Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2015

Sur vos écrans en 1984

EDITORIAL :

Par Jocelyn M.

1984,leone,rohmer,wenders,kaufman,greenaway,fellini,forman,naruse,le tacon,danteJe ne connais pas vraiment mes collègues de Zoom Arrière - la réciproque, en toute logique, valant tout autant. A dire vrai, la salle de rédaction est pour le moins immatérielle et la plupart d'entre nous n'a qu'une vague idée, au détour d'un jpeg sans doute avantageux, de l'apparence de chacun. Et, malgré les écrits des uns et des autres, une plus vague encore de l'histoire cinéphilique de tel ou telle. Je ne sais pas en outre quel est l'age moyen de cette tonitruante équipe rassemblée par le vaillant et pugnace Edouard (que je connais un tout petit peu plus que les autres, à l'égal des deux Vincent peut-être, ayant tenté, de loin en loin, de nous rapprocher - et même collectivement "fomenté", pour tout dire). Je l'estime à une petite quarantaine, déjà engagée - force est de le reconnaître.

Ces considérations seraient de peu d'importance, si elles ne sous-entendaient pas que, depuis quelques tout récents mois, le rapport aux films consciencieusement notés dans cette page a soudainement changé. En effet, alors que pour les crus précédents les visionnages et les appréciations étaient forcément entrepris sous l'angle de la postérieure séance "de rattrapage" (quelle que soit la taille de l'écran qui la permit), il y a fort à parier que la majeure partie des films étoilés à partir de la toute fin des années 70 puissent avoir été vus en leur temps et leur actualité exacte, au diapason de l'existence de chacun (film et spectateur). Ce qui change tout. Ou pas mal de choses. A commencer par la bienveillance mais aussi la honte. Et surtout une mise en perspective a posteriori, aux conséquences devenues délicates par un supplément "d'objectivité".

Je m'explique. D'une part cette objectivité, parfois chefdoeuvrale, d'un film m'importe peu (pas pour rien que mes louanges et mes diatribes aient cours sur une page sous-titrée "le cinéma scandaleusement pris par la quille"). D'une autre, de part, c'est davantage - mais à cette ligne parvenus vous l'avez bien compris - mon histoire personnelle au travers des films qui fait battre mon cœur cinéphile. Et qui fait que je me sens parfois (souvent ?) seul, perdu avec mes étoiles, dans la présente et brillante page qui porte au pinacle tel Rohmer, tel Bergman ou, diantre tel Marker ! (en lieu et place du Zombie de Romero ou du Rambo premier (sang) du nom).

Je m'explique again. Je doute fort que, si il a la petite quarantaine suspectée (et pis, donc, s'il est plus jeune !), le critique ZoomA lambda ait vu Pauline à la Plage ou Sans Soleil à l'époque, en salles. C'est bien dans son ultérieure quête cinéphile qu'il entreprit d'entasser ces chédeuvres dument recommandés par telle ou telle émérite rédaction ayant pignon (la tête du classement 1983 s'en ressent d'ailleurs plus "bigarré" que jusqu'alors). Je ne critique pas l'état de fait, j'en fais encore autant aujourd'hui, découvrant chaque jour un machin d'hier qui a bien du mérite et qui bouleverse la donne jusqu'alors établie. Mais je me justifie.

Il n'est pas rare, mois après mois, que les deux ou trois premiers films du classement ne jouissent pas de mes étoiles. Tantôt n'ai-je pas vu les films, tantôt depuis trop longtemps pour me prononcer. Le comble à mes yeux c'est que depuis deux mois (soit l'année 1982), je commence à avoir vu un bon paquet de films de l'année, en salles et en leur fameux temps pour la plupart. Et que l'année 1984 qui nous occupe aujourd'hui est une façon de sommet (mon innocente acmé cinéphage - c'est à dire ma consommation délibérée, sans guide autre que les outils marchands (et non critiques) de chaque production (casting, bandes annonces, sujets, affiches, …) - de films en salles va connaître une plénitude pour deux-trois ans encore), d'où surnagent les indépassables SOS Fantômes et Gremlins, merveilles de divertissements "intelligents". Mais que le tiercé de tête est finalement distribué entre Leone, Rohmer et Wenders.

Loin de moi toutefois l'idée de devoir faire coïncider un classement qualitatif avec le box office. Loin de moi pareillement la tentation de rabaisser les prescriptions et notations de mes collègues (que je ne connais pas, je vous le rappelle) ni de mettre en accusation leur propre démarche, leur propre chemin, leur sincérité individuelle (dont j'ignore en définitive tout, même la possible feinte). Seule proche de moi, celle simplement de me distinguer en décidant de ne pas reconsidérer rétrospectivement le millésime, après séances postérieures, et de m'en tenir à la vibration (vraisemblablement fantasmée, nostalgisée même) de l'époque. Et, partant, permettre aussi à l'éventuel cinéphile buissonnier de ne pas se croire le dernier des abrutis non plus, sous prétexte qu'il n'a jamais vu d'Ozu ou que l'évocation de Splash ou de L'Ascenseur l'émeut davantage que le Carmen de Rosi ou le Dimanche à la Campagne de Tavernier.

Je dis juste qu'en ces maussades semaines où il est légitime de vouloir "être Paris", de vouloir "être en terrasse", j'opte pour "être", avant toute autre chose, "moi". Dont acte. Sachez désormais que, comme Flaubert était sa Mme Bovary, ma colonne Zoom Arrière, et plus que toute autre cette cuvée 1984 (qui voit Sergio Leone décrocher son unique trophée tandis que Rhohmer en est déjà à deux), avant d'être un guide cinéphile en soi,... et ben c'est Moi. 1984, c'est moi (pas Orwell qu'aurait dit ça, tiens).

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 210 longs métrages (sur les 590 sortis en salles), avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent
Il était une fois en Amérique (Leone) **** **** **** **** **** **** **** **** **** ****
Les Nuits de la pleine lune (Rohmer) **** *** **** *** **** ****   *** *** ***
Paris Texas (Wenders) **** *** **** **** **** *** *** ****    
L'Etoffe des héros (Kaufman)   ****   **** **** **   ** **** ****
Meurtre dans un jardin anglais (Greenaway) ****   *** **** **** * *** ****   ***
Et vogue le navire (Fellini) **** ** ** ****   ***   ****   ***
Amadeus (Forman) *** ** *** **** **** ** **** *** * ***
Nuages flottants (Naruse)   ** *** *** **** ***       ****
Cochon qui s'en dédit (Le Tacon)                 **** ****
Gremlins (Dante) *** ** ** *** *** ** **** ** *** ****
La Déesse (Ray)   **** ** ****   ***        
Broadway Danny Rose (Allen) *** ** *** *** ***   ****     ***
L'Amour à mort (Resnais) ***   **** *** **** * ***   *** **
Scarface (De Palma) ** **** *** * **** ** *** **   ****
Boy Meets Girl (Carax) ***   ** *** *** **   ****    
Cinématon (Courant)     **** ** ***         ***
Notre histoire (Blier)   * **** ** ***   *** ***   ***
Vidéodrome (Cronenberg) ** ** **** ** **** ** **** *   ***
SOB (Edwards)   *** ** *** ***         ***
Star 80 (Fosse)   *** **   ****     **   ***
Dead Zone (Cronenberg)   *** **** ** **** * *** *   ***
Rusty James (Coppola) *** * ** *** **** *** *** *   ***
Liberté la nuit (Garrel)     ***   **** **        
Looker (Crichton)         ***   ***     ***
New York deux heures du matin (A. Ferrara)     **   ***   ***     ***
Prénom Carmen (Godard)   ° ***   *** ***   *** ***  
Christine (Carpenter)     **   **   *** ** *** ***
Top secret (Zucker, Abrahams & Zucker)     ** ** **   *** **   ****
Polar (Bral)       *** *** **   **    
Under Fire (Spottiswoode)       ** ***   **     ***
L'Amour par terre (Rivette)     **** ** **          
La Ville des pirates (Ruiz)     ** ** **** **        
Le Tueur était presque parfait / The Hit (Frears)     **   ***         ***
Cinématon 290 à 349 (Courant)     **** **            
Forbidden Zone (Elfman)         ***   ***      
Le Conte des contes (Norstein)   ***       ***        
Bayan Ko (Brocka)         ****          
Bonjour les vacances (Ramis)             ****      
Fleurs de papier (Dutt)         ****          
A mort l'arbitre ! (Mocky) ** ** ** ** *** * *** **    
Osterman Weekend (Peckinpah)   °     *** ** ** ** *** ***
Au-dessous du volcan (Huston)     * ** *** **       ***
Les Copains d'abord (Kasdan)   **   ** ***     *   ***
Mille neuf cent quatre-vingt-quatre (Radford) *** *   *** **          
La Forteresse noire (Mann)   °     ***   ***     ***
La Quatrième Dimension (Landis, Spielberg, Dante & Miller)         ***   ** *   ***
Local Hero (Forsyth)     ** **   *       ****
Permanent Vacation (Jarmusch)     ** ** ***   **      
Indiana Jones et le temple maudit (Spielberg) ** ° ** * ** * *** * *** ****
Amerika rapports de classes (Huillet & Straub)     *** **   **        
Le Meilleur (Levinson) ** **               ***
Un dimanche à la campagne (Tavernier) ** * ** ** ** * *** **    
La Diagonale du fou (Dembo) **       **   ** *   ***
Les Rues de feu (W. Hill)   **   ** **   **     **
Cal (O'Connor)     **   ***          
L'Affrontement (Newman)   ****           *    
La Foire des ténèbres (Clayton)         ***   **      
Le Pays où rêvent les fourmis vertes (Herzog)         ***     **    
Utu (Murphy)         ***         **
L'Ascenseur (Maas)     **   **   **     **
Le Retour de l'inspecteur Harry (Eastwood)   ** ° * *** * **     ***
S.O.S. fantômes (Reitman) **   ° * ** * ****   *** *
La Clé (Brass)     **   **     **    
Le Futur est femme (Ferrerri)     **   **     **    
Maria's Lovers (Kontchalovsky)         ***     *   **
Paris vu par... vingt ans après (Akerman, Dubois, Garrel, Mitterand, Nordon & Venault) ***         *   **    
Brainstorm (Trumbull)         ***          
Female Trouble (Waters)         ***          
La Fête de Gion (Mizoguchi)   ***                
Le Lézard noir (Fukasaku)         ***          
Le Temps suspendu (Gothar)       ***            
Les Années déclic (Depardon)       ***            
Les Rats de Manhattan (Mattei)             ***      
Les Yeux, la bouche (Bellocchio)         ***          
Liquid Sky (Tsukerman)             ***      
Rosa (Samperi)             ***      
Un homme parmi les loups (Ballard)                   ***
Les Ripoux (Zidi) * ** *** * **   **   * **
Marche à l'ombre (Blanc) * ** *** ** *   ** * * **
Risky Business (Brickman) *       **   *** *    
A la poursuite du diamant vert (Zemeckis) ** ** ° * **   *** * ° **
Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes (Hudson) * **   ** ** **   ** ° **
L'Histoire sans fin (Petersen) *           ** * *** *
Biquefarre (Rouquier)               ** **  
La Garce (Pascal)   ***     *          
Le Tartuffe (Depardieu)               **   **
P'tit Con (Lauzier)     **       **      
Tendres Passions (Brooks)               *    
Xtro (Davenport)         **   **      
Contre toute attente (Hackford)         **     *   **
Deux Mille dix-neuf après la chute de New York (Martino)         *   ***     *
Femmes de personne (Frank)     **   *     **    
La Nuit des juges (Hyams)       * **   **      
To Be or Not To Be (Johnson)             ** *   **
Tricheurs (Schroeder)     **   **     *    
Cent Jours à Palerme (G. Ferrara)         ** * ** *    
Fort Saganne (Corneau) °   **         **   **
Frankenstein 90 (Jessua)     *       ** **   *
Police Academy (Wilson) *     *     ** ° *** *
Ronde de nuit (Missiaen)   °     *   ** **   *
La Septième Cible (Pinoteau)     *   *   ** *    
Le Bon Plaisir (Girod)         *     * * **
Le Bounty (Donaldson)         **     * * *
Le Moment de vérité / Karaté Kid (Avildsen)       * *   **      
A coups de crosse (Aranda)     °   ***   *      
Krull (Yates)             **     **
La Femme flambée (Van Ackeren)     **   **     °    
Gorky Park (Apted)         **   *      
L'Hôtel New Hampshire (Richardson)         **     *    
La Pirate (Doillon)     *   **          
Le Jumeau (Robert)     **         *    
Le Mystère Silkwood (Nichols)         **     *    
Mesrine (Génovès)         *   **      
Retour vers l'enfer (Kotcheff)             ** *    
Souvenirs souvenirs (Zeitoun)               °   ***
Bad Boys (Rosenthal)             **      
Cannonball 2 (Needham)             **      
Don Camillo (T. Hill)             **      
Journal intime (Meszaros)     **              
La Comtesse perverse (C. Leone)             **      
Le Jour d'après (Meyer)         **          
Le Juge (Lefebvre)         **          
Le Manoir de la peur (Walker)         **          
Le Succès à tout prix (Skolimowski)         **          
Les Fausses Confidences (Moosmann)             **      
Mad Mission (Tsui)             **      
Pionniers à Ingolstadt (Fassbinder)           **        
Roar (Marshall)             **      
Rosemary's Killer (Zito)             **      
Scénario du film Passion (Godard)           **        
Sheena reine de la jungle (Guillermin)             **      
Streamers (Altman)               **    
Timerider, le cavalier du temps perdu (Dear)                   **
Rue Barbare (Béhat)   * ° * **   ** °   *
Splash (Howard) *     * *   **   *  
Conan le destructeur (Fleischer)         **   * * ° **
La Femme publique (Zulawski)     *   **     * °  
C'est la faute à Rio (Donen)   * *   *          
Un amour de Swann (Schlöndorff)     °         *   **
Gwendoline (Jaekin)     °   °   ** * ° **
Pinot simple flic (Jugnot) ° ** **   *   ** ° °  
La Smala (Hubert) °   **       ** °    
Le Garde du corps (Leterrier) ° ° **   *   *      
La Malédiction du pharaon (Fulci)         *   *      
La Tête dans le sac (Lauzier)     *         *    
Les Exterminateurs de l'an 3000 (Carnimeo)             **     °
Mississippi Blues (Tavernier & Parrish)     ° **            
Signé Lassiter (Young)             * *    
Vendredi treize chapitre final (Zito)         °   **      
Canicule (Boisset)     °   *   ** °    
Carmen (Rosi)     ° °       *   **
Paroles et musique (Chouraqui) °     ° *   ** °   *
Les Morfalous (Verneuil)     ° ° *   ** ° *  
Attention les dégâts ! (Barboni)       °     ** °   *
Footloose (Ross) *     °     ** °    
Rive droite, rive gauche (Labro) °       *   * °   *
Ave Maria (Richard)     °   *     *    
Réveillon chez Bob (Granier-Deferre) °             °   **
Blastfighter, l'exécuteur (Bava)         *          
Deux Mille vingt Texas Gladiators (Massaccesi)             *      
Hot Dog (Markle)             *      
L'Homme aux fleurs (Cox)     *              
L'Invasion des piranhas (Margheriti)               *    
La Bible (Carné)               *    
Le Chevalier du monde perdu (Massetti)             *      
Le Gladiateur du futur (Massaccesi)             *      
Le Palace en délire (Israel)             *      
Le Retour de l'étalon noir (Dalva)               *    
Le Sang des autres (Chabrol)         *          
Le Secret des Sélénites (Image)             *      
Les Cavaliers de l'orage (Vergez)         *          
Les Guerriers du Bronx 2 (Girolami)             *      
Les Voleurs de la nuit (Fuller)         *          
Louisiane (De Broca)                   *
Maria Chapdelaine (Carle)               *    
Pavillons lointains (Duffell)                   *
Viva la vie (Lelouch)               *    
Yentl (Streisand)               *    
La Vengeance du serpent à plumes (Oury) °   ° ° **   * ° * *
Supergirl (Szwarc) °           ** °    
L'Addition (Amar) °     ° °   * *    
Aldo et Junior (Schulmann)     °         *    
La Triche (Bellon)         °     *    
Les Fauves (Daniel)         °   *      
Les Nouveaux Barbares (Girolami)             *     °
Liste noire (Bonnot)         °     *    
Un été d'enfer (Schock)         °   *      
L'Année des méduses (Frank) ° * * ° °     °    
Le Joli Cœur (Perrin)     °       * °    
L'Arbalète (Gobbi)     °   °   * °    
Emmanuelle 4 (Leroi & Letans)   ° °   °     *   °
Joyeuses Pâques (Lautner) °   * ° °     °    
Le Bon Roi Dagobert (Risi) °   ° °       * °  
Par où t'es rentré, on t'a pas vu sortir ? (Clair)     °   °   ° °    
Retenez-moi ou je fais un malheur (Gérard)       °     ° °    
Lady Libertine (Kikoïne)     °         °    
Vive les femmes ! (Confortès)     °         °    
Charlots Connection (Couturier)               °    
Dortoir des grandes (Unia)     °              
L'Etincelle (Lang)     °              
La Condition de l'homme II (Kobayashi)   °                
La Condition de l'homme III (Kobayashi)   °                
Le Bébé Schtroumpf (Hanna, Barbera, Baldwin & Peyo) °                  
Le Léopard (Sussfeld) °                  
Le Tombeur, le frimeur et l'allumeuse (Davidson)             °      
Le Vol du Sphinx (Ferrier)               °    
Les Dix-Huit Filles de bronze de Shaolin (Chian)     °              
Les Trottoirs de Bangkok (Rollin)     °              
Tir à vue (Angelo)         °          
  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jean-Luc Jocelyn Ludovic Rémi Vincent

Nolan :
*** : Il était en fois en Amérique / Amadeus / Gremlins / Scarface
** : Paris Texas / L'Etoffe des héros / Dead Zone / Christine / Indiana Jones et le temple maudit / S.O.S. fantômes
* : Top secret / Marche à l'ombre / A la poursuite du diamant vert / Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes / Le Moment de vérité
° : Police Academy / Krull / Splash / Conan le destructeur / Pinot simple flic / La Smala / Les Morfalous / Attention les dégats ! / Footloose / La Vengeance du serpent à plumes / Supergirl / Vivre pour survivre

Timothée :
**** : Il était une fois en Amérique
*** : Paris Texas / Amadeus / Gremlins / Tendres Passions
** : Broadway Danny Rose / Vidéodrome / 1984 / Indiana Jones et le temple maudit / Le Retour de l'inspecteur Harry / A la poursuite du diamant vert
* : Scarface / Les Ripoux / Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes / Splash

Antoine :
*** : Amadeus / Scarface
** : Indiana Jones et le temple maudit
* : S.O.S. fantômes / Les Ripoux / Marche à l'ombre / Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes
° : Pinot simple flic / La Vengeance du serpent à plumes / Le Bon Roi Dagobert

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- Il était une fois en Amérique (Leone) 2- Les Nuits de la pleine lune (Rohmer) 3- Amerika/Rapports de classes (Straub-Huillet) 4- Boy Meets Girl (Carax) 5- Prénom Carmen (Godard) 6- Vidéodrome (Cronenberg) 7- L'Amour par terre (Rivette) 8- Liberté, la nuit (Garrel) 9- Paris, Texas (Wenders) 10- L'Etoffe des héros (Kaufman) Rusty James (Coppola) Sur le banc : L'Affrontement (Newman) Biquefarre (Rouquier) Notre histoire (Blier) Rue Fontaine (Garrel - court-métrage) Le Succès à tout prix (Skolimowski) Scarface (De Palma) SOB (Edwards) Ancien : Nuages flottants (Naruse)

Pierre :
1-La ville des pirates (Ruiz) 2-Vidéodrome (Cronenberg) 3-Il était une fois en Amérique (Leone) 4-Scarface (De Palma) 5-Le lézard noir (Fukasaku) 6-Le tueur était presque parfait/ The hit (Frears) 7-Paris-Texas (Wenders) 8-Les nuits de la pleine lune (Rohmer) 9-L'ange (Bokanowski) 10-La déesse (Ray) 11-Prénom Carmen (Godard) 12-Gremlins (Dante) 13-Forbidden zone (Elfman) 14-Carmen (Rosi) 15-les années déclic (Depardon) 16-La femme publique (Zulawski) 17-Cochon qui s'en dédit (Le Tacon) 18-Quilombo (Diegues)* 19-La condition de l'homme 3 : La prière du soldat (Kobayashi) 20-La clé (Brass) 21-Ai Nu esclave de l'amour/Intimate confessions of a chinese courtesan (Chu Yuan) 22-Liberté la nuit (Garrel) 23-Rusty James (Coppola) 24-New-York deux heures du matin (Ferrara) 25-Female trouble (Waters)
les 28 hors liste suivants Lonesome cowboys (Warhol)*** Bush mama (Gérima)*** La condition de l'homme 1 : il n'y a pas de plus grand amour (Kobayashi)*** Flagellations (Walker)*** Le serpent noir (Meyer)*** Euskadi hors d'état (Mc Caig)*** Baara/ Le travail (Cissé)*** Partenaires (D'Anna)*** L'enfer de la violence (Thompson)*** Le crime de Cuenca (Miro)*** Amok (Ben Barka)*** Alsino et le condor (Littin)** Tonnerre (De Angelis)** Siège (O'Connell et Donovan)** Sans témoin (Mikhalkov)** Gabriela (Barreto)** Wend Kuuni, le don de dieu (Kaboré)** Fraulein ss / Destin de femme (Caiano)** A seize ans dans l'enfer d'Amsterdam (Di Silvestro)** Rayons x (Davidson)** Viol, la grande peur (Chevalier)** les rats attaquent (Clouse)* La fille en rouge (Wilder)* Vivre pour survivre (Pallardy)* Angel (O'Neill)* La cage aux poules (Higgins)* L'intrus (Jouannet)* Moscou à New-York (Mazursky)°
26 longs métrages inédits 1-Los motivos de Berta (Guerin)***** 2-Decoder (Muscha)**** 3-El pico 2 (De la Iglesia)**** 4-Au-dessus de la loi/ Hissatsu! (Sadanaga)*** 5-Death warmed up (Blyth)*** 6-Meantime (Leigh)*** 7-Cat's eye (Teague)*** 8-The executionneer part 2 (Bryan)*** 9-Veneno para las hadas (Taboada)*** 10-Impulse (Baker)*** 11-On est pas des minus (Carré)** 12-Seize bougies pour Samantha / Happy birthday (Hughes)** 13-Zacharius (Grinberg)** 14-Le coucou de la forêt noire (Moskalyk)** 15-Splash x /Incroyable sirène (Morehead)** 16-La femme en spirale (Davy)** 17-Le retour de Godzilla (Hashimoto)** 18-Danger mutations (Stevens)** 19-Reten de Catia (De la Cerda)* 20-Padre Pedro e a revolta das crianças (Cavalvanti)* 21-L'amour plus fort (Laing)* 22-Le testament du professeur Dowell (Menaker)* 23-Nadia (Cooke)* 24-Educating Julie (Hardman)° 25-Jumeaux and co (Schwabenitzky)° 26-Danger maximal / Le principe de l'arche de Noé (Emmerich)°
4 moyens métrages 1-Futuropolis (Segal et Trumbo)**** 2-Which side are you on? (Loach)**** 3-Le temps (Van der keuken)*** 4-La ballade du petit soldat (Herzog)**
12 courts métrages 1-Ghost (Ito)**** 2-Neuvaine (Smolders)**** 3-The woman in the window (Williams)*** 4-Frankenweenie (Burton)*** 5-Record players (Marclay)*** 6-Toutes les femmes sont des Jeanne d'Arc (Lemaître)*** 7-Syntagma (Export)*** 8-le livre de Marie (Miéville)** 9-2084 (Marker)** 10-Rude raid (Caro)** 11-Klipperty klops (Kotting)** 12-Qui es-tu Johnny Mac? (Poupaud)**

Un-simple-amateur :
1- Il était une fois en Amérique (Leone) 2- Le Conte des contes (Norstein) 3- Nuages flottants (Naruse) 4- La Déesse (Ray) 5- Les nuits de la pleine lune (Rohmer) 6- Meurtre dans un jardin anglais (Greenaway) 7- Paris, Texas (Wenders) 8- Et vogue le navire (Fellini) 9- L'Etoffe des héros (Kaufman) 10- Boy Meets Girl (Carax)

Mister Arkadin :
**** : Paris Texas (9)
*** : Notre histoire (7) ; Un dimanche à la campagne (7) ; Le Tartuffe (7)
** : Boy Meets Girl (6) ; Cinématon (6) ; Il était une fois en Amérique (6) ; Les Ripoux (6) ; Les Nuits de la pleine lune (6) ; Indiana Jones et le temple maudit (5) ; Gremlins (2) ; Scarface (5) ; La Clé (5) ; Meurtre dans un jardin anglais (5)
* : Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes (4) ; Amadeus (4) ; À mort l’arbitre ! (3) ; La Diagonale du fou (3)
o : Emmanuelle 4 (2) ; Canicule (1) ; La Vengeance du serpent à plumes (1)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Et vogue le navire ; Broadway Danny Rose ; Vidéodrome ; Prénom Carmen ; Local Hero ; Le Retour de l’inspecteur Harry ; S.O.S. Fantômes ; Fort Saganne ; Le Bon Plaisir ; La Femme flambée ; Retour vers l’enfer ; Rue Barbare ; Un amour de Swann ; Pinot simple flic ; La Smala

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1984 ? (70 votants)

1- Il était une fois en Amérique (Leone) (12 voix)
2- Les nuits de la pleine lune (Rohmer) (11 voix)
3- Paris Texas (Wenders) (8 voix)
4- Videodrome (Cronenberg) et Amadeus (Forman) (5 voix)
6- Nuages flottants (Naruse), Scarface (De Palma), Tendres Passions (Brooks), Liberté la nuit (Garrel), E la nave va (Fellini) (3 voix)
Viennent ensuite avec deux voix : Gremlins (Dante), SOB (Edwards)
Puis cités une seule fois : Fleurs de papier (Dutt), Indiana Jones et le temple maudit (Spielberg), The dead zone (Cronenberg), Permanent vacation (Jarmusch), Meurtre dans un jardin anglais (Greenaway), Un dimanche à la campagne (Tavernier), Rusty James (Coppola), Boy meets girl (Carax), Christine (Carpenter) et Vive les femmes (Confortes)

 

LE BOX-OFFICE :

1. Marche à l'ombre, Michel Blanc, 6 168 425 entrées
2. Les Ripoux, Claude Zidi, 5 882 397 entrées
3. Indiana Jones et le Temple maudit, Steven Spielberg, 5 683 254 entrées
4. Amadeus, Milos Forman, 4 585 292 entrées
5. Les Morfalous, Henri Verneuil, 3 621 540 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : La Diagonale du fou (Richard Dembo)
- Prix Méliès : Les Nuits de la pleine lune (Eric Rohmer))
- Grand prix du cinéma français : Un dimanche à la campagne (Bertrand Tavernier)
- César du meilleur film : Les Ripoux (Claude Zidi)
- Oscar du meilleur film : Tendres Passions (James L. Brooks)
- Festival de Venise, Lion d'or : L'Année du soleil calme (Krzysztof Zanussi)
- Festival de Cannes, Palme d'or : Paris Texas (Wim Wenders)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Love streams (John Cassavetes)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Stranger than Paradise (Jim Jarmusch)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Rusty James (Francis Ford Coppola)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1984 sur le site Encyclo-Ciné)

10/11/2015

Sur vos écrans en 1983

EDITORIAL :

Par Jean-Luc L.

1983,rohmer,bergman,pialat,argento,allen,oshima,jones,gilliam,truffaut,marker,eastwood1983 Fin d'une époque

Mai 1981 n'avait pas marqué de rupture avec le cinéma des années 70. L'élection de Mitterrand ne faisait qu'entériner la victoire de l'idéologie dominante depuis 1968. En revanche, l'entrée dans la rigueur en 1983 avec le gouvernement Fabius et le refus de sortir du SME marquent une fracture profonde avec le passé. Cette faillite de l'idéologie devant l'efficacité du libéralisme sera accentuée ensuite avec la chute du mur de Berlin et l'éclatement de l'URSS.

1983, c'est également la date de sortie de Vivement dimanche, le dernier film de François Truffaut emporté par le cancer en 1984. 1983 clôt ainsi une longue période, définie comme celle d'une coexistence pacifique et enrichissante entre un centre du cinéma, populaire, et sa périphérie, plus ouverte sur la nouveauté. Avec A nos amour, Pialat réalise un dernier film psychologique et social avant de s'essayer au film de genre avec Police. Rohmer réalise Pauline à la plage, comédie gracieuse, cruelle et sensuelle avant Les nuits de la pleine lune, quatrième film de la série "Comédies et proverbes" au ton très pessimiste.

1983, on ne le sait pas encore amorce la chute vertigineuse de la fréquentation en France. Après un pic supérieur à 200 millions d'entrées en 1982, on passe dès 1985, pour la première fois depuis l'après-guerre au-dessous des 175 millions de spectateurs. On en sera à moins de 125 millions en 1988. Soit, après la relative stabilité des années soixante-dix, une chute de 40 % en six ans (et le plus faible nombre d'entrées depuis 1928).

Cette chute des entrées se double d'un second phénomène, au moins aussi inquiétant : ces 40 % de public perdu sont des spectateurs de films français (et de films étrangers non anglo-saxons, déjà marginalisés). Le public du cinéma américain reste relativement stable, ce sont les productions françaises qui cessent, assez brutalement, d'attirer le public. Cette perte est encore aggravée par le fait que ce public déficient est, encore plus majoritairement que le public global, composé d'adolescents : de 1983 à 1988, la chute globale est de 37 % mais la baisse de fréquentation des 15-24 ans est de 42 %. Massivement, les jeunes, qui sont aussi l'avenir du public, ne se déplacent plus dans les cinémas que pour voir des films américains.

1983 : L'Amérique de Reagan s'est trouvée un héros avec Rambo qui sort sur nos écrans entouré des deux James Bond, le non approuvé Jamais plus jamais et Octopussy estampillé EON et United Artists. Mais, ici aussi, le cinéma du centre souffre. Francis Ford Coppola, qui avait réussi à concilier sa vocation d’auteur et le désir de recréer le Hollywood d’antan avec son studio American Zoetrope, fondé en 1968 à Los Angeles le revend cette année là. Les expérimentations (One from the Heart, 1982, Rumble Fish, 1983) cesseront donc pour un temps. Heureusement Scorsese sort des sentiers battus pour la farce grinçante qu'est La valse des pantins et Clint Eastwwod se fait le témoin fantomatique d'une époque appelée à disparaitre dans Honkytonk man.

1983. Sortie en France de Fanny et Alexandre que Bergman présente comme son dernier film : "Je ne ferai plus de long métrage. Je ne me suis jamais autant amusé, et je n’ai jamais autant travaillé. Fanny et Alexandre représente la somme totale de ma vie en tant que réalisateur... Je préfère laisser la réalisation de films à des gens plus jeunes. Je n’ai plus assez d’énergie." Mais le pire n'est jamais certain : Bergman tournera pourtant encore un film (Après la répétition) et onze téléfilms dans les vingt années suivantes !!!

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 189 longs métrages (sur les 634 sortis en salles) et 2 courts, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent
Pauline à la plage (Rohmer) **** **** *** **** ****   ****   **** ****
Fanny et Alexandre (Bergman) **** * **** **** ****   ****     ****
A nos amours (Pialat) **** **** **** **** ****   **   **** ***
Ténèbres (Argento)     ***   **** **** **     ****
Zelig (Allen) **   *** ** **** ****   **   ****
Furyo (Oshima) *** ** **** **** **** **** **   *** ***
Monty Python, le sens de la vie (Jones & Gilliam) **   *** *** **** **** *** ** ** ***
Vivement dimanche ! (Truffaut) ** ** *** *** **** *** *   **** ****
Sans soleil (Marker) ****   *** *** ***          
Honkytonk Man (Eastwood) *** *** *** *** *** ***        
L'Argent (Bresson) **** ° ** ****     ****   ***  
La Valse des pantins (Scorsese) *** **** *** *** *** *** ** **   **
Travail au noir (Skolimowski)         ****   ****      
Un fauteuil pour deux (Landis) **   ** **   ****   ** *** ***
Mortelle Randonnée (C. Miller) **   *** *** ***   **     ***
Frère de sang (Henenlotter)         *** ***       ***
Zombie (Romero)   ° *** ** *** **** **   ** ****
Faits divers (Depardon) ***   *** ***            
Miss Oyu (Mizoguchi)   ****   **            
Rambo (Kotcheff) ** ***   ** *** ****   ** ** ***
Papy fait de la résistance (Poiré) * ** ** ** *** ***   ** ** ***
La Ballade de Narayama (Imamura) **** ° ** *** ****   *      
Outsiders (Coppola) ** ***   ** ***     *    
L'Emprise (Furie)     **   *** ***     ** **
Frances (Clifford)   ***     ***   *     ***
Sans retour (W. Hill)   **     *** **       ***
Boat People (Hui)   **** ** **            
Cujo (Teague)     **     ***     ***  
Halloween III, le Sang du sorcier (Wallace)         *** ***       **
L'Année de tous les dangers (Weir)         ***   **     ***
A la poursuite de l'étoile (Olmi)       ***     ***      
Les Trois Couronnes du matelot (Ruiz)         ****   **      
La ultima cena (Gutierrez-Alea)         ****          
Racket (MacKenzie)         ****          
Tout l'or du ciel (Ross)         ****          
Les Prédateurs (Scott) **   * ** *** *** ** * * ****
Evil Dead (Raimi)     ** ° **** ****   * ° ****
Creepshow (Romero)     °   *** *** *   *** ***
Dark Crystal (Henson & Oz)           ** *     ****
Le Vent (Cissé) ***   ** **            
Rue Cases-Nègres (Palcy) ***     **           **
Danton (Wajda)     ** ** **   *   ** ***
Chaleur et poussière (Ivory)     ** *** **          
La Grande Ville (Ray) ****                  
Le Jour des idiots (Schroeter)     **   ***         **
L'Africain (De Broca) ** *** **     * *     ***
Le Dernier Combat (Besson)     ° ** *** *** *     ***
Les Compères (Veber) * ** *** *   **   ** *  
L'Homme blessé (Chéreau) **   ** * ****   *      
Monty Python à Hollywood (Hughes)       ** ** **   **   **
En haut des marches (Vecchiali)   *** **              
L'Homme aux deux cerveaux (Reiner)     *     ****        
Le Territoire (Ruiz)     **   ***          
War Games (Badham) * ** **     ***   *   ***
Tonnerre de feu (Badham)         ** **   *   ***
Tootsie (Pollack) **   ** ** ** *** * * * *
La Vie est un roman (Resnais) ***   ** *         **  
Le Bal (Scola) **   ** **   * **      
Koyaanisqatsi (Reggio)         **       * ***
L'Histoire de Piera (Ferreri)     **   **   **      
Megavixens (Meyer)     **     *** *      
Chronopolis (Kamler)         ***          
Dément (Sholder)         ***          
Get Crazy (Arkush)                   ***
Le Voyage d'Orphée (Costa, cm)                   ***
T'es fou Jerry ! (Lewis)                   ***
Tempête (Mazursky)         ***          
Un jeu brutal (Brisseau)   ***                
Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ? (Finkleman) *   ** * * ***   * ** **
Le Retour du Jedi (Marquand) ** ** ° * * ** * ** ** **
Garçon ! (Sautet) **   * **     ** * **  
Quarante-Huit Heures (W. Hill)       * ** *** * °   ***
Le Prix du danger (Boisset)   ** * * ** *** *     *
Tchao Pantin (Berri) * ** ** * ** *** °   * **
Dans la ville blanche (Tanner)     **   **          
J'aurai ta peau (Heffron)         *         ***
L'Imposteur (Comencini)             **     **
La Mort aux enchères (Benton)         **         **
Le Choix de Sophie (Pakula)         ***   *      
Les Derniers Monstres (Risi)             **     **
Les Joueurs d'échecs (Ray)   *               ***
Te souviens-tu de Dolly Bell ? (Kusturica)     ** **            
Thriller (Landis, cm)       **           **
Tygra, la glace et le feu (Bakshi)           **       **
Jamais plus jamais (Kershner)   * ° ** ** **   * ** **
Cap Canaille (Berto & Roger)     *   ***   *      
L'Eventreur de New York (Fulci)     *   ** **        
La Belle Captive (Robbe-Grillet)     *   **   **      
Le Verdict (Lumet)       **     *     **
Piège mortel (Lumet)         ** *       **
Le Monde selon Garp (G-R Hill)           ** ** * *  
L'Œil du Tigre, Rocky 3 (Stallone) *     * * ***     *  
Octopussy (Glen)       * ** **   °   *
L'Eté meurtrier (Becker) * * ** ° ** ** ° * ° **
Les Dieux sont tombés sur la tête (Uys) *   **     ° ° * ** **
A la recherche de la panthère rose (Edwards)     ** *     *     *
Gandhi (Attenborough)   °     **   *     **
La Lune dans le caniveau (Beineix)     °   **   *     **
Le Ruffian (Giovanni)   *     * ** *      
Signes extérieurs de richesse (Monnet)     **   ° **        
Attention, une femme peut en cacher une autre (Lautner) *   **   *          
Equateur (Gainsbourg)     °   ** **        
Carmen (Saura)             *     **
Dar l'invincible (Coscarelli)           *       **
Horrible (Massaccesi)     *     **        
Les Traqués de l'an 2000 (Trenchard-Smith)           *       **
Psychose II (Franklin)         * **        
Vive la sociale ! (Mordillat)             °     ***
Amityville II, le Possédé (Damiani)           **        
Atomic Cafe (Loader, K. Rafferty & P. Rafferty)       **            
Barbe-d'Or et les pirates (Damski)           **        
Cinq Jours ce printemps-là (Zinnemann)                   **
Cobra (Girolami)                   **
Horreur dans la ville (M. Miller)           **        
Hysterical (Bearde)                   **
L'Art d'aimer (Borowczyk)             **      
La Java des ombres (Goupil)         **          
La Montagne magique (Geissendörfer)         **          
La Mort de Mario Ricci (Goretta)     **              
La Peur règne sur la ville (Rosati)         **          
La Tragédie de Carmen (Brook)                   **
La Traviata (Zeffirelli)                   **
La Vengeance de l'Aigle de Shaolin (Chung)         **          
Le Chat noir (Fulci)         **          
Le Guerrier de l'espace (Johnson)                   **
Le Sadique à la tronçonneuse (Piquer-Simon)           **        
Œil pour œil (Carver)           **        
Surexposé (Toback)         **          
La Femme de mon pote (Blier) * ** ** ° **   ° * °  
J'ai épousé une ombre (Davis) *   *   °   *     **
Le Démon dans l'île (Leroi)     *   * * *      
La Morte-Vivante (Rollin)     °     ** *      
Les Quatre de l'Apocalypse (Fulci)     °   ***         °
My Dinner with Andre (Malle)   °   **            
Superman III (Lester)         ** ** * ° ° °
Circulez y'a rien à voir (Leconte) °   ** °   ** °      
Le Marginal (Deray)   * °   * **   °    
Officier et gentleman (Hackford) **       *   * ° °  
Joy (Bergonzelli)             *   *  
Le Battant (Delon)         *   *      
Le Justicier de minuit (Lee-Thompson)         ° **        
Piranha 2, les Tueurs volants (Cameron)           **     °  
Coup de foudre (Kurys) *   **       °      
Flashdance (Lyne) **     *   ° °      
La Crime (Labro)         * * °     *
Les Dents de la mer 3 (Alves)         ° ** °   *  
L'Indic (Leroy) °   **   °          
Quand faut y aller, faut y aller (Barboni)           *   °   *
Staying Alive (Stallone) *       *     °    
Androïde (Lipstadt)                   *
Antonieta (Saura)         *          
Capitaine Malabar dit La Bombe (Lupo)           *        
Commando (Sharp)               *    
Enigma (Szwarc)         *          
Erendira (Guerra)       *            
Fanny Hill (O'Hara)             *      
La Palombière (Denis)             *      
Les Mots pour le dire (Pinheiro)             *      
Les Yeux de l'étranger (Wiederhorn)         *          
Monsignore (Perry)             *      
Personne n'est parfait (Festa-Campanile)             *      
Un dimanche de flic (Viannet)                   *
Vigilante - Justice sans sommation (Lustig)         *          
Yor le chasseur du futur (Margheriti)           *        
Zigzag Story (Schulmann)     *              
Banzaï (Zidi) °   ** ° * * ° ° ° °
A bout de souffle made in USA (McBride)     *   *   ° °    
Vendredi treize chapitre trois (Miner)     °   ° **       °
Au nom de tous les miens (Enrico)       °     *      
Edith et Marcel (Lelouch) °           *      
La Fiancée qui venait du froid (Nemes)     *       °      
Patricia, un voyage pour l'amour (Frank)     °       *      
Premiers Désirs (Hamilton)     °       *      
Le Grand Carnaval (Arcady)     °       °     °
Le Retour des bidasses en folie (Vocoret)     °       °      
Mon curé chez les Thaïlandaises (Thomas)     °       °      
Un chien dans un jeu de quilles (Guillou)             °      
Benvenuta (Delvaux)       °            
Ça passe ou ça casse (Trikonis)               °    
Debout les crabes, la mer monte (Grand-Jouan)             °      
Flics de choc (Desagnat)         °          
Le Faucon (Boujenah)           °        
Le Jeune Marié (Stora)     °              
Les Branchés à Saint-Tropez (Pécas)     °              
Les Meilleurs Amis (Jewison)             °      
On l'appelle catastrophe (Balducci)     °              
Porky's Two (Clark)           °        
Un bon petit diable (Brialy)               °    
  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent

Et ceux que l'on attendra encore longtemps sur nos écrans :

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Rémi Vincent
Schizophrenia (Kargl)     ****              
Athènes (Angelopoulos, cm)       ***            
Zu, les guerriers de la montagne magique (Tsui)       °           ***
Ogroff (Moutier)     °
            *

Jean-Luc :
**** : Fanny et Alexandre
*** : Pauline à la plage / A nos amours / L'Argent / La Grande Ville / La Femme du chef de gare
** : Vivement dimanche ! / Honkytonk Man / La Valse des pantins / Travail au noir / Faits divers / Miss Oyu / Le Vent / Rue Cases-Nègres / L'Enfant secret
* : Furyo / Rambo / La Vie est un roman / Le Retour du Jedi / Jamais plus jamais / Octopussy / My Diner with André

Antoine :
**** : Zelig
*** : Pauline à la plage / Vivement dimanche ! / L'Argent / Miss Oyu
** : Furyo / Mortelle randonnée / Papy fait de la résistance / Dark Crystal / Danton / Le Retour du Jedi
* : Rambo / War Games / Jamais plus jamais / Signes extérieurs de richesse
° : L'Œil du Tigre, Rocky 3 / Banzaï / Un chien dans un jeu de quilles

Timothée :
**** : Pauline à la plage
*** : Monty Python, le sens de la vie / Vivement dimanche ! / Honkytonk Man / La Valse des pantins / Un fauteuil pour deux / Outsiders / Les Compères
** : Rambo / Papy fait de la résistance / Le Retour du Jedi / L'Œil du Tigre, Rocky 3 / Octopussy
* : Tchao Pantin / Jamais plus jamais / Banzaï

 

LES CHOIX DE NOS AMIS ET LECTEURS :

Frédéric :
1- L'Argent (Bresson) Fanny et Alexandre (Bergman-version TV) 3- A nos amours (Pialat) L'Enfant secret (Garrel) 5- Travail au noir (Skolimowski) Les Trois couronnes du matelot (Ruiz) 7- T'es fou Jerry ! (Lewis) Un jeu brutal (Brisseau) 9- Ana (Cordeiro-Reis) Furyo (Oshima) Pauline à la plage (Rohmer)
Ancien : Miss Oyu ( Mizoguchi )

Foxart :
1/A nos amours 2/Fanny & Alexandre 3/Vivement dimanche ! 4/Les prédateurs 5/Zombie 6/Schizophrenia, le tueur de l'ombre 7/Furyo 8/Et vogue le navire 9/Ténèbres 10/Videodrome

Pierre :
1-Sans soleil (Marker) 2-Les trois couronnes du matelot (Ruiz) 3-Dans la ville blanche (Tanner) 4-Zelig (Allen) 5-Zombie (Romero) 6-Fanny et Alexandre (Bergman) 7-L'histoire de Piera (Ferreri) 8-Le roi des singes (Wan Lai Ming) 9-Evil dead (Raimi) 10-Erendira (Guerra) 11-Furyo (Oshima) 12-Le territoire (Ruiz) 13-Honkytonk man (Eastwood) 14-Sans retour (Hill) 15-Ana (Reis et Cordeiro) 16-Le mur (Guney) 17-Nous étions tous des noms d'arbre (Gatti)
les 26 hors liste supplémentaires : Caligula, la véritable histoire (D'Amato)*** Merry-go-round (Rivette)*** Rolling Stones (Ashby)*** Le colosse de Hong-Kong (Ho meng Hua)*** La mante religieuse (Liu Chia Liang)*** Les incorruptibles karatékas (Lo Mar)*** Maîtresse des singes (Buchanan)*** Espèce en voie de disparition (Rudolph)** Liberty belle (Kané)** Hanna K (Costa-Gavras)** Egon Schiele, entre enfer et passions (Vesely)** les quatre justiciers (Williamson)** Les princes (Gatlif)** L'ami de Vincent (Granier-deferre)** Le camion de la mort (Cokliss)** Les aventuriers du cobra d'or (Margheriti)** Crime au cimetière étrusque (Martino)** La lanterne de jade (Chang pai Cheng)** Phobia (Huston)* Cinq jours ce printemps là (Zinnemann)* les branchés de St Tropez (Pecas)* Stella (Heynemann)* Les hommes préfèrent les grosses (Poiré)* Education anglaise (Roy)* Les aventuriers du bout du monde (Hutton)0 Le braconnier de dieu (Darras)0000
25 longs métrages inédits : 1-Schizophrenia (Kargl)***** 2-The little girl who conquered time (Obayashi)**** 3-Carne de tu carne (Mayolo)*** 4-D'origine inconnue (Cosmatos)*** 5-Zu les guerriers de la montagne magique (Tsui Hark)*** 6-Duel to the death (Ching Siu Tung)*** 7-Les enfants de Nagasaki (Kinoshita)*** 8-Sur les traces du renard pâle: recherches en pays dogon 1931-1983 (De Heusch)*** 9-John Cage (Greenaway)*** 10-Ogroff (Moutier)*** 11-Screwballs (Zielinski)*** 12-Devonsville terror (Lommel)*** 13-Meredith Monk (Greenaway)*** 14-Les huit diagrammes de Wu Tang (Liu Chia Liang)*** 15-Momentos de prazer e agonia (Pitanga)** 16-Eureka (Roeg)** 17-Robert Ashley (Greenaway)** 18-Philip Glass (Greenaway)** 19-Hundra (Cimber)** 20-Echange souhaité (Tabio)** 21-Crime et chatiment (Kaurismaki)** 22-Zeder (Avati)** 23-Vengeance (Bliss)** 24-Ninfetas do sexo selvagem (Nunes da Silva et Mansur)* 25-Masters of the world (Cavallone)*
2 moyens métrages : 1-Témoins : Joris Ivens (Destanque)*** 2-Abel Gance et son Napoléon (Kaplan)**
8 courts métrages : 1-le puits, la pendule et l'espoir (Svankmajer)**** 2-A ballad at Greenwood (Barta)**** 3-Drill (Ito)*** 4-Le voyage d'Orphée (Costa)*** 5-Anthem (Viola)*** 6-Dreams in the night (Williams)** 7-Le voyage à Deauville (Duron)** 8-Thriller (Landis)*

Un simple amateur :
1- Fanny et Alexandre (Bergman) 2- A nos amours (Pialat) 3- Sans soleil (Marker) 4- Miss Oyu (Mizoguchi) 5- Schizophrenia (Kargl) 6- Pauline à la plage (Rohmer) 7- Zelig (Allen) 8- Honkytonk man (Eastwood) 9- La valse des pantins (Scorsese) 10- Un jeu brutal (Brisseau)

Mister Arkadin :
**** : La Valse des pantins (8)
*** : L’Argent (8) ; Fanny et Alexandre (8) ; Honkytonk Man (7) ; À nos amours (7)
** : Vivement dimanche ! (7) ; Le Retour du Jedi (6) ; Pauline à la plage (6) ; Dark Crystal (6) ; Carmen (6) ; Rambo (5) ; les Compères (5) ; Les Dieux sont tombés sur la tête (5) ; Le Battant (5) ; Garçon ! (5)
* : Furyo (4) ; L’Africain (4) ; Megavixens (4) ; Tchao Pantin (4) ; L’Œil du tigre – Rocky III (4) ; L’Été meurtrier (3) ; Les Dents de la mer III (3) ; Premiers Désirs (3)
o : La Femme de mon pote (2) ; Circulez y’a rien à voir (2) ; Joy (2) ; Banzaï (2) ; Les Branchés à Saint-Tropez (2)
- (vus, mais plus assez de souvenirs pour noter, ou vus trop jeune pour avoir vraiment une opinion ; sont par définition absents ceux que j’ai vus, mais qui m’ont laissé tellement peu de souvenirs que je ne m’en rappelle même plus !) : Zelig ; Monty Python, le sens de la vie ; Mortelle Randonnée ; Papy fait de la résistance ; Les Prédateurs ; Evil Dead ; Rue Cases-Nègres ; Danton ; Un jeu brutal ; Coup de foudre ; Flashdance ; Quand faut y aller, faut y aller ; Fanny Hill

 

LE SONDAGE TWITTER DU DR. ORLOF :

Quel est le meilleur film sorti en 1983 ? (82 votants)

1er avec 10 voix : "Fanny et Alexandre" (Bergman)
2ème avec 7 voix : "A nos amours" (Pialat)
3ème avec 6 voix : "Sans soleil" (Marker)
4ème avec 5 voix : "Furyo" (Oshima)
5ème avec 4 voix : "Pauline à la plage" (Rohmer), "L'argent" (Bresson), "Koyaanisqatsi" (Reggio) et "Le retour du Jedi (Marquand)
9ème avec 3 voix : "Dark Crystal" (Henson), "L'été meurtrier" (Becker), "Le sens de la vie" (Gilliam/Jones)
2 voix : "L'année de tous les dangers" (Weir), "Rambo" (Kotcheff), "Les trois couronnes du matelot" (Ruiz), "Zelig" (Allen), "Dans la ville blanche" (Tanner), "Outsiders" (Coppola)
1 voix : "Rue Cases-nègres" (Palcy), "Honkytonk man" (Eastwood), "Travail au noir" (Skolimowski), "Gandhi" (Attenborough), "Tootsie" (Pollack), "Wargames" (Badham), "Le choix de Sophie" (Pakula), "Zombie" (Romero), "La valse des pantins" (Scorsese), "Un fauteuil pour deux" (Landis), "Mortelle randonnée" (Miller), "Vivement dimanche" (Truffaut), "Les prédateurs" (Scott), "Papy fait de la résistance" (Poiré).

 

LE BOX-OFFICE :

1. Les Dieux sont tombés sur la tête, Jamie Uys, 5 950 061 entrées
2. L'Été meurtrier, Jean Becker, 5 137 040 entrées
3. Le Marginal, Jacques Deray, 4 956 822 entrées
4. Les Compères, Francis Veber, 4 847 229 entrées
5. Le Retour du Jedi, Richard Marquand, 4 243 984 entrées

 

LES PRIX ET RECOMPENSES :

- Prix Louis-Delluc : A nos amours (Maurice Pialat)
- Prix Méliès : Pauline à la plage (Eric Rohmer))
- Grand prix du cinéma français : La Vie est un roman (Alain Resnais)
- Prix Jean Vigo : Vive la sociale (Gérard Mordillat)
- César du meilleur film : Le Bal (Ettore Scola) & A nos amours (Maurice Pialat)
- Oscar du meilleur film : Gandhi (Richard Attenborough)
- Festival de Venise, Lion d'or : Prénom Carmen (Jean-Luc Godard)
- Festival de Cannes, Palme d'or : La Ballade de Narayama (Shohei Imamura)
- Festival de Berlin, Ours d'or : Ascendancy (Edward Bennett) & La Ruche (Mario Camus)
- Festival de Locarno, Léopard d'or : Princesse (Pal Erdöss)
- Festival de Saint-Sébastien, Coquille d'or : Coup de foudre (Diane Kurys)

 

A VOUS LA PAROLE !

A notre suite, nous vous invitons à dresser votre propre palmarès de l'année et à nous le faire parvenir, par l'intermédiaire des commentaires ou du bouton de contact, afin que nous le mentionnions à son tour ci-dessus.
(vous pouvez consulter la liste de tous les films sortis en France en 1983 sur le site Encyclo-Ciné)

11/10/2015

Sur vos écrans en 1982

EDITORIAL :

Par Jocelyn M.

1982,scott,godard,demy,de palma,carpenter,passer,lustig,aldrich,wenders,paradjanovAussi étonnant que cela puisse paraître - et "scandaleux" serait d’ailleurs un terme plus approprié, en l'espèce, qu' "étonnant" - le meilleur film de l'année 1982 n'apparaît pas parmi les 10 premiers du classement de mes collègues. Pire, il n'apparaît pas même, du tout, dans la liste délivrée ci-dessous. Un comble. Pourtant, une brève visite wikipédienne confirme sans équivoque le regrettable oubli, la triste boulette : il est bien sorti sur les écrans français (et de la planète entière d'ailleurs, simultanément) en 1982. Le 8 juillet pour être exact. Production franco-allemande, avec une participation espagnole - principalement logistique - l'œuvre en question est cependant signée par un réalisateur néerlandais, Charles Corver. Si le titre convoque volontiers les fantômes de Raoul Walsh, de Julien Duvivier, de John Huston, et qu'il ne manque pas de compléter la récente vision d'un JJ Annaud, c'est bien vers le récent Empire Contre-Attaque d'Irvin Kershner (et George Lucas) qu'il lorgne le plus.

Impossible de ne pas voir dans la prestation du dénommé Patrick Battiston un démarquage paresseux d'Harrison Ford en Han Solo statufié et, moins encore, dans celle du sobriqué Platoche un démarquage à peine dissimulé de Mark Hammill dans le pyjama de Luke Skywalker (et ce jusque dans ses promesses de venger son copain terrassé par le côté obscur de la Force). Inutile de revenir non plus sur l'armée de méchants toute de blanc vêtue, allusion à peine voilée aux stormtroopers - tandis que le rouge porté par le bad-ass-en-chef ne dupe personne et ne parvient jamais à maquiller le plagiat éhonté de Darth Vader dont se rend coupable le bondissant Harald Schumacher !

Ceci posé, il n'était pas moins impossible, en juillet 82, de résister à ce concentré d'émotions contraires (titré donc France-Allemagne), ce suspense proprement insoutenable, ce sens du tempo et cette faculté à faire surgir les effets au bon moment qu'orchestrait là monsieur Corver (qui dirige non pas avec un porte-voix mais avec un sifflet). Et il m'apparaît donc ahurissant que notre colonne ait omis une telle œuvre, parmi les plus intenses qu'il nous ait été donné, de mémoire de scrupuleux cinéphile, à voir. Œuvre qui n'a pas pris, au passage, la moindre ride (même si on me dit que certains acteurs aient, en particulier le Luke Skywalker portant numéro 10, mal tourné par la suite, grisé par l'appât du gain et la place du voisin) (*).

Le reste de l'année 82 ne fut par ailleurs pas terne pour autant. Les levées d'écrous opérées par un gouvernement de gauche nouvellement arrivé permit, sous l'impulsion d'un Langien (plus Jack que Fritz), de libérer quelques bobines de tout premier intérêt (Massacre à la tronçonneuse, le premier Mad Max) que la censure giscardienne avait placées sous l’éteignoir, et on en eut donc pour notre argent. C'est ainsi une année où le cinéma de genre s'épanouit plus qu'à l'accoutumée, et en est salué de retour (Blade Runner, The Thing, Maniac tiennent ainsi des marches parmi les meilleures de notre classement, talonnés par le Hooper et le Miller cités plus haut, mais aussi par ET, La Dernière Vague, Poltergeist, Wolfen et même... Virus Cannibale (classé 44ème) !!!) - personnellement il n'en fallait pas plus pour me faire chavirer d'aise. L'espiègle historien(-ne) du cinéma des années 80, ici brillamment naissantes dans leurs diverses manières, appréciera avec le recul l'épilogue par l'Histoire concocté à l'affaire L'As des As vs. Une Chambre en Ville, qui se solde par plus de 150 degrés d'écart dans le bilan Zoom-A, au profit de Demy plutôt qu'Oury. Ce même historien n'aura en revanche toujours pas démêlé l'écheveau Poltergeist : une frange affirmant que c'est bien un film de son réalisateur, Tobe Hooper, tandis qu'une autre scandera toujours qu'il est évidemment l'œuvre de son producteur, Steven Spielberg.

A titre personnel 1982 est sans doute mon année de naissance "cinéphile" - j'ai, civilement, 11 ans. Je vois "en salles" des films que "je décide" de voir, et rêve à d'autres que la VHS me fera rattraper quelques années plus tard. C'est l'aube non pas des morts-vivants (encore que !) mais de mon parcours, buissonnier, louvoyant, désinhibé et innocent, dans la forêt des films, sans hiérarchie ni perspective encore, sans but ni amortissement des investissements. Foin de capitalisation et de mise en perspective. Entre 1982 et 1987, j'étais encore un pur. Ça s'est gâté depuis.

 

(*) au soir de ma trouvaille éditoriale, je m'aperçois que, vingt ans plus tard, à l'été 2002, les Cahiers du Cinéma notaient déjà les matchs de la Coupe du Monde (Frédéric Bonnaud et Charles Tesson attribuant un *** à la rencontre Italie-Corée) dans leur tableau mensuel. Je n'ai donc, une nouvelle fois et avec mon espièglerie coutumière, rien inventé.

 

LES CONSEILS DE NOTRE EQUIPE :

Une liste de 207 longs métrages (sur les 614 sortis en salles) et 4 courts, avec, pour les étoiles en couleur, des liens vers des textes écrits par les contributeurs.

  Céline Christophe Dr.Orlof Edouard FredMJG Jocelyn Ludovic Nolan Vincent Rémi
Blade Runner (Scott) *** ** ° **** **** **** *** **** **** ****
Passion (Godard) ***   ****   ***   ****     ***
Une chambre en ville (Demy)   **** ****   ***   ***   ***  
Vincent (Burton, cm)      *** *** ****       ****  
Blow Out (De Palma) *** ** *** ** **** **** *** **** *** ***
The Thing (Carpenter)   *** ** ** **** **** ** *** **** ***
Cutter's Way (Passer)   **** ** *** **** ***        
Maniac (Lustig)     **   *** ****     ****  
Deux Filles au tapis (Aldrich)   ***   *** ***   ***   ****  
L'Etat des choses (Wenders) ***   ** *** **** ****     ***  
Sayat nova, couleur de la grenade (Paradjanov) ***   *** ** ****          
Coup de cœur (Coppola)   **   *** ****   ** ** ***  
Identification d'une femme (Antonioni) ***   ** ** ****   ***      
Mad Max 2 (Miller)     ° *** **** ****   *** **** **
Dernier Caprice (Ozu)     ** ***           ****
ET l'extraterrestre (Spielberg) *** **** ° * ** **** ** ** **** ***
Massacre à la tronçonneuse (Hooper) ** * **** ** **** **** * ** **** ***
Georgia (Penn)   ****   *** ***       **  
La Nuit de San Lorenzo (Taviani) ****     ***     ***   ***  
Le Secret de Veronika Voss (Fassbinder)     *** ** ***       ***  
Les Femmes de la nuit (Mizoguchi)   ***     ****          
Manille (Brocka)   ****     ***          
Le Père Noël est une ordure (Poiré) * *** *** *** *** **** * *** ** ***
Comédie érotique d'une nuit d'été (Allen) **   **** ** *** *** **   ****  
Fitzcarraldo (Herzog) ** * ** ** *** **** ***   *** ***
Victor Victoria (Edwards) **** *** ** ** **** ** ** * ****  
L'Ange de la vengeance (Ferrara)         *** ***     ***  
San Clemente (Depardon)     ** *** ****          
Mourir à trente ans (Goupil)     *** *** ***          
Dressé pour tuer (Fuller)   ****   * ****   *      
Les Cadavres ne portent pas de costard (Reiner)     ** ** *** *** **   ***  
Querelle (Fassbinder) ** * ** *** ****   ***      
Le Beau Mariage (Rohmer) ** ** *** ** **   ** * *** ****
Les Fantômes du chapelier (Chabrol)   * ** *** *** *** ** **    
Hammett (Wenders)     *** ** *** ** ** ** ***  
La Dernière Vague (Weir)     ** ** ***   **   ** ***
Poltergeist (Hooper)     **     ****   * *** **
Pixote, la loi du plus faible (Babenco)   **   ** ****   **      
Brisby et le secret de Nimh (Bluth)   ****       ***        
Le Pont du nord (Rivette)     **   ****          
Mur Murs (Varda)     ** ** ****          
Paradis pour tous (Jessua)         ** *** ***      
Wolfen (Wadleigh)         *** ***     **  
Cinq et la peau (Rissient)         ***   ***      
Virus cannibale (Mattei)           **     ****  
Jaguar (Brocka)         ****          
La Vengeance est à moi (Imamura)         ****          
Mad Max (Miller) **   ° ** **** **** * ** **** *
Bandits bandits (Gilliam)     ** ** *** **     **  
Missing (Costa-Gavras) ** **   ** ** ** **   **  
La Femme tatouée (Takabayashi)     ** ** ***          
La Fièvre au corps (Kasdan)       ** ***       **  
La Maîtresse du lieutenant français (Reisz)   ***     ***   *      
Le Prince de New York (Lumet)   *     ****       **  
Ragtime (Forman)         ****   *   **  
Conte de la folie ordinaire (Ferreri)     ** * ***   **   **  
La Féline (Schrader)     * ** ***   **   **  
Diner (Levinson)   ***     **          
Gallipoli (Weir)         ***       **  
L'Incroyable Alligator (Teague)         ** ***        
Le Bateau (Petersen)         **       ***  
Pink Floyd the Wall (Parker) * ** *** ** *** ** * * * **
La Dernière Maison sur la gauche (Craven)     *** ° ***   *   **  
Yol (Güney & Gören)   **   ** ***   *     **
Espion lève-toi (Boisset)     **   ** * **   **  
Supervixens (R. Meyer)     **   ** **     ** *
L'Honneur d'un capitaine (Schoendoerffer)   *     **   ***      
La Maison du lac (Rydell) **           *   ***  
La Maison près du cimetière (Fulci)     *   ***       **  
Reds (Beatty)   ***     **   *      
Y a-t-il un Français dans la salle ? (Mocky)     **     ** **      
En rachâchant (Huillet & Straub, cm)                 ***  
Epouvante sur New York (Cohen)                 ***  
Et tout le monde riait (Bogdanovich)                 ***  
Killer of Sheep (Burnett)         ***          
Le Larron (Festa-Campanile)                 ***  
Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz (Binet)         ***          
Les Sorties de Charlerine Dupas (I : l'été) (Morder, cm)                 ***  
Police frontière (Richardson)         ***          
The French (Klein)           ***        
The Mafu Cage (Arthur)         ***          
Deux Heures moins le quart avant Jésus-Christ (Yanne) *   ** * ** ** * ** ** **
Conan le barbare (Milius) ° *   ° *** ***   * *** **
Tron (Lisberger) *   °   *** *** ° ** ** *
Docteurs in Love (Marshall)     **     *** °   **  
Les Misérables (Hossein) *       ** ** *   **  
Blue Holocaust (Massaccesi)         * ***        
Britannia Hospital (Anderson)         ** **        
Incubus (Hough)         *** *        
La Ferme de la terreur (Craven)         ** **        
La Truite (Losey)         **   **      
Les Années de plomb (Von Trotta)     *   ***          
Les Maîtres du temps (Laloux) **     **            
Meurtres à la Saint-Valentin (Mihalka)         *       ***  
Shoot the Moon - l'Usure du temps (Parker)   **   **            
Pour cent briques t'as plus rien (Molinaro) *   ** ** * **   * ** *
Halloween II (Rosenthal)     °   ** ***        
La Folle Histoire du monde (M. Brooks)           **   * **  
Litan (Mocky)           ** ***   °  
Anthropophagous (Massaccesi)     °   *** **     *  
La Nuit de Varennes (Scola)   *     **   *     **
La Passante du Sans-Souci (Rouffio) **   *   **   *      
Mille Milliards de dollars (Verneuil)         * ** **   *  
Tout feu tout flamme (Rappeneau)     ** ° * * * * **  
La Balance (Swaim) *       * * *   **