Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2018

Sur vos écrans en 2007

EDITORIAL :

Par Oriane

L'année 2007 se révèle lycéenne pour votre éditorialiste de ce mois. Elle signe son entrée dans le grand monde du teenager, mais aussi la mise en place de pratiques cinéphiles – aller toute seule au cinéma 1 à 2 fois par semaine, s'ouvrir aux diverses nationalités et genres, voguer des films art et essai aux blockbusters, défendre ardemment la VOSTFR... C’est aussi, et surtout, l'année où votre billettiste se frotte à deux cinématographies, l'américaine et l'asiatique. En 2007, je découvre ainsi l'aridité du continent dominant, son imaginaire de cow-boys empoussiérés, sa violence, son cynisme habités par des stars qui me font rêver – voire fantasmer. Puis je fais face à des œuvres déroutantes et issues d'un lointain oriental, dont l'expressivité nouvelle souligne ici les déceptions sociales, là les politiques complexes, où brillent des costumes flamboyants d'impératrices, ou encore ceux ensanglantés de mafieux en déroute.
En 2007, je développe aussi mes propres armes critiques et je commence, probablement sous l'influence de la langue pendue de certains rédacteurs des revues de cinéma que je lis, à attaquer sans pitié les films ou les réalisateurs qui me hérissent. J'apprends à défendre mes films fétiches, mais aussi à médiser et sélectionner, non sans une certaine cruauté ! La cinéphilie ou un concours de passions extrêmes, entre l'idolâtrie et le rejet. 2007 fut donc l'occasion pour moi de prendre plaisir à haïr certaines œuvres de Christophe Honoré ou Michel Spinosa, et encore à écarter – parfois à tort ! - tout un pan de la production nationale. Rétrospectivement, il apparaît pourtant que 2007 est une bonne année concernant les films français.

Cette parenthèse proustienne me sert d'introduction aux aspects intéressants de cette année cinématographique. La découverte du cinéma américain à cette époque est de fait liée à une remarquable production. Les cinéastes reviennent surtout aux mythes fondateurs, probablement un terrain où ils tiennent les propositions esthétiques ou idéologiques les plus intéressantes. James Gray revisite le film de flic et de gangster avec l'émouvant La Nuit nous appartient : Andrew Dominik hypnotise avec le mélancolique western L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, récompensé à Venise ; Soderbergh sort deux films très différents mais tous deux dans l'hommage aux classiques hollywoodiens (The Good German) comme au film de casse (Ocean's Thirteen) ; Paul Haggis questionne le patriotisme Dans la Vallée d'Ellah ; et David Fincher défie les routes du thriller avec le passionnant puzzle autour du Zodiac. A ces exemples rajoutons Gus Van Sant qui retourne au fleuve adolescent avec Paranoïd Park ; David Lynch qui propose son Inland Empire ; Robert Rodriguez qui a la nostalgie du film d'exploitation dans Planète Terreur... Ce sont également des succès américains qui figurent au Box office français : le survitaminé Ratatouille, qui s'attaque au mythe de la cuisine... française ; et Spider-Man 3 qui échoue néanmoins à progresser dans le genre du super-héros.

Outre les Etats-Unis, l'autre pays à l'honneur en 2007 est la Roumanie. La Palme d'Or comme le Prix Fipresci sont décernés à 4 Mois, 3 semaines et 2 jours qui révèle la rigueur précieuse de Cristian Mungiu. De même, Un Certain Regard récompense California Dreamin' de Cristian Nemescu, tandis que 12h08 à l'Est de Bucarest, Caméra d'Or de l'année précédente, sort en salles. Ce beau triplé est valorisé par le terme de « nouvelle vague roumaine » dans lequel les critiques et les festivals français aiment se plonger pour un temps. Pourtant, du côté du cinéma national, l'année se révèle plutôt riche, notre équipe offrant même la toute première place à Ne touchez pas la hache, adaptation de Balzac par Jacques Rivette. Kechiche est acclamé pour La Graine et le mulet, où le cinéaste trouve un certain équilibre parmi sa dense matière improvisée. Dans l'intimité française, André Téchiné offre les beaux Témoins ; Jérôme Bonnell son délicat et discret Quelqu'un m'attend. Eric Rohmer réalise quant à lui sa dernière œuvre, Les Amours d'Astrée et de Céladon dans lesquelles votre rédactrice du mois n'a pas mis les pieds, pour cause d'incompatibilité avec ce style. Également, beaucoup de cinéastes femmes réalisent leur premier film ou continuent leurs œuvres singulières : Marjane Satrapi cosigne le pétillant Persépolis ; Céline Sciamma se remarque avec le troublant Naissance des Pieuvres ; Noemie Lvovsky avec Faut que ça danse ! ; Valeria Bruni-Tedeschi avec Actrices ; Sandrine Bonnaire avec son documentaire familial Elle s'appelle Sabine ; Nadine Labaki avec Caramel... Telle une page générationnelle qui se tourne, 2007 est aussi marqué par la disparition de beaucoup d'acteurs français dont Jean-Pierre Cassel, Jean-Claude Brialy, Claude Brosset et Michel Serrault... Parallèlement, l'année se révèle très Amalricienne, puisque le charme de Mathieu agit dans un beau-doublé, Le Scaphandre et le papillon et La Question humaine.

Côté Asie, c'est le continent chinois qui se démarque. Fait rarissime, trois œuvres de Johnnie To sortent sur la même année, un exploit qui ne sera malheureusement pas renouvelé. Quelques années plus tard, l'inventif cinéaste hongkongais rejoint la longue liste des réalisateurs asiatiques un instant acclamés en France, puis mis aux oubliettes. Outre les mafieux déchirés de To, Zhang Yimou présente sa folle Cité interdite, Lou Ye sa Jeunesse Chinoise, Wang Quan'An est honoré à Berlin avec Le Mariage de Tuya et Ang Lee à Venise avec Lust Caution. Enfin, Jia Zhangke éblouit avec son atemporel Still Life. Comme To, Kiyoshi Kurosawa apparaît à travers doublé, lui aussi plutôt sombre, avec Loft et Retribution. Naomi Kawase reçoit le Grand Prix à Cannes. Quant au précieux Lee Chang-dong, il signe son comeback après cinq ans de silence, et ce dans la douleur. Son Secret Sunshine sera paradoxalement un souvenir lycéen traumatique se révélant point de départ d'une admiration grandissante pour ce réalisateur – autre madeleine dans la madeleine, je relate par ailleurs ce paradoxe dans un projet mis en place par notre grand gouverneur Zoom Arrière Edouard, et qui me permit de faire sa connaissance !
Du côté de l'Orient plus vaste, l’israélien Les Méduses reçoit la Caméra d'Or à Cannes ;
Nuri Bilge Ceylan impressionne avec Les Climats et commence à s'imposer sur la scène des festivals ; tout comme Apichapong Weerasethakul avec Syndromes and A Century, qui clôt une trilogie personnelle.

Certaines années se révèlent plus marquées par la disparition des maîtres plutôt que par la naissance des talents. 2007 fait partie de ces années-là. Les esprits cinéphiles honorent à cette époque Pierre Granier-Deferre ou Edward Yang. Et ils font face au départ simultané, comme si les deux vieux hommes s'étaient accordés pour titrer leur révérence en même temps, d'Ingmar Bergman et Michelangelo Antonioni le même jour. A l'époque, je connais peu les deux légendes suédoise et italienne. Mais grâce au ciné-club lycéen organisé par l'une des rédactrices de ZA lors de cette période, je les découvre sur grand écran. Je suis ainsi marquée par deux images cultes et poétiques, la cape volante d'une Faucheuse sensible en bord de mer, et les mouvements hypnotiques d'une partie de tennis imaginaire. 2007 reste l'impression de ces plans-là.

hache00.jpg

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 274 longs métrages (sur les 615 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Ludovic Nolan Oriane Rémi Timothée Vincent
Ne touchez pas la hache       *** **** **** ****     ****   ****
La Commune - Paris 1871         ****   ****         ****
Still Life **** ****   ** *** ***   *** **** ***    
Paranoid Park *** ***   *** **** ****   *** ** ****    
La Graine et le mulet   ****   *** **** ***   ** **** ***    
La Nuit nous appartient ** **** ****   ** **** ** *** **** *** *** ***
Quand l'embryon part braconner       ***   ****           ****
Zodiac ***   ** *** **** **** ** *** **** * **  
Bug   *** *** ** *** **** *** **   ** *** ***
L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford ** ****       **** ** *** **** * ** ***
The Offence           ****   **   ****    
Berlin Alexanderplatz       ****   **** **          
The Wicker Man           **** ***     ***    
Persépolis * ***   **   ****   ** ****     ***
Les Promesses de l'ombre *** *** *** *** *** *** ** ****   ° **  
Election 1 **   ** ** *** **** *** *** **      
De l'autre côté   ***     *** ***   * ****      
Secret Sunshine **       ** ****     ***     ***
La Question humaine ** ***     *** ***     ***      
I Don't Want to Sleep Alone       ***   ****            
Le Metteur en scène de mariages       ***   ****            
Rétribution           ****     ***      
Apocalypto     ***     **** ** *   *** ***  
Les Amours d'Astrée et de Céladon * *** * *** ** ** ****     ****    
Inland Empire ** *** ° *** *** **** ** **   ***    
Exilé       *   ****   ** ****      
Belle toujours   *** ** ***           ***    
La Visite de la fanfare   ***     *** ***     **      
Les Trois Brigands   **   **   ***     **     ****
Le Rêve de Cassandre * ***   ** *** ***   **     ***  
I'm Not There **** **   ** * ****   *** ** *    
Control ** ***     ** ***   ** *** ** **  
Un baiser s'il vous plaît   *** ** ** **   ** **   ***   ***
Ratatouille *** ** ****   *     ** *** * **  
La Fille coupée en deux ** ***   *** ** **       °   ****
Election 2 **   **   ** ****   *** *      
Lettres d'Iwo Jima   *** *   ***   ** **     ***  
Les Témoins   ***   **       ** ***      
Super grave   ***           **   ** ***  
Amer Béton           ****   * ***      
Ping-pong   **     *** ***            
Les Fantômes de Goya         *** ***   **        
Tout est pardonné           ***       *** **  
Nous les vivants         ** ****            
Joe Strummer : The Future Is Unwritten           ****   **        
Le Papier ne peut pas envelopper la braise         *** ***            
Retour en Normandie       *** ***              
Elizabeth, l'Age d'or   ***       ***            
Le Vieux Jardin           ****            
Artavazd Pelechian, cinéaste et poète du réel                 ****      
Alexandra                 ****      
Boulevard de la mort ** ** *** ** *** *** * **   ° ** ***
Quatre Mois, trois semaines, deux jours * *** ** * *** ***            
Sept Heures cinquante-huit ce samedi-là   **       ****     ** *    
Le Dernier Roi d'Ecosse **         ***     **   **  
L'Avocat de la terreur     ** ***     **   **      
Hot Fuzz *         ***   ***        
Très bien, merci       **   **       ***    
La Forêt de Mogari ** **       ***            
Dans la vallée d'Elah   **       **     ***      
Raisons d'Etat **         **   ***        
Caramel   **       **           ***
Les Climats   *** ° ** ** ***   **        
Naissance des pieuvres       ** ** *** *   *** *    
Les Rois du patin * **   **   ***   **   **    
My Blueberry Nights * **   *** * ***   **   * * ***
Planète terreur **         ***   **   °   ***
This Is England   *       ****            
Loft       **   ***            
Nue Propriété   **       ***            
Le Quatrième Morceau de la femme coupée en trois           ***         **  
Irina Palm   **       ***            
La France           ***       **    
The Bubble           ***     **      
Deux Films d'Albert Lamorisse   ***     **              
Across the Universe           ***         **  
XXY   **       ***            
La Vie des autres ** **     ** *** * ** * * **  
Une vieille maîtresse       ** *** ** ***          
Le Come-Back   **       **   *     ***  
Les Simpson **   ***         **   *    
Ocean's Thirteen * **       **   * ***      
L'Incroyable Destin de Harold Crick           ****   *     *  
Boarding Gate       *   ***   **        
Chacun son cinéma           ***            
Douze Heures huit à l'est de Bucarest   ***                    
After the Wedding           ***            
La Cité interdite                 ***      
Les Lip, l'Imagination au pouvoir                       ***
A casa nostra           ***            
Une jeunesse chinoise           ***            
Momo le doyen                       ***
Souffle           ***            
Abandonnée           ***            
Syndromes and a Century           ***            
London to Brighton           ***            
La Leon           ***            
A Very British Gangster           ***            
Hot Rod                   ***    
Le Pensionnat           ***            
Sicko         ***              
Je suis un cyborg           ***            
L'Année où mes parents sont partis en vacances           ***            
L'Heure zéro ***   ° **   ** ** *        
La Nuit au musée   **     ** **       ° *** *
Le Scaphandre et le papillon   **     ** *** * *   *    
Gone Baby Gone           *** ** * *      
Les Contes de Terremer   **   **         *     **
Steak   **   °       **   * ***  
En cloque, mode d'emploi   ***   **       *   ° **  
American Gangster **   *     ** * **        
Actrices   **   **   ** *     *    
Hollywoodland           ***     *      
Black Snake Moan           ***   *        
L'Ennemi intime           *** *          
Volem rien foutre al pais       **               **
Honor de cavalleria       **   **            
Le Prestige de la mort       **               **
Le Mariage de Tuya   **     **              
Le Deuxième Souffle °   *   *** ** *** °        
La Vengeance dans la peau **         ** * ** * *    
Little Children   *       ***   *        
Le Fils de l'épicier   ***         *     *    
Mon frère est fils unique   *       ***     *      
Fur : Un portrait imaginaire de Diane Arbus       **   **       *    
Old Joy         **         * **  
Spider-Man 3 * **     * ***   * ** ° *  
The Good German   *     ** °     ***   *  
L'Histoire de Richard O.   **   °   ** *     **    
Cashback   *       **   * ** *    
L'Homme sans âge   * °     ****   ** ° *    
Les Chansons d'amour ** **   ° * *** * ** * ° °  
Michael Clayton * **       **   * * °    
Anna M.           **     ° **    
Bad Times           **   *   *    
Roman de gare       *     **     *    
J'attends quelqu'un                 *** °    
Vingt-Huit Semaines plus tard           ***       °    
Halloween           ***       °    
Le Royaume               *     **  
Rocky Balboa           **         *  
Le Direktor   *   **                
Darling   **       *            
Once   *                 **  
Et toi t'es sur qui ?       **           *    
Two Days in Paris           **       *    
Hostel, chapitre II       **   *            
Ceux qui restent           **       *    
Le Dernier Voyage du juge Feng                 ** *    
L'Illusionniste           **            
Chrysalis           **            
Chronique d'un scandale           **            
Le Deal       **                
Alpha Dog           **            
La Bête dans le cœur           **            
Norway of Life   **                    
Scandaleusement célèbre               **        
Idiocracy       **                
Destricted                       **
Loin d'elle           **            
Je t'aime moi non plus         **              
Quatre-Vingt-Huit minutes           **            
Frozen Days           **            
Les Deux Mondes                   **    
Boxes           **            
Vent mauvais           **            
Buenos Aires 1977           **            
La Traversée du temps                 **      
Time           **            
Jindabyne, Australie                     **  
La Maison                 **      
Nothing           **            
Charly   **                    
L'Invité                   **    
Tickets             **          
Hitman           **            
Journal d'une jeune Nord-Coréenne           **            
Om shanti Om                     **  
Pars vite et reviens tard *     °   ** * *        
Harry Potter et l'ordre du Phénix   *           ° *   * **
Angel   *   ° ° ***            
Shrek 3   *       ***     ° °    
Sunshine           ** * *   °    
Blood Diamond   *       *   *     *  
A l'intérieur         ° ***       °    
Le Nombre 23   °       **       *    
Trois Cents   *     * ***   °   °   °
Le Voile des illusions                   ° **  
Une grande année           *         *  
Faut que ça danse !         *     *        
Stardust, le Mystère de l'étoile               *       *
Un secret ** °     ° * ° *   °    
Capitaine Orgazmo       *       *   °    
Le Serpent           *            
Les Ambitieux       *                
Snow Cake   *                    
Hannibal Lecter : les Origines du mal           *            
Substitute                   *    
Contre-enquête           *            
Goodbye Bafana   *                    
Les Châtiments           *            
Les Oubliées de Juarez           *            
Gradiva       *                
Le Premier Cri                   *    
Dialogue avec mon jardinier                   *    
La Chambre des morts           *            
The Lookout               *        
Tenacious D in The Pick of Destiny               *        
Hairspray             *          
Paranoiak           *            
Waitress   *                    
King of California                   *    
Bienvenue chez les Robinson   *                    
Tous à l'ouest *                      
Cow-boy                   *    
Le Renard et l'enfant             *          
La Clef             *          
L'Amour aux temps du choléra               *        
La Fête du feu           *            
Molière               *   °    
Ghost Rider           °     *      
Danse avec lui   °       *            
Mise à prix           *   °        
Invasion           *       °    
Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde *       ° *   ° ° ° °  
Je crois que je l'aime       ° *         °    
Die Hard 4, Retour en enfer           *   °   °    
Les Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent *             ° ° °    
La Môme   °     °   * °   °    
Quatre-Vingt-Dix-Neuf Francs   °   °   * ° °   °    
UV                   °    
Jacquou le Croquant             °          
Truands               °        
Bobby                   °    
L'Ile aux trésors                   °    
Massacre à la tronçonneuse : le Commencement           °            
L'Italien                     °  
Michou d'Auber             °          
Entre adultes         °              
Hypertension               °        
Ensemble c'est tout                   °    
Le Prix à payer                   °    
Le Candidat                   °    
TMNT les tortues ninja                 °      
Next                   °    
Pur Week-end                   °    
L'Ami de la famille           °            
La Faille           °            
Hitcher           °            
La Disparue de Deauville             °          
Ce soir je dors chez toi                   °    
La Légende de Beowulf                   °    
Gomez vs Tavarès                   °    
Fragiles                   °    
La Colline a des yeux 2       °                
Le Contrat                   °    
Half Nelson               °        
Ecorchés           °            
Pathfinder               °        
Cartouches gauloises                 °      
Trois Amis               °        
La Vérité ou presque                   °    
L'Age d'homme... maintenant ou jamais   °                    
A vif           °            
Deux Vies plus une                   °    
Détrompez-vous                   °    
L'Auberge rouge                   °    
Odette Toulemonde   °               °    
Transformers               °   °    
Shoot 'Em Up           °   °        
Le Cœur des hommes 2             °     °    
A la croisée des mondes : la boussole d'or               ° °      
Je suis une légende               °   °    
Sa Majesté Minor       °     °     °    
  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Ludovic Nolan Oriane Rémi Timothée Vincent

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Still Life (Zhangke) Syndromes and a Century (Weerasethakul) Zodiac (Fincher) 4- Belle toujours (Oliveira) Les Promesses de l'ombre (Cronenberg) 6- La France (Bozon) La Graine et le mulet (Kechiche) I don't want to sleep alone (Ming-Liang) Paranoid Park (Van Sant) Ne touchez pas la hache (Rivette)

Un simple amateur :
1-La Commune (Watkins) 2-Still Life (Zhangke) 3-Secret Sunshine (Chang-Dong) 4-La Nuit nous appartient (Gray) 5-Les Promesses de l'ombre (Cronenberg) 6-Quatre Mois, trois semaines, deux jour (Mungiu) 7-La Graine et le mulet (Kechiche) 8-Bug (Friedkin) 9-Paranoid Park (Van Sant) 10-Ne touchez pas la hache (Rivette)
D'autres films intéressants: Syndromes and a Century (Weerasethakul);Zodiac (Fincher);I don't want to sleep alone (Ming-Liang)...
Hors catégories: Berlin Alexanderplatz;ainsi que les deux films plus anciens: The Offence (Lumet)et The Wicker Man (Hardy)

Pierre :
Top 20 1-Inland empire (Lynch) 2-The wicker man (Hardy) 3-Honor de cavaleria (Serra) 4-Lettres d'Iwo Jima (Eastwood) 5-Paranoid park (Van Sant) 6-Still life (Jia Zhang-ke) 7-Une jeunesse chinoise (lou Ye) 8-La commune Paris 1871 (Watkins) 9-Jours d'hiver (Collectif) 10-Exilé (To) 11-La graine et le mulet (Kechiche) 12-Le quatrième morceau de la femme coupée en trois (Marsac) 13-Election 2 (To) 14-Le violon (Vargas) * 15-Le vieux jardin (Im Sang Soo) 16-I don't want to sleep alone (Tsai Ming Liang) 17-The good german (Soderbergh) 18-This is England (Meadows) 19-Om Shanti Om (Khan) 20-Les promesses de l'ombre (Cronenberg)
Les 53 hors liste restant L'étoile imaginaire (Amellio)*** Les méduses (Kert et Geffen)*** Tehilim (Nadjari)*** Paysages manufacturés (Baichwal)*** Intolérance la trilogie (Mulloy)*** Jewboy (Krawitz) *** Le rideau de sucre (Guzman Urzua)*** Golden door (Crialese)*** Le chemin de san Diego (Sorin)*** Ce que mes yeux ont vu (De Bartillat)*** Le mas des alouettes (Taviani)*** Comme des voleurs (Baier)*** Le corps sublimé (De Missolz)*** Les femmes de ses rêves (Farrelly)*** Dérive mortelle (Horn)*** Lumière silencieuse (Reygadas)*** Les messagers (Pang)*** Primer (Caruth)*** Délice Paloma (Moknèche)*** Voleurs de chevaux (Wald)*** Sempre vivu (Renucci)** Dark horse (Kari)** Jesus camp (Ewing et Grady)** Ecrire pour exister (Lagravenese)** Microclimat (Hélia)** El custodio (Moreno)** Resident evil extinction (Mulcahy)** Le cercle des noyés (Vandeweerd)** Le feu sous la peau (Goldman)** La sagrada familia (Lelio)** What a wonderful world (Bensaïdi)** Un nom pour un autre (Nair)** We feed the world (Wagenhoffer)** La face cachée (Campan)** La nuit des tournesols (Cabezudo)** Morituri (Touita)** L'année suivante (Czajka)** Héros fragiles (Pacull)** Mon meilleur ennemi (Mc Donald)** Prémonitions (Yapo)** Mon frère se marie (Bron)** Tel père telle fille (De Plas)** Delirious (Di Cillo)* Komma (Doyen)* An american haunting (Solomon)* Si le vent soulève les sables (Hansel)* Jean de La Fontaine, le défi (Vigne)* La dernière légion (Leder)* En la cama (Bizé)0 Scorpion (Séri)0 Captivity (Joffe)0 Héros (Merle)00 Azul (Sanchez Arevalo)00
29 courts 1-Il fait beau dans la plus belle ville du monde (Donzelli)*** 2-Energie (Fleisch)*** 3-Molina's Solarix (Molina)*** 4-Taxi wala (Frederich)*** 5-Une famille cubaine (Vega)*** 6-Mater (Bonfiglio)*** 7-I love Sarah Jane (Susser)*** 8-Mois (Perroto)*** 9-Djivou veu volti (Feramont)*** 10-Next floor (Villeneuve)*** 11-Une histoire du cinéma 16 bis version 2 (Rousseau)*** 12-Current exchange (Basset)** 13-Lettres à V (Salles)** 14-Tel père telle fille (Ballyot)** 15-Mota shel shula (Korman)** 16-Absurdia (Lynch)** 17-Mesnil-Amelot (Thi Bach Tuyet)** 18-de l'autre côté de la rue (Defay)** 19-1977 (Varela)** 20-Gravel and stones (Hofman et Hollas)** 21-Journal d'un spectateur (Moretti)** 22-Hoguera (Baiz)** 23-Même pas mort (Natkin)** 24-Le domaine des non revenus (Alexis)* 25-Notre ami le rat (Capobianco)* 26-Super DONG (Yue Weng Pok)* 27-Ideal disease 1 (Magescas)* 28-Dark (Jourin)* 29-Candy boy (Vincent)*
16 moyens-métrages 1-I cantori di Carpino (Gentet)**** 2-En sursis (Farocki)*** 3-Raver 2.0 (Richet)*** 4-Barcelone ou la mort (Guiro)*** 5-Gregogna l'anartiste (De Senlis)*** 6-Thèrèse Menot à force de résistance (Racine)*** 7-Drôles d'accents (Khanne)** 8-Autour de Luisi (Burnet)** 9-L'asile du droit (De Latour)** 10-Tondues en 44 (Carlon)** 11-OAS, un passé très présent (Zaoui)** 12-1907, la révolte des vignerons (Gayraud)** 13-Rock Mendes (Rousseau)** 14-Dossier noir : Michel Fourniret et Monique Olivier, la logique du mal (Rémi et Papleux)* 15-Les derniers bogomiles (Curtier)* 16-Ma soeur l'étoile (Guillot)0
33 longs inédits 1-Naufragés des Andes (Arijon)**** 2-Keith Haring, le petit prince de la rue (Clausen)**** 3-Continental, un film sans fusil (Lafleur)*** 4-Regards d'ailleurs (Mounier)*** 5-La nuit des horloges (Rollin)*** 6-La fille du lac (Molaioli)*** 7-Mother of tears (Argento)*** 8-The tattooist (Burger)*** 9-Rido Bayona, born in Africa (Pedro)*** 10-Black water (Traucki et Nerlich)*** 11-Lucky mile (Rowland)** 12-Cronocrimenes (Vigalondo)** 13-Crimes et châtiment (Zhao Liang)** 14-Braves gens n'ayez plus peur (Panic)** 15-Aigoual, la forêt retrouvée (Khanne)** 16-Ola Kala, un spectacle des Arts Sauts (Thiel)** 17-Ghost poker (Band)** 18-Clubland (Nowlan)** 19-Réparation (Anastopoulos)** 20-Hansel et Gretel (Yim Phil Sung)** 21-Truck 'r treat (Dougherty)** 22-Tabou(s) (Ball)13 23-Primeval (Katleman)* 24-Lucio (Arregi et Oenaga)* 25-Sous la neige (Figueira et Muruzabal)* 26-Retratando (Bosch) Michael Moore polémique système (Caine et Melnyk)* 27-Hellride (Bishop)0 28-An american crime (O 'Haver)0 29-Biotreck Africa (Charles)00 30-Charming school (Sarinana)000 31-The girl next door (Wilson)000 32-L'aventure du Poséidon (Putch)0000

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 2007 ? (82 votants)

1- Zodiac (Fincher) - 18 voix
2- La Nuit nous appartient (Gray) - 10 voix
3- La Graine et le mulet (Kéchiche) - 5 voix
4- Inland Empire (Lynch) - 4 voix
5- Control (Corbijn) Les Amours d'Astrée et Céladon (Rohmer) Still Life (Jia) Apocalypto (Gibson) Les Chansons d'amour (Honoré) - 3 voix
Cités deux fois : Paranoïd Park (GVS), 7h58 ce samedi-là (Lumet), I'm not there (Haynes), Supergrave (Mottola), La Vie des autres (Henckel)
Cités une fois : La France (Bozon), 12h08 à l'est de Bucarest (Porumboiu), Symdromes and a century (AW), Le Scaphandre et le papillon (Schnabel), La Question humaine (Klotz), La Visite de la fanfare (Kolirin), Hot Fuzz (Wright), Election 2 (To), The Offense (Lumet), Persepolis (Satrapi), Un baiser s'il vous plait (Mouret), La Commune (Watkins), Le Mariage de Tuya (Wang), Caramel (Labaki), Le Voile des illusions (Curran), L'Assassinat de Jesse James... (Dominik), Snow Cake (Evans), Nue propriété (Lafosse), Ne Touchez pas la hache (Rivette), Black Snake moan (Brewer)

 

LE BOX-OFFICE :

1. Ratatouille, Brad Bird, 7 845 210 entrées
2. Spiderman 3, Sam Raimi, 6 331 084 entrées
3. Harry Potter et l'Ordre du Phénix, David Yates, 6 224 517 entrées
4. Pirates des Caraïbes 3 : Jusqu'au bout du monde, Gore Verbinski, 5 763 630 entrées
5. Shrek le troisième, Chris Miller & Raman Hui, 5 549 908 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : La Graine et le Mulet (Abdellatif Kechiche)
- Prix Méliès : La Graine et le Mulet (Abdellatif Kechiche)
- Prix Jean Vigo : La France (Serge Bozon)
- César du meilleur film : La Graine et le Mulet (Abdellatif Kechiche)
- Oscar du meilleur film : Les Infiltrés (Martin Scorsese)
- Festival de Venise, Lion d'or : Lust, Caution (Ang Lee)
- Festival de Cannes, Palme d'or : 4 mois, 3 semaines, 2 jours (Cristian Mungiu)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Le Mariage de Tuya (Wang Quan'an)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Pressentiment d'amour (Masahiro Kobayashi)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Un millier d'années de bonnes prières (Wayne Wang)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 2007 sur le site Encyclo-Ciné)

31/01/2018

Sur vos écrans en 2001

EDITORIAL :

Par Jean-Luc

2001,lynch,moretti,coen,spielberg,rivette,amenabar,jiang,guédiguian,cantet,tsui

L'année 2001 est l'année de Mulholland Drive avec les fascinantes et magnétiques Naomi Watts et Laura Harring ; avec l'envoutante musique d'Angelo Badalamenti. Après une courte et mystérieuse introduction, il n'était pas évident de saisir que Mulholland Drive est divisé en deux parties, le rêve et la réalité. Les mêmes motifs visuels se retrouvent dans les deux parties, procurant l'étrange sensation de déjà vu. Deux parties où, contrairement aux usages, le rêve est présenté avant la réalité. Qui plus est, comme celle-ci est bien moins séduisante que le rêve, le spectateur peine à se détacher de l'émerveillement où l'avait plongé la première partie. Il résiste ainsi à comprendre le fin mot de toute cette histoire : le miroir aux alouettes que représente Hollywood.

Certes des films coupés en deux existaient déjà : Le hasard (Krzysztof Kieslowski, 1986), ou les trois premiers films de Hong Sang-soo avec les quatre parties du Jour où le cochon est tombé dans le puits (1996), les deux de Le pouvoir de la province de Kangwon (1998) et de La vierge mise à nu par ses prétendants (2000), mais leur impact fut moindre. Mulholland Drive influencera ensuite tous les films majeurs traitant d'Hollywood et du cinéma : Femme fatale (Brian de Palma, 2002), Inland Empire (David Lynch, 2006), Le dahlia noir (Brian de Palma, 2006), Maps to the stars (David Cronenberg, 2014),

The barber, deuxième film américain de notre palmarès, dont l'écriture blanche rappelle parfois celle du nouveau roman est le total opposé du film de Lynch. Dans la scène de la baignoire, on se demande parfois si Joel Coen ne se prend pas pour Jean-Philippe Toussaint avec son anti-héros épilant d'un air absent la jambe de sa mégère d'épouse. Même attrait pour le presque rien dans ce plan sur les mains de Ed Crane après le crime, où son alliance brille d'un air dérisoire. Même symbolisme dépouillé lorsque Ed et sa femme se retrouvent à la prison séparés au parloir par une ligne blanche. Retour enfin à l'eau et au rasoir dans la scène de la chaise électrique sur un fond blanc éblouissant. Le sujet The Barber, l'homme moderne, l'homme de la rue, est cet être fantomatique, cet homme qui n'est pas là, pour reprendre le second titre du film au moment où l'Amérique de 1949 s'effraie de la bombe russe et des extraterrestres et entre dans l'ère des grands magasins tout en se réfugiant dans les valeurs familiales. Cet homme moderne serait alors l'inverse du héros de film noir en prise directe avec les pulsions souterraines du monde ou de l'homme pulsionnel en proie au charme des adolescentes. Même si Nabokov a publié Lolita en 1958, il est probable que le monde décrit soit très proche de celui de 1949 et le plan sur le pied de la jeune Ann lorsque Ed pénètre dans sa chambre renvoie directement au film de Kubrick. Alors que Humbert Humbert ne savait résister à l'attrait de Lolita, Ed voit, contre toute évidence, en Ann une jeune fille parfaite. Ayant refusé de passer à l'acte, il est immédiatement châtié par un accident et la révélation d'un crime qu'il n'a pas commis le conduit à la mort.

Troisième au palmarès de nos films américains A. I. Intelligence artificielle de Steven Spielberg est moins radical, plus classique. La quête de David pour trouver la fée bleue et sa rencontre avec Joe, le Meca d'amour, dure près d'une heure. Il reflète le goût de Spielberg pour les séquences d'action. Cet épisode de course-poursuites placé au cœur d'un drame familial est néanmoins le moins original et paraît quelque peu superflu. La foire de la chair lorgne ainsi du côté des jeux du cirque urbains de Los Angeles 2013 (Carpenter, 1996). Bien plus émouvantes sont les deux premières parties ainsi que la dernière, centrées sur l'amour réciproque de Monica et David. L'intelligence artificielle semble, non seulement capable d'amour, un amour obstinée et fidèle jusqu'à la mort, mais accède même au rêve, et à l'inconscient.

Cette année là, le cinéma américain se montre décidément très inventif avec Le Sortilège du scorpion de jade (Woody Allen), Moulin-Rouge, Requiem for a Dream, Traffic, Le tailleur de Panama, The Pledge, La Planète des singes, A la rencontre de Forrester, Les Autres, Docteur T et les femmes (Robert Altman), Seul au monde (Robert Zemeckis)

La France fait presque jeu égal avec Va savoir, L'Anglaise et le duc, Trouble Every Day, La Ville est tranquille, A ma sœur ! , Intimité, Roberto Succo, Carrément à l'ouest, Sauvage Innocence, Éloge de l'amour, Le Pornographe, Sous le sable, Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, La Chambre des officiers, Loin, Le Pacte des loups, Félix et Lola, Profils paysans : l'Approche, Sur mes lèvres, Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures.

 On trouve dans Va savoir, le plus lumineux de tous les films de Jacques Rivette, nombre d'échos du beaucoup plus sombre Paris nous appartient dont il est comme un double bonifié par la maturité... ou la transformation du "destin" en "festin". Une simple bague suffit à inverser, par impression, l'univers qui change de sens. La bague, possède en effet une inscription cachée qu'Arthur (Bruno Todeschini), oubliera significativement de reporter sur la contre-façon : tempus fugit, amor manet, "le temps s'enfuit, l'amour demeure". Ce qui a mené la ronde des désirs jusqu'alors, était-ce bien l'amour ou son seul fantôme ? La question se pose explicitement dans le cas de Camille (Jeanne Balibar) et Pierre (Jacques Bonnaffé) mais vaut également pour Sonia (Marianne Basler) qui poursuit une image de sa jeunesse rebelle et pour Dominique (Hélène de Fougerolles) qui manque d'une figure paternelle. En volant la bague, Arthur rompt le "mauvais" enchaînement des passions - celui qui refuse le passage du temps. A partir de cette rupture, le film entame un mouvement de repli sur lui-même qui inclut et entraîne avec lui tout ce qu'il avait déployé. Chacun des personnages venus séparément au théâtre voir la représentation, s'y retrouve pour un ultime chassé-croisé. Sur les planches, Sonia vient rechercher sa bague (que Camille a récupéré dans un pot de farine) et Dominique vient apporter le manuscrit de Goldoni (trouvé parmi les livres de cuisine) tandis que Ugo (Sergio Castellitto) et Pierre s'affrontent dans un surréel duel à la vodka. Ce grand final, d'une légèreté éblouissante, ne représente pas seulement la victoire de l'amour sur l'infidélité ou même celle de l'artifice sur la réalité. S'il y a bien magie du spectacle c'est parce que le théâtre de cette dernière scène est à la fois cantine, point de rencontre, aire de jeu et piste de danse. Espace en perpétuel mutation, il n'est pas figé dans le passé mais espace de création, échanges des désirs que chacun y a emmené depuis l'extérieur. En permettant ces échanges, il inclut la découverte, la révélation, la nouveauté pour des personnages obsédés jusque là par leur amour défunt. Cet espace de vie s'oppose au cagibi dans lequel Pierre avait voulu enfermé Camille. En s'enfuyant par les toits Camille était déjà revenue à la vie dont elle trouvera le plein accomplissement sur les planches : pour que l'amour demeure, il convient que le temps soit création.

Le reste de l'Europe est en retrait. Moretti sauve l'Italie de l'indigence avec le magnifique et douloureux La Chambre du fils alors que les portugais offrent Je rentre à la maison (Manoel de Oliveira) et Dans la chambre de Vanda (Pedro Costa). Le cinéma asiatique reste un peu en retrait de ce qu'il fournira bientôt dans les salles françaises même si comptent bien entendu Platform, De l'eau tiède sous un pont rouge, Mes voisins les Yamada, Kaïro, The Hole, Et là-bas, quelle heure est-il ? ABC Africa, Millenium Mambo, Le Cercle. L'Afrique et l'Amérique latine restent quasiment muets à part la voix de Pablo Trapero pour Mundo gruà.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 241 longs métrages (sur les 518 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Antoine Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Ludovic Nolan Oriane Rémi Vincent
Mulholland Drive **** **** **** **** **** **** **** *** **** *** *** **
La Chambre du fils *** **** ** *** **** **** *** *** *** ****   ****
The Barber **** ***   *** **** *** ** *** ****   *** **
Intelligence artificielle   **** ****   *** ** ** ** ** **** *** ****
Va savoir   ***   *** *** *** *** **       ****
Les Autres   *** *** *** *** ***   ** **   **** ***
Les Démons à ma porte       *** *** ***           ****
La Ville est tranquille       ** ***   ** ***   ****   ****
L'Emploi du temps   ****   ** *** ****     ** ***    
Time and Tide     **** ** ** ***     ***     ****
L'Anglaise et le duc   ** *** *** **   *** ****   ** *** ***
Kaïro       ***   **** **     ****   **
Liberté-Oléron   ****   ***       ** *** *** ** **
De l'eau tiède sous un pont rouge       *** ***   **       *** ***
Beijing Bicycle           ***       ****    
Traffic   *** **   *** *** * ** *** ***   ***
A ma sœur !       *** *** **** ** ** **      
Dans la chambre de Vanda         *** *** ***          
Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures     ***   ***             ***
Le Sortilège du scorpion de jade *** **   *** ***   ** ** **     ***
Je rentre à la maison   ***   ** ***   ***          
Millenium Mambo **** *** ° ** ** **** *   ***   *** **
Seul au monde   ***     ***     ** **   ***  
Mes voisins les Yamada       *** **   **     ***   ***
No man's Land ***     ** *** ***     **      
Le Tailleur de Panama         *** *** * *** **     ***
Le Pornographe   **   ***   *** ** °     **** **
Intimité   ***   ** *** ** ** ** **      
Battle Royale       **   ****     * *** * ***
Et là-bas, quelle heure est-il ?       *** *** *** *          
La Comédie de l'innocence   **   *** **         ***    
L'Empereur et l'assassin         ** ****           **
Ring       **   ***       ***    
Bully       ** *** ***            
Sauvage Innocence       *** ***   **          
Le Cas Pinochet   ***               ***    
Super Huit Stories         ***           ***  
Goshu le violoncelliste                   ***   ***
Christmas     ***     ***            
Animal Factory           ****            
O fantasma           ****            
Panic                       ****
Hedwig and the Angry Inch           ****            
H Story                     ****  
The Pledge     **   *** **** *   **   *  
Eloge de l'amour   *** ° **     ** ***       ***
Sous le sable   ** * *** *** **** * *     ° ***
Shrek * *** **   *** ***     ** ° * ***
Sur mes lèvres ** ** *   ** ** *   ***   ** ***
Trouble Every Day       ** ° **** ***          
Le Cercle       ** ***     *     ***  
The Mission       ° *** ****            
Trois huit       ** ** ***            
Carrément à l'ouest       ** ***   **          
Betty Fisher   **   ** ***              
Le Peuple migrateur                   *** ** **
L'Ile     ° ** ** ****   *       ***
Mademoiselle   **   ** **     * *     ****
Mercredi folle journée !   ** *** **       *** **   °  
Requiem for a Dream   *** * **   **** ** **     * °
Roberto Succo * **   ** *** ** **   *     **
Mon beau-père et moi   ** **     ***     *   **  
Tokyo Fist       *   ****            
Platform         ***   **          
Kandahar         *** **            
Mariage tardif         ***             **
Le Seigneur des anneaux : la Communauté de l'anneau **   *** ° ** ***   ° * ** *** **
Ghosts of Mars       ** * ***   * *   * ****
Ce vieux rêve qui bouge     * **   ***           **
La Vérité si je mens ! 2 ** * *** **         **   *  
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain ° * ** * ** ** * * *** *** * ***
La Chambre des officiers   **     **   * **   ** * **
Scarlet Diva       **   ***   *        
Loin   **   ***     *          
Sexy Beast           ***            
Vies brûlées           ***            
De l'histoire ancienne         ***              
Chez les heureux du monde           ***            
Downtown 1981           ***            
Tout près des étoiles                       ***
Toutes les nuits           ***            
Mundo gruà         ***              
Le Soleil au-dessus des nuages                       ***
Sur la trace du serpent           ***            
Profils paysans : l'Approche         ***              
Avant la nuit           ***            
La Répétition                       ***
Happy Accidents           ***            
Bleu profond           ***            
Le Souffle         ***              
Et ta mère aussi !           ***            
Histoires de vies brisées         ***              
Shiri           ***            
Presque célèbre **   **     *     **   *  
Peines d'amour perdues               *   ***    
Samia   **   **                
Selon Matthieu       **   **            
Capitaines d'avril   **                   **
Du soleil pour les gueux   **                   **
Kiss kiss bang bang           **       **    
Harry Potter à l'école des sorciers   * ** *         ° ***   **
La Tour Montparnasse infernale