinémas que pour voir des films américains.

1983 : L'Amérique de Reagan s'est trouvée un héros avec Rambo qui sort sur nos écrans entouré des deux James Bond, le non approuvé Jamais plus jamais et Octopussy estampillé EON et United Artists. Mais, ici aussi, le cinéma du centre souffre. Francis Ford Coppola, qui avait réussi à concilier sa vocation d’auteur et le désir de recréer le Hollywood d’antan avec son studio American Zoetrope, fondé en 1968 à Los Angeles le revend cette année là. Les expérimentations (One from the Heart, 1982, Rumble Fish, 1983) cesseront donc pour un temps. Heureusement Scorsese sort des sentiers battus pour la farce grinçante qu'est La valse des pantins et Clint Eastwwod se fait le témoin fantomatique d'une époque appelée à disparaitre dans Honkytonk man.

1983. Sortie en France de Fanny et Alexandre que Bergman présente comme son dernier film : "Je ne ferai plus de long métrage. Je ne me suis jamais autant amusé, et je n’ai jamais autant travaillé. Fanny et Alexandre représente la somme totale de ma vie en tant que réalisateur... Je préfère laisser la réalisation de films à des gens plus jeunes. Je n’ai plus assez d’énergie." Mais le pire n'est jamais certain : Bergman tournera pourtant encore un film (Après la répétition) et onze téléfilms dans les vingt années suivantes !!!

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 189 longs métrages (sur les 634 sortis en salles) et 2 courts, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent
Pauline à la plage (Rohmer) **** **** *** **** ****   ****   **** ****
Fanny et Alexandre (Bergman) **** * **** **** ****   ****     ****
A nos amours (Pialat) **** **** **** **** ****   **   **** ***
Ténèbres (Argento)     ***   **** **** **     ****
Zelig (Allen) **   *** ** **** ****   **   ****
Furyo (Oshima) *** ** **** **** **** **** **   *** ***
Monty Python, le sens de la vie (Jones & Gilliam) **   *** *** **** **** *** ** ** ***
Vivement dimanche ! (Truffaut) ** ** *** *** **** *** *   **** ****
Sans soleil (Marker) ****   *** *** ***          
Honkytonk Man (Eastwood) *** *** *** *** *** ***        
L'Argent (Bresson) **** ° ** ****     ****   ***  
La Valse des pantins (Scorsese) *** **** *** *** *** *** ** **   **
Travail au noir (Skolimowski)         ****   ****      
Un fauteuil pour deux (Landis) **   ** **   ****   ** *** ***
Mortelle Randonnée (C. Miller) **   *** *** ***   **     ***
Frère de sang (Henenlotter)         *** ***       ***
Zombie (Romero)   ° *** ** *** **** **   ** ****
Faits divers (Depardon) ***   *** ***            
Miss Oyu (Mizoguchi)   ****   **            
Rambo (Kotcheff) ** ***   ** *** ****   ** ** ***
Papy fait de la résistance (Poiré) * ** ** ** *** ***   ** ** ***
La Ballade de Narayama (Imamura) **** ° ** *** ****   *      
Outsiders (Coppola) ** ***   ** ***     *    
L'Emprise (Furie)     **   *** ***     ** **
Frances (Clifford)   ***     ***   *     ***
Sans retour (W. Hill)   **     *** **       ***
Boat People (Hui)   **** ** **            
Cujo (Teague)     **     ***     ***  
Halloween III, le Sang du sorcier (Wallace)         *** ***       **
L'Année de tous les dangers (Weir)         ***   **     ***
A la poursuite de l'étoile (Olmi)       ***     ***      
Les Trois Couronnes du matelot (Ruiz)         ****   **      
La ultima cena (Gutierrez-Alea)         ****          
Racket (MacKenzie)         ****          
Tout l'or du ciel (Ross)         ****          
Les Prédateurs (Scott) **   * ** *** *** ** * * ****
Evil Dead (Raimi)     ** ° **** ****   * ° ****
Creepshow (Romero)     °   *** *** *   *** ***
Dark Crystal (Henson & Oz)           ** *     ****
Le Vent (Cissé) ***   ** **            
Rue Cases-Nègres (Palcy) ***     **           **
Danton (Wajda)     ** ** **   *   ** ***
Chaleur et poussière (Ivory)     ** *** **          
La Grande Ville (Ray) ****                  
Le Jour des idiots (Schroeter)     **   ***         **
L'Africain (De Broca) ** *** **     * *     ***
Le Dernier Combat (Besson)     ° ** *** *** *     ***
Les Compères (Veber) * ** *** *   **   ** *  
L'Homme blessé (Chéreau) **   ** * ****   *      
Monty Python à Hollywood (Hughes)       ** ** **   **   **
En haut des marches (Vecchiali)   *** **              
L'Homme aux deux cerveaux (Reiner)     *     ****        
Le Territoire (Ruiz)     **   ***          
War Games (Badham) * ** **     ***   *   ***
Tonnerre de feu (Badham)         ** **   *   ***
Tootsie (Pollack) **   ** ** ** *** * * * *
La Vie est un roman (Resnais) ***   ** *         **  
Le Bal (Scola) **   ** **   * **      
Koyaanisqatsi (Reggio)         **       * ***
L'Histoire de Piera (Ferreri)     **   **   **      
Megavixens (Meyer)     **     *** *      
Chronopolis (Kamler)         ***          
Dément (Sholder)         ***          
Get Crazy (Arkush)                   ***
Le Voyage d'Orphée (Costa, cm)                   ***
T'es fou Jerry ! (Lewis)                   ***
Tempête (Mazursky)         ***          
Un jeu brutal (Brisseau)   ***                
Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ? (Finkleman) *   ** * * ***   * ** **
Le Retour du Jedi (Marquand) ** ** ° * * ** * ** ** **
Garçon ! (Sautet) **   * **     ** * **  
Quarante-Huit Heures (W. Hill)       * ** *** * °   ***
Le Prix du danger (Boisset)   ** * * ** *** *     *
Tchao Pantin (Berri) * ** ** * ** *** °   * **
Dans la ville blanche (Tanner)     **   **          
J'aurai ta peau (Heffron)         *         ***
L'Imposteur (Comencini)             **     **
La Mort aux enchères (Benton)         **         **
Le Choix de Sophie (Pakula)         ***   *      
Les Derniers Monstres (Risi)             **     **
Les Joueurs d'échecs (Ray)   *               ***
Te souviens-tu de Dolly Bell ? (Kusturica)     ** **            
Thriller (Landis, cm)       **           **
Tygra, la glace et le feu (Bakshi)           **       **
Jamais plus jamais (Kershner)   * ° ** ** **   * ** **
Cap Canaille (Berto & Roger)     *   ***   *      
L'Eventreur de New York (Fulci)     *   ** **        
La Belle Captive (Robbe-Grillet)     *   **   **      
Le Verdict (Lumet)       **     *     **
Piège mortel (Lumet)         ** *       **
Le Monde selon Garp (G-R Hill)           ** ** * *  
L'Œil du Tigre, Rocky 3 (Stallone) *     * * ***     *  
Octopussy (Glen)       * ** **   °   *
L'Eté meurtrier (Becker) * * ** ° ** ** ° * ° **
Les Dieux sont tombés sur la tête (Uys) *   **     ° ° * ** **
A la recherche de la panthère rose (Edwards)     ** *     *     *
Gandhi (Attenborough)   °     **   *     **
La Lune dans le caniveau (Beineix)     °   **   *     **
Le Ruffian (Giovanni)   *     * ** *      
Signes extérieurs de richesse (Monnet)     **   ° **        
Attention, une femme peut en cacher une autre (Lautner) *   **   *          
Equateur (Gainsbourg)     °   ** **        
Carmen (Saura)             *     **
Dar l'invincible (Coscarelli)           *       **
Horrible (Massaccesi)     *     **        
Les Traqués de l'an 2000 (Trenchard-Smith)           *       **
Psychose II (Franklin)         * **        
Vive la sociale ! (Mordillat)             °     ***
Amityville II, le Possédé (Damiani)           **        
Atomic Cafe (Loader, K. Rafferty & P. Rafferty)       **            
Barbe-d'Or et les pirates (Damski)           **        
Cinq Jours ce printemps-là (Zinnemann)                   **
Cobra (Girolami)                   **
Horreur dans la ville (M. Miller)           **        
Hysterical (Bearde)                   **
L'Art d'aimer (Borowczyk)             **      
La Java des ombres (Goupil)         **          
La Montagne magique (Geissendörfer)         **          
La Mort de Mario Ricci (Goretta)     **              
La Peur règne sur la ville (Rosati)         **          
La Tragédie de Carmen (Brook)                   **
La Traviata (Zeffirelli)                   **
La Vengeance de l'Aigle de Shaolin (Chung)         **          
Le Chat noir (Fulci)         **          
Le Guerrier de l'espace (Johnson)                   **
Le Sadique à la tronçonneuse (Piquer-Simon)           **        
Œil pour œil (Carver)           **        
Surexposé (Toback)         **          
La Femme de mon pote (Blier) * ** ** ° **   ° * °  
J'ai épousé une ombre (Davis) *   *   °   *     **
Le Démon dans l'île (Leroi)     *   * * *      
La Morte-Vivante (Rollin)     °     ** *      
Les Quatre de l'Apocalypse (Fulci)     °   ***         °
My Dinner with Andre (Malle)   °   **            
Superman III (Lester)         ** ** * ° ° °
Circulez y'a rien à voir (Leconte) °   ** °   ** °      
Le Marginal (Deray)   * °   * **   °    
Officier et gentleman (Hackford) **       *   * ° °  
Joy (Bergonzelli)             *   *  
Le Battant (Delon)         *   *      
Le Justicier de minuit (Lee-Thompson)         ° **        
Piranha 2, les Tueurs volants (Cameron)           **     °  
Coup de foudre (Kurys) *   **       °      
Flashdance (Lyne) **     *   ° °      
La Crime (Labro)         * * °     *
Les Dents de la mer 3 (Alves)         ° ** °   *  
L'Indic (Leroy) °   **   °          
Quand faut y aller, faut y aller (Barboni)           *   °   *
Staying Alive (Stallone) *       *     °    
Androïde (Lipstadt)                   *
Antonieta (Saura)         *          
Capitaine Malabar dit La Bombe (Lupo)           *        
Commando (Sharp)               *    
Enigma (Szwarc)         *          
Erendira (Guerra)       *            
Fanny Hill (O'Hara)             *      
La Palombière (Denis)             *      
Les Mots pour le dire (Pinheiro)             *      
Les Yeux de l'étranger (Wiederhorn)         *          
Monsignore (Perry)             *      
Personne n'est parfait (Festa-Campanile)             *      
Un dimanche de flic (Viannet)                   *
Vigilante - Justice sans sommation (Lustig)         *          
Yor le chasseur du futur (Margheriti)           *        
Zigzag Story (Schulmann)     *              
Banzaï (Zidi) °   ** ° * * ° ° ° °
A bout de souffle made in USA (McBride)     *   *   ° °    
Vendredi treize chapitre trois (Miner)     °   ° **       °
Au nom de tous les miens (Enrico)       °     *      
Edith et Marcel (Lelouch) °           *      
La Fiancée qui venait du froid (Nemes)     *       °      
Patricia, un voyage pour l'amour (Frank)     °       *      
Premiers Désirs (Hamilton)     °       *      
Le Grand Carnaval (Arcady)     °       °     °
Le Retour des bidasses en folie (Vocoret)     °       °      
Mon curé chez les Thaïlandaises (Thomas)     °       °      
Un chien dans un jeu de quilles (Guillou)             °      
Benvenuta (Delvaux)       °            
Ça passe ou ça casse (Trikonis)               °    
Debout les crabes, la mer monte (Grand-Jouan)             °      
Flics de choc (Desagnat)         °          
Le Faucon (Boujenah)           °        
Le Jeune Marié (Stora)     °              
Les Branchés à Saint-Tropez (Pécas)     °              
Les Meilleurs Amis (Jewison)             °      
On l'appelle catastrophe (Balducci)     °              
Porky's Two (Clark)           °        
Un bon petit diable (Brialy)               °    
  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent

Et ceux que l'on attendra encore longtemps sur nos écrans :

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent
Schizophrenia (Kargl)     ****              
Athènes (Angelopoulos, cm)       ***            
Zu, les guerriers de la montagne magique (Tsui)       °           ***
Ogroff (Moutier)     °
            *

Jean-Luc :
**** : Fanny et Alexandre
*** : Pauline à la plage / A nos amours / L'Argent / La Grande Ville / La Femme du chef de gare
** : Vivement dimanche ! / Honkytonk Man / La Valse des pantins / Travail au noir / Faits divers / Miss Oyu / Le Vent / Rue Cases-Nègres / L'Enfant secret
* : Furyo / Rambo / La Vie est un roman / Le Retour du Jedi / Jamais plus jamais / Octopussy / My Diner with André

Antoine :
**** : Zelig
*** : Pauline à la plage / Vivement dimanche ! / L'Argent / Miss Oyu
** : Furyo / Mortelle randonnée / Papy fait de la résistance / Dark Crystal / Danton / Le Retour du Jedi
* : Rambo / War Games / Jamais plus jamais / Signes extérieurs de richesse
° : L'Œil du Tigre, Rocky 3 / Banzaï / Un chien dans un jeu de quilles

Timothée :
**** : Pauline à la plage
*** : Monty Python, le sens de la vie / Vivement dimanche ! / Honkytonk Man / La Valse des pantins / Un fauteuil pour deux / Outsiders / Les Compères
** : Rambo / Papy fait de la résistance / Le Retour du Jedi / L'Œil du Tigre, Rocky 3 / Octopussy
* : Tchao Pantin / Jamais plus jamais / Banzaï

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- L'Argent (Bresson) Fanny et Alexandre (Bergman-version TV) 3- A nos amours (Pialat) L'Enfant secret (Garrel) 5- Travail au noir (Skolimowski) Les Trois couronnes du matelot (Ruiz) 7- T'es fou Jerry ! (Lewis) Un jeu brutal (Brisseau) 9- Ana (Cordeiro-Reis) Furyo (Oshima) Pauline à la plage (Rohmer)
Ancien : Miss Oyu ( Mizoguchi )

Foxart :
1/A nos amours 2/Fanny & Alexandre 3/Vivement dimanche ! 4/Les prédateurs 5/Zombie 6/Schizophrenia, le tueur de l'ombre 7/Furyo 8/Et vogue le navire 9/Ténèbres 10/Videodrome

Pierre :
1-Sans soleil (Marker) 2-Les trois couronnes du matelot (Ruiz) 3-Dans la ville blanche (Tanner) 4-Zelig (Allen) 5-Zombie (Romero) 6-Fanny et Alexandre (Bergman) 7-L'histoire de Piera (Ferreri) 8-Le roi des singes (Wan Lai Ming) 9-Evil dead (Raimi) 10-Erendira (Guerra) 11-Furyo (Oshima) 12-Le territoire (Ruiz) 13-Honkytonk man (Eastwood) 14-Sans retour (Hill) 15-Ana (Reis et Cordeiro) 16-Le mur (Guney) 17-Nous étions tous des noms d'arbre (Gatti)
les 26 hors liste supplémentaires : Caligula, la véritable histoire (D'Amato)*** Merry-go-round (Rivette)*** Rolling Stones (Ashby)*** Le colosse de Hong-Kong (Ho meng Hua)*** La mante religieuse (Liu Chia Liang)*** Les incorruptibles karatékas (Lo Mar)*** Maîtresse des singes (Buchanan)*** Espèce en voie de disparition (Rudolph)** Liberty belle (Kané)** Hanna K (Costa-Gavras)** Egon Schiele, entre enfer et passions (Vesely)** les quatre justiciers (Williamson)** Les princes (Gatlif)** L'ami de Vincent (Granier-deferre)** Le camion de la mort (Cokliss)** Les aventuriers du cobra d'or (Margheriti)** Crime au cimetière étrusque (Martino)** La lanterne de jade (Chang pai Cheng)** Phobia (Huston)* Cinq jours ce printemps là (Zinnemann)* les branchés de St Tropez (Pecas)* Stella (Heynemann)* Les hommes préfèrent les grosses (Poiré)* Education anglaise (Roy)* Les aventuriers du bout du monde (Hutton)0 Le braconnier de dieu (Darras)0000
25 longs métrages inédits : 1-Schizophrenia (Kargl)***** 2-The little girl who conquered time (Obayashi)**** 3-Carne de tu carne (Mayolo)*** 4-D'origine inconnue (Cosmatos)*** 5-Zu les guerriers de la montagne magique (Tsui Hark)*** 6-Duel to the death (Ching Siu Tung)*** 7-Les enfants de Nagasaki (Kinoshita)*** 8-Sur les traces du renard pâle: recherches en pays dogon 1931-1983 (De Heusch)*** 9-John Cage (Greenaway)*** 10-Ogroff (Moutier)*** 11-Screwballs (Zielinski)*** 12-Devonsville terror (Lommel)*** 13-Meredith Monk (Greenaway)*** 14-Les huit diagrammes de Wu Tang (Liu Chia Liang)*** 15-Momentos de prazer e agonia (Pitanga)** 16-Eureka (Roeg)** 17-Robert Ashley (Greenaway)** 18-Philip Glass (Greenaway)** 19-Hundra (Cimber)** 20-Echange souhaité (Tabio)** 21-Crime et chatiment (Kaurismaki)** 22-Zeder (Avati)** 23-Vengeance (Bliss)** 24-Ninfetas do sexo selvagem (Nunes da Silva et Mansur)* 25-Masters of the world (Cavallone)*
2 moyens métrages : 1-Témoins : Joris Ivens (Destanque)*** 2-Abel Gance et son Napoléon (Kaplan)**
8 courts métrages : 1-le puits, la pendule et l'espoir (Svankmajer)**** 2-A ballad at Greenwood (Barta)**** 3-Drill (Ito)*** 4-Le voyage d'Orphée (Costa)*** 5-Anthem (Viola)*** 6-Dreams in the night (Williams)** 7-Le voyage à Deauville (Duron)** 8-Thriller (Landis)*

Un simple amateur :
1- Fanny et Alexandre (Bergman) 2- A nos amours (Pialat) 3- Sans soleil (Marker) 4- Miss Oyu (Mizoguchi) 5- Schizophrenia (Kargl) 6- Pauline à la plage (Rohmer) 7- Zelig (Allen) 8- Honkytonk man (Eastwood) 9- La valse des pantins (Scorsese) 10- Un jeu brutal (Brisseau)

Mister Arkadin :
**** : La Valse des pantins (8)
*** : L’Argent (8) ; Fanny et Alexandre (8) ; Honkytonk Man (7) ; À nos amours (7)
** : Vivement dimanche ! (7) ; Le Retour du Jedi (6) ; Pauline à la plage (6) ; Dark Crystal (6) ; Carmen (6) ; Rambo (5) ; les Compères (5) ; Les Dieux sont tombés sur la tête (5) ; Le Battant (5) ; Garçon ! (5)
* : Furyo (4) ; L’Africain (4) ; Megavixens (4) ; Tchao Pantin (4) ; L’Œil du tigre – Rocky III (4) ; L’Été meurtrier (3) ; Les Dents de la mer III (3) ; Premiers Désirs (3)
o : La Femme de mon pote (2) ; Circulez y’a rien à voir (2) ; Joy (2) ; Banzaï (2) ; Les Branchés à Saint-Tropez (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Zelig ; Monty Python, le sens de la vie ; Mortelle Randonnée ; Papy fait de la résistance ; Les Prédateurs ; Evil Dead ; Rue Cases-Nègres ; Danton ; Un jeu brutal ; Coup de foudre ; Flashdance ; Quand faut y aller, faut y aller ; Fanny Hill

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1983 ? (82 votants)

1er avec 10 voix : "Fanny et Alexandre" (Bergman)
2ème avec 7 voix : "A nos amours" (Pialat)
3ème avec 6 voix : "Sans soleil" (Marker)
4ème avec 5 voix : "Furyo" (Oshima)
5ème avec 4 voix : "Pauline à la plage" (Rohmer), "L'argent" (Bresson), "Koyaanisqatsi" (Reggio) et "Le retour du Jedi (Marquand)
9ème avec 3 voix : "Dark Crystal" (Henson), "L'été meurtrier" (Becker), "Le sens de la vie" (Gilliam/Jones)
2 voix : "L'année de tous les dangers" (Weir), "Rambo" (Kotcheff), "Les trois couronnes du matelot" (Ruiz), "Zelig" (Allen), "Dans la ville blanche" (Tanner), "Outsiders" (Coppola)
1 voix : "Rue Cases-nègres" (Palcy), "Honkytonk man" (Eastwood), "Travail au noir" (Skolimowski), "Gandhi" (Attenborough), "Tootsie" (Pollack), "Wargames" (Badham), "Le choix de Sophie" (Pakula), "Zombie" (Romero), "La valse des pantins" (Scorsese), "Un fauteuil pour deux" (Landis), "Mortelle randonnée" (Miller), "Vivement dimanche" (Truffaut), "Les prédateurs" (Scott), "Papy fait de la résistance" (Poiré).

 

LE BOX-OFFICE :

1. Les Dieux sont tombés sur la tête, Jamie Uys, 5 950 061 entrées
2. L'Été meurtrier, Jean Becker, 5 137 040 entrées
3. Le Marginal, Jacques Deray, 4 956 822 entrées
4. Les Compères, Francis Veber, 4 847 229 entrées
5. Le Retour du Jedi, Richard Marquand, 4 243 984 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : A nos amours (Maurice Pialat)
- Prix Méliès : Pauline à la plage (Eric Rohmer))
- Grand prix du cinéma français : La Vie est un roman (Alain Resnais)
- Prix Jean Vigo : Vive la sociale (Gérard Mordillat)
- César du meilleur film : Le Bal (Ettore Scola) & A nos amours (Maurice Pialat)
- Oscar du meilleur film : Gandhi (Richard Attenborough)
- Festival de Venise, Lion d'or : Prénom Carmen (Jean-Luc Godard)
- Festival de Cannes, Palme d'or : La Ballade de Narayama (Shohei Imamura)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Ascendancy (Edward Bennett) & La Ruche (Mario Camus)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Princesse (Pal Erdöss)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Coup de foudre (Diane Kurys)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1983 sur le site Encyclo-Ciné)

11/02/2014

Sur vos écrans en 1963

EDITORIAL :

lemepris00.jpegL'année 1963 vue par Michel Ciment (texte tiré de l'ensemble "50 ans de cinéma par 87 collaborateurs", paru dans le n°500 de Positif, octobre 2002) :

"C'est Bernard Cohn, que je rencontre souvent à la bibliothèque de la Sorbonne et qui écrit avec moi dans Cinéma-Texte - une publication ronéotée d'étudiants en lettres dirigée par François Porcile -, qui m'incite à envoyer un texte à Positif, revue à laquelle il collabore depuis peu. Exaspéré par les articles négatifs parus sur Le Procès d'Orson Welles - vilipendé pour n'être pas fidèle à Kafka - je rédige une longue critique du film, sorti fin 1962, dont Robert Benayoun m'annonce au téléphone qu'elle paraîtra dans la revue.
L'année 1963 voyait se côtoyer, comme dans toute cette période infiniment riche, les derniers feux du classicisme et les nouvelles œuvres de la modernité. C'était l'automne des grands réalisateurs hollywoodiens :
Cléopâtre de Mankiewicz, Irma la douce de Wilder, La Taverne de l'Irlandais de Ford, Quinze Jours ailleurs de Minnelli. Je m'en délecte - sauf du dernier - non sans savoir que ce ne sont pas des sommets de leur carrière. Je ne sais pas non plus que Les Oiseaux sera le dernier chef-d'œuvre de Hitchcock ni que Lawrence d'Arabie restera de loin le meilleur film de David Lean. J'écris aussi sur Hallelujah les collines d'Adolfas Mekas, croyant à l'épanouissement d'un cinéma indépendant américain. Mais c'est toujours de Hollywood que viennent les meilleures raisons d'espérer, avec Le Zinzin d'Hollywood et Docteur Jerry et Mister Love de Jerry Lewis, ainsi qu'avec les transfuges alors mal vus de la télévision : John Frankenheimer (L'Ange de la violence) et Robert Mulligan (Du silence et des ombres).
Mais ce qui me fait vraiment vibrer c'est le cinéma italien, d'une incroyable richesse, et qui m'incitera l'année suivante à vouloir connaître mon premier festival, celui de Venise. C'est la découverte, la plus bouleversante pour moi, de
Salvatore Giuliano, puis de Main basse sur la ville où la recherche de la beauté et de la vérité est menée conjointement, et de Valerio Zurlini avec Été violent et Journal intime, celle aussi d'une des meilleures comédies de Risi, Le Fanfaron, et de Ferreri, Le Lit conjugal ; et c'est encore la révélation d'Olml (Il Posto) et de De Seta (Bandits à Orgosolo). Même Lizzani et Bolognini sont stimulés par la créativité ambiante avec Procès à Vérone et Senilità. Et pour couronner le tout c'est aussi l'année de Huit et demi et du Guépard !
Devant la maturité et l'invention formelle de tels films j'ai du mal à adhérer aux derniers fruits de la Nouvelle Vague,
Landru et Ophélia de Chabrol, Le Petit Soldat et Les Carabiniers de Godard... C'est la "rive gauche" du cinéma français et les indépendants qui me séduisent bien davantage : Muriel de Resnais avant tout, Les Abysses de Papatakis, foudroyante représentation à la Artaud de l'histoire des sœurs Papin, Adieu Philippine de Rozier, tous trois évoquant, chacun différemment, la guerre d'Algérie, mais plus lucidement que Godard, Le Joli Mai de Marker et Lhomme, Cléo de 5 à 7 de Varda, La Baie des anges de Demy, Le Feu follet de Malle, Le Soupirant d'Etaix, À cause, à cause d'une femme de Deville, d'une élégance rare dans le domaine de la comédie française. Sans oublier les figures tutélaires de Bresson (Le Procès de Jeanne d'Arc) et de Melville (Le Doulos).
Si l'on élargit l'horizon, ce sont les révélations, à l'Est, de Polanski avec
Le Couteau dans l'eau et de Tarkovski avec L'Enfance d'Ivan, deux chefs-d'œuvre, L'Ange exterminateur de Buñuel et Neufs Jours d'une année de Mikhail Romm, la découverte de Hara-kiri de Kobayashi.
On avait le sentiment que du cinéma on pouvait tout attendre. Comment dès lors, à vingt-cinq ans, attendre plus longtemps pour en rendre compte ?
"

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 120 longs métrages (sur les 406 sortis en salles) et 5 courts, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Buster Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent
Le Mépris (Godard) **** **** **** **** **** **** *** *** **** ****
La Jetée (Marker, cm) *** ** **** **** **** *** *** *** *** ***
Le Guépard (Visconti) **** **** * **** **** ****   ***   ****
Tout ce que le ciel permet (Sirk) **** *** **** ** **** ****   * ****  
Le Fanfaron (Risi) *** **** ** *** *** ** *** ****   ****
Les Oiseaux (Hitchcock) **** * **** *** *** *** *** **** **** ***
Huit et demi (Fellini) ** * *** **** ****     ****   ****
Du silence et des ombres (Mulligan) *** ****     ***       ****  
Le Doulos (Melville) *** **** *** ** **** ** *** **** *** ***
L'Ange exterminateur (Buñuel) **** ° **** **** **** **   ***   ****
Lawrence d'Arabie (Lean) *** ***   **** ****     **   ****
Le Feu follet (Malle) ** *** *** **** **** ** *** **** *** ***
Docteur Jerry et Mister Love (Lewis) *** ** ** *** *** ** **** *** *** ****
Judex (Franju) ***   *** ** **** **   *** ****  
Le Monde d'Apu (S. Ray) *** *** *** *** **** ***   **    
Adieu Philippine (Rozier) **** ° **** ** *** ****   *** *** ***
Le Procès de Jeanne d'Arc (Bresson) **** *** *** **   **   **** ***  
Le Cardinal (Preminger) *** ****     **          
L'Enfance d'Ivan (Tarkovski) *** *** **   *** **   ***   ****
La Baie des Anges (Demy) ** *** *** *** *** **   ** *** ***
Un drôle de paroissien (Mocky) **   ***   ***   *** **   ****
Journal intime (Zurlini) **** *** ** ** ****          
Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (Aldrich) ** ** ** *** **** * *** *** **** ***
Quinze Jours ailleurs (Minnelli) *** ** ** *** *** ***   ** ****  
La Grande Evasion (Sturges) ** ***   ** ***   *** ** **** ***
Charade (Donen) *** * *** * *** ** *** ** **** ***
Cléopâtre (Mankiewicz) *** * *** * *** *** ***   *** ****
Le Petit Soldat (Godard) *** ° *** ***   ***   *** ****  
Eté violent (Zurlini) *** **     *** **       ****
Il faut marier papa (Minnelli) **** **** **     **       **
La Taverne de l'Irlandais (Ford) **** ***   **   **       ***
Le Couteau dans l'eau (Polanski) ***     *** ***     ** ***  
Les Abysses (Papatakis) ****       ***          
Muriel ou le Temps d'un retour (Resnais) *** ° *** ****   ***   ** ***  
Salvatore Giuliano (Rosi) ** ***   *** *** **   **   ***
Les Tontons flingueurs (Lautner) ** ** ** ** *** ** **** ** * ***
Le Joli Mai (Marker & Lhomme) **   ***     **     ****  
Main basse sur la ville (Rosi) *** * * *** *** ***   **   ***
Landru (Chabrol) ***   *** ** *** ** ** ** **  
Les Carabiniers (Godard) ****   ** **   **   ** **** °
Hara-kiri (Kobayashi) * ° ***   **** **     *** ***
L'Effroyable Secret du docteur Hichcock (Freda)   * **   ****   ** **   ***
Le Fantôme de l'opéra (Fisher) **       *** **   **   ***
Le Lit conjugal (Ferreri) ***   ** ** ***     **    
Le Zinzin d'Hollywood (Lewis) ***     *   * ***     ****
En compagnie de Max Linder (Linder) **     ***   **       ***
Les Hauts de Hurlevent (Buñuel) ***   **   ***     **    
Tom Jones (Richardson) **       ***         ***
...A Valparaiso (Ivens, cm)       ***           ***
Filles et gangsters / Cochons et cuirassés (Imamura)         ****          
Irma la douce (Wilder) * ** ** *   ** ** ** **** ***
La Carrière de Suzanne (Rohmer, cm) *** ** ** *   *     *** **
Le Soupirant (Etaix) ** ° ***   *** **   **   ***
L'Horrible Docteur Orloff (Franco)     *** * **     **   ***
James Bond 007 contre docteur No (Young) ** *   ** ** ** *** *   ***
Hitler connais pas (Blier)     ** ***       **    
Le Dernier de la liste (Huston) **     ** ***          
L'Immortelle (Robbe-Grillet) *   **     **   ** ***  
Les Mauvaises Fréquentations / Du côté de Robinson (Eustache, cm) ***     **            
Machorka-Muff (Straub & Huillet, cm)       ***   **        
Meurtre à l'italienne (Germi)   *               ****
Mourir à Madrid (Rossif)       **           ***
Mélodie en sous-sol (Verneuil) * *     **   ** **   **
L'Assassin connaît la musique (Chenal)   ***                
La Bataille des Thermopyles (Maté)                   ***
Le Plus Sauvage d'entre tous (Ritt)         ***          
Les Conducteurs du diable (Boetticher)   ***                
Les Mutinés du Téméraire (Gilbert)                   ***
Vacances portugaises (Kast)     ***              
L'Aîné des Ferchaux (Melville) ** *   ** ** *   **    
Les Cinquante-Cinq Jours de Pékin (N. Ray) * **     *     **   **
Chair de poule (Duvivier)   **     **          
Tu ne tueras point (Autant-Lara) ***             *    
A cause à cause d'une femme (Deville) **   **         *    
Le Renard du désert (Hathaway)         **     * **  
Scaramouche (Isasi-Isasmendi)             * **    
Un roi sans divertissement (Leterrier) *   *         *   ***
Maigret voit rouge (Grangier) *       *     **    
Il posto (Olmi) *             **    
Les Enfants du capitaine Grant (Stevenson) **             *    
Tonnerre apache (Newman)   *               **
Un monde fou, fou, fou, fou (Kramer) *                 **
L'Etrange Histoire du juge Cordier (Le Borg)         **          
L'Increvable Jerry (Tashlin) **                  
L'Ombre du passé (Neame)               **    
La Bataille de Naples (Loy)       **            
La Trahison du capitaine Porter (De Toth)                   **
Le Prix d'un homme (Anderson) **                  
Le Sadique (Franco)     **              
Les Vierges (Mocky) **                  
Ophélia (Chabrol) **                  
Son seul amour (Hopper)   **                
Un goût de miel (Richardson) **                  
La Cuisine au beurre (Grangier)         *   ** * ** *
Pouic-Pouic (Girault)     * ** °     °   ***
Bébert et l'omnibus (Robert) °   °   °   ** *   **
Deux sur la balançoire (Wise) *             *    
Le Bon Roi Dagobert (Chevalier)             *   *  
Le Jour et l'heure (Clément)         *     *    
Peau de banane (Ophuls) °                 **
Au bout de la nuit (Garfein)               *    
Capitaine Sindbad (Haskin)               *    
Germinal (Allégret)         *          
L'Ange de la violence (Frankenheimer)               *    
L'Enfer est pour les héros (Siegel)               *    
Le Géant de Métropolis (Scarpelli)         *          
Le Magot de Josefa (Autant-Lara)   *                
Le Seigneur d'Hawaï (Green)         *          
Les Séquestrés d'Altona (De Sica)                   *
Mathias Sandorf (Lampin)               *    
OSS 117 se déchaîne (Hunebelle)                   *
Persée l'invincible (De Martino)                   *
Rififi à Tokyo (Deray)               *    
Tempo di Roma (La Patellière)                   *
Un homme doit mourir (Seaton)               *    
Le Glaive et la balance (Cayatte)         °     *    
Le Vice et la vertu (Vadim) °   °   °     °    
Le Trésor du lac d'Argent (Reinl)   °     °          
D'où viens-tu Johnny ? (Howard)   °                
Dragées au poivre (Baratier) °                  
L'Ile aux filles perdues (Paolella)               °    
Le Lion (Cardiff)         °          
Par l'amour possédé (Sturges)                   °
Shéhérazade (Gaspard-Huit)     °              
  Buster Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent

Et ceux que l'on attendra encore longtemps sur nos écrans :

  Buster Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent
Histoire d'une femme (Naruse) *** ****   ***            
La Jeunesse de la bête (Suzuki)     ** ** ****         ***
Détective bureau 2-3 (Suzuki)       *** ***          
La Vengeance d'un acteur (Ichikawa)       ***            
The Chair (Drew)       ***            
18 jeunes gens à l'appel de l'orage (Yoshida)     **              
Acte de printemps (Oliveira)                   *

Antoine :
**** : La Jetée / Huit et demi
*** : Le Mépris / Le Feu follet / Le Doulos / Un drôle de paroissien / Charade
** : Le Guépard / Le Procès de Jeanne d'Arc / Les Tontons flingueurs / Landru / Les Carabiniers / Scaramouche
* : Cléopâtre / James Bond 007 contre Docteur No
° : La Cuisine au beurre / Le Retour du Docteur Mabuse

Timothée :
**** : La Jetée / Tout ce que le ciel permet / Le Fanfaron / Le Cardinal / La Baie des Anges
*** : Le Guépard / Lawrence d'Arabie / Le Doulos / Le Procès de Jeanne d'Arc / L'Enfance d'Ivan / Cléopâtre / Les Tontons flingueurs / La Carrière de Suzanne
** : James Bond 007 contre Docteur No

Nolan :
**** : La Jetée
*** : Le Mépris / Le Guépard / Charade / Les Tontons flingueurs
** : Le Doulos / Lawrence d'Arabie / James Bond 007 contre Docteur No / Mélodie en sous-sol
° : La Cuisine au beurre / Pouic-Pouic

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Adieu Philippine / Le Mépris ; 3- Les Oiseaux / Quinze jours ailleurs ; 5- La Jetée / Muriel ; 7- Huit et demi ; 8- L'Ange Exterminateur / Docteur Jerry et Mr Love / Judex

Anna :
**** : La Jetée / Tout ce que le ciel permet / Les Oiseaux / Charade
*** : Le Mépris / Le Guépard / La Baie des Anges / Adieu Philippine
** : Irma la douce / Le Procès de Jeanne d'arc / Le Fanfaron

Mister Arkadin :
**** : La Jetée (10) ; Les Oiseaux (9)
*** : Le Fanfaron (8) ; Lawrence d’Arabie (7) ; Été violent (7)
** : Le Soupirant (6) ; Le Mépris (6) ; Maigret voit rouge (6) ; Docteur Jerry et Mister Love (6) ; Mélodie en sous-sol (6) ; Le Guépard (6) ; Cléopâtre (6) ; Irma la douce (5) ; James Bond 007 contre docteur No (5) ; La Baie des Anges (5) ; Le Petit Soldat (5) ; Les Tontons flingueurs (5) ; Landru (5) ; La Taverne de l’Irlandais (5)
* : Un roi sans divertissement (4) ; La Cuisine au beurre (4) ; Le Couteau dans l’eau (4)
o : Pouic-Pouic (3) ; Muriel ou le temps d’un retour (3) ; L’Ange exterminateur (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Huit et demi ; Salvatore Giuliano ; Main basse sur la ville ; Les Mauvaises fréquentations ; Mourir à Madrid ; Le Jour et l’heure

Oriane :
**** : Le Guépard / La Jetée / Lawrence d'Arabie / L'Enfance d'Ivan / Muriel ou le temps d'un retour
*** : Le Mépris / Le Fanfaron / Du Silence et des ombres / La Baie des Anges / Le Petit Soldat / Main basse sur la ville
** : Le Doulos / Les Oiseaux / Judex / Les Tontons flingueurs
* : Docteur Jerry et Mister Love / Charade / Maigret voit rouge

Un simple amateur :
1- Le Monde d'Apu (S. Ray) 2- Tout ce que le ciel permet (Sirk) 3- Lawrence d'Arabie (Lean) 4- Les oiseaux (Hitchcock) 5- Huit et demi (Fellini) 6- L'Enfance d'Ivan (Tarkovski) 7- Le mépris (Godard) 8- Le Fanfaron (Risi) 9- Le feu follet (Malle) 10- Le procès de Jeanne d'Arc (Bresson)

 

LE BOX-OFFICE :

1. La Grande Évasion, John Sturges, 8 756 631 entrées
2. La Cuisine au beurre, Gilles Grangier, 6 396 529 entrées
3. Lawrence d'Arabie, David Lean, 5 712 198 entrées
4. James Bond 007 contre Dr No, Terence Young, 4 772 685 entrées
5. Les 55 Jours de Pékin, Nicholas Ray, 4 510 047 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy), sortie prévue en 1964
- Grand prix du cinéma français : Un roi sans divertissement (François Leterrier)
- Oscar du meilleur film : Lawrence d'Arabie (David Lean)
- Festival de Venise, Lion d'or : Main basse sur la ville (Francesco Rosi)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Le Guépard (Luchino Visconti)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Histoire cruelle de Bushido (Tadashi Imai) & Le Diable (Gian Luigi Polidoro)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : La Solution finale (Zbynek Brynych), sortie prévue en 1967
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Mafioso (Alberto Lattuada)

 

REFERENDUMS :

Classement des dix meilleurs films de 1963 pour les Cahiers du Cinéma  :

1. Le Mépris (Jean-Luc Godard), 2. Les Oiseaux (Alfred Hitchcock), 3. L'Ange exterminateur (Luis Buñuel), 4. Adieu Philippine (Jacques Rozier), 5. Le Procès de Jeanne d'Arc (Robert Bresson), 6. Muriel ou le temps d'un retour (Alain Resnais), 7. Docteur Jerry et Mister Love (Jerry Lewis), 8. Les Carabiniers (Jean-Luc Godard), 9. Salvatore Giuliano (Francesco Rosi), 10. Huit et demi (Federico Fellini)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1963 sur le site Encyclo-Ciné)